AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

» Shiro - La présentation d'une femme enfant
Aujourd'hui à 1:40 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 1:33 par renarde

» Féminin/Féminin
Aujourd'hui à 1:31 par Pyloo

» filles tatouees
Aujourd'hui à 1:04 par Shiro

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 0:37 par Louize

» cap ou pas cap ?
Hier à 23:23 par Shiro

» Relation saine, définition ?
Hier à 23:14 par koss

Mots-clés
vidéo jour kelysa vous DRAGUE amour girl love saison fois Adèle votre service lesbienne récit kyss image ebook femme première écoutez lesbien film belle rennes films
Sondage

Partagez | 
 

 The aggressives V.O. -docu-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zzel



Messages : 143
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 53
Localisation : EST

MessageSujet: The aggressives V.O. -docu-   Sam 4 Mai - 20:36





If forced to choose from the more widely known descriptions of sexual and gender orientation, the six women whose lives are profiled in The Aggressives are almost impossible to label. They are beyond butch, masculine-identified but not transgender, and they perform their gender in competitive balls but do not consider themselves drag kings.

As Flo, one of the women profiled in the film says, “I’m an aggressive butch. I’m not trying to be a man. I don’t want to be a man.”

“Aggressive” is a term chosen by a group of lesbians of color that might otherwise be mislabeled (or overlooked completely) by both mainstream heterosexual and gay cultures. In his documentary, director Daniel Peddle not only puts them in the spotlight but also provides a forum for the women to define themselves.

Peddle, a writer and fashion industry casting director who specialized in "real people” fashion models, met his subjects in New York in 1999 and documented their lives for five years. His film captures the women--Tiffany, Octavia, Flo, Kisha, Marquise, and Raji--growing up, coming to terms with their sometimes shifting gender identities, joining the military, facing illness and jail time, and finding success despite the disapproval of their families and the world at large.

The film is a compelling look at how they face marginalization with humor, bravado and courage.

Almost all of the women survived childhood years in which their masculine appearance and behavior was reviled both at home and in school. Tiffany recalls dropping out of school after facing non-stop harassment by a teacher (“What kind of name is Tiffany for a boy?”). She later pursued her GED through the Hetrick-Martin Institute, the oldest and largest non-profit agency created to serve lesbian, gay, bisexual, transgender, and questioning youth. With both parents dead, Tiffany is on her own and proud that she has “never been in the closet.”




Si elles sont forcées de choisir parmi les descriptions les plus largement connues de l'orientation sexuelle et le sexe, les six femmes dont les vies sont présentés dans Agressives sont presque impossibles à étiqueter. Elles sont au-delà de virago, masculin-identifié, mais pas transgenre, et elles exercent leur genre dans les boules compétitifs mais ne se considèrent pas comme des drag-kings

Comme Flo, l'une des femmes présentées dans le film le dit: «Je suis une butch agressive. Je n'essaie pas d'être un homme. Je ne veux pas être un homme ".

«Agressive» est un terme choisi par un groupe de lesbiennes de couleur qui pourraient autrement être mal étiquetées (ou négligées complètement) par les deux cultures hétérosexuelle et homosexuelle traditionnelles. Dans son documentaire, le réalisateur Daniel Peddle non seulement les met à l'honneur, mais fournit également un forum pour aider les femmes à se définir.

Pelder, écrivain et directeur de casting de l'industrie de la mode qui s'est spécialisé dans les "vraies personnes" modèles de la mode, a rencontré ses sujets à New York en 1999 et filmé leur vie pendant cinq ans Son film regarde les femmes -. Tiffany, Octavia, Flo, Kisha, Marquise, et Raji - grandir, se réconcilier avec leurs ( changeantes) identités de genre, rejoindre l'armée,faire face à la maladie et à une peine d'emprisonnement, trouver leur voie malgré la désapprobation de leurs familles et du monde en général.

Le film est un regard fascinant sur ​​la façon dont elles font face à la marginalisation avec humour, bravade et de courage.


LIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The aggressives V.O. -docu-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lune en moi , docu à voir!!
» Gainsbourg à travers les femmes de sa vie
» Documentaire: Darwin (R)évolution.
» Docu sur Arte : La biodiversité menacée, quelles solutions pour demain
» En tournage : un docu-fiction la vie de Guillaume le Conquérant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Films et séries-
Sauter vers: