AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 12:18 par Lolograph

» bar lesbien à Montpellier?
Aujourd'hui à 12:14 par Shiro

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 12:12 par Shiro

» Présentation " HEY "
Aujourd'hui à 12:09 par Shiro

» Shiro - La présentation d'une femme enfant
Aujourd'hui à 11:58 par Jodie75

» suite logique
Aujourd'hui à 10:23 par popkorn

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 9:12 par Wanum

» IRL - Lyon - 3 décembre 2o16
Aujourd'hui à 8:43 par Arkane

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 6:52 par Hippolyte

Mots-clés
écoutez vidéo lesbien votre saison femme vous love service amour image Adèle films kyss première fois film ebook récit jour kelysa belle rennes DRAGUE lesbienne girl
Sondage

Partagez | 
 

 Complexe Simplicité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osmose



Messages : 89
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 21
Localisation : Bourges

MessageSujet: Complexe Simplicité   Sam 28 Déc - 12:30

Hm. Bonjour tout le monde !

J'écris comme je vis, depuis des années, je ne me rappelle même plus depuis quand. C'est une manière pour moi de m'évader, de laisser mes sentiments sur une page, parmi les lignes, pour m'en rappeler un jour. J'ai décidé de partager cette passion avec vous en vous dévoilant un One-Shot, c'est-à-dire un mini récit de quelques pages. J'espère que vous aimerez. 


COMPLEXE SIMPLICITE


Ses cheveux furent baignés de soleil. Quelques mèches de ceux-ci s'illuminèrent de couleurs. Du brun, du cuivre, du blond, par-ci par-là. Elle les tournait, les entralacait dans sa main comme s'ils pouvaient être une seule source de lumière. Ils brillaient, des millions de petits étoiles compactées les unes aux autres. Le soleil pouvait tellement l'embellir... Je m'en étonnais, m'en réjouissais, m'en nourrissais. La beauté du moment s'impregnait dans mon âme. Je n'ignorais pas comment vivre. Je connaissais l'importance de chaque seconde, de chaque moment, de chaque instant pour avoir failli les perdre un jour.


  • Tu as de magnifiques cheveux, tu sais, je murmurai doucement alors qu'elle continuait frénétiquement son mouvement.



Ses yeux noirs se tournèrent doucement vers moi. Ses yeux étaient un long couloir sans fond. Je m'y perdais, m'y imaginais bloquée à jamais. L'éternité dans la noirceur de ses iris... Un sourire s'étira sur ses lèvres, ses lèvres fines aux extrêmités et qui formaient un coeur au centre.


  • Je te remercie, elle prononça d'une voix emplie de satisfaction.



Je baissai doucement les yeux, un sourire réservé sur le visage. J'avais toujours été un peu timide, au fond. Elle, elle était de nature excentrique et sociable. Des opposées unies. Etrange union donc, mais pas des plus déplaisantes.


  • Moi ce que je préfère chez toi, ce sont tes yeux, elle prononça doucement en me cherchant du regard.



Regard qui vint immédiatement à moi. Elle disait que j'avais des yeux aussi bleus que les cieux. Ils étaient clairs, d'une couleur unie. Tout le monde m'enviait cela. Elle sembla lire mes pensées comme dans un livre ouvert. Un petit rictus vint éclater dans l'atmosphère et elle admira la beauté du bonheur sur mon visage.


  • Merci, je répondis en baissant les yeux, un peu gênée.



Elle sourit à son tour. Elle aimait par dessus tout lire la flatterie sur mes joues. Elle posa ses deux mains sur le sol et se souleva doucement. Avant que je ne puisse comprendre quelles étaient ses intentions, ses lèvres se collèrent aux miennes. Notre baiser fut court, simple, mais mon coeur bondit dans ma poitrine. Pour nous, cet échange n'avait rien de singulier, tout au contraire. Cet instant scellait quelque chose qui nous dépassait, quelque chose dont nous-mêmes ignorions l'étendue... Tout allait changer, ou plutôt... tout allait commencer.

Ce n'était qu'un simple instant, une seconde perdue dans des milliards d'autres. Un clignement de paupières, une simple inspiration.


  • Je t'aime, elle murmura en s'écartant.



Alors, tout fut pour moi d'une complexe simplicité. L'amour n'a pas de nom, il a seulement lieu d'être. Pourquoi tenter de nommer ce qu'on ne peut décrire ? Pour quelle raison devrions-nous emprisonner tant de sentiments dans un seul mot ? Le simple mot “aimer”, la simple expression “je t'aime”, n'est-elle pas ridicule face à tout ce qu'elle peut englober ? Je plaquai ma main sur sa bouche en secouant la tête.


  • Chhht...




Je savais déjà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1929
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Complexe Simplicité   Sam 28 Déc - 14:01

Très beau récit, simple et bien écrit. Merci pour le partage. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osmose



Messages : 89
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 21
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Complexe Simplicité   Sam 28 Déc - 16:01

Merci à toi pour ce commentaire, je suis ravie que ça t'ai plu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-voilà se qu'il en est-X



Messages : 317
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 19
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Complexe Simplicité   Sam 4 Jan - 21:44

salut osmose !! :p je suis de retour!

vraiment beau ton récit ! j’écris le même genre de chose mais depuis 2/3 mois seulement et ca me prend d'un coup, et après plus rien donc, ce n'est pas encore définit !

en attendant j'adore le (mot qui désigne le fait d'exprimer ses sentiments en détail) je sais plus comment ça s’appelle x) dsl !

 :super content: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lfadier.jimdo.fr/
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Complexe Simplicité   Mar 21 Jan - 2:53

ouhla c'est écrit trop petit pour mes pauvres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complexe Simplicité   Aujourd'hui à 12:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Complexe Simplicité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Article] La simplicité volontaire glacier ou glaçon ? NaturaVox
» La voie de la simplicité, Mark Burch
» Simplicité volontaire et décalage social
» la simplicité volontaire et la location des biens.
» Votre relation avec votre ainé est-elle plus complexe qu'avec vos autres enfants?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Créations-
Sauter vers: