AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Envie de....
Aujourd'hui à 1:36 par Louize

» Que faites-vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 0:57 par Louize

» Carnet de Voyages
Hier à 23:07 par ChupaChups94

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Hier à 22:58 par Hippolyte

» suite logique
Hier à 22:44 par popkorn

» Qui est la suivante ???
Hier à 21:32 par Mikka-Do

» Ça ou ça ?
Hier à 21:30 par Mikka-Do

» As tu déjà ... ?
Hier à 21:27 par Mikka-Do

» Les lieux publics interdits aux femmes ... Et quoi encore ?
Hier à 21:26 par Karolinah

Mots-clés
amour lesbienne love votre jour ebook vidéo kelysa service lesbien film DRAGUE films girl récit fois rennes vous image kyss belle femme saison Adèle écoutez première
Sondage

Partagez | 
 

 Les hommes, les femmes, et le sexisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zig'zag



Messages : 484
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 9 Jan - 18:44

Suite à une petite discussion sur la ChatBox, je me décide à lancer un nouveau sujet de débat avec pour "thème principal" : les hommes, les femmes, le sexisme et notre société.

Pour commencer, la vidéo, transmise par Fabulia, qui a lancé notre discussion :




Je dois bien avouer que ce "beau mélange" m'a quelque peu choqué et franchement agacé. Je ne suis pourtant pas naïve, je sais pertinemment que les femmes sont régulièrement "rabaissées" (plus ou moins clairement on va dire) un peu partout : dans les pubs, dans les jeux vidéos, au cinéma, dans les clips... et bien sûr, dans la vie de tous les jours.
Même si les choses changent un peu ces derniers temps, c'est généralement parce que l'on vient "taper sur les doigts" de certains : on oblige la parité, on engueule des entreprises pour des publicités trop dégradantes pour les femmes et du coup d'autres changent leur première pub l'air de rien... Et je trouve ça dommage. Pourquoi cela ne vient-il pas tout naturellement ?! J'ai beau avoir conscience qu'il y a derrière tout ça des siècles et des siècles de domination masculine mais cela m'attriste de constater malgré tout que les mentalités n'évoluent guère malgré la mise en place d'une certaine volonté de changements... (enfin, il me semble).

Alors, petites questions pour vous :

  • Diriez-vous que les choses évoluent ou absolument pas ?


  • En voulez-vous plus aux hommes de continuer à vouloir tout dominer ou aux femmes de toujours se "laisser faire" ?


  • Avez-vous l'impression que les enfants sont actuellement toujours éduqués dans une "conception genrée" ou les parents/instituteurs parviennent à inculquer des nouvelles notions ?


Voili, voiloù, c'est à votre tour ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mo-chan



Messages : 107
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Puy-de-Dômes

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 9 Jan - 22:57

-Et bien... Lorsqu'on voit ces publicités sur la vidéo, et celle qui passe à la télé en effet on peut croire que les mentalités on changées. De nos jours les pubs qui passent sur les chaîne publiques, et en règle générale, je trouve que les publicités ne sont plus aussi sexiste, et donc n'imprime pas d'idées sexiste dans la tête des téléspectateurs. Cependant lorsque l'on voit tout les clips de Rap, Rnb ect... il est difficile de s’apercevoir du changement, mais, pour bien s'en rendre compte, à mes yeux il suffit de regarder les clips des même styles de musiques, mais cette fois-ci du coté chanteuse. Lorsqu'on voit à quelle point elle n'hésite pas à elle même se rabaisser, donc dans un sens c'est compréhensible que les hommes ne se gène pas pour leur faire faire pareil.
-Ça m’amène donc à : Oui je pense que j'en veux plus aux femmes qui se laissent faire, parce qu'elles contribuent à faire passer un message qui est plus que rabaissant pour le reste des femmes.
-et pour la dernière je dirai que les professeurs essayent, mais qu'ils ne réussissent juste pas, parce que la société a une conception déjà trop "genrée" et que les enfants grandissent dans un monde trop "genrés" ils n'ont donc pas le réelle possibilité de voir autre chose que ça, omis cas spécial. Cependant à la différence d'avant, je pense que de nos jour les professeurs d'aujourd'hui au moins contribuent du mieux qu'ils peuvent à faire comprendre qu'il n'y a pas que l'hétérosexualité, et que ce n'est pas parce que l'on est pas hétéro que l'on est bizarre. Mais je pense que la possibilité que les esprits de certains parents d'enfants ne soient pas aussi ouvert, les brides et les empêche de réellement parler de ce sujet ouvertement à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jessiea



Messages : 5
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 9 Jan - 23:20

ha oui quand même ! Je ne regarde pas beaucoup la tv (vive le net !) donc les pubs.... la vache j'en ai pris plein la face d'un coup !

Je trouve quand meme que des pubs aujourd'hui sont encore comme ca, mais plus subtilement.
Qui a decreté que la femme devait faire les repas pour l'homme par exemple ? pourquoi ca n'aurait pas été le contraire ? vous voyez des pubs où les hommes cuisinent, ou font le menage comme des dingues ou découvre le produit miracle pour la lessive etc ? il y en a mais pas tellement....
Quand vous allez à l'ecole, ne voyez vous pas que des mamans? s'il y a des papas ce sera souvent des exceptions....

et niveau sexualité, dans les pubs, pourquoi c'est toujours une femme dominée par l'homme ou par le sexe de l'homme ? vous avez remarqué ? ^^

je pense que pour la question des enfants, cela depend des parents.... je suis retournée à l'ecole recemment et donc les eleves sont bien plus jeunes que moi, et quand je vois leur facon de pense,r je prend peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mout-mout



Messages : 18
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 23
Localisation : Près de l'ordinateur manifestement.

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Ven 10 Jan - 20:13

Hum...Déjà rien que le fait de se demander si les choses évoluent en soit, c'est déjà une évolution vous ne trouvez pas? Déjà, rien que le fait qu'on "tape sur les doigts", qu'on critique les comportements sexistes et qu'on les trouve trop nombreux est un comportement qu'on pouvait pas imaginer avoir avant. Donc oui, je pense sincèrement qu'il y'a une évolution. Sachant que les comportements sexistes sont pointés du doigt depuis pas si longtemps que ça, on peut ainsi se dire que y'a eu une amélioration. Après, il est vrai que les choses évoluent lentement, mais hey, au moins ça bouge un peu!

En vouloir aux hommes ou aux femmes...Bah les deux sont en "tord" en fait. Pour moi, c'est pas vraiment une question d'en vouloir plus à l'un qu'à l'autre mais plutot de voir d'où ça vient et de corriger ça. Le sexisme, c'est plus une problème de société et d'éducation que de sexe en soi. Le garçon aura été élevé dans un contexte  où il devra aimer le sport et préférer le bleu tandis que la fille aura été élevée dans un contexte où elle se préparera à faire les taches ménagères et préférer le rose...difficile de dire qui est le fautif à partir du moment où dès l'enfance, on nous envoient des images montrant que la femme a pour devoir la soumission à l'homme.

Euh donc du coup j'ai un peu répondu à la dernière question...Mais quoiqu'il en soit, avoir été élevé dans un contexte FAVORISE le cliché mais pourtant, il n'est pas obligatoire qu'on se comporte comme ça plus tard...Donc en gros, oui y'a une évolution, une évolution lente certes. Une évolution qui ne doit, je pense, pas n'etre faite que de la part des médias. Si les médias influencent énormément, il est aussi du devoir de la population en général de donner les clefs du "non-sexisme" (après toujours pareil, pour l'environnement scolaire par exemple, ça dépendra des profs et tout ça. Je me souviendrai toute ma vie de ce que répétais ma prof' de CE2: "Les garçons sont les plus forts mais les filles sont les plus malines"...On se rend pas compte mais meme avec ce genre de cliché, bien que mignon, on formate un gosse)

Voilà...En gros face au sexisme: il faut s'outrer mais pas désèspérer!  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Ven 10 Jan - 22:44

jessiea a écrit:
Qui a decreté que la femme devait faire les repas pour l'homme par exemple ? pourquoi ca n'aurait pas été le contraire ? vous voyez des pubs où les hommes cuisinent, ou font le menage comme des dingues ou découvre le produit miracle pour la lessive etc ? il y en a mais pas tellement....
Quand vous allez à l'ecole, ne voyez vous pas que des mamans? s'il y a des papas ce sera souvent des exceptions....

et niveau sexualité, dans les pubs, pourquoi c'est toujours une femme dominée par l'homme ou par le sexe de l'homme ?

Certaines théories présentent que ce mode de fonctionnement remonterait à la Préhistoire, lorsque les tâches primaires essentielles à la survie allouées aux hommes était la chasse et aux femmes la cueillette. La différence, entre autre musculaire et de stature les aurait prédisposé à ce mode (encore aujourd'hui, l'homme a en moyenne 30% de masse musculaire de plus qu'une femme).
L'éducation et les soins prodigués au nourrisson, puis à l'enfant, était une "mission de femme", puisque l'enfant émanait de ses entrailles (on n'étudiait évidemment pas l'embryogenèse à l'époque des gourdins et si on avait manifestement déduit le lien de causalité entre le rapport sexuel et la grossesse puis la naissance de l'enfant (puisque le concept de "famille" comme de "tribu" existait) on ignorait bien sûr tout du mécanisme, de ce qui entrait en action ou pas et de la "parité génétique"). Comme on ne pouvait jamais totalement être sûr du père mais qu'on pouvait à coup sûr savoir qui était la mère (puisqu'elle vivait une grossesse puis un accouchement), il incombait aux mères, "naturellement", de s'occuper des enfants tandis que les hommes étaient occupés à chasser, guerroyer afin de faire dominer leur espèce et leurs gènes, peindre des fresques sur des murs de cavernes pour s'amuser et laisser une trace, nous faire un "coucou" qui traverserait le temps Wink.
Une fois que l'enfant a atteint l'adolescence (et en partant du principe qu'il est de sexe masculin), son éducation "d'homme" sera faite par ses pairs et la réciproque si l'enfant est de sexe féminin.

La femme, donc, depuis le départ est moins "mobile" que l'homme, plus statique : elle élève les enfants, s'occupe de la cueillette, s'occupe du foyer et ne risque pas sa vie en attaquant des bêtes imposantes ni n'entraine son corps à l'effort. Et du fait que l'homme apporte protection et sécurité à cette époque où la loi du plus fort était, plus que jamais, la plus naturelle, par sa puissance physique et ses expériences offensives (de chasse et de combat), la femme y a de facto été "soumise" Wink

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Ven 24 Jan - 22:08

•Diriez-vous que les choses évoluent ou absolument pas ? Ca dépend des mentalités

•En voulez-vous plus aux hommes de continuer à vouloir tout dominer ou aux femmes de toujours se "laisser faire" ? les deux

•Avez-vous l'impression que les enfants sont actuellement toujours éduqués dans une "conception genrée" ou les parents/instituteurs parviennent à inculquer des nouvelles notions ? une conception genrée



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 29 Jan - 11:51

•Diriez-vous que les choses évoluent ou absolument pas ? Bien sur ca a evolue, mais  je trouve qu'on n'a pas encore tous nos droits on est a un stade semblable a celui d'un "noir" dans une plantation qui a ete nomme regisseur, plus de droits mais toujours sous la coupe du "blanc", et qui recoit toutes les responsabilite du travail de "l'homme blanc" sans avoir ses privileges et ses droits
•En voulez-vous plus aux hommes de continuer à vouloir tout dominer ou aux femmes de toujours se "laisser faire" ? Aux 2, pour les hommes l'egalite des sexes existent que pour les responsabilites (N'avez-vous jAmais entendu ca "Prquoi je t'offrirai des cadeaux, c'est l'egalite des sexes ma vieille") mais pas dans les droits (Une femme pdg, ben voyons la baby sitter a recu une promotion)!
J'en veux aussi a ces femmes qui ne connaissent pas la solidarite rien que sur FB j'ai vu une fille dire a une autre "D'aller manger du chocolat et se taire" si elle n'etait pas contente des mecs! J'ai jamais vu un homme dire ce genre de choses a un mec qui traitent les femmes de toutes de compliques! Ces femmes qui ouvrent des pages pour lutter contre le feminisme, vous voyez vous des hommes qui ouvrent des pages pour lutter contre le machisme?
Ces femmes qui disent "Normal qu'elle s'est faite violer elle etait trop vulgaire"! On a toujours ce besoin de l'avis des hommes sinon on considere que le notre n'a pas de poids! "Les mecs sont d'accord avec moi, c'est vraiment une salope vulgaire"!
•Avez-vous l'impression que les enfants sont actuellement toujours éduqués dans une "conception genrée" ou les parents/instituteurs parviennent à inculquer des nouvelles notions ? Toujours une conception genree! :/
Desolee pour le double poste mais j'ecris depuis mon telephone est je suis limitee dans les caracteres a 1023 caracteres!
Revenir en haut Aller en bas
Lost-in-Translation



Messages : 178
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le placard

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 27 Mar - 18:49

Alors voilà, mardi dernier, le député UMP Pierre Lellouche était l'invité du Grand Journal de Canal.

http://www.ozap.com/actu/-grand-journal-le-depute-ump-pierre-lellouche-victime-d-un-guet-apens/452434

Voilà les propos que ce monsieur aurait tenu.

Vous savez maintenant les filles, que lorsque vous vous faîtes aborder par un de ces poètes alternatifs qui hantent le bitume, vous interpellant par un si joli et délicat: "Mademoiselle t'es trop bonne!", il ne fait pas référence de manière vulgaire à votre anatomie, ce n'est pas sexiste ou graveleux; c'est un "hommage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 27 Mar - 19:05

Monsieur oublie que la suite de "t'es trop bonne" c'est "bonne a baiser". oooh, que je suis flattee, parce qu'apres ils vont utiliser leurs pulsions sexuelles provoquees par notre bonnitude comme un etat de necessite qui les deresponsabilisera pour nous harceler.
Revenir en haut Aller en bas
kelysa



Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 23
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 15:22

Le sexisme et et restera toujours dans ce monde nous somme dans un monde mi en avant sur les hommes.
Je considère que les parents sont souvent responsable de sa, des tout petits on offres des poupes au fille des voiture au garçon on inscrit les filles a la danse ou gymnastique et les garçon au sport comme le foot ce a dit des parent ne réagissent pas comme sa et pence tout abord du bonheur et à l’épanouissement de leurs enfants.
Ou rien que le faite de demander au fille lors-quelle sont à l’école ou au travail si elle veulent des enfants si elle veut se marier comme si une femme était déjà destiner a sa avant tout. Il y a tellement a dire la dessus .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calypso



Messages : 98
Date d'inscription : 25/07/2014
Age : 31

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 19:59

Oh c'est un grand débat et un probleme qui ne sera pas resolu dans notre ère.ce qui m'effraie moi c'est que tout ça ne fasse pas que les femmes aient honte d'etre femme .ce n'est privilège de jouer au football et ce n'est pas non plus une tare de jouer a la poupée ou de porter des talons se maquiller prendre soin des enfants et faire la cuisine.ces genres de débats me mettent un peu 'al a l'aise.j'ai souvent l'habitude de dire que la femme est une version corrigée de l'homme mais vous direz surement que c'est trop dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelysa



Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 23
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 20:16

C vrai tu n'a pas tord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calypso



Messages : 98
Date d'inscription : 25/07/2014
Age : 31

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 20:35

Ah une qui est d'accord avec moi..merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 725
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 20:57

C'est un travail de fourmis que de déconstruire ce qui a été construit. La conception des rôles se trouve dans notre culture, notre langage, dans des tas de gestes de la vie quotidienne auxquels on ne pense pas.

L'erreur de base est de penser le féminisme comme "femmes contre hommes" ... alors qu'il s'agit de reconnaître à la moitié de la population mondiale sa place normale, ses droits, sa réalité, tout en permettant à l'autre d'exister aussi à sa façon. C'est tout simplement lutter contre le sexisme dans sa globalité , même si, par essence, le féminisme se concentre sur la question des femmes.

On avance et pourtant on se rend compte à chaque pas qu'il y a toujours beaucoup à faire. Je pense que c'est un travail quotidien qui peut / doit se faire par chacune pour faire avancer les choses.

Ma meilleure amie essaie d’élever ses filles avec une éducation non genrée...et elle se rend compte à quel point c'est difficile même pour des bébés. Rien que le jour où elle a acheté les premières chaussures de son aînée, elle a eu du mal à faire comprendre que, non , elle ne voulait pas des chaussures roses. Elle a du mal à trouver des déguisements qui ne soient pas des "costumes de princesses" pour le mardi gras etc.
On est en 2014 pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
kelysa



Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 23
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 21:08

Jaime bien ton point de vue et oui c un travaille de titan rien que sur lexemple de ta meilleur amie moi au travaille la premiere chose su'on me demande au bout de quelques min de conversation c'est si j'ai un copain et si je souhaite avoir des enfant car forcement je suis une femme je doit logiquement aimer les homme et vouloire des enfant pour etre une femme normale moi sa me choque vachement
ou lorsque il y a quelque chose a porter au travaille les femmes appelles tout de suite un homes c un exemples basique ais sa prouve pas al de chose et malheureusement je pensse au jour d'aujourd'hui que les femmes doivent se etre beaucoup en avant pour prouver de quoi elle et capable et c'est domage de devoir etre imite en competition .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandd



Messages : 51
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 22:04

Alors moi je plaide coupable, bien que comprenant les enjeux, mes deux filles sont de véritables princesses, qui aiment le rose les robes... Mais BK joue aussi au ballon en robe et sandales, à la crèche elle est copines avec les garçons plutôt que les filles, car grimpe aux arbres... et tout ça en robe de princesse.
Si je cuisine , elles viennent m'aider, parce que c'est un plaisir, et un moment de partage. souvent elles jouent à la poupée, mais est-ce si mal?!!!
Je ne me pose pas tant de question, je les laisse s'exprimer comme elles veulent, avec bien veillance et tolérance. J'espère qu'en grandissant elles s'épanouiront en ayant un regard indulgeant sur notre société qui n'est pas parfaite. Le sexisme se construit et déconstruit à travers l'histoire en fonction des besoins. A une époque, l'homme allait chasser pendant que la femme s'occupait du foyer et des enfants.... Etait-ce si mal? Puis la société a évolué, à chaque personne sa tâche, et sa place... Enfin c'est ma façon de penser.
Maintenant je ne cautionne pas non plus certaines attitudes qui tendent à faire penser qu'une femme ou un homme est inférieur de par la nature de son sexe. Homme et femme sont différents, mais c'est de ces différences que nous devons faire une force en nous unissant et non en luttant l'un contre l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelysa



Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 23
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 22:14

sa c vrai et je trouve sa bien que t filles soit libre moi qui travaille avec les enfants je remarque souvent que les parents veulent que les enfants soient a leurs image sans leur laisser le choix de devenir se qui quil's ou elles on envi de devenir donc c'est vraiment bien que t enfants puissent avoir le choix. ais j'ai énormément limpression que le faite que la societer mettent en avant les hommes les femmes doivent montrer davantage leur capacité a évoluer
se qui est domage d'en arriver la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 725
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Mer 13 Aoû - 22:36

Le problème n'est pas qu'une fille puisse vouloir s'habiller en rose, qu'une femme veuille rester à la maison où apprécie de faire la cuisine. Le problème c'est quand ça n'est pas une liberté de choix mais une pression sociale qui pousse à ça.

Quels sont les déguisements disponibles pour les petites filles ? Des déguisements de princesses....comment s'habillent les autres petites filles de la classe ? En princesse. De quelle couleur sont les rayons jouets pour filles ? Roses...histoire qu'on ne se trompe pas, dans le doute, dès fois qu'on aurait l'idée subversive d'offrir un jeu de construction ou une mallette de bricolage ( le genre qu'on met dans le rayon "bleu" ). Il ne manque plus que le panneau d'affichage rouge clignotant si on se trompe de rayon.

Plus tard, la petite fille subversive , si elle a quand même échappé au passage fléché, se dit que le foot c'est cool et que les robes ne sont pas pratiques pour courir ou monter aux arbres...on la qualifiera de garçon manqué ... comme on se moquera du petit garçon "efféminé" qui aura des goûts et des attitudes de "femmelette" ...et on leur répétera à raison, pour que ça leur entre bien dans la tête, sans toutefois porter attention à ces vieilles habitudes courantes.
"Sois plus féminine" / "comporte toi en homme" ... comme si ce que ça voulait dire était évident, avait un sens évident et accepté de tous.

On ne dira pas directement à une femme qu'elle DOIT rester à la maison...mais elle culpabilisera de travailler , de ne pas être plus présente pour ses enfants, même si maman ET papa travaillent. C'est évident que si y'a un problème avec l'enfant, c'est parce que maman n'est pas autant à la maison qu'elle le devrait...ou alors qu'il manque l'autorité du père ( parce qu'une femme ne peut pas être autoritaire c'est bien connu et qu'un homme comme il se doit représente la froide et virile autorité)
Et l'homme qui voudra rester à la maison sera perçu au mieux comme un OVNI, la plupart du temps comme un fainéant qui veut vivre aux crochets de madame, mais pas comme un homme qui estime que le temps passé avec ses enfants est précieux.

Il n'est pas question de mépriser les goûts et les choix habituels mais de laisser la place à l'ensemble des choix, sans faire pression. Hors, la pression est partout et elle commence dès la naissance. C'est là où ça n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
kelysa



Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 23
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Jeu 14 Aoû - 0:38

exactement tu a tout dit c'est bien dommage que la société n’avance pas dans se sens la pour laisser le choix et la liberté a chacun de vivre et d'exprimer ces envies.
et je pense que ces très difficile pour un enfants qui a grandi et été éduquer d'une telle manière c difficile de s’exprimer et d’évoluer telle qu'il en a envie par peur d’être juger ou rejeter par sa propre famille et tout commence par l’éducation familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les hommes, les femmes, et le sexisme.   Aujourd'hui à 7:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Les hommes, les femmes, et le sexisme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ceux que les femmes et hommes pensent de l autre
» Granville (50). On recherche 150 figurants.
» le Ramadan
» Les hommes maigrissent plus vite que les femmes
» Les femmes et hommes les plus tatoués

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: