AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 4:32 par renarde

» Une raison d'être heureuse
Aujourd'hui à 2:29 par GrasDeBelette

» As tu déjà ... ?
Aujourd'hui à 2:28 par GrasDeBelette

» La dernière fois que tu...
Aujourd'hui à 2:26 par GrasDeBelette

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 2:21 par GrasDeBelette

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 2:17 par GrasDeBelette

» Qui est la suivante ???
Aujourd'hui à 2:14 par GrasDeBelette

» Demande de suppression de compte
Aujourd'hui à 0:46 par Svadhisthana

» Vos citations du moment
Hier à 23:53 par Leontine

Mots-clés
love récit ebook lesbien jour service femme votre écoutez première kelysa saison belle fois lesbienne film girl DRAGUE vidéo amour Adèle image vous films kyss rennes
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'avortement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zig'zag



Messages : 484
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 27

MessageSujet: L'avortement.   Ven 17 Jan - 22:51

Avant toute chose, prenez donc le temps de regarder cette vidéo d'une dizaine de minutes.

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid6298-les-extraits.html?vid=1004839


Alors voilà, la semaine prochaine, le gouvernement va réviser la Loi sur l'avortement pour retirer un terme très important "en cas de détresse". Donc en fait, contrairement à ce que l'on peut croire, un médecin peut très bien nous refuser un avortement parce que la loi actuelle déclare que l'on ne peut avorter qu'en cas de détresse reconnue (autrement dit, si vous avez été violée ou si l'enfant est déclaré malade). Je ne sais pas vous, mais personnellement j'ignorais totalement ce "détail" de la Loi...

Après le retour en arrière (stupéfiant) de l'Espagne, certaines personnes en France semblent clairement décider à en profiter pour faire reculer notre cher pays (qui prouve déjà depuis quelques temps sa difficulté à avancer et sa mentalité... "arriérée") : dimanche, ils manifestent à Paris contre l'IVG https://www.facebook.com/enmarchepourlavie. Ce qu'heureusement, d'autres décident de ne pas laisser passer et c'est tant mieux ( http://www.madmoizelle.com/manif-pro-ivg-224919 ).

Alors voilà, je vous demande donc vos avis sur tout ça.
Que pensez-vous de l'IVG ? Êtes-vous pour ou contre ?
Trouvez-vous important que cet amendement soit enfin effectué ?
Vous battrez-vous, s'il le faut, contre ces anti-IVG et pour que la femme soit libre de faire ce qu'elle veut de son corps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Ven 17 Jan - 23:19

J'ignorais aussi ce détail législatif... Détail qui est quand même vachement important au final!! Je trouve que c'est une bonne chose que ces termes de "détresse" soient retirés du texte, car après tout qui peut juger de la détresse de quelqu'un? L'avortement est rarement une décision prise de gaieté de coeur... Enfin il me semble  Rolling Eyes 

Je suis pour l'IVG, dans la mesure évidemment où ce n'est pas fait n'importe comment et que l'on impose certaines limites d'âge du foetus (comme c'est actuellement le cas je crois bien ? ). Ca me dérange un peu de mettre fin à la vie d'un embryon avec un coeur qui bat, mais ça c'est ma déformation professionnelle, je considère que ça se rapproche plus de l'euthanasie qu'autre chose et ça fait vraiment tilt. Mais dans un contexte cadré, comme c'est le cas actuellement, je trouve quand même ça super important que la femme soit libre de disposer de son corps comme elle l'entend et sans avoir forcément à devoir justifier d'une quelconque "détresse" pour ça, et j'irai battre le pavé s'il le faut pour que nous conservions ce droit!  :batte: :batte: 

Même si bien évidemment, un certain nombre d'IVG pourraient être évitées par l'utilisation de moyens de contraception adaptés et systématique  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Lucedé



Messages : 227
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 18 Jan - 0:49

Délais de 12 semaines Manza, 14 semaines après les dernières règles... J'ai une amie qui y a eu recours en terminale, elle aura fait partie du 0,1% je crois d'inefficacité de la pilule (pas d'oubli ou quoi). A deux semaines près elle était obligée de le garder...
Elle avait pas de problèmes d'argent et son copain l'a vraiment beaucoup soutenu, du coup elle a pas été obligée le dire à ses parents et elle s'est démerdée pour pas que la dépense se voit. Mais à plus de 400 l'opération y'en a pour qui c'est pas possible...
Et pour être remboursée par une mutuelle prenant éventuellement l'IVG en charge, il faut l'accord du titulaire payant c'est-à-dire des parents. Et elle a quand même été complètement marquée.

Je savais pas pour le "détail" à propos de la détresse, en revanche je sais que ça a un statut très particulier en droit, 5 ans reconductibles indéfiniment un truc comme ça, du coup formellement ça doit être re-voté et ré-approuvé régulièrement et potentiellement annulé... Peut-être que c'est aussi l'objet de la modification en cours je sais pas. Mais vu l'ambiance en effet ils feraient mieux de se presser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pikenikdouille



Messages : 216
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 26
Localisation : 37

MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 18 Jan - 17:34


Comme souvent avec les sujets qui divisent, à mon avis le danger c'est l’extrémisme d'un côté comme de l'autre...
Mis à part ça, je pense que l'IVG est un droit (ou une dérogation si Monsieur préfère) qui n'est pas uniquement lié(e) à la femme. Je trouve ça débile de le rapprocher à chaque fois et à tout prix du militantisme féministe. Je pense qu'il vaudrait mieux pour tout le monde que sur cette question, la femme soit perçue comme un être humain qui porte un enfant, ça éviterait peut-être que les hommes se sentent hors du débat.
Par ailleurs, aux anti-IVG qui se cachent derrière le "droit à la vie" de l'enfant à naître pour percer à jour ce qu'ils jugent être l'égoïsme et l'inhumanité de la femme voulant avorter, il faudra tout de même demander de réfléchir à la forme que peut prendre la vie d'une personne quand elle n'a pas été désirée...Et cela même lorsque sa "famille" (si tant est qu'elle existe et ne se limite pas à la jeune femme qui va l'élever seule) l'accueille avec bienveillance.

Pour ce qui est de l'aspect "détresse" qui est l'objet de l'amendement, moi aussi je crois qu'il est trop restrictif et si, "en fait", on permet aux femmes d'avorter même si elles n'ont pas subi un viol ou si leur santé n'est pas en danger, alors il faut que ce fait soit écrit, et devienne un droit. Je suis donc pour cet amendement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nosy



Messages : 461
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 24
Localisation : Entre le clavier et la chaise

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 1:23

Quand je lis - par curiosité et l'envie de voir ce que racontent les anti-IVG - ça me révolte. Sources vagues, arguments tronqués, et je ne sais quel mur ils ont devant les yeux pour ne pas voir que nous sommes au XXIème siècle, où il n'est plus question d'avortements clandestins en France et de femmes qui n'ont pas de droits sur leur propre corps...


Un extrait trouvé pour la limitation de l'IVG, bien formulé, mais portant des idées-volontés si mauvaises dans le fond...
Article \"Et si on arrêtait de banaliser l'avortement ? a écrit:
Soyons clair : je ne blâme pas la femme qui recourt à l’IVG, tant les situations personnelles sont parfois difficiles. Oui, je peux comprendre qu’on ne se sente pas la force d’élever un enfant trisomique. Qu’on renonce à élever seul un enfant. Qu’on refuse de se retrouver fille-mère. Qu’on rejette le fruit d’un viol. Mais tous ces cas de figure, mis bout à bout, ne représentent qu’une maigre proportion des avortements ― 10 % des IVG concernent des mineures.
http://www.bvoltaire.fr/eliveugnol/et-si-arretait-de-banaliser-lavortement,47643

Si seulement on pouvait trouver des statistiques claires, fiables, de la répartition des raisons d'IVG, pour donner tort aux anti-IVG qui croit les raisons parfois "trop légères". Mais ça ne nous aiderait pas véritablement dans notre débat. Il faut se dire que l'IVG est un droit, pas une exception, pas quelque chose que l'on doit justifier (comme le dit bien Roselyne Bachelot dans la vidéo).
La situation de détresse dont parle la loi, n'était-elle pas justifiée en 75 parce qu'existaient les avortements clandestins, abondons, sentiments de culpabilité (parce que justement l'acte était illégal),..? Maintenant tout est beaucoup plus encadré, par la prévention, les conseils,... Et rentré dans nos droits. Même si pour le Droit pur et dur et selon la Loi c'est une dérogation, dans les faits c'est maintenant un droit. Ca fait 39 ans que cette loi existe, il me semble impensable que les français acceptent un recul, ou que les députés entament la marche arrière. Nous n'avons pas la même culture religieuse des Espagnols. C'est un amendement vers le meilleur, les réactionnaires saisissent l'occasion pour reculer : un tel demi-tour ne devrait pas fonctionner.

Aperçu des commentaires qui suivent...:
 


>> Et quand effectivement on va sur ces sites créés par les militants anti et qu'on trouve des textes et statistiques tels que (les fautes... sic) :

IVG.net - Raisons pour avorter
"Le terme « Lifestyle » ne decrit  pas toujours les détresses multiples des femmes concernées. Il faudrait particulièrement tenir compte du fait que lorsqu’elles sont enceintes sans l’avoir désiré, les femmes sont souvent complètement perturbées. Face à cette nouvelle situation, il y a souvent une forte contrainte psycologique. En fait, « Lifestyle » a pour but de manifester qu’il n’ y a pas de causes médicales ou juridiques à l’avortement.

Avortements « Lifestyle » : 99,16 % :
Par exemple  : "Ce n’est pas le moment" , "En ce moment, je ne peux justement pas me permettre un enfant" ; "Je ne voudrais pas être une mère célibataire"  "j'ai des problèmes de couple"; "Un bébé bouleverserait ma formation" ; "Mes enfants sont grands"; "Je ne voudrais pas que d’autres sachent que je suis enceinte"; "Mon mari (mon ami, mes parents) voudrait (voudraient) que j’avorte"
La femme pense que sa santé est en danger : 0,42%
la femme considére  qu'il y a inceste ou viol : 0,22 %
la femme craint que l’enfant ait une malformation : 0,20%
"

Et d'où elles sortent leurs statistiques ? Elles viennent des USA, et datent de la période 1996-2004. Et sont utilisées pour parler du cas France, parce qu'évidemment l'avortement est utilisé de la même manière par toutes les femmes des pays développés, chaque population d'un pays-culture aborde et vit l'avortement de la même manière, bien sûr... Certes les pays développés / civilisations occidentales sont similaires, mais non, je n'aime pas les amalgames avec les statistiques. Rien que la catégorie "Lifestyle" ainsi qu'elle est décrite me hérisse tant elle semble définie pour décrédibiliser l'avortement.

La femme "considère qu'il y a inceste ou viol". Ah, ça m'a fait rire : on 'considère', on n'affirme pas (on sait jamais, faut réfléchir avant de savoir s'il y a inceste).


>> En citant le Monsieur sur le plateau du Grand Journal :
"En faisant sauter la notion de détresse, on élargit et on libéralise l'avortement pour des raisons qui peuvent être tout à fait discutables et qui d'ailleurs ne requièrent pas forcément l'intérêt de la société".
Quelles conditions sont discutables ? On "discute" le propre corps d'une femme ?
Et l'intérêt de la société... Alors il faut me dire quand est-ce que les intérêts de la société surpassent celui d'un individu pour conserver un embryon qui ne représente pas une vie (mes arguments sont dans le cadre de la loi actuelle, quand l'embryon n'est pas considéré comme considéré comme un être humain, mais encore une 'matrice').



Autres sources variées pour les curieuses... :
- Vidéo de La Croix contre l'IVG
- Le Figaro - L'IVG : l'amendement qui fait polémique



Je défends assez farouchement ce droit (et de manière générale les droits me semblant indispensable), d'où cette réponse... fermement orientée et parfois légèrement piquante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucedé



Messages : 227
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 2:08

Nosy a écrit:
Nous n'avons pas la même culture religieuse des Espagnols.

Gaffe, c'est limité ça comme idée... Si le droit de disposer de son corps est universel, alors l'avortement devrait être un droit sans frontières nationales ("culturelles").

Après, tout le monde a le droit de disposer de son propre corps comme il l'entend dans toutes les civilisations, c'est juste le "à condition de pas en faire n'importe quoi" derrière qui prend des sens différents...

De là :

- soit on en débat pendant des heures entre "liberté absolue je me suicide si je veux"/"t'es mignonne mais ton bide est le père de l'humanité future, alors râle un coup et accouche de toute façon on a pas le choix au bout d'un moment"

- soit on se dit "bon ok, il faut bien faire des bébés t'façon" + "les avortements au pied levé (pardon) c'est un peu dégueu et ça coûte un bras (encore pardon), alors vous allez arrêter vos conneries barbares et on va vous aider à faire ça proprement, l'Enfer on verra plus tard...". PRAGMATISME.
Etre lucide (lucedé et lucidez!, et vive la socio) c'est pas très glorieux, mais y'a que ça qui marche...



+ ça n'a pas directement à voir avec l'avortement, mais à mon avis comme horizon nettoyé c'est important : le droit à l'enfant n'existe pas, et les gnards sont pas non plus des "dons du Ciel" (RAV avec Dieu ou quoi, dans l'esprit je veux dire). Un enfant c'est qu'un môme, c'est déjà suffisamment compliqué "d'en prendre soin" pour lui coller arbitrairement des lubies d'adultes aussi lourdes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabulia



Messages : 182
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 10:34

Je suis pour l'ivg, mais je ne suis pas pour la banalisation de celui ci. D'un point de vue médicale et psychologique c'est tout de même un acte violent. De plus certains le substitue à la contraception !
Sinon, bien sur que je me battrais pour qu'il reste légal. Je me demande comment peut on remettre ce droit en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flork



Messages : 949
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 11:20

De mon petit point de vue, faut qu'il reste légal pour éviter de voir des femmes avoir recours à des techniques d'avortement dangereuses pour elles-meme.
Je parle des faiseuses d'ange qui viennent avorter au noir avec une aiguille, par exemple.
On a des femmes qui meurent d'infection ou qui deviennent stériles apres ce genre de traitement.

Petite pensée pour mon arriere grand mere qui allait aux champs avec un tuyau dans le vagin pour essayer d'oxygener (et donc tuer) l'embryon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucedé



Messages : 227
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 14:50

Moi je pense à la phrase d'une femme que j'ai entendu à la radio, dans une émission sur le sujet, elle avait l'âge de ma grand-mère... "Oui ben oui, faut bien l'avouer maintenant... les femmes de ma génération ont toutes dû se faire avorter au moins une fois, c'est sûr... Comment on aurait pu faire autrement? On se débrouillait"

Pas fun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginia W



Messages : 26
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 30
Localisation : Centre

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 19 Jan - 16:00

Enlever le terme de détresse est une excellente chose. Pour ma part, je ne crois pas que l'avortement soit un frein à la reproduction de la nature ou au renouvellement des générations qui posent tant de problèmes actuellement. Cela tient plus de nos modes de vies actuels. Il fait partie des libertés individuelles de la femme : à quoi cela rimerait d'avoir un enfant non désiré ? Quel avenir pour cet enfant si la mère continue de le rejeter ou n'a pas les moyens des l'élever ou n'a pas la maturité de l'élever ? Il y a encore quelques décennies les femmes avortées clandestinement, dans des conditions désastreuses, les infections, les hémorragies et la mortalité étaient très élevées ! Même si la religion n'a plus autant d'emprise nous restons un pays de traditions catholiques (en témoigne nos fêtes) c'est notre héritage culturel. Mais pour le retour des avis réac il faut aussi ajouter le facteur crise économique. En de telle période, les avis rétro, sectaires et extrémistes ont le vent en poupe (à mon grand désespoir) comme c'était le cas lors de la crise de 1929 qui nous à conduit à la Seconde guerre mondiale et au nazisme. N'oublions pas non plus qu'en France la liberté de la femme est très tardive : 1946 pour le droit de vote ! Et pour l'avortement il aura fallu attendre Simone Veil et 1975. A cette époque les mentalités n'étaient même pas encore préparées et l'histoire des mentalités montrent qu'il faut du temps avant que les idées soient comprises et acceptées. Quant à l'argument éthique et moral, il n'a pas de valeur dans la mesure où durant le délai d'avortement, scientifiquement parlant il ne s'agit que d'un embryon.
Alors ne soyons pas surpris du retour des idéaux anti-IVG, en ce qui me concerne je m'opposerai toujours à ces gens là ! On ne peut pas revenir sur la liberté du corps et les libertés individuelles c'est porter atteinte à l'intégrité et à la dignité de la femme. Alors je crois qu'il faut saluer cette initiative du gouvernement ! Car il appartient aux politiciens de définir le projet de société et parfois d'avoir le courage d'éclairer les consciences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Jeu 23 Jan - 12:29

Puisque je viens de tomber là dessus, je ne résiste pas à l'envie de vous poster cette image tirée de la page Facebook de Politis:



Enjoy les amies ^^
Revenir en haut Aller en bas
pikenikdouille



Messages : 216
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 26
Localisation : 37

MessageSujet: Re: L'avortement.   Jeu 23 Jan - 16:03

ha ha, elle est bonne j'trouve  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucedé



Messages : 227
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L'avortement.   Jeu 23 Jan - 17:25

Classe Manza x), surtout pour les mouches, l'air de rien... :smiley rouge:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zig'zag



Messages : 484
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: L'avortement.   Jeu 23 Jan - 18:59

Mouahahah ! xD

Merci Manza Very Happy

_________________
Signature en construction depuis 1568. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 25 Jan - 2:05

Je suis contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 17:42

A Madagascar l'avortement est un delit! Que ce soit du a un viol ou autre! La sage-femme, la femme et eventuellement le docteur peuvent etre puni de 2 a 5 ans si mes souvenirs sont exacts! mais c'est surtout la femme et la sage-femme qui sont punies!
Pour ma part je suis pour si on tombe enceinte suite a un viol, ou si on decouvre que l'embryona une "anomalie", mais je suis contre "l'avortement de confort" comme vous l'appelez, mais quoiqu'il en soit on sait toutes qu'a un principe il ya toujours des exceptions! Et ce sont ces exceptions qu'il faut etablir et non juste rayer le "en detresse", par exemple au cas ou les parents, ou la mere n'est pas en situation de fournir une bonne situation a l'enfant, surtout a Mada ou on peut avoir jusqu'a 14 enfants de la meme mere et que les contraceptions fournies par l'Etat sont de mauvaise qualite. En plus comme le catholicisme domine ici! Toute contraception est diabolisee! Il n'y que l'instruction des femmes qui marche.


Dernière édition par SakaMasika22 le Sam 1 Fév - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 17:49

Mais cette expression "avortement de confort", me fait froid dans le dos! Meme si on utilise sa raison en avortant ce n'est jamais avec confort (il y a toujours des emotions, on est toute des mere en puissance) qui a bien pu trouver cette expression idiote?
Revenir en haut Aller en bas
Lost-in-Translation



Messages : 178
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le placard

MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 18:25

Citation :
qui a bien pu trouver cette expression idiote?

Les gens qui sont contre. Il n'existe pas d'avortement de confort. Ca a forcément des conséquences qu'elles soient physiques ou mentales. Cette expression laisse entendre que la décision est prise facilement, de manière anodine, comme on change de chemise. C'est le dénigrement de la personne: "toi pauvre co*** égoïste qui a décidé que tomber enceinte maintenant ne rentrait pas dans ton agenda."

Je suis pour l'IVG et cet amendement est pour moi une bonne chose. Et je suis contre toute restriction à ce droit et ce, même si certaines pourraient faire autrement, auraient pu être plus prudentes et prendre leurs précautions (dans certains cas).
Il me semble illogique d'obliger une femme à garder un enfant qu'elle ne désire pas.

Citation :
on est toute des mere en puissance

mmmmh pas toutes non. Enfin je ne crois pas. On est généralement apte à donner la vie sur le plan physiologique ça ne veut pas dire qu'on souhaite toutes procréer.(C'est mon opinion, ça n'engage que moi)
Même si l'avortement est autorisé, le fait d'y avoir recourt est encore relativement tabou. La peur du jugement des autres, la confrontation entre ce que dit la science et la religion par rapport au commencement de la vie...ça fait aussi partie à mon sens de ce qui pèse dans cette décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 18:44

Si on ne desire pas l'enfant, On ne peut pas le faire adopter? Ou on a aussi peur des regards des autres sur notre gros ventre?
Revenir en haut Aller en bas
Lost-in-Translation



Messages : 178
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le placard

MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 19:17

Si tu choisis de porter l'enfant à terme et de le faire adopter, tu t'exposes aussi au jugement des autres.
A mon sens, obliger une femme à porter un enfant à terme alors qu'elle ne le désire pas c'est traumatisant. Bien sûr tu peux le faire adopter. Avec ce que cela peut comporter comme conséquences et interrogations après (et si?, et si,?...). De même que pour l'avortement. A chacun ses décisions, il me semble juste important d'avoir le choix.
De plus, si tu interdit à une femme d'avorter, dis-toi que si elle le désire vraiment elle trouvera un autre moyen pour arriver à ses fins et qui la mettra certainement en danger (et qui permettra à d'autres d'exploiter sa détresse et de se faire des coui**** en or dessus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement.   Sam 1 Fév - 19:45

Mh, oui! Avoir le choix en effet! Mais que dis-tu dans le cas ou la mere est forcee par la famille, par le petit ami (ici a Mada, surtout a l'universite, c'est monnaie courante)? Est-ce que ce ne serait pas plutot preferable de placer le "en detresse" comme etant le principe et reglementer les exceptions?
Je ne suis pas contre l'avortement mais j'essaie de voir les autres consequences de cet amendement! C'est vrai que c'est donne le choix a la mere mais en quelque sorte c'est aussi admettre qu'il vaut mieux avorter qu'etre mere celibataire a cause de ces jugements?
Je ne sais pas si tu me comprends, mon vocabulaire francais est assez limite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lost-in-Translation



Messages : 178
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le placard

MessageSujet: Re: L'avortement.   Dim 2 Fév - 12:52

Citation :
Mais que dis-tu dans le cas ou la mere est forcee par la famille, par le petit ami (ici a Mada, surtout a l'universite, c'est monnaie courante)? Est-ce que ce ne serait pas plutot preferable de placer le "en detresse" comme etant le principe et reglementer les exceptions?

Malheureusement, la pression familiale existe partout. Et je ne parle pas des pratiques douteuses de certains médecins.
A mon sens si tu choisis d'avorter c'est que tu as une bonne raison, que tu es dans une situation de détresse justement. Par ailleurs si la famille veut vraiment obliger la fille à garder l'enfant je ne suis pas sûre que le "en détresse" les en dissuade, puisque il ne s'agit pas pour eux de quelque chose de vital.
En modifiant la loi de cette manière, les filles qui souhaitent avorter ne devraient (à priori) plus se voir refuser ce droit.
En France, si la présence d'une personne majeure est obligatoire quand l'IVG concerne une mineure, tu peux te passer de l'accord de tes parents si le dialogue est impossible. Après il faut avoir la force soit de faire ça en douce et de ne pouvoir en parler, ou de passer outre l'avis de sa famille (avec les conséquences que cela aura).

Citation :
mais en quelque sorte c'est aussi admettre qu'il vaut mieux avorter qu'etre mere celibataire a cause de ces jugements

Encore une fois je ne connais pas Madagascar. En France les mères célibataires sont nombreuses et ce n'est plus vraiment mal vu (ou alors par une toute petite minorité).
Je ne crois que cet amendement revienne à reconnaître cela. De toute manière quoi que tu fasses tu t'exposes à des jugements. En France on parle à mon avis plus facilement des mères célibataires que d'avortement. Chacun voit midi à sa porte  Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avortement.   Aujourd'hui à 5:01

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avortement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avortement, une nouvelle loi.
» Débat GPA, PMA et avortement
» La pression de l'avortement.
» Avortement, une nouvelle loi. - Contraception, avortement, IVG
» Avortment: changeons!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: