AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Voyage vers l'Étrange.
Aujourd'hui à 4:14 par Karolinah

» Les lieux publics interdits aux femmes ... Et quoi encore ?
Aujourd'hui à 3:58 par Karolinah

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 0:26 par Alma34

» Vos citations du moment
Hier à 23:35 par Fred'

» Ça ou ça ?
Hier à 23:24 par renarde

» Couple Libre
Hier à 22:32 par AnneB

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Hier à 21:58 par Fred'

» Que lisez-vous en ce moment?
Hier à 21:58 par AnneB

» Si tu étais ?
Hier à 21:49 par popkorn

Mots-clés
vous girl saison votre image film première films vidéo love rennes jour écoutez kelysa belle femme service récit amour kyss lesbien Adèle fois ebook DRAGUE lesbienne
Sondage

Partagez | 
 

 Ce soir, la Bête me tente.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doudou-resiste



Messages : 387
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 56
Localisation : paris

MessageSujet: Ce soir, la Bête me tente.   Jeu 1 Mai - 21:02


Publié par stoned_heart sur 17 Septembre 2013, 03:08am

http://stonedheart.overblog.com/double-personnalit%C3%A9-borderline-bipolarit%C3%A9-et-schizophr%C3%A9nie

"Double-personnalité, bordérline, bipolarité et schizophrénie

Il me semble que le temps est si lointain. Je ne sais trop quoi penser. Je vogue sur un courant qui m’amène sur une ile. Cette ile que j’habite, que je façonne. Un lieu qui semble être mien, dont je suis maitre.

Le temps est loin. Une autre époque, une autre personne. Une autre personnalité. Le temps me semble si éloigné. Comme si je n’avais pas vécu ces épisodes dépressifs. Comme si je ne pouvais pas m’y associer, trop loin émotionnellement pour moi. Je ne peux y référer. C’est étrange.

Une phase euphorique longue. Une stabilité déroutante me hante. Étrangement, je ne me surprends meme pas a me demander quand je chuterai à nouveau. Je semble avoir mis le pied dans le présent avec une personnalité qui m’était jusque la incconnu. Une autre personne semble habiter mon corps, dicter mes penser.

La Bête rumine toujours, je la sens ronronner. Me murmurer a l’esprit des choses qui me trouble toujours. Comme une voix intérieure qui s’assure que je n’oubli mes rancunes. La Bête me surveille m’épie. Je la sens toujours me fixer. Je la vois parfois.

J’ai parfois des épisodes très similaire à la schizophrénie ou je vois des visages dans des objets qui n’en ont pas, un peu comme si tout devenait des illusion d’optique deux images à la fois. Un arrangement fleural et un visage de vieil homme qui me fixe. Des vis d’un meuble se transforment en vieille femme des années 1920, hamiche de surcoit. La folie valse encore avec mon esprit. Et je ne sais pas trop comment l’expliquer et encore moins comment les psychiatres n’ont rien fait, rien dit.

Pas d’anxiété, pas de TOC, pas de paranoïa. Pas de schizophrénie. Et pourtant, je le vois, je le sens. Une double personnalité, triple peut-être. Plusieurs voix dans ma tête qui me susurrent, m’implantent des idées. Que je combats parce que je sais qu’elles ne sont qu’un mélange de folie et de fantasmes tordus.

La mort, le sang, la Bête en demande. Le mien, celui des autres. Peu importe la source. Elle est la présente et me suit.

J’ai passé un bon deux mois sans présence harcelante, mais le retour de diverses problèmes l’ont réveillés. Et elle se rend compte du temps qu’elle a manqué, parce qu’elle dormait paisiblement. Et de nouveau empoisonne mon esprit.

J’ai passé deux mois sans l’entendre, sans la sentir. Un peu de paix intérieur. Des soucis, mais rien pour l’alimenter.

Je ne sais pas ce qui me ronge, mais un mal me monte à la tête et me torture. La violence qu’elle me demande commence à me troubler et je ne peux rien faire que de l’ignorer. Distinguer ce que la Bête me projette (images et désires viscéral de tuer, de sang etc) de la réalité, me demande parfois un effort, parce que, quelque part, je me complais et l’idée me tente. Tentatrice Bête qui semble si bien connaitre mes faiblesses et carburer sur ma Haine du Passé.

J’ai l’impression que la Bête se joue de moi, construit tranquillement les ficelles qui prendront le contrôle du pantin.

J’ai aussi l’impression que ces dialogues internes entre la Bête et moi me donne une double, triple, X personnalités qui entre toute en conflits l’une avec l’autres. La Rationnelle tient encore les commandes mais les Autres veulent leur part du gâteau. Est-ce un dédoublement, de la bipolarité/du bordérline bien découpé par ma rationalité et mon besoin de tout expliquer et analyser ou est-ce réellement un autre chose… Sans compter celle qui vous parle actuellement, ce qui est enfermée avec toutes les Autres. Celle qui ne parle pas, qui écrit. Qui passe inaperçu. Qui soupçonnerait. Aurais-je un jour la réponse.

J’ai peur parfois que la Bête prenne le contrôle, me fasse faire quelque chose de regrettable. Et qu’elle me laisse ensuite me démerder.

Que dirais-je a la police. Que ce n’est pas que je ne veux pas parler, mais que je ne peux pas, parce que la partie qui peut tout expliqué n’est pas verbale. Qui me croirai. Et c’est en partie cette peur qui me laisse passive. Parce que je ne pourrai pas m’expliquer selon ce qui me va le mieux, mais que je serai forcée de parler. Et ce que je dirai et penserai sera tellement dichotomique que ca me rongera. Ca me ronge déjà…

Pendant ce temps, je me fais bombarder d’image qui se succède derrière mes yeux. Meurtre, suicide, automutilation, addiction, la Bête sait que je veux et ne veux pas tout faire ces vices, certains plus importants que d’autres.

L’envie n’y manque pas. Le gout pour la violence est revenu. Simplement parce que j’ai vu cette prof qui m’a fait couler. Que j’ai un collègue de travail qui fait exactement ce que je ne pourrai jamais faire (soins infirmiers). La plaie se ferme et s’ouvre à la guise de la destinée et j’ai beau tout faire pour essayer de faire le deuil de ce pan de ma vie, de cette passion, de cette vocation, tout me renvoi à des regrets, de la haine, de la colère et la dépression.

Quand aurais-je la paix ."

FEARedit: I'm sorry about adding the ugly huge watermark, but I am getting very tired of how often I am finding this drawing stolen and even sold. The looming, strangling, and suffocating feeling. It f...

Anecdotes, pensées, poèmes, allégories

Double-personnalité, borderline, bipolarité et schizophrénie


Dernière édition par Zig'zag le Ven 2 Mai - 15:13, édité 2 fois (Raison : rectification)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zen-2.skyrock.com/
 
Ce soir, la Bête me tente.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repas du soir = organisation !!!
» tente à balles
» Tente anti-UV
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» ma file refuse le biberon le midi et le soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Echanges-
Sauter vers: