AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» test-questionnaire-styles-d-humour.jpg
Aujourd'hui à 21:03 par Prunetille

» suite logique
Aujourd'hui à 21:00 par popkorn

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 20:56 par ArielPink

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 20:52 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 20:44 par Prunetille

» Qui est la suivante ???
Aujourd'hui à 19:59 par Tweety162002

» Photos by Ambrose
Aujourd'hui à 19:57 par Lizzie83

» Dernière lettre du mot = première du suivant
Aujourd'hui à 19:55 par Lizzie83

» Là je sèche ... un titre ? ... Ma vie ..
Aujourd'hui à 19:54 par Lizzie83

Mots-clés
lesbienne vous girl lesbien rennes récit jour votre kelysa fois service saison films ebook première film kyss vidéo belle DRAGUE femme amour image Adèle love écoutez
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 Cette campagne difficile qui attend la France...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Rosy66



Messages : 323
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 64
Localisation : ARGELES SUR MER

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 9:21

Je mets cette vidéo, c'est de la part D'Emilie

[url=[url=<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/xj09j9"></iframe>][url=<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/xj09j9"></iframe>[/url]

trop drôle MDR

Ecoute Emilie, ça ne fonctionne pas ici je ne sais pas pourquoi, c'est dommage, ça valait le coup MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 14:33



Est-ce que ce serait ça par hasard ?... En essayant de rebidouiller un truc à partir de l'adresse que tu as écrite Rosy, je crois que je suis parvenue à qqch...

Si c'est ça, j'explique : pour un mettre un lien youtube ou dailymotion, il faut faire : "prévisualiser" d'abord, puis cliquer sur la petit icône avec un film dessiné. Là, apparaît une fenêtre où il faut copier-coller le lien que vous voulez mettre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 16:45

MCMistress a écrit:
Ben tu sais quoi, moi aussi, je la trouve pas mal du tout, même si je vois bien qu'elle se trompe un peu quand même Wink
Sûrement pour cela que je me suis permis de répondre frontalement, comme elle s'est adressé à moi, c'est à dire en égales. J'ai pris le temps de bien lire son argumentation et j 'ai usé d'autant de bonne et de mauvaise foi nécessaires pour faire passer un message qui me semble important et que je la crois capable d'entendre.
J'espère vraiment pour elle, et il est évident, que dans 20 ans elle verra les choses différemment, d'autant que j'espère que grâce à elle et toutes ses petites copines de classe, les choses auront bien évolué d'ici qu'elle atteingne notre grand âge Very Happy
Mais surtout j'espère que les gens d'une façon plus générale, retrouveront la foi en la bataille politique et prendront le destin de leur pays en main.

Quelle foi ? Sommes-nous dans un domaine religieux ? Voter, serait-il une espèce de sacerdoce ? S'accrocher à la liberté individuelle comme promesse de bonheur, bien qu'en généralisant, ça ne marche pas, serait-ce ta seule motivation de poser de tels propos, obligatoires et moralisateurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 16:52

LBL > Pas mal, la vidéo Wink

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 16:58

J'aimerai connaître les motivations de celles qui moralisent pour voter. Sans des Logorrhées abstraites, anachroniques ou moralisatrices. Quelle est votre peur ou quelles sont vos peurs ?

Personnellement, j'ai toujours voté et à pratiquement tous les votes. Pour les présidentielles et les législatives, j'ai toujours voté. Or, là, pour 2012, non, je ne pense pas. Je pense que je n'irai pas parce que, étant juive, descendante de déportés, je n'ai pas peur ! Je sais depuis longtemps que l'humain peut être une grosse merde. Donc, sachant cela, et le vivant de manière, un peu ventilée, depuis la fin Mitterrandienne, en politique, non, je m'en fous de Lepen, marine, qui rit quand elle voit une p...i...n, heu, parce que, la démocratie est un leurre. Demain, elle passe (la balle de tennis), après demain les anciens détenteurs de leurs besoins en action feront en sorte qu'on fasse une révolution. Donc, il ne faut pas aller voter pour contrer le fn, il faut aller voter parce qu'on veut changer les choses. Si, ce qui nous est proposé, n'est juste qu'un vote de dépit, il n'y a plus de démocratie. Soit on accepte d'en chi...er et de changer les choses; soit on fait semblant, on va voter parce qu'on n'a pas le cran de vouloir changer les choses en tombant la chemise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 19:30

Modération : Bouktis, avant de te répondre, j'aimerais te demander d'éviter les doubles, triples, quadruples posts. Comme tout le monde, tu as un bouton "éditer" sur le coin supérieur droit de tes posts. Si tu as oublié de dire quelque chose ou si tu aimerais corriger un propos, tu cliques dessus et tu renvois ta réponse.

Si toi, un jour d'élection, tu te demandes, dans ton lit, s'il faut ou non aller voter, moi, alors que tu tergiverses, je marche déjà dans la rue pour me rendre aux urnes, même par -20°.

* Premièrement, parce que c'est mon devoir en tant que citoyenne : car, effectivement, être citoyen(ne), ce n'est pas seulement avoir des droits, c'est également avoir des devoirs, et voter, dans une société démocratique qui ne peut exister que si les citoyens s'expriment, contrairement à ce qu'on croit, c'en est un.
* Deuxièmement, parce que je connais la valeur du droit de vote : et, nous, femmes du monde occidental, devrions normalement pouvoir l'évaluer avec aise, car une lutte féminine s'est organisée afin que nous puissions jouir de ce droit. Il a fallu cent ans à la France, Bouktis. Cent longues années à la France pour que soit octroyé aux femmes le droit de voter. Et aujourd'hui, après tout ça, maintenant que la chose est gagnée, on devrait commencer à tergiverser sur l'intérêt ou la nécessité d'aller voter ? Mais pardon ! Aujourd'hui encore, des femmes sont tuées, et pas avec finesse, pour avoir tenté de se faire entendre ou pour avoir exigé le droit de se faire reconnaitre en tant que citoyennes, indépendantes et responsables ! Des femmes meurent, sont torturées, provoquent l’État et manifestent pour des droits similaires à ceux dont nous jouissons ici, en Europe. Et nous devrions nous demander si avoir une véritable place dans notre société à de l'importance ? C'est grotesque.
* Troisièmement, parce que je suis responsable et ne suis pas une victime : je refuse catégoriquement de me positionner en tant qu'objet, je suis sujet, je ne suis pas une "victime" et n'ai pas envie de me victimiser ! Je suis active ! Si, à l'issue du vote, le parti que je ne voulais pas voir vainqueur s'avère être celui qui a remporté la victoire, j'aurais au moins agis pour ne pas le voir prendre la tête de l’État par l'intermédiaire de son candidat, je n'aurais pas donné ma voix à la majorité en votant blanc (car, le vote blanc est un voix qui va directement au parti majoritaire) et n'aurais pas été des "abs-tentistes" en ne votant pas. Crier que la politique, "c'est trop de la m****", que les politiciens, "c'est tous des pourris", que le président, "tout ce qu'il fait, c'est nous enc**er", tu sais, c'est vraiment trop facile quand on a dormi toute la journée d'élection et qu'on a suivi les stat' sur TF1 comme si on regardait la Coupe du Monde. C'est trop facile quand, au lieu de prendre ça au sérieux, on a préféré dessiner un petit dinosaure qui rigole sur son bulletin de vote avec écrit au-dessus "J'ai envie de faire caca". Facile et irresponsable.
* Quatrièmement, parce que j'ai des convictions, un idéal, et que l'Histoire (même récente) m'a appris les conséquences de abstentionnisme : chacun à le droit d'avoir un idéal différent. Personnellement, je suis de gauche et, [notamment] en votant, je veux participer à l'avènement d'une société équilibrée et sociale. Et ce n'est pas "parce que je suis de la classe moyenne"... mais parce que, bon sang, j'y crois ! C'est bien différent.
Par ailleurs, à cause de l'énorme taux d'abstention (plus de 28% au premier tour, du jamais vu), la France a frôlé, en 2002, la "catastrophe démocratique". Jean-Marie Le Pen passait au second tour. Aurais-je été fière d'avoir participé à une telle honte, par flemme de me bouger jusqu'au bureau de vote ou parce que je m'étais mise à philosopher dans mon lit sur l'intérêt de voter ? Jamais de la vie. JAMAIS de la vie.

Ce sont quatre de mes "motivations" parmi d'autres.

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Rosy66



Messages : 323
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 64
Localisation : ARGELES SUR MER

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 19:55

Merci Lebleulezard, c'est effectivement cette vidéo qu'Emilie et moi ne parvenions pas à installer.
c'est Super!!!! Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 20:44

A ton service Rosy Very Happy ! Du reste, j'en profite pour pour signaler à Lord que donc, la vidéo n'était pas de moi du tout, mais d'Emilie, donc.
Revenir en haut Aller en bas
katagena



Messages : 104
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 21:02

Je suis tout à fait d'accord avec Lord, je ne reprendrai pas ce qui a été dit avant. Je rajouterai juste quelque chose, ce que je pense juste par rapport à certaine choses dites. Ceux qui ne prennent pas la peine de se déplacer pour émettre quelconque opinion et qui se permette de râler contre notre gouvernement actuel me font simplement halluciné. Vous n'allez donner aucune opinion le jour de vote (que vous soyez de droite ou de gauche) et vous vous permettez de critiquer car on a un président qui pense à lui avant de penser au peuple, qui fait des reformes qui sont loin de nous aider alors que vous êtes même pas fichu de mettre un petit papier dans une enveloppe. Certes notre pays court a sa perte avec nos politiciens mais à y regarder a deux fois certains peuvent sortir du lot. Si le but de cette élection est de faire barrage a Le pen ou sarko, et bien je voterai pour faire barrage en prenant le moins pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosy66



Messages : 323
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 64
Localisation : ARGELES SUR MER

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 21:16

Je dois vous dire, que je ne fais pas de politique, mais depuis L'ordonnance du 21 Avril 1944, accorde le droit de vote aux Femmes Françaises, qu'elles exerceront pour la première fois le 20 avril 1945. Donc je vais toujours devant l'urne pour voter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mar 13 Sep - 21:34

Bouktis a écrit:
Personnellement, j'ai toujours voté et à pratiquement tous les votes. Pour les présidentielles et les législatives, j'ai toujours voté. Or, là, pour 2012, non, je ne pense pas. Je pense que je n'irai pas parce que, étant juive, descendante de déportés, je n'ai pas peur ! Je sais depuis longtemps que l'humain peut être une grosse merde. Donc, sachant cela, et le vivant de manière, un peu ventilée, depuis la fin Mitterrandienne, en politique, non, je m'en fous de Lepen, marine, qui rit quand elle voit une p...i...n, heu, parce que, la démocratie est un leurre. Demain, elle passe (la balle de tennis), après demain les anciens détenteurs de leurs besoins en action feront en sorte qu'on fasse une révolution. Donc, il ne faut pas aller voter pour contrer le fn, il faut aller voter parce qu'on veut changer les choses. Si, ce qui nous est proposé, n'est juste qu'un vote de dépit, il n'y a plus de démocratie. Soit on accepte d'en chi...er et de changer les choses; soit on fait semblant, on va voter parce qu'on n'a pas le cran de vouloir changer les choses en tombant la chemise.

??? Juive ou pas juive, on a le droit de voter ou non et d'en penser ce que l'on veut. Je ne vois pas le rapport. Ni toi, ni moi n'avons vécu la Deuxième Guerre mondiale, et cela dit, on peut ne pas être juive, et en avoir gardé des séquelles familiales dues à des souffrances humaines importantes, soit dit au passage. Et on peut ne pas être juive, et avoir parfaitement conscience de la méchanceté humaine, comme de bcp d'autres de ses défauts.

Si le but est réellement le changement pour le changement, la solution est très simple : Allez voter, Marine Lepen ! Vous allez en avoir du changement ! Garanti sur facture ! Comme ça, ce sera fait ! J'ai travaillé avec une partie de la communauté juive de ma ville pendant huit ans de ma vie 5 jours par semaine et pas un seul d'entre eux, toute génération comprise ne se serait permis de tenir ce genre de propos. Au contraire, lors des dernières présidentielles, ce qu'ils craignaient le plus, c'était précisément l'arrivée d'un Lepen au pouvoir. "Vivre la cruauté humaine d'une manière un peu ventilée" comme tu dis, c'est un luxe que j'aimerais autant conserver pour moi, mais aussi pour les gosses avec lesquels je travaille, pour mes filleules, etc, etc. Il y a des sujets "ventilés", légers et anecdotiques, dans la vie, et il y en a d'autres qui ne le sont pas le moins du monde. Pas le moins du monde !!! Il y a même des gens qui ont été condamnés pour avoir laissé entendre ou avoir affirmer que certains sujets historiques n'étaient que des courants d'air à l'échelle de l'humanité. Et à juste titre.

Alors effectivement, on peut aller voter pour défendre les changements que l'on pense améliorer le pays dans lequel on vit ; ou si on ne trouve pas un tel candidat, comme c'est le cas pour certaines, mais que par ailleurs on a une malchance de voir arriver au pouvoir le pire, et bien quand on est un citoyen actif, on vote contre à défaut de voter pour ! Comme cela vient d'être dit, ça s'appelle faire barrage, et ça relève aussi de la stratégie politique, que je sache. En revanche, opter pour un : "Je m'en tape que le pire arrive au pouvoir" parce que "je suis consciente de la méchanceté humaine depuis longtemps", c'est bien évidemment un choix... celui d'accepter que tout se dégrade (et j'ai du mal à comprendre en quoi ça peut s'accorder avec une volonté d'améliorer le monde, par ailleurs, du moins quand on en a fait une valeur et un engagement d'existence...). Et s'en faire complice. Quand c'est dit comme ça en tout cas. Parce que ça a été réfléchi. Jusque là, les filles ne faisaient que dire qu'elles n'allaient pas voter parce qu'elles sont contre le système ou désabusées par lui. Ca encore, je peux l'intellectualiser... Mais le calcul que tu viens de nous faire là... bref. "Je passe et après moi le déluge"; tu admettras que c'est pas ce qu'il y a de plus ... citoyen, on va dire. Ni même très humain. Et ça n'améliore pas l'humanité ce genre de propos. Ca ne fait que prendre le risque de la blesser plus encore qu'elle ne l'a déjà fait et été, toute religion, nationalité, couleur de peau et sexualité confondues !!!

La démocratie se meurt aussi, comme l'a si bien dit Sechmet du haut de ses sages 16 ans, parce qu'il y a longtemps maintenant que les gens n'accomplissent pas leur devoir de citoyen. Elle est morte quand plus personne ne veut aller voter ! Non mais c'est dingue : il y a des pays qui ont connu une dictature jusqu'à il y a qlqs mois encore et qui viennent de faire une révolution pour s'en débarrasser et avoir une chance de construire autre chose ! Et toi, tu nous proposes de tout laisser aller à vaux l'eau, parce qu'il n'y a pas LE citoyen qui TE plaît ?! Je ne suis pas sûre que les gens aient envie d'une bonne guerre, de persécutions, de ségrégation sous prétexte que les fleurs poussent dans la mer**... Et franchement, la France que j'aime vaut mieux que ça !!! Et on se fout de la guerre et de la violence quand on ne l'a jamais connue, soit dit au passage et de façon explicite. C'est une chose de voir les gens en témoigner, c'en est une autre de l'avoir vécue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 12:50

katagena a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec Lord, je ne reprendrai pas ce qui a été dit avant. Je rajouterai juste quelque chose, ce que je pense juste par rapport à certaine choses dites. Ceux qui ne prennent pas la peine de se déplacer pour émettre quelconque opinion et qui se permette de râler contre notre gouvernement actuel me font simplement halluciné. Vous n'allez donner aucune opinion le jour de vote (que vous soyez de droite ou de gauche) et vous vous permettez de critiquer car on a un président qui pense à lui avant de penser au peuple, qui fait des reformes qui sont loin de nous aider alors que vous êtes même pas fichu de mettre un petit papier dans une enveloppe. Certes notre pays court a sa perte avec nos politiciens mais à y regarder a deux fois certains peuvent sortir du lot. Si le but de cette élection est de faire barrage a Le pen ou sarko, et bien je voterai pour faire barrage en prenant le moins pire.
Alors, tout d'abord, je râle contre mon gouvernment mais je ne reste pas dans ma vie sans rien faire. Ce que je veux dire c'est que j'acte pratiquement tous les jours pour plus d'équité, de justice humaine et justement c'est à cause de ce faux semblant de choix pour les prochaines présidentielles qui me fait bondir ! Je ne suis pas une citoyenne qui m'en fiche ou qui ne s'y intéresse pas ou qui ne fait comme acte que d'aller voter. J'ai fait un choix depuis longtemps d'oeuvrer concrètement. Il m'est légitime aussi de ne pas être taxée de citoyenne qui se moque de son pays parce qu'elle en a marre de se sentir impuissante devant ces choix qui ne changeront rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 13:06

Merci Lebleulezard, je n'avais pas vu que tu avais réussi à mettre la fameuse vidéo... merci
Dès que j'ai un peu plus de temps je vais vous lire toutes
bisousss Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sechmet



Messages : 678
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 20:27

Ouille. MCMistresse, je ne pense pas (et à ce que tu as pu dire, je le vois bien) que ton intention ait été de me blesser, mais, juste… sois un peu plus douce dans tes propos. Ok, tu peux me remettre à ma place quand je me trompe, je n’ai rien contre ça, je n’ai pas la science infuse, mais… pas comme tu viens de le faire, s’il te plaît…
Un poil piquante… je crois que je viens plutôt de carrément me prendre un cactus dans l’œil…

Bon, ceci dit, je savais dans quoi je mettais les pieds en débattant avec toi, comme LBL l’a fait remarquer, on n’a pas vraiment le même âge. Je savais que je partais déjà avec un gros désavantage, parce qu’on a beau être aussi réfléchie et construite que possible, y a des fois où rien ne peut remplacer l’expérience. Mais voilà, j’suis pas du genre à me dégonfler pour ça, et puis, je n’ai jamais dit que ce que j’avançais était la vérité, on m’a demandé ce que je pensais, j’ai répondu…

Tiens, et d’ailleurs, je continue à te répondre, pas pour nous taper dessus, mais parce que j’aime bien apprendre de nouvelles choses, vois-tu, et tu m’as l’air bien placée pour…

Aloooors… je reprends ce que tu as écrit, parce que c’est bien emmêlé dans mon propre post :

Citation :
« Euh, pardon, tu as proposé quoi au juste ? Dans une république démocratique comme la notre, quels sont les rares leviers dont disposent les citoyens pour influer sur l’évolution de la nation ?? »

Un est le vote. Mais ça, c’était une question facile x)

Citation :
« et bien si « nous la jeune génération » choisit le « ne rien faire et laisser faire », faudra pas qu’elle vienne se plaindre »

Partant de ces deux citations et d’autres de tes remarques, plus tardives, j’ai l’impression que tu me vois comme une abstinente, se fichant de ce qui pouvait se passer/qui pouvait être élu(e). J’ai affirmé, et réaffirmé plusieurs fois l’importance qu’avait le droit de vote pour moi… parce que, si le peuple ne vote plus, s’il ne souhaite plus la démocratie, et bien on ne se fera pas prier pour la lui retirer. Le « on » pouvant revêtir plusieurs formes, diverses et variées, et toutes plus joyeuses les unes que les autres… j’aimerais qu’on ne vienne plus m’ennuyer là-dessus. J’ai du mal envers les politiques, par le fait de voter, ce qui mérite d’être souligné. Cela veut donc dire que, même si aucun candidat ne me plaisait vraiment, je me forcerais à choisir.

Citation :
« Exactement, et yen a du choix, si on veut bien se donner la peine d’y regarder de plus près »

Bien, du choix, une différence entre Gauche et Droite, ok.
Première question : y a-t-il eu de grosses différences entre les mandats de Mitterrand et ceux de Chirac (les deux qui ont pu être au pouvoir de mon vivant) ? De grosses différences, dans leur politique ? Si oui, lesquelles ? Est-ce que le mandat de Mitterrand a apporté de biens meilleurs changements que celui de Chirac ? Je ne pose pas ces questions par défi, juste pour savoir. Et oui, je mets volontairement Sarkozy à part… ceci-dit, tu peux en parler si tu le souhaites…

Citation :
« ben faut arrêter de regarder TF1 et aller un peu aux meetings, aux forums de discussion, de réflexion, par exemple »

Je n’ai pas le temps, je dois faire mes devoirs de maths, j’ai contrôle toutes les semaines. X)
Je rigole, je ne peux pas aller aux meetings, mais je discute avec toi, et participe aux débats de politique sur le forum, c’est ce que je peux faire pour l’instant, et je le fais.

Citation :
« celle que les organes d’état nous présentent, oui »
Propagande de la part du gouvernement ? Comme c’est étonnant… mais ça n’enlève pas le fait que de se balancer des crasses comme ça n’évoque pas vraiment l’idée que l’on peut se faire de la Gauche, quoiqu’on puisse en dire. Ils ont le pouvoir en tête. Si c’était le peuple, qui comptait vraiment, y aurait eu alliance, bon sang, avec arrangements entre eux. Ce n’est pas en se présentant comme ça qu’ils vont gagner la confiance des gens et être élus…

Citation :
« c’est le principe des primaires ça, chacun défend ses idées, débat, avec plus ou moins de classe évidemment, mais après, avec un peu de chance, ça devrait se tasser »

Je te trouve trop gentille avec eux… et ça ne se tassera que lorsque que le vainqueur se profilera, lorsque les autres courberont l’échine devant lui/elle pour obtenir des faveurs… juste au cas où il/elle serait élu(e)… parce que c’est tout simplement comme ça que ça marche dans le milieu, non ?

Citation :
« (C'est-à-dire que le monde a un peu changé entre temps. Ya eu des évolutions, comme tu l’as peut-être vu à l’école… l’industrialisation à outrance, un capitalisme forcené, dont on peut voir les conséquences les plus immédiates aujourd’hui, une mondialisation de l’économie qui laisse peu de marge de manœuvre aux nations souveraines, etc…) »

Oui, vu et revu. Il y a eu une évolution depuis les Trente Glorieuses, avec notamment cette énorme ouverture sur le monde. La Gauche d’aujourd’hui n’est donc plus la même que celle du passé, ce que je comprends. Ceci-dit, elle n’est plus beaucoup au pouvoir, depuis la cinquième république… il doit y avoir une raison, non ? Peut-être que ce système de gouvernement n’est tout simplement pas adapté à la mondialisation et ses contraintes et exigences (avec en plus cette Crise qui ne fait qu’empirer les choses)… ou alors c’est qu’elle n’a tout simplement pas su convaincre.

Citation :
(oui, violeuse de bonnes aussi, on sait !)

DSK est bien le mec le moins à Gauche de tout le PS… et je ne parlais pas de lui en particulier. Mais ta remarque était sans doute plus destinée à me faire réagir qu’autre chose…

Citation :
« Il s’agit juste de savoir où l’on se situe. Du côté de ceux qui voudraient voir le pays retourner à un peu plus d’équité, ou du côté de ceux qui ont fait se creuser méchamment le faussé et promettent d’accélérer le mouvement (et si on fait partie de ceux d’en haut c’est très compréhensible et respectable comme choix), si on est pour la préférence nationale, le retour de la peine de mort, la discrimination raciale, le retour des femmes à leurs casseroles, le repli sur soi, voire, la meilleure de leurs bonnes blagues : le retour au franc, ou si on est là comme ça, le nez dans ses pompes, porté par la houle, un coup en avant, un coup en arrière (ce qui est tout aussi respectable après tout…)). »
Ça, c’est une caricature pro-PS… la droite n’est pas que pour « ceux d’en haut » qui souhaitent creuser le fossé, ou alors, la France est composé à plus de 50 pour cent de riches (puisque Sarko a été élu). Ou alors, c’est peut-être juste 50 pour cent d’idiots, non ? Tous les partis ont du bon et du mauvais.

Citation :
(surtout si on ne fait pas l’effort, se réfugiant derrière le « tous pourris, pas un pour rattraper l’autre », bien connu des partis d’extrême droite).

Encore cette expression. Je ne dis pas qu’ils sont tous irrécupérables, mais tous bien médiocres. Moi (et cela ne concerne que moi), je ne vois pas vraiment, quelqu’un qui paraisse meilleur que les autres. Meilleur dans le sens plus compétent, plus honnête, plus soucieux du pays que de ses miches. Tu vois, j’aimais bien DSK, d’abord parce que c’est un économiste très compétent (atout donc pour la Crise) et puis parce qu’il était déjà plein aux as, et avait beaucoup d’influence, grâce à son poste au FMI. Donc, selon moi, s’il se présentait, ce n’était pas pour avoir le pouvoir… bon, ok, peut-être pour la gloire d’être le Chef de l’Etat, mais il était bien capable de prendre des mesures intéressantes… bon, après, derrière les capacités il y a l’homme… et là, on ne va pas s’étendre, hein ?

Citation :
(mais enfin, tu ne crois quand même pas que c’est le président de la république lui-même qui mène les actions concrètes dans ce pays ?? il n’est que la vitrine d’un parti qui l’a adoubé, le VRP d’une idéologie que des milliers de petites mains dans l’ombre et à tous les niveaux (régions, départements, communes, assoc’), s’ingénient à mettre en œuvre, malgré, et c’est encore heureux, un contre pouvoir local souvent fort (pourquoi dans certaines communes, tous les élèves ont accès au restaurant scolaire quand dans d’autres les enfants de chomeurs ou dont les parents ne peuvent payer, en sont exclus par exemple ?)…

Alors le président ne sert à « faire joli » ? Mm… pas certaine de ça. Il est dépendant de son parti, il doit suivre la ligne, j’ai envie de dire, mais quand même, ce n’est pas qu’un pantin manipulé par tous, faut pas exagérer ! Il a un vrai rôle à jouer, c’est pas De Gaulle qui a réaffirmé les pouvoirs du Chef de l’Etat ? S’il était tributaire de tout ce que tu affirmes, et d’une manière très affirmée, mais il ne pourrait plus rien faire… ou peut-être que je me trompe, là encore… après tout. Pourquoi affirmes-tu ça ?

Citation :
faux ! en situation de crise noire, de trouille immense, de risque avancé, on cherche un guide, un messie, un père noël, un super héros, pour tout arranger, et le premier péquin venu qui aura un peu plus de gueule que les autres, se verra affublé du costume
Je ne suis pas d’accord… il y a des hommes qui ont su faire preuve de vraies qualités, pas à la portée du premier venu à grande gueule. Parce que c’est quand la situation devient grave qu’on peut se dépasser. C’est toujours dans les moments les plus durs qu’on peut donner le meilleur de nous-mêmes… ou s’effondrer complètement. Mais, toujours est-il que, ces qualités latentes, on ne les retrouve pas chez tout le monde, donc non, malheureusement, on ne peut pas tous être des super-héros.

Citation :
Cependant, ton jeune âge n’est qu’une piètre excuse à ton manque de réflexion et d’engagement, si je peux me permettre

Si, justement il pourrait l'être, puisque moi, je n’ai pas encore à m’engager. C'est sur cet argument que beaucoup de jeunes de mon âge se reposent. Et puis d’abord, je le suis, engagée, à ma manière, puisque que je ne peux voter pour personne, et ne m’accuse pas de manquer de réflexion, ce n’est pas vrai. Pour les remarques sur Brad Pitt, c’est nul. Il n’est pas compétent pour un sou, peut-être que tu l’as cité parce que c’est un acteur connu… je te ferais dans ce cas remarquer qu’Arnold Schwarzenegger a été élu gouverneur de Californie. Ouais, elle a fait faillite, mais toujours est-il qu’il a été élu. Je ne m’attarde pas, là, parce que c’est surtout ce passage qui m’avait énervée, entre autres-émotions.

C’est bien que vous l’ayez compris, ma vision de ça s’appuie directement sur ce que moi j’ai vécu. Elle est donc très différente de la vôtre, puisque je n’ai pas la même expérience, que ce soit en qualité ou en quantité. Et ouais, elle va évoluer, peut-être à l’occasion de la prochaine présidence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 20:43

Je n'ai pas tout lu de ce qu'il s'est dit, mais pensez vous seulement qu'il s'agisse de voter ou non ?
Ne croyez vous pas que les problèmes de notre pays ne se trouvent pas ailleurs ?

Pensez vous réellement que ce n'est qu'une histoire d'urne ?
N'avons nous pas nous Français nos responsabilités ?Je crois que si....

J'irai aussi parce que c'est un devoir dans une démocratie, mais je continuerai à faire au delà... que de déposer un bulletin comme ça... histoire de dire j'ai voté.

Non nous ne sommes absolument pas acteurs dans notre pays devenu complètement INDIVIDUALISTE.
Et d'autre part, un pays ruiné, endetté jusqu'au cou

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 21:20

lebleulezard a écrit:

La démocratie se meurt aussi, comme l'a si bien dit Sechmet du haut de ses sages 16 ans, parce qu'il y a longtemps maintenant que les gens n'accomplissent pas leur devoir de citoyen. Elle est morte quand plus personne ne veut aller voter ! Non mais c'est dingue : il y a des pays qui ont connu une dictature jusqu'à il y a qlqs mois encore et qui viennent de faire une révolution pour s'en débarrasser et avoir une chance de construire autre chose ! Et toi, tu nous proposes de tout laisser aller à vaux l'eau, parce qu'il n'y a pas LE citoyen qui TE plaît ?! Je ne suis pas sûre que les gens aient envie d'une bonne guerre, de persécutions, de ségrégation sous prétexte que les fleurs poussent dans la mer**... Et franchement, la France que j'aime vaut mieux que ça !!! Et on se fout de la guerre et de la violence quand on ne l'a jamais connue, soit dit au passage et de façon explicite. C'est une chose de voir les gens en témoigner, c'en est une autre de l'avoir vécue.

Mais quelle démocratie ? A-t-elle vraiment existé ? Je ne pense pas qu'on puisse faire porter la déliquescence de notre démocratie ,qui n'en est pas une du reste, que sur le seul fait que les gens ne votent pas assez ! La démocratie c'est le pouvoir par le peuple, où est-il ce pouvoir, dans des bulletins où les gens votent plus par peur que par envie, parce qu'il n'y pas plus de choix ? Je trouve que certains de vos avis sur le fait de refuser de voter sont caricaturaux. Quand on refuse de voter c'est qu'on est dans son lit ou qu'on s'en moque ! Hé bien non ! Vos réactions me renvoient au 18 ème siècle, quand dire qu'on était athée signifiait se moquer de l'Homme, ou de l'humanité. Refuser de voter par conviction et non par négligence s'écoute et tente d'être compris et non pas détourné ! Et cela, vous ne savez pas le faire, c'est pour cela que je me suis emportée. Je n'aime pas les clichés et les caricatures.
Revenir en haut Aller en bas
Sechmet



Messages : 678
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 21:23

Hého, j'ai 17 ans depuis juillet x)

*Vient de remarquer l'erreur d'âge de LBL*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MCMistress



Messages : 261
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 42
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 23:06

Bon Sechmet, tu comprendras que je ne réponde pas à toutes tes interrogations, même si elles sont sensées, importantes pour certaines (bien plus que de savoir si oui ou non ça vaut le coup d’aller voter) et que surement il vaudrait mieux que ce soit moi qui réponde, plutôt qu’un suppôt de Sarkozy, ou pire, de MLP. Comme tu t’en doutes mes réponses risquent de manquer d’un poil d’impartialité, mais je vais faire au mieux, avec ce que je sais et ce que je ressens Wink

Alors, le 1er septennat de Mitterrand se divise en trois temps forts :

- De 81 à 83 : tout baigne : Premier président de gauche de la Vème République, il dissout l'Assemblée, provoquant des élections législatives qui donnent la majorité absolue aux socialistes.
Le Premier ministre, Pierre Mauroy, dont le gouvernement comprend quatre ministres communistes, fait aboutir d'importantes réformes : nationalisations ; décentralisation et régionalisation ; abolition de la peine de mort ; lois Auroux sur le droit du travail.
En même temps, il développe une politique de relance fondée sur le progrès social ( semaine de travail de 39 heures ; retraite à 60 ans ; 5ème semaine de congés payés ; augmentation des salaires et des prestations sociales ).

- 83 à 86 : ho ho, v’la crise : les difficultés économiques et monétaires contraignent Pierre Mauroy à bloquer les prix et les salaires. Début d’un plan de rigueur, qui fait démissionner les ministres communistes. La réalité économique met des bâtons dans les roues des idéaux socialistes, qui doivent revoir leurs prétentions à la baisse. L'opposition de droite relève la tête et mobilise un million de manifestants en juillet 1984 pour la défense de l'enseignement privé (youpi) que la gauche voulait intégrer au sein d'un grand service public.

- 86 à 88 : cohabitation avec Chirac : Après la victoire de la droite aux élections législatives de 1986, Jacques Chirac est appelé au poste de Premier ministre. Le Premier ministre attaque le bilan socialiste, rétablit le scrutin majoritaire et renoue avec une politique économique libérale appuyée sur des privatisations.
La contestation sociale se rallume, relayée par les étudiants qui s'opposent en 1986 au projet de loi Devaquet, accusé de vouloir introduire la sélection à l'Université.

D’où le deuxième septennat : qui se divise en deux :

- De 88 à 93 : Rocard devient premier ministre. Il instaure le revenu minimum d'insertion ( RMI ). il privilégie la lutte contre l'inflation, la défense du franc et la réduction des déficits budgétaires et sociaux de l'État pour lutter contre un chômage galopant. Le monde change à vitesse grand V. L’économie, le commerce se mondialisent, on prépare l’europe avec le traité de maastricht qui n’est rattifié que de justesse.

- 93 à 95 : cohabitation avec Balladur : le gouvernement Balladur renoue avec une politique libérale et ramène la confiance à droite.

D’où l’élection d’un homme de droite : Chirac : un premier septennat qui se divise en deux

- 95 à 97 : le duel Chirac-Balladur a accentué les divisions au sein de la majorité RPR-UDF.
Le gouvernement Juppé qui a poursuivi une politique de rigueur privilégiant l'aide aux entreprises et la lutte contre les déficits, sans pour autant faire reculer le chômage, a battu rapidement des records d'impopularité, qui ont culminé avec les grèves de 1995.
allongement de la durée de cotisation de 3 ans pour les salariés de la fonction publique, l'accroissement des frais d'hôpital, des restrictions sur les médicaments remboursables et l'imposition des allocations familiales versées aux familles avec enfants les plus démunies, combiné avec l'augmentation des cotisations maladie pour les retraités et les chômeurs et gel du salaire des fonctionnaires. Dans le même temps, privatisations les groupes industriels Pechiney et Usinor-Sacilor en 1995, de la compagnie d'assurances AGF, de l'armateur CGM (qui fusionne avec la Compagnie maritime d'affrètement pour devenir le groupe CMA-CGM) et de la Banque française du commerce extérieur (BFCE, vendue de gré à gré au Crédit national pour devenir la banque de financement et d'investissement Natexis) en 1996, ou encore du concepteur et constructeur informatique Bull en 1997. Par exemple.

- 1997 - 2002 5 ans quand même) : la cohabitation Chirac-Jospin : Le gouvernement Jospin connaît une popularité importante, marquée par la loi des 35 heures, la baisse du chômage et la reprise économique mondiale de la fin du siècle. Il propose la modification de la Constitution pour transformer le septennat en quinquennat.
Cependant, on remarque qu’une défiance s'est progressivement instaurée entre les Français et la classe politique, droite et gauche confondues. Ce qui entrainera le passage au 2ème tour de Lepen en 2002 (chichi ayant rassemblé moins de 20% de votes au premier tour et jospin moins de 15 si je me souviens bien). Chirac réélu avec 82% des voix au nom du « votez escroc, pas facho » que des millions de manifestants scandaient en cœur (j’y étais Wink )


2Eme septennat de chirac :

- On reprend comme entre 95 et 97. On fait essentiellement du social avec les grandes fortunes de France en oubliant les petits, en stigmatisant les étrangers en faisant consciencieusement reculer sur chaque acquis social (tu la sens là, mon objectivité Wink ). A noter : 2004 Nicolas Sarkozy nommé ministre de l'Économie, des finances et de l'industrie, puis 2005 ministre d'État, rejoignant le ministère de l'Intérieur. L’épouvantail sécuritaire se met en place, rognant allègrement sur le territoire frontiste. C’est le début de l’atterreur


Comme tu le vois, les mandats respectifs de tonton et chichi ont été bien partagés (vive l’alternance et la cohabitation) et pourtant on ne peut nier les différences de fond et de forme sur ce qui a été fait ou tenté. Je pense qu’il faut maintenant se demander à qui profite le crime, enfin, le fait de faire croire que c’est du pareil au même, que « tous pourris », que « de toutes façon, ya rien à faire » etc… J’ai mon idée, je te laisse te faire la tienne.
Quant à laisser Sarkozy de côté, je ne vois pas pourquoi. C’est de loin le pire de ce qu’on a eu à la tête de notre état. De très loin celui qui a fait le plus de mal à notre nation, à notre économie et à notre république. Et c’est lui qui se représente, cachant son bilan déplorable et ses promesses mensongères derrière LA crise mondiale, qui n’est que le fruit de la politique qu’il défend bec et ongles, et qui n’a pas fait plus de mal à notre pays, uniquement grâce à cette politique sociale construite par ses prédécesseurs et qu’il s’ingénie à détruire année après année. Par curiosité, je t’invite à aller jeter un œil aux promesses de campagne de 2007 puis un autre à son bilan, puis un aux chiffres du chômage, puis un à l’évolution du nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, en comparaison à l’évolution du nombre de millionnaires en France. Puis si tu rencontres des profs ou des infirmiers, parle leur de l'évolution de leurs conditions de travail. Demande aussi aux petits artisans. Et pourtant, oui, plus de 50% des gens ont voté pour lui. Moins de 30% le soutiennent encore aujourd’hui. Mais on n’est vraiment pas à l’abri qu’il repasse l’année prochaine, parce que belles promesses, manipulation médiatique, populisme, peur, et super fort en gueule (j'en oublie certainement)

Voila, ce sera tout pour ce soir. Et si je t’ai blessée précédemment je m’en excuse, ce n’était vraiment pas le but. Retrouver dans la bouche de personnes jeunes, intelligentes, douées de raison et de capacités d’analyse, la propagande d’état, aurait tendance à me faire pousser de l’urticaire. Mais tu n’étais pas personnellement visée par mon courroux (coucou)

PS : dernière chose : DSK aurait certainement été le meilleur président socialiste, pour les gens de droite oui, ou les centristes, mais jamais pour ceux de gauche. Je fais partie de ceux qui se réjouissent qu’un tel mec ne puisse plus prétendre à la tête de l’état sous l’étiquette d’homme de gauche. Pauvre gauche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 23:21

Quand je parlais de la gauche française qui a perdu de sa véritable idéologie de gauche et que cette dernière remontait à la 1ère guerre mondiale, je m'appuie sur des livres et non pas sur des élucubrations délirantes.
"Le 28 juillet 1914, la SFIO publie un manifeste disant "A bas la guerre ! Vive la république sociale ! Vive le socialisme international !". Ce manifeste montre que les socialistes à ce moment étaient fermement contre la guerre. Trois jours plus tard, Jaurès est assassiné par un nationaliste. Dès le 2 août, il y a un basculement total avec le discours de Vaillant qui déclare "en présence de l'agression, les socialistes accompliront tous leur devoir pour la patrie". Le 4 août, les socialistes votent les crédits de guerre, et le 26 août lors de la création du gouvernement les blanquistes et les guesdistes sont représentés dans le gouvernement de l'union sacrée.

Ainsi, en 1914 la grande majorité de la SFIO accepte de cautionner la guerre, contrairement à tous ses engagements antérieurs. Peu de socialistes maintiennent l’opposition à la guerre : le Comité pour la reprise des relations internationales (CRRI) de Fernand Loriot ou, de façon moins radicale, la minorité dirigée par Jean Longuet, qui crée le journal Le Populaire."http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Union_sacr%C3%A9e_et_les_socialistes

Ensuite quand on sait que le nouveau parti socialiste s'est construit avec l'aile droite de la sfio, L'union sacrée et le mouvement ouvrier se sont détournés de la véritable idéologie de gauche et on comprend mieux pourquoi le ps sent le centre droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 23:38

Elucubrations délirantes... Ce sont justes des interprétations. Comme tes propos du reste. Et comme l'histoire en générale. Ce qui signifie que tant qu'ils sont respectueux, les propos de chacun à son sujet (l'histoire) peuvent être respectables... Tant qu'ils sont respectueux...

Et quant à LA Gauche... parce qu'il n'en existe qu'UNE ?... c'est étonnant... Personnellement je suis bien à gauche, mais pas communiste par exemple. Là encore, on peut avoir différentes visions de ce à quoi on aimerait voir ressembler la société s'attribuer le monopole de la vérité... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 23:42

lebleulezard a écrit:
Elucubrations délirantes... Ce sont justes des interprétations. Comme tes propos du reste. Et comme l'histoire en générale. Ce qui signifie que tant qu'ils sont respectueux, les propos de chacun à son sujet (l'histoire) peuvent être respectables... Tant qu'ils sont respectueux...

Et quant à LA Gauche... parce qu'il n'en existe qu'UNE ?... c'est étonnant... Personnellement je suis bien à gauche, mais pas communiste par exemple. Là encore, on peut avoir différentes visions de ce à quoi on aimerait voir ressembler la société s'attribuer le monopole de la vérité... Wink
Je ne parlais pas du communisme mais du parti socialiste. Et justement tu te rends bien compte que la gauche en FRANCE est une illusion. Cela a eu des incidences historiques qui remontent après la 1ère mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Talime



Messages : 137
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 34
Localisation : À la campagne

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Mer 14 Sep - 23:48

Fichtre! Décidément, ce forum est de plus en plus intéressant et vos discussions riches en réflexion.

Je ne vais réagir que sur une seule chose. À la lecture de vos messages, je m'aperçois qu'il y a une grande différence dans la manière de penser et de vivre la politique entre les trentenaires et plus de ce forum et les plus jeunes.

Passé 30 ans, vous avez quand même bien connu les années Mitterrand et vous vous êtes nourries du vrai sens de la démocratie, de l'héritage du droit de vote pour les femmes et du sens civique.
Alors que les plus jeunes du forum n'ont rien connues d'autres que la droite au pouvoir, le recul des prestations sociales en même temps que la montée de l'ultra-liberalisme. Les valeurs reçues à l'école ne sont plus les mêmes. Bref, la plupart des jeunes s'en tamponnent de la politique! C'est grave, c'est très grave!!
Et c'est une vraie volonté de la droite au pouvoir. Surtout ne montrons pas aux jeunes le pouvoir d'une démocratie, des fois qu'ils s'en servent contre nous...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 8:04

Ce qui m'embête dans ce topic, c'est que vous semblez toutes avoir fais votre choix. Et je note une large préférence pour la gauche.
Du coup pour éviter les foudres du forum je n'ose citer autre chose que le ps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 8:15

Vous parlez tous de voter mais je vous dis que le problème est ailleurs....
J'irai voter mais je serais ailleurs aussi....

exemple : lors d'un projet de fermeture de collège, manifestation ! Nous voulions défendre les 600 gamins qui allaient être déplacés dans 3 autres bahuts.

Combien y aurait-il du avoir de parents ? Au moins 600, non ? voir 1200 pour plus d'impact
Nous étions ...........................................................................................50, ????? dont une dizaine de retraités
Trouvez-vous cela normal, actif ?
Prendre une RTT pour aller faire les soldes, aucun problème,
Prendre une RTT pour aller manifester, ah non...

Et combien d'exemples comme ça ???
La société est devenue laxiste, individualiste... nous irons droit dans le mur et que cela soit avec la droite, la gauche, les extrêmes...
Les Français ne savent plus se battre... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 8:27

Les rtt, j'en ai pas donc vote vue xD
Ensuite aller manifester ou faire grève pour défendre mes droits ou défendre ce a quoi je crois, ok mais seulement si pas de perte de salaire.
Tu parle de laxisme moi je parle de raz le bol. Marre de parler dans le vide.

Souviens toi de la mobilisation pour les retraites, beaucoup ont perdus la moitié de leur salaire peut être plus. Pour gagner quoi au final? Travailler plus
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 12:04

Wolf26 > Chacune a le droit d'avoir son avis, ceci est un forum libre. La personne qui va venir crier "VIVE L'UMP!/LE FN!/..." et qui saura défendre son avis, personnellement, je serais heureuse de pouvoir débattre avec elle. Il n'y a pas de foudre qui s'abatte, ici, juste des arguments qui s'entrechoquent.

Emilie > Ce ne sont pas les français, Emilie : ce phénomène est général. Il est rare que, lors d'une manifestation, l'on atteigne les prévisions réalisées : soit on est bien au-dessus, soit bien en-dessous. Rarement en deçà.

Il est possible que les parents n'aient pas jugés important de manifester pour une école : "On change X de bahut et puis voilà ! Ça ne fait pas de différence". Il est aussi possible que les parents n'aient pas été convenablement informés : problème de communication... Possible également que, de fait, les parents n'aient pas trouvé de temps à consacrer à une manif et que la priorité étant le travail (qui ramène l'argent à la maison et donc la bouffe), eh bien ils ne soient pas venus en masse. Enfin, parmi d'autres possibilités, il est pensable que certains parents se soient dit : "Les soldes, c'est deux fois l'année. Des manifs y en aura tout plein". Et voilà...

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 12:19

gwam a écrit:

Mais je vais juste contribuer au sujet en disant que je n'ai jamais voté. Que je ne vote pas, parce que personne ne me plait; et que la politique nous dépasse tous

Je suis dans le même cas que Gwam.
Je ne vote pas et je ne voterais pas. Pourquoi?!
Pour moi la politique française n'est que tromperie. Peut importe les programmes et autres qu'ils nous proposent finalement ils sont soit irréalisable, soit juste inpensable. Enfin ça prendrait vraiment beaucoup de temps de décrire ce que je pense de la politique française. Je suis contre, ce n'est que faux-semblant, mensonges, tromperie. Enfin voilà, je ne voterais pas en 2012.
=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 13:28

Moi, ce qui me dépasse, c'est que le jour où un vrai mec/une vraie nana viendra vous dire en face "Écoutez, les gens, moi je vous propose qu'on règle nos problèmes petits à petits et je vous promet pas de venir à bout de ces problèmes en 5 ans, parce que ce n'est pas facile, parce que le plein emploi, c'est parfaitement irréalisable en ce moment car les grosses boites refusent de mouiller leur chemise et de rentrer dans la danse, parce que sortir de la crise ça nécessite, en réalité, de négocier durement, mais si on se responsabilise, si pendant que je bosse à faire bouger les grosses machines du système, vous alliez voir votre voisin, le chômeur-par-choix, pour lui mettre un coup de pied aux fesses, on travaillera ensemble et nos réussites, même petites, seront collectives", vous (les français, pas vous en tant que personnes) seriez encore foutus de choisir le mec/la nana qui vous a promis la lune, qui aura mis je ne sais combien de milliers d'euro dans sa campagne pour vous faire rêver et qui ne vous en donnera qu'une poussière à la fin de son mandat.

Il me semble que dire qu'une personne "vraie" pourrait séduire la majorité de la population, c'est un peu une jolie hypocrisie...

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 13:31


J'hésite entre te faire un gros bisou et te mettre une grosse claque.....

Je vais réfléchir!
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 13:41

C'est peut-être parce que j'ai dit une vérité qui fait mal et que, donc, tu as envie de me gifler en retour, mais qu'en même temps, tu réalises que ce que je dis est vrai... Perso, à choisir, je préfère le gros bisou,... je suis plutôt câline, comme fille Smile

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 13:45


Ben oui ! T'es intelligente !!! T'es pénible ! :grosrire:

Mais non ! Là, c'est....top ! Clin d'oeil

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 15:11

Mdr ... C'est bien ce que je pensais : tu as cru que je devenais folle... Meuh nan !!!
Revenir en haut Aller en bas
Talime



Messages : 137
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 34
Localisation : À la campagne

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 17:20

J'ai l'impression que les filles qui disent ne pas aller voter car elles ne se retrouvent pas dans les politiciens, elles les mettent tous dans le même sac !

Alors que mince, franchement, il y a encore aujourd'hui une belle différence entre Sarko et Hollande, entre Marine et Aubry ou entre Villepin et Joly.
Perso, aucun des candidats ne me correspond, mais tant qu'à avoir le droit de vote, autant s'en servir pour avoir au moins une chance d'élire le moins pire de tous, non ?
Ce serait déjà un énorme premier pas vers un avenir plus rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sechmet



Messages : 678
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Jeu 15 Sep - 18:45

Merci, Mcmistresse, d'avoir pris le temps de me répondre...
Laisser Sarkozy de côté, je l'avais évoqué parce que je suis tout simplement assez vieille pour remarquer ce que ça a donné Wink
Ceci dit, la France n'est pas, en Europe, le pays le plus touché par la Crise...


Citation :
PS : dernière chose : DSK aurait certainement été le meilleur président socialiste, pour les gens de droite oui, ou les centristes, mais jamais pour ceux de gauche. Je fais partie de ceux qui se réjouissent qu’un tel mec ne puisse plus prétendre à la tête de l’état sous l’étiquette d’homme de gauche. Pauvre gauche !

Mm... ^^
Oui, certes, DSK n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler l'homme-type de Gauche, maiiiiis, cela est-il forcément un mal ? Pour une militante de Gauche convaincue, peut-être... mais bon, on ne pourra pas le vérifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 6:33

@Lord: suppose un instant que je sois FN, je serais immédiatement catalogué comme étant raciste.
@Talime, alors parce qu'on a un droit de vote, on doit absolument voter, même si comme tu le dis, aucuns ne te correspond ?
Moi je dis que si j'étais de gauche aucuns des candidats ne me convainc (c'est français ça?), pas question de voter dans de tel condition.

Avez vous vue l'émission sur les débats pour les primaires socialiste.
Ils ont passé plus de temps a se tirer dans les pâtes que parler de leurs programmes.
Revenir en haut Aller en bas
Talime



Messages : 137
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 34
Localisation : À la campagne

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 10:05

Voilà une thématique intéressante : peut-on se revendiquer du FN sans être raciste ?
J'ai l'impression que ces dernières années, beaucoup de jeunes ont rejoins le FN, juste par dépit, parce-qu'ils ne trouvaient pas de boulot. J'ai regardé un reportage sur ces jeunes. Certains étaient bien "roots", les cheveux longs, les fringues tendance hippie et le keffieh autour du cou... Bref, pas des racistes. Perso, ça m'a fait mal au c... de les voir là ! Je trouve que ces jeunes sont bien mal informés de ce qu'est le FN et de leurs valeurs.
Suis prête à en discuter ici avec toi, ma louve !

Par rapport au débat télévisé sur la Primaire, je ne suis pas d'accord avec toi. As-tu regardé le débat ou seulement lu une certaine presse (ou TV) qui va de toute manière dire qu'ils se sont tirés dans les pattes ?
Il y a eu du débat, des idées mais ils ne se sont pas tirés dessus, je t'assure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 10:12


Je pourrais jamais faire l'apologie d'un bouledogue qui prône le négationnisme....en affirmant que ces gosses ont été gardées par des nounous noires et que donc il est pas raciste.....

Chui peut être c0n mais rien que ça, moi ça me..... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Talime



Messages : 137
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 34
Localisation : À la campagne

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 10:24

Eowyn a écrit:

Je pourrais jamais faire l'apologie d'un bouledogue

C'est une bouledogue, maintenant ! Evil or Very Mad
Mais, pfffiouuf, je suis bien d'accord avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 13:56

Sans déconner, c'est la même en couleur !

15 ans sans femme hein ! ben je pourrais même pas effleurer le dessus de sa main.....

Les chiens font pas des chattes.



Dernière édition par Eowyn le Jeu 29 Sep - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 14:14

[quote="Lord tu réalises que ce que je dis est vrai..[/quote]
Heu tu ne te la pètes pas un peu toi ? ^^. Perso, je trouve que tu fais des erreurs d'analyses mais bon; errare humanum est. Ce qui serait bien c'est que tu sois moins méprisante envers celles qui en savent moins que toi, ce n'est pas en méprisant les autres qu'on donne envie de comprendre l'autre.

Revenons à la campagne. J'ai regardé hier le débat sur les primaires ps et j'avoue que j'ai aimé entendre ces différents discours de gauche. Il y a une réelle envie de bouleverser les choses, surtout en ce qui concerne les banques. J'ai une préférence pour un candidat, j'irai donc voté pour les primaires socialistes et aussi pour les présidentielles. Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis. J'ai entendu hier au soir, des discours de gauche, enfin !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 14:18

wolf26 a écrit:
@Lord: suppose un instant que je sois FN, je serais immédiatement catalogué comme étant raciste.
@Talime, alors parce qu'on a un droit de vote, on doit absolument voter, même si comme tu le dis, aucuns ne te correspond ?
Moi je dis que si j'étais de gauche aucuns des candidats ne me convainc (c'est français ça?), pas question de voter dans de tel condition.

Avez vous vue l'émission sur les débats pour les primaires socialiste.
Ils ont passé plus de temps a se tirer dans les pâtes que parler de leurs programmes.
NOn, je n'ai pas trouvé qu'ils se tiraient dans les pattes, ils sont en concurrence mais chacun a un programme intéressant sauf 2 ^^.
Si tu es du FN, tu n'es pas obligatoirement raciste mais tu votes pour un parti qui est raciste même si ce dernier s'en défend.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 15:52

Ben tu vois ! Rien qu'à vous entendre vous chamailler depuis l'ancien fofo jusqu'à maintenant, on voit ce que fait la politique sur le coeur des hommes et la m*erde que c'est.....

Je crois qu'on en a un peu plein le c*l des disputes à deux balles.....

Arrangez vous en mp..... On s'en tape nous, OK ? M*rde à la fin !!!!

Et la fonction Edit, pour la 40ème fois, c'est pas la pour rien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 17:56

Non j'avoue, j'ai ecouté la radio :devilclap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 19:01

BOUKTIS : EN QUELLE LANGUE IL FAUT TE DIRE QUE TOUT LE MONDE FAIT ATTENTION AUX DOUBLES POSTES. ET POUR CELLES QUI NE LE SAVENT PAS LA PREMIERE FOIS, UNE SIMPLE EXPLICATION SUFFIT EN GENERAL. CA COMMENCE A BIEN FAIRE A LA FIN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 19:08

Citation :
Bouktis a écrit:
[quote="Lord tu réalises que ce que je dis est vrai..
Heu tu ne te la pètes pas un peu toi ? ^^.

Bouktis, Eowyn a approuvé mon raisonnement, mon analyse de sa réaction. Donc, tu me dis où je me la pète, s'il te plait ?

Citation :
Perso, je trouve que tu fais des erreurs d'analyses mais bon; errare humanum est. Ce qui serait bien c'est que tu sois moins méprisante envers celles qui en savent moins que toi, ce n'est pas en méprisant les autres qu'on donne envie de comprendre l'autre.

HAH !!! L’hôpital qui se fout de la charité, je rêve. Lorsque l'on te reprend, tu n'hésites pas à mépriser les autres, à limite les traiter d'ignares ou abrutis, tu parles de "logorrhée moralisatrice" lorsqu'une personne te réponds un post long où elle veille à bien tout exprime de son point de vue, lorsque tu lâches des références, tu le fais sans structure aucune si bien qu'une relecture ne suffit pas à saisir ton message, puis lorsque l'on te charrie avec ça, tu lances des propos à la limite de l'insulte, tu ne penses pas que tu devrais d'abord te remettre en question ?

Citation :
Revenons à la campagne. J'ai regardé hier le débat sur les primaires ps et j'avoue que j'ai aimé entendre ces différents discours de gauche. Il y a une réelle envie de bouleverser les choses, surtout en ce qui concerne les banques. J'ai une préférence pour un candidat, j'irai donc voté pour les primaires socialistes et aussi pour les présidentielles. Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis. J'ai entendu hier au soir, des discours de gauche, enfin !!!!

Je suis heureuse de le lire.

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 19:28

:petard: restez zen les filles, bon c'est pas dans mes habitudes de le dire, mais apres tout je suis libres de mes pensés, oui je suis attirés par le FN, cela dit les trouvant un peut trop extremistes a mon gout, j'hesite encore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 19:38


Hésite, ma louve, continue d'hésiter.....
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 20:08

Wolf, tu as dit pourquoi tu étais attirée par le FN ? Ou pas encore ?
(Si oui, j'irai lire, si non, je t'invite à nous dire pourquoi Smile)

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 20:41

Non je ne l'ai pas encord dit, mais je ne suis pas prete a le faire. Je ne saurais trouver les mots juste
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Ven 16 Sep - 21:05

Dis alors ce qui t'attire, dans les grandes lignes ? Je ne veux pas juger, juste comprendre.. ça m'intéresse beaucoup Smile.

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette campagne difficile qui attend la France...   Aujourd'hui à 21:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette campagne difficile qui attend la France...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poussette avec landau pour campagne
» Vigour 3+ ou 4+ de Britax pour campagne? Taille des roues?
» Endormissement difficile
» Poussette Campagne ET Ville
» Abécédaire du Modem + Kit de campagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: