AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Envie de....
Aujourd'hui à 1:36 par Louize

» Que faites-vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 0:57 par Louize

» Carnet de Voyages
Hier à 23:07 par ChupaChups94

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Hier à 22:58 par Hippolyte

» suite logique
Hier à 22:44 par popkorn

» Qui est la suivante ???
Hier à 21:32 par Mikka-Do

» Ça ou ça ?
Hier à 21:30 par Mikka-Do

» As tu déjà ... ?
Hier à 21:27 par Mikka-Do

» Les lieux publics interdits aux femmes ... Et quoi encore ?
Hier à 21:26 par Karolinah

Mots-clés
DRAGUE votre film vous écoutez jour kelysa amour service première récit love girl belle ebook kyss Adèle films rennes vidéo femme image lesbienne fois lesbien saison
Sondage

Partagez | 
 

 Coming out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Smoothy10



Messages : 1096
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 33
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 28 Avr - 11:51

Jenlaine a écrit:
Smoothy10 a écrit:
Certainement que ça leur prendra du temps mais ils s'y feront. Ton père a l'air d'avoir un potentiel d'humour assez comparable au tien en effet Rolling Eyes

Ce n'est pas très gentil ça Smoothy ! Je note pour plus tard qu'il faudra que je me venge (genre le 5 juin ? Wink )
Par exemple oui Very Happy
Mais c'est parce que je me sens moins seule avec mon humour du coup... Wink

Jenlaine a écrit:
Bon y'en a qui sont chanceuses alors ! Smile Et oui Carole, je pense que le fait de connaître l'homosexualité "de loin" sans y avoir jamais vraiment été confrontée permet de la détester et de la sataniser plus facilement. Mais dès qu'une personne que tu connais, ou pire : de ta famille, est homosexuelle, là ton regard change invariablement. Ta grand-mère n'est pas la seule dans ce cas et heureusement ! Plus les gens s'assument, plus les regards changent et moins il y a potentiellement d'homophobie.
Je suis bien d'accord avec ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceder



Messages : 419
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 40
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 28 Avr - 11:56

Les gens peuvent surprendre dans le bon sens ou le mauvais.

Quand mon père a su, surtout ce qui lui a fait le plus de peine, c'est que j'ai eu des craintes de lui dire et il m'a demandé pardon si il avait tenu des propos blessant ou offensant.

Quand mon frère a su (alors qu'il est homo), il m'a dit que je ne pouvais pas faire cela aux parents. confused
Genre, je voulais emmerder le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coming out   Sam 2 Mai - 13:32

Eh bien moi c'est passé comme une lettre a la poste !
J'en ai parlé a quelques amis avant d'en parler à ma mère puis ma soeur.

Amis, pas de souc', personne s'en doutait, en revanche ma maman quand j'lui ai dit ca n'a pas été une surprise, elle m'a dit "on s'en doutait depuis que tu es petite puis tu as grandi, tu as été avec des garcons alors j'avais abandonné l'idée mais ca ne m'étonne pas, tu sais que depuis toute petite je vous ai enseigné la tolérance, tout est permis entre adultes consentants".
Elle a eu une petite période "c'est qu'une passade" étant donné qu'a l'époque j'étais pas encore sortie avec une fille, elle se disait "tu peux pas savoir sans avoir essayé". Pas la peine d'avoir essayé avec un garcon pour savoir que ca me tentait pas ^^ Elle en parlait pas du tout a son entourage, c'était un peu secret.
Ma soeur ca a été un peu compliqué au début, ma mère m'avait dit "ne le dis surtout pas a ta soeur". Quand elle a su, c'est bon quoi j'étais la honte de la famille pour ses potes x)
Mais ca a duré peu de temps.

Maintenant ma mère se la joue pro-homo ^^
Nan elle me fait rire, ca lui arrive de tomber sur des gens homophobes, du coup elle balance toujours sa petite phrase fétiche "ma fille est lesbienne, équilibrée et je suis très fière d'elle Very Happy"

Au travail, bah j'en parle pas de prime a bord mais après vu que souvent on devient potes entre collègues, ca se sait, j'estime ne rien avoir à cacher et je l'assume totalement !

J'ai jamais eu de soucis nulle part avec ca en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Javaislaflemme



Messages : 589
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 93
Localisation : Dans mon arbre

MessageSujet: Re: Coming out   Sam 2 Mai - 13:39

Hum, j'ai attendu d'être à la fac pour dire à ma famille, d'abord à ma ptite soeur (qui savait déjà), ma grande soeur, ensuite mon père, mon frère et sa copine, et ma mère en dernière logique xD

Vu le peu d'amies que j'ai heuuuu j'ai du leur dire en priorité je pense, mais ma ptite soeur le savait déjà depuis belle lurette : D

Bon ma mère croit toujours que ce n'est qu'une "phase", que je vais changer, que tout ceci n'est au final que du flan, que je vais aimer la bite u_u Non mais sérieux, elle me gave, un jour je vais lui dire NON MAIS T AS CRU QUE J AIMAIS ME FAIRE DEFONCER LA TECHAT COMME CA ! Non je déconne, je suis trop gentille, et un peu trop clash et trash à l'écrit, bien plus qu'à l'oral.

M'enfin on ne choisit pas sa famille (c'est d'ailleurs le titre d'un film ça ! ) Donc je fais avec, même si dans mon dos, elle cause à ma grande soeur pour lui parler de mon "cas" : D

Mavieestgéniale.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1940
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 3 Mai - 20:28

@Javaislaflemme : XD! Ma mère a eu la même réaction pour ce qui est de la "phase". ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javaislaflemme



Messages : 589
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 93
Localisation : Dans mon arbre

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 3 Mai - 20:31

Lol 'o' Copiiiiiiiiiine : D Ouais ma mère est franchement spéciale alalala On se comprend alors : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1940
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 3 Mai - 20:39

LOL Eh oui mais je te bas, j'ai aussi une amie qui le pense (au moins une en tous les cas qui elle est franche) et continue à vouloir me caser avec un mec. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javaislaflemme



Messages : 589
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 93
Localisation : Dans mon arbre

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 3 Mai - 20:41

Lol 'o' Mais dis lui va chier, et tu crois vraiment que c'est une amie? : o Perso, je traîne pas avec des gens pas ouvert et qui ne me croient pas, ce qui explique pourquoi j'ai eu très très peu d'amis : )
Mouarf courage 'o' Au pire dis lui mierda !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1940
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 3 Mai - 20:45

XD! On verra, tout dépendra de la façon dont elle se comportera le jour où je lui présenterai ma copine (enfin quand j'aurai une copine ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimeroo



Messages : 1182
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Coming out   Jeu 16 Juil - 23:10

Je suis tout à fait d'accord avec toi Jenlaine, je n'aurais pas dit mieux!

Depuis tout à l'heure, je lis vos messages en me disant que vous avez toute un courage que je n'ai pas. Je suis issue d'une famille catholique, qui, comment dire... a du mal avec le regard des autres.

Cela fait maintenant quelques temps (2-3ans), que je m'accepte. Cependant, je n'en ai parlé à personne de mon entourage. J'ai eu une copine, c'était une relation à distance, pas évident...
Aujourd'hui j'ai souvent des petites phrases de ma famille qui me font penser qu'ils s'en doutent. Par exemple, hier ma grand mère m'a dit (je n'ai jamais parlé et ramené de copain chez moi), "si tu veux je pourrai le garder chez moi, ou LA garder". Et ma famille a sourit --'

Je ne pense pas qu'il réagirait mal, la meilleure amie de mes parents est homos, du moins ils sen doutent. Mais c'est leur réaction et ce qu'il pourrait dire sur moi ou bien la façon dont il le vivrait avec leurs amis qui me dérange. Ils font souvent des blagues quelques peu dégradante sur les homos.

Pour ce qui est de mes amis, ils s'en doutent tous aussi. J'ai quelques fois des remarques. Je me demande si en fait, mon seul blocage est que je ne veuille pas leur donner raison...

Un jour viendra ou tout le monde le saura, mais quand...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niehaus



Messages : 247
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 17 Juil - 1:16

C'est déjà un super bon point que ta famille fasse des allusions et des allusions bienveillantes ! Ça mets en confiance parce que l'exercice du coming out est quand même particulièrement difficile .... Et dans une famille catholique tu pars pas forcément avec les bonnes cartes à priori !
En tout cas, ça viendra quand ça sera le moment Smile il ne faut pas vouloir aller trop vite, s'accepter soi-même c'est déjà le principal Wink

Et pour les remarques je me souviens d'une fois, mon père pas au courant de ma sexualité qui dit en regardant le JT "Il va falloir arrêter de nous faire croire que les homo sont normaux ! C'est pas normal !".
Bim dans ta face ahah.

Sinon mon coming out s'est passé sans que je le planifie ... j'en avais marre des remarques à la con et qu'ils assument par défaut que j'étais hetero .... du coup c'est sortie tout seul pour qu'ils arrêtent ^^'
J'ai la flemme de raconter en détail,  en tout cas maintenant tout va bien, ils ont grandi au sujet de l'homosexualité grâce à mon homosexualité ... que demander de plus ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimeroo



Messages : 1182
Date d'inscription : 11/07/2015
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 17 Juil - 1:25

Merci Niehaus pour ta réponse, vraiment. =)

J'aime cette façon spontané qu'on certaine fille pour faire leur Coming Out, c'est génial!
C'est vraiment bien que les choses évolues dans le bon sens d'une manière général dans les familles. Les préjugés et les à priori sont souvent changés, ça donne de l'espoir =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niehaus



Messages : 247
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 17 Juil - 1:40

Mais de rien ! Smile

Ça doit faire 4ans que je l'ai fait maintenant et pendant longtemps je n'en suis pas revenue ... Je m'imaginais absolument pas le faire, j'avais pas le courage, j'avais trop peur ... et puis un jour bim voilà x)
Ça n'a pas été facile je ne vais pas te mentir ... déjà parce qu'ils n'ont aucune connaissance proche homo (Bonjour les préjugés, j'ai eu du mal à encaisser) et ils s'y attendaient pas ....... j'ai jamais eu de copain, ma chambre était recouverte depuis le collège de Shakira, Angelina Jolie, Uma Thurman et autre Tarja Turunen mais non ...
Avec le recul et l'objectivité, les questions de ma mère (mon père a rien dit, juste un bisou sur le front c'était tout mignon) étaient normales vu la situation ... Mais bon ... j'étais pas préparée puisque ça a été spontané et que je suis un peu trop sensible ^^'

Enfin depuis environ 1 mois maintenant on a enfin réglé complètement la question (grâce à une autre sortie spontanée de ma part x'D) et tout va enfin bien Smile
Ça m'a même permis de grandir sur d'autre chose. C'est une étape importante, ça viendra au bon moment (facile à dire quand c'est fait !)

Mais qu'est ce qu'il peut y avoir comme amalgame à cause de la méconnaissance de l'homosexualité quand même ... Ma mère m'a demandée plusieurs fois si j'aurais aimé être un garçon et fait des mélanges complets avec les trans ... j'étais hallucinée ... Menfin au moins je peux en parler avec elle et faire évoluer les choses. Et ça, c'est beau /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roddya



Messages : 677
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 77

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 17 Juil - 2:08

Le fameux coming out...

Et bien déjà ma mère déteste que je l'appelle comme ça ^^. Enfin bref, ça fait déjà un bon moment que mes parents savent (j'ai peut être déjà posté un truc auparavant), mais avant eux il y a eu ma tante. J'avais besoin d'elle pour savoir le bon moment... et un soir ma mère est venue dans ma chambre, elle m'engueulait et je lui ai lancé qu'elle savait rien de moi, et qu'elle devait arrêter de m'engueuler parce que j'allais pas bien. C'est ce soir là que je leur ai dit, il y 4 ans de ça... Mais au départ ils ne m'ont pas cru, ils y ont pas prêté attention. Et c'est quand un autre soir où l'on en a parlé, pas si tranquillement que ça, que je leur ai avoué avoir une copine... Ma mère et mon père ont pleuré et on eu besoin d'en parler autour d'eux (les plus personnes les plus proches).. Ça a été très dur jusqu'au jour où m'a mère m'a dit "tu sais pas à quel point c'est dur pour nous !" Et je lui ai répondu "Parce que tu penses que ça a été simple pour moi ? Vraiment ? Tu penses que je n'ai pas cessé de pleurer, de me renfermer sur moi même et d’arrêter de vivre, pensant à juste partir ?" Ça l'a choqué, elle pensait pas que j'avais eu ces pensées et depuis ça va beaucoup mieux ça été le déclic. Pour mon père c'est encore un peu compliqué, on évoque pas le sujet mais je sais qu'un jour il faudra que je lui en parle car il croit en des choses qu'il me pense incapable de partager alors qu'en fait si... J'attend le bon moment.

Mon oncle est au courant depuis quelques semaines sa réaction "c'était ça ce que tu voulais me dire ? Sérieux ? Parce que tu penses que je m'en doutais pas ? " "Euh non.. mais si tu le prends ainsi cool ! :p"
Il reste encore ma soeur, mais elle s'en doute, je lui avais déjà partagé certaines choses, j'attend juste qu'elle grandisse encore un peu. Je continue de la protéger un petit peu c'est ma petite soeur quand même...
Et le plus dur, mon grand père.. il partage des idées homophobes et souvent dit des insultes sur les homosexuels, je pense qu'au fond il ne pense pas ce qu'il dit, et que s'il comprend qu'au final il insulte sa petite fille ça lui passera. L'amour plus fort que tout.

J'en parle avec ma maman, ça fait beaucoup de bien, elle me redonne espoir, et essaye de me faire prendre conscience des choses, surtout après ma rupture. Elle m'aide beaucoup et je lui suis éternellement reconnaissante pour ça. Le plus dur sera d'affronter les amis, on le sait toutes les deux mais je le ferais une main dans la sienne, une main dans celle de mon papa. Ma famille sera mon bouclier et j'en suis très chanceuse je le reconnais.

Désolée pour le pavé..

Tout ça pour dire, le "coming out", ou plutôt s'assumer au près de sa famille est quelque chose d'important.. Mais avant ça il faut déjà s'assumer soit même et cela est une autre histoire.. Les mentalités évoluent mais je ne dis pas que dans toutes les familles c'est facile..
Je voulais juste poster mon expérience, pour toutes ces jeunes filles, demoiselles, femmes, qui lisent (j'ai été à votre place...)que ce n'est pas simple au début mais il faut laisser le temps au temps, et ne rien précipiter. Je sais que ça ne devrait pas poser de problème, mais pour un parent, il imagine tellement de choses pour vous .. Qu'il faut leur laisser le temps de changer leurs rêves de vous. Et ça finira par aller mieux.


Dernière édition par roddya le Ven 17 Juil - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1940
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 17 Juil - 13:30

@Roddya : Merci pour ton témoignage plein d'espoir et d'amour entre toi et ta famille. En effet ce n'est pas toujours simple ... malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amethyst



Messages : 108
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 28
Localisation : Nord du 77

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 4 Aoû - 17:39

Roddya c'est rassurant de voir que ca peut s'arranger.

Pour mon cas ca fait 8 ans que j'ai fais mon CO et c'est toujours la merde. J'avais 18 ans je vivais dans l'illusion que je vivais dans une famille tolérante (mais c'était plutôt : "j'ai rien contre les homos mais pas de ca chez nous") du coup quand je l'ais dit à ma mère ca a donné : "si tu sors avec une fille je te vois plus". En sachant qu'à l'époque j'étais proche de ma mère je vous laisse imaginer l'ENORME choc que j'ai eu. Bizarrement après ca tout est aller de travers. Je me suis renfermée. J'ai développée pas mal d'angoisse qui m'handicape pas mal. On dit que grandir, gagner en assurance etc, c'est comme construite une maison, un chateau. Dans mon cas mon château que je m'étais construite c'est littéralement effondré et, étant à présent seule, je peux pas le reconstruire.
Globalement toute ma famille est au courant mais personne n'en parle. C'est tabou. J'ai une sœur nombriliste qui préfère écouter des rappeur homophobe, un père qui actuellement a sa crise de la quarantaine et ne pense qu'à lui. Et ma mère qui est toujours dans le déni. On a discuter 2-3 fois au sujet de mon homosexualité ca s'est terminé en drame puis quand j'ai une copine c'est toute une histoire aussi c'est un véritable bras de fer pour la voir (ouais que pour voir mes copines faut prendre le train, mais pour aller à la gare il faut la voiture (pas de bus) et j'ai pas mon permis donc je suis coincé) la dernière copine que j'ai eu ma mère me déposait quand même a la gare parce que j'avais eu le soutien de mon père. Mais interdiction de parler de mon exe, elle existait pas quoi.
Pour le reste de ma famille ils ont comprit que j'étais lesbienne, mais bien sur personne n'en parle. Puis certaine réaction m'ont plutôt refroidie. Ma tante et mon oncle ont un jour demander à ma mère si je préférais pas les filles, ma mère a répondut : "ah non puis hors de question" (oh je précise que ca, c'est ma mère qui me l'a raconté) bizarrement après ca ma tante et mon oncle ainsi que mes cousins sont devenue plus distant durant un moment. Le temps d'accuser le choc je suppose. Après ca un de mes cousins a étrangement diminuer ses "pédé" quand j'étais là et l'autre m'avait montrer sur son msn un message pro LGTB, histoire de me faire comprendre qu'il était tolérant quoi. Mais j'avoue que j'ai pas pu lui en parler quand même.
Je sais pas si c'est parce que mon premier CO c'est mal passer mais j'ai un véritable blocage quand je dois en parler (mis à part avec certaines amies). Soit je le cache, soit je dis que je suis homo et je vais etre plus ou moins tendu. A noter aussi que par mis mes amis j'en ais perdu les 3/4 quand je leur ais fait mon CO. Ca fait un gros ménage aux moins lol
Enfin bon je suis de nature optimiste donc jme dis qu'au bout d'un moment la roue va tourner et ma galère dégager lol
Je dois quand même avouer que je me demande comment je fais pour tenir le coup. C'est une situation bien dure quand on a aucun soutien de sa famille alors que cette dernière était le pilier de sa vie. Quand on doit se reconstruire autrement, seule. Sans avoir les bases de la vie adulte.
Quand ca va pas avec sa copine qu'on a besoin de conseil on peut pas en demander, à part ses amis. Ne pas pouvoir présenter ses copines, les inviter à la maison. En bref une vie d'ado-jeune adulte normale.
Je sais pas si vous avez vu la chanson de calogero "j'ai le droit aussi" où l'on voit un jeune gay qui ne peut pas vivre au grand jour. Je me suis complètement reconnue dans cette chanson, dans ce clip, dans cette famille dont la mère regarde son fils comme si c'était la tard de la famille et adule son frère, la perfection hétéro.
Enfin bref c'était la minute déprime, désolé du pavé ^^'''
Je voulais savoir aussi si j'étais la seule a avoir un véritable blocage au niveau du coming out ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sterna



Messages : 930
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 30

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 4 Aoû - 17:52

Juste a deux amies. Une qui l'a tres bien pris, mais au début elle ne me croyait pas. Et l'autre à mis du temps mais maintenant aucun soucis.
La famille n'est pas au courant, ils sont tellement contres...
Peut-être un jour ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alie Quinzel



Messages : 96
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 31

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 7 Aoû - 3:16

Ça me fout vraiment la larme à l'oeil quand je vous lis...
Pour ma part, j'ai été plus que chanceuse.

Déjà, j'avais plus de 25 piges quand j'ai réalisé pour de bon que les mecs ne sont pas pour moi (oui oui, je suis longue à la détente, on me l'a toujours dit...). Du coup, lorsque j'ai annoncé la nouvelle à ma famille, je n'avais absolument pas peur de la réaction générale puisque :
1) j'avais coupé le cordon depuis plus de 10 ans à cause de problème familiaux
2) le membre de ma famille qui habite le plus proche de moi est à 600km
3) ma vie se résume à ma vie sentimentale et amicale
Du coup, vu le peu de contact que j'avais avec eux... Ils pouvaient difficilement me menacer de couper contact avec moi vu l'état de nos rapports...

Au final, ça n'a étonné personne. Ni ma soeur, ni mon frère (qui s'est réjouie à l'idée d'avoir enfin une belle-soeur), ni les copines de ma mère qui me connaissent depuis que je suis gosse et encore moins ma mère qui est heureuse d'avoir "gagné" une fille de plus.
Y'a que ma grand-mère avec qui ça passe moins... Mais bon, je suppose que c'est plus dur à accepter quand on est née en 1930. Cependant, elle ne m'a jamais fait la moindre remarque. Je perçois le fait qu'elle n'aime pas trop l'idée d'avoir une petite fille lesbienne, mais ça n'a rien changé dans nos rapports Smile

Est-ce que ma famille est tolérante ? Est-ce qu'ils l'ont tous accepter parce que de toute façon, on s'échange des nouvelles que tous les 36 du mois ? Est-ce parce que j'ai fait mon CO a plus de 25 ans ? J'en sais rien du tout ! Mais j'ai conscience d'avoir beaucoup de chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://aliequinzel.wordpress.com/
rooskille



Messages : 42
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Coming out   Dim 9 Aoû - 13:44

Il y a des récits assez durs...bon courage à tous ceux qui envisagent de le faire et ont peur ou qui l'ont fait et pour qui c'est dur aujourd'hui.

Je viens partager mon expérience parce que je fais partie des chanceuses. Alors même que quand j'étais plus jeune, j'étais persuadée que ça allait beaucoup coincer avec de nombreuses personnes mais finalement, non.

J'ai commencé par ma mère quand j'avais 15 ans, au bout de quelques mois de relation avec ma première copine. J'avais multiplié les mensonges pour pouvoir voir ma copine, qui n'habitait pas dans la même ville, et ça a fini par me ronger au point où je me suis dit que, pour mon bien être, je devais en parler à ma mère.
Je pensais honnêtement que ça allait être un petit choc mais qu'elle allait vite le digérer. Elle a élevé mon frère et moi en disant que les homosexuels n'étaient "pas des gens différents", qu'on pouvait lui en parler si ça nous arrivait. Un de ses très bons amis est homo. Bref, j'avais peur mais je me disais que ça n'allait pas être la débâcle. Donc je lui ai écrit une lettre (grave erreur si vous ne savez pas exactement quand elle va être lu car l'attente est extrêmement stressante).
Sa première réaction a été de m'engueuler. Pour mes mensonges (je m'y attendais et ça je l'avais mérité) et pour le fait d'aimer une fille. Elle a voulu m'envoyer chez un psy, j'ai refusé.

Le sujet a été tabou pendant plus de deux ans. Puis j'ai eu 18 ans, j'ai rencontré mon ex et ma mère m'a dit un soir "X c'est ta copine?". J'ai dit oui et elle a fini par s'y faire. Aujourd'hui, aucun problème, mon frère et moi sommes traités pareils sur ce point et tout va bien.

Mon père, ça a été lui qui m'a tendu des perches à répétition, j'ai fini par en prendre une. J'avais 19 ans. Il m'a dit qu'il était heureux que je lui en parle et ça a été accepté instantanément.

Après il y a eu ma mamie, l'année dernière. Je lui ai dit parce que mon père en avait marre de le lui cacher, en gros. Mais je savais qu'elle allait bien réagir. Elle m'a serré dans ses bras, m'a dit que ça ne changeait rien, que j'étais une bonne personne et qu'elle m'aimait et voilà.

Mon seul regret, c'est de ne pas l'avoir dit moi-même à mon autre grand-mère. Un de mes oncles s'est permis de le faire parce qu'il est égoïste. Mais elle l'a accepté et aimait beaucoup mon ex donc bon, je peux pas vraiment me plaindre.

Bref, je suis extrêmement chanceuse.
Et je vous souhaite à toutes d'avoir les mêmes réactions positives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwithtatts



Messages : 29
Date d'inscription : 13/08/2015
Age : 20
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Coming out   Lun 17 Aoû - 14:17

C'est vrai que tu as eu pas mal de chance, Rooskille!
Pas cool par contre pour ton oncle.. mais bon, si elle l'a bien pris.

Pour ma part, ma famille et mes amis ne le savent toujours pas. Je me suis toujours montrée avec des garçons jusqu'ici, j'ai très peur de la réaction de mes proches. Mon frère le sait, sans lui avoir dit. Je pense que mon père n'aura aucuns soucis avec ça, mais c'est surtout mes ami(e)s... Je ne me sens pas encore prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homura60



Messages : 225
Date d'inscription : 27/08/2015
Age : 21
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Coming out   Ven 28 Aoû - 8:08

Voilà pour mes coming out (il en faut bien deux pour moi)
J'ai décidée en octobre 2014 de réunir quelques amis autour d'une bonne bière afin de discuter de sujets "importants" selon moi. Bref... Quelques verres plus tard je leurs annonce "Je change de sexe."
Quelques regards, un long silence, tout le monde me regarde, l'air pensif.5 minutes plus tard nous avions tous commandés un cocktail un peu plus "chargé" en alcool.

Je pensais avoir perdu mon meilleur ami.
Ils m'ont simplement répondus que j'étais la même personne à l'intérieur, que c'était uniquement mon physique qui changeait.. Bref. Je me sentais rassurée.
Ils m'ont demandés mon prénom ensuite, et m'ont dit que c'était joli.

~~
Ensuite.. Restaurant avec d'autres amis ( la plupart L&Bi), seul mon BF était au courant, entre deux plats je me décide :
Bon, j'ai une chose à vous annoncer, - on m'interrompt -
"Tu changes de sexe c'est ça ? Ne t'inquiètes pas on s'en était doutés. On t'aimera toujours comme tu es
Des larmes de joies ont coulées sur mon visage. J'étais la plus heureuse de la soirée. Je savais que j'avais reussie a garder mes amis. Ma seconde famille.

~~
Pour ma famille paternelle c'est simple. J'ai été reniée car c'est contre nature et que je devrais me faire interner. Plus de contacts avec lui depuis mai.
~~
Pour ma mère je l'ai appelée quand j'étais dans le sud de la France,
En lui disant que j'avais un probleme qui me hantait depuis toute petite.
Bref qu'ils s'étaient loupés à ma conception. Que je m'étais toujours sentie fille et que je n'étais pas dans le bon corps.
Bref.... Elle tolère mon existence mais n'accepte pas mon coming out. Même maintenant.. Et elle est en dépression à cause de moi.
La pilule est dur à avaler...

~~
Pour l'annonce que j'étais lesbienne trois personnes sont au courant, une amie L, sa sœur ainsi que mon BF,

Qui m'ont dit, toute façon c'est normal. Si tu es heureuse comme ça tu fais bien de vivre ta vie a fond. Ignores le regard des gens : sois heureuse.


Certes ce n'est pas basé que sur mon coming out L, mais celui des T MtF est un coming out comme un autre. Et maintenant je suis heureuse de m'assumer en tant que Femme Lesbienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maevahomumtf.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coming out   Lun 2 Nov - 18:30

Oui, coming out sujet hyper délicat. pour le faire, il faut avoir une porte de sortie. Mais je reste persuadée qu'il est nécessaire de le faire, car honnêtement on se sent quand même vachement plus libre après...
Moi je l'ai fait tardivement, parce que j'étais en couple à ce moment là, ma mère l'a très mal pris (je ne vois plus mon père depuis l'adolescence..), heureusement que mon frère et ma belle soeur, pourtant très catho, étaient là pour relativiser. Depuis cela s'est calmé, et moi je me sens beaucoup mieux dans ma peau et du coup j'assume ce que je suis.... Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Eva4449



Messages : 7
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 30

MessageSujet: Il était temps que je me réveil...   Jeu 26 Nov - 12:49

Alors moi j'ai vraiment ouvert les yeux sur mon homosexualité après la naissance de ma fille il y a 2 ans... Enfant j'étais très garçon manqué, et j'ai été élevée dans une famille catho. J'ai grandi en entendant que l'homosexualité était une maladie, que c'était sale ect.... À l'âge de 14 ans j'ai embrassé ma meilleur amie de l'époque 1 fois, c'était cool mais je me sentais mal d'avoir le béguin pour elle vis à vis de mon entourage. Puis je suis passée au garçon sans trop me poser de questions. Vers 22 ans une copine m'annonce qu'elle est tombée amoureuse de moi. Je ne sais pas comment réagir car elle m'attirait aussi mais je ne pouvais pas me l'avouer (sauf avec quelques verre en trop... C'est nul mais bon). Et puis je suis tombée pour la première fois amoureuse de mon meilleur ami. On c'est marié et on a eu un enfant. Ma grande sœur avec qui je suis très proche m'a dit après le mariage que mes parents étaient content car je m'était mariée donc ils étaient sur que je n'étais pas lesbienne... Enfin bref après la naissance de ma fille je me suis misé à me poser pleins de questions sur ma sexualité. Pourquoi? Je me rends bien compte que j'ai tjrs su que je n'étais pas hetero mais je me disais que ça passerais un jour..... Mouaiiii dans tes rêves! Après plusieurs mois de "grande réflexion" j'en ai parlé avec mon mari. Sur le coup il l'a plutôt bien prit. Ça expliquait bien des choses sur nos rapports. Il s'en doutait un peu aussi comme tout le monde au final. Et puis il lui a prit le besoin d'en parler mais pas a n'importe qui , non, à ma grande sœur! Elle l'a très bien prit et m'en a parlé peu de temps après en me disant qu'elle le savait depuis toujours. J'en ai voulu à mon mari d'en avoir parlé à un membre de ma famille (même si au fond ça m'a bien arrange quand j'y repense). Part la suite il passait son temps a m'envoye des pics pour me mettre mal a l'aise, enfin bon Maintenant nous sommes séparés. Il espère que je change d'avis mais je ne peux plus faire marche arrière maintenant que je m'accepte tels que je suis. Bien sur à part ma sœur personne d'autre le sais autour de moi pour le moment. Je n'ose pas encore en parler. Le jour ou j'aurais vraiment une copine ça sera différent mais bon chaque chose en son temps... Désolée c'est un "peu" long, lol, mais ça fait du bien d'en parler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie



Messages : 22
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 36

MessageSujet: Re: Coming out   Mer 9 Déc - 13:58

Quand je vous lis il y a quelque histoire qui me ressemble
Quand j etais ado j ai eu des relations avec de filles mais chez moi sa ce faisais pas j etais pas dans le rang donc j ai garder sa pour moi ..
j ai connu mon mari a 18 ans très vite on a eu notre premier garçons et la vie a suivis son cours , biensur que mon regard ce tournais vers les femmes mais je pouvais pas puis un moment de ma vie y a pas très longtemps on me diagnostics cette putain de maladie du siècle et la dans les même jour cou de coeur terrible pour une femme , la c etais fini je pouvais plus lutter , je sais pas la tournure de ma vie avec cette épée d amocles au dessus de moi donc sa suffis.je veux vivre cette vie et enfin être moi... j ai 2 garcons a perserver pour tout et un homme qui ma rendu heureuse pendant 16 ans car malgré tout oui sa aura été l homme de ma vie ...
maintenant il va falloir faire les choses bien ....
Et je rejoins Eva4449 c clair sa fais du bien de pouvoir en parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renantelle



Messages : 880
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Coming out   Mer 16 Déc - 15:27

Mon coming out c'était bien passé, bien que une année plutôt, un mec s'est foutu de moi, ce qui a failli me détruire bien correctement .... Bref passons les détails

J'ai fait un coming out assez spécial mais comme ça devait sortir, c'est sorti de n'importe qu'elle façon qu'il soit Razz


En grooooos résumé :

J'en avais d'abord parlé à mes parents qui l'ont bien accepté, et puis mes amis, qui l'ont également bien accepté. Par contre, je n'ai encore pas osé en parlé avec ma famille.. je leur dirai sans doute quand j'aurai quelqu'une depuis plusieurs mois
J'ai eu de la chance d'être entourée de bons amis que même en ayant déménagé à la capitale pour les études, je les vois encore. Qui accepte qui je suis sans me mettre de côté, qui rigole avec moi, me taquine par rapport à mon homosexualité, et en me demandant ce que je pense de telle fille xD ou qui se retourne discrètos sur la même fille que moi :')

Voilà en méga résumé comment ça s'est passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/lipoas
Mytilène



Messages : 34
Date d'inscription : 16/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Coming out   Jeu 17 Déc - 19:52

Ah le fameux CO !

Perso niveau familial personne n'est au courant, je n'aime pas parler de ma vie privée de toute manière. Niveau amical tout le monde le sait, et tout le monde l'a bien pris, de toute façon je n'ai toujours pu m'entendre qu'avec des gens ouverts d'esprits, donc c'était inévitable.
Niveau professionnel je viens de commencer dans une boîte il y a quelques mois. Ceux qui m'ont posé des questions ont eu les réponses, les autres pensaient que j'étais hétéro.
Mais j'ai reçu une invitation facebook pour fêter le nouvel an, sur laquelle il est précisé que peut-être il y aura des strip-teaseuses (ainsi que Simon Baker et Patrick Timsit, certes). Vu que ma réponse a été "Quand est-ce que l'on saura pour les strip-teaseuses ?", je crois qu'ils ont compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LolipopLady



Messages : 1
Date d'inscription : 28/12/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: Coming out   Lun 28 Déc - 0:44

Je viens de dévorer tout ce qui s'est dit sur cette discussion et j'explique aussi comment ça s'est passé

Pour ma part, mon coming-out aurait pu ne jamais arriver et tout a également failli très mal se tourner plusieurs mois avant que mon cerveau n'accepte que je sois attirée par les femmes .. et virer au cauchemar car un de mes camarades de classe s'est juste foutu de ma gueule en se faisant passer pour une fille par sms, me disant qu'elle .. enfin il était lesbienne et qu'elle pouvait peut-être m'aider si elle ne s'était pas trompée de personne évidemment j'étais conne, jeune et naïve
Il s'est foutu de moi par sms pendant 1 semaine et puis pour finir l'a sorti en classe ..
Du coup à un moment donné, ce camarade en question l'a dit haut et fort au mec grande gueule de mon ancienne classe qui l'a ensuite gueulé... avant que les autres n'enchaînent avec "Hé... tu aimes les chattes ?", "Les moules t'aime ça? ", "Les huîtres c'est ton kiff ?", "Tu broutes le gazon ?", "tu fais le ciseau(en faisant le geste ...) "...

A cette époque là, j'assumais rien, ma vie était un enfer, et mon esprit était totalement dénué de toute pensée rationnelle ou rassurante .. et avoir ça.. j'ai cru que j'allais craquer en classe...
Heureusement le prof a frappé du poing sur la table pour leur dire de se calmer et revenir au cours ...

Ma meilleure amie qui était aussi dans ma classe m'a regardée avec un air "tiens bon, on discute après les cours"..
J'avais totalement perdu mon sourire, mon rire de tous les jours s'est juste volatilisé, j'étais avec la tête jusque par terre, les épaules basses comme si un drame s'était passé, et c'était le cas en fait tout cas pour moi .. j'avais qu'une seule envie c'était de chialer...

Ma meilleure amie m'a prise dans ses bras en me faisant un câlin en me disant que c'était des idiots et qu'il ne fallait pas que ça m'atteigne, mais que tout ça allait sans doute accélérer le fait que j'allais devoir mettre mes idées en place et m'accepter .. elle m'a aussi dit : Regarde, je suis là, quand tu me l'as dit, j'ai réagit comment ? Comme si c'était normal, et c'est normal, tu es normale, ne te laisse pas abattre pour des conneries pareilles et puis je dois t'avouer que les mecs sont souvent insensible et débile t'inquiète, c'est pour ça que par moment, je voudrais bien être lesbienne tant ils me désespèrent... (avec un grand sourire
Elle avait réussi à me rendre le sourire en 2 phrases...

Et pour finir mon coming-out s'est passé quelques mois plus tard, dans de très bonne conditions entourée de mes amis et de la classe dans laquelle j'étais atterrie, nouvelle année scolaire oblige


Ce n'est ptête pas le bon topic pour parler de ça, je m'en excuse, je voulais juste le partager avec vous.
J'espère ne pas vous avoir embêter avec ce pavé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirrah



Messages : 150
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 23 Aoû - 11:03

Mes amis le savent ! Je ne me souviens même plus de comment je le leur ai dit!
Peut être parce qu'avec eux je ne m'empechait pas de dire que telle ou telle fille était canon etc ...

Ma famille sait sans le savoir officiellement...
Etant célibataire, ma mère me demande si j'ai trouvé un mec, quand je lui répond non, elle me demande si j'ai trouvé une fille, et je lui répond "non plus !"

Je ne le cache pas, mais je ne le crie pas non plus sur les toits ! Ma sexualité reste du domaine privée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrasDeBelette



Messages : 309
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 25
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 23 Aoû - 12:04

En lisant ces pages je me rends compte que j'ai vraiment beaucoup de chance.

Je suis désolée pour toutes celles qui ont vécu ça durement Sad Copains

Comme pour tout le monde le coming out est un passage important et ô combien stressant.
Personnellement j'ai commencé par mes amis très proches, puis les amis un peu moins proches. Vint après un gros morceau: la famille. La première de mes soeurs qui m'a soutenue à 200%, puis la seconde, 200% également derrière moi.
Quelle sensation vraiment réconfortante de s'entendre dire "on viendra avec toi si tu veux le jour où tu voudras le dire aux parents !"
Pour quelqu'un d'assez peu sûre de soi, c'est vraiment un lumière au bout du tunnel !
Puis les années ont passé, je laissais l'eau couler sous les ponts, je me disais "il faudrait que je le dise à mes parents" mais bon, les parents, ce sont les parents ! On n'a pas envie de les décevoir, de les perdre, de se sentir abandonnée ou rejetée, alors on repousse toujours à plus tard. De toute façon il ne faut pas se leurrer, il n'y a jamais de "bon moment" pour le dire, ça vient toujours un peu comme un cheveu sur la soupe.
D'autant plus que l'homosexualité n'est pas du tout un sujet abordé au sein de ma famille. Même si ce sont des parents très ouverts, très compréhensifs, ne jamais en avoir ne serait-ce qu'effleuré le sujet me foutait une trouille monstre.
Il a fallut que mon couple explose pour que j'arrive en larme chez mes parents et déballer toute la vérité à ma mère.
Au final elle savait, elle n'a même pas sourcillé ! A vrai dire tout ce qui lui importait c'était la santé (mentale et physique) de sa fille. Qu'importe son orientation.
De toute façon elle se doutait depuis des années.
Depuis elle en parle même à ses amies XD Je suis contente de voir qu'elle n'en a pas honte, ou tout du moins elle arrive à faire avec. Mon père ne pose pas de questions, n'évoque pas le sujet, mais ne sourcille pas non plus face à la situation. Il est plutôt passif dans son jugement et dans son comportement.
Après j'évite quand même de tout leur mettre sous le nez. Je reste quand même pudique vis à vis d'eux, bien que je puisses être honnête avec ma mère quand elle me demande qui est ce que je vais voir/rencontrer. Mais par respect, puisque la nouvelle reste "fraîche" tout de même, j'évite d'aborder trop brutalement le sujet avec eux.
Je suis quelqu'un de relativement isolée et sauvage, et je me rends compte que j'ai une chance énorme d'avoir une famille en or derrière moi.

C'est mon trésor à moi et je le chéris tendrement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertuchoux.carbonmade.com/
Roxtedy



Messages : 124
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 33
Localisation : Crest (26)

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 23 Aoû - 16:23

De mon côté ça s'est passé comme ceci...

Mon conjoint a été le premier à le savoir, après m'avoir demandé en mariage nous avons eu une discussion sur l'oreiller, et il a été le premier à me demander si je n'avais jamais eu d'expérience avec des femmes. Je lui ai donc révélé que j'étais bi, mais que je ne l'admettais que tout fraichement (j'avais réalisé quelques années avant que j'étais tombée amoureuse d'une amie commune, et il m'avait fallu pas mal de temps pour l'admettre). Depuis il m'a toujours dit qu'il était ouvert et que si je voulais avoir une relation avec une fille ça ne le dérangeait pas.

Pour mes amies proches c'était lors d'un repas, la discussion tournait sur la visibilité des personnes homosexuelles où j'ai fini par rétorquer que" non ça ne se voyait pas obligatoirement, regardez-moi je suis bien bi et ça crève pas les yeux." Aucun problème de leur côté, il y en a même une qui m'a sorti un "j'en étais sûre !"

Je me suis aussi confiée à une amie via World of Warcraft, derrière un clavier c'était plus facile d'en discuter surtout que j'avais besoin d'une confidente pour raconter mes situations avec l'amie dont j'étais amoureuse. Elle aussi ça ne l'a pas dérangé, elle est devenue entre-temps ma meilleure amie.

Je n'avais pas prévu d'en parler avec ma famille à moins de quitter mon conjoint pour une femme. Mais je suis tombée éperdument amoureuse de ma meilleure amie et mes soeurs m'ont vu dépérir assez rapidement alors elles m'ont tiré les vers du nez. Les deux l'ont accepté sans problème, elles m'ont même dit qu'elles s'en doutaient un peu. Du coup vu que j'étais sur cette lancée j'ai appelé ma mère pour lui dire. Sa réaction était assez amusante puisqu'elle a aussi évoqué la fameuse "phase" dont j'ai pu lire l'existence dans les posts plus haut, mais j'ai catégoriquement affirmé que ça n'en était pas une. Elle a fini par me dire : "Mais c'est pas une tare ! - Ah bah j'espère bien Maman ^^"

Le reste de la famille, à part qq cousins/cousines proches, ne le savent pas. J'ai des grands-parents maternels homophobes et trop âgés pour leur faire comprendre à quel point ils ont tort. Ma grd-mère paternelle est beaucoup plus ouverte sur le sujet, et je suis persuadée qu'elle m'a cernée depuis bien longtemps (mes soeurs m'ont révélé qu'elle était aussi à l'origine de leur mouvement pour me faire cracher le morceau, et que dès l'adolescence elle avait posé des questions à ma mère sur mon orientation sexuelle), c'est juste que je suis trop fragile en ce moment pour l'évoquer avec elle. J'en parlerai quand ça ira mieux.

Mon père ne sait rien, depuis le divorce d'avec ma mère nos relations (déjà bien tendues) ont explosé. Je ne le vois que pour qu'il puisse voir son petit-fils. Il ne le saura que si je quitte mon conjoint pour une femme, son avis ne compte pas et de toutes façons il n'a rien a dire vu que sa tante (ma marraine) est lesbienne elle-aussi.

Voilà, je trouve que j'ai carrément beaucoup de chance quand je vous lis les filles...

Merci d'avoir lu mon pavé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonia



Messages : 1337
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 17
Localisation : Dans les bras d'un chaton ♥

MessageSujet: Re: Coming out   Mar 23 Aoû - 17:59

Moi mes parents c'est passez crème et avec mes potos aussi !
avec mon grand père baaah je lui dit pas parceque je pense que ca lui plaira pas xD
et avec a grand mère ca ma tué xDD genre, je lui dit puis elle au calme me sort "ho ! bah c'est bien ! puis c'est même des fois mieux qu'avec certains mecs !" xDD voila bref une famille de fifou xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebordeldeso.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coming out   Aujourd'hui à 7:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Coming out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» GREEN DAY - U2
» Coming out....( télévitale )
» o'connors is coming + avia,hunter,lia
» MAC x Isabel and Ruben Toledo Collection Collection (Printemps 2015)
» L'heure est venue de faire mon coming-out !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: