AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» suite logique
Aujourd'hui à 10:23 par popkorn

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 10:05 par Jodie75

» Présentation " HEY "
Aujourd'hui à 9:58 par Jodie75

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 9:12 par Wanum

» IRL - Lyon - 3 décembre 2o16
Aujourd'hui à 8:43 par Arkane

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 6:52 par Hippolyte

» Les vieux film francais en video
Aujourd'hui à 4:05 par Karolinah

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

Mots-clés
belle Adèle ebook femme vidéo saison girl vous récit kelysa films love fois lesbien kyss écoutez film image lesbienne votre service rennes jour DRAGUE première amour
Sondage

Partagez | 
 

 Faire face à ma propre homophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Faire face à ma propre homophobie   Ven 6 Mar - 23:05

(Parce que je pense à ça depuis un petit moment, et que j'ai envie de le partager. Peut être que d'autres auront vécu la même chose Wink )

Je suis une femme. Et je suis aussi lesbienne. Je l'ai toujours été, je ne l'ai pas toujours accepté.

« Tu es vraiment un garçon-manqué »
« Soit un peu plus féminine »
« Pourquoi tu n'arrive pas à aimer un garçon ? »

Ces phrases je les ai entendus des milliards de fois, dans ma tête. Tu sais cette petite voix qui te dit plein de choses, parfois utiles, parfois dévastatrices.

J'ai grandi dans une famille un peu homophobe, un peu raciste, pas vraiment méchante. Mais les remarques, les « blagues », sur les « pédé » du coins, j'en ai entendu beaucoup. Un peu trop.
J'ai finis pas penser comme la plupart des membres de ma famille.
« Être homo c'est mal. Tu ne peux pas être lesbienne, trouve toi un copain que tu aimera vraiment ».
Satané voix.

J'ai 19 ans quand je me rend compte que quelque chose ne va pas. Je suis déprimée, mal dans ma peau. Je refuse d'admettre que je suis lesbienne. Lorsque je croise une jolie femme dans la rue, je m'interdit de la regarder, me forçant à tourner le regard vers ce garçon aux yeux bleus. Mais rien ne marche. Je suis malheureuse, et je ne sais pas pourquoi.

Et puis un jour, j'abandonne.

Je lâche prise.

Tant pis.

Je me fiche de ce que pense les gens.

Je me fiche que ça soit mal ou non.

« Ton bonheur ne dépend que de toi.

Saisie le. »

Merci petite voix.

A partir de ce jour, j'ai pu enfin respirer. Tout c'est mis en place. J'ai pu voir ma vie sous un jour nouveau.

Adieu la grisaille, bienvenue joli arc en ciel.

Parfois la méchante voix homophobe en moi revient faire des siennes. « Oh tu as vu ces pédé la ? » Mais elle devient de plus en plus inaudible et bientôt il ne restera plus que la gentille voix pleine d'amour.

"Il n'y a que l'amour pour sauver ce monde, pourquoi j'aurai honte d'aimer? " (Emma, le bleu est une couleur chaude)

Love !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoSweet34



Messages : 102
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Ven 6 Mar - 23:36

C'est vraiment important d'avoir compris qui tu étais vraiment, même si parfois on ne se révèle que trop tard. Des erreurs en ayant mené des relations hétérosexuelles m'ont fait parvenir à cette conclusion, ainsi qu'un coup de foudre pour une charmante demoiselle qui m'a beaucoup appris sur la nature de mes sentiments.

Cependant, j'ai toujours du mal à en parler à mes amis. C'est ça qui reste le plus difficile, prétendre d'aimer les hommes sous prétexte de conserver les connaissances de longues dates.
J'entends déjà les milliers de commentaires surgir d'un abîme profond:
"ils devraient t'accepter comme tu es, si ce sont de vrais amis"
"il suffit de leur en parler, ils te comprendront"... ect.

Tout cela est bien facile. Mais lorsqu'on entend des choses qui nous blessent et nous concerne indirectement, venant de la part de ceux que l'on considère comme ses frères et soeurs, le moral en prend un coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Ven 6 Mar - 23:41

Oui, il m'a fallu encore un peu de temps avant de vivre mon homosexualité ouvertement.
Maintenant j'en parle sans problème, à mes nouveaux et anciens amis (la famille c'est encore un peu compliqué parce que je ne veux pas provoqué de conflit).

Mais j'ai trop souffert de ne pas pouvoir être moi tout le temps, alors j'ai décidé que ce que pense les gens (même ceux que j'aime) m'est totalement égale.
Et c'est beaucoup plus simple ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoSweet34



Messages : 102
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Ven 6 Mar - 23:47

Tu as raison. Pour moi c'est le contraire, la famille (proche du moins) a bien réagi. Il y a toujours cette peur de perdre ceux qui nous sont chers, surtout lorsque l'on est pas impliquée dans une relation, ce qui est mon cas. On se dit: "pour l'instant, peu importe la situation, on réglera cela plus tard" mais au fond, la discussion viendra un jour ou l'autre...

Pour ma part, je suis en accord avec ce que je ressens, je sais très bien que les femmes et seulement les femmes m'attirent, et je sais quels sont mes projets d'avenir à ce sujet. Il faut dire que c'est déjà une bonne chose par rapport au nombre de dénis qui existent sur cette Terre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roddya



Messages : 677
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 77

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Ven 6 Mar - 23:48

C'est vrai que en nous, on a forcément eu une part de rejet au départ, mais la nature reprend ses droits, et un jour tout s'éclaircie ...

De plus, au vue de ce que je viens de lire, il faut bien faire la différence entre savoir qui nous sommes et le montrer au monde entier. Certain sont à l'aise pour en parler à tout bout de chance, pour le faire comprendre. C'est vrai nous sommes égaux de ce point de vue là nous sommes d'accord. Pourtant nous le sommes pas forcément pour tout ces gens. Ma mère m'a dit une chose une fois, nous comprenons qui tu es, et tu t'es comprise toi même, mais à l'extérieur certaine ne te comprendront pas, alors soit prudente et protège toi.

Je vais en faire réagir certaines surement, mais je pense que le principal dans la vie c'est savoir qui on est réellement, le reste on s'en fou... Et j'estime pour ma part, qu'une protection de ce monde extérieur est primordial... S'assumer en public n'est pas une mince affaire.. Pas pour tout le monde.
C'est peut être horrible mais j'ai toujours testé mes ami(e)s avant de leur dire qui j'étais vraiment, c'était important pour moi.
Je préfère le soutien et le mensonge, que la vérité et les moqueries, insultes ou pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 10:30

Bonjour,

Vous lire me rend, je l'avoue, un peu triste même si je trouve Zoran ton message plein d'espoir Smile
Je sais pas trop quoi ajouter mis à part que je suis d'accord, que rien n'est simple, surtout au début quand on prend conscience qu'on ne sera pas ce qu'on attend de nous.
J'espère qu'un jour les choses s'arrangeront et qu'être homosexuel(le)(ou bi(e) ou trans ou pan ou noir(e), arabe ou femme ou tout ça ou presque à la fois, je m'embrouille un peu mais je tenais à inclure d'autres "minorités" je n'aime pas ce mot, je le trouve pas juste mais vous comprenez l'idée.) ne conditionnera plus le regard que les gens portent sur nous, et qu'on ne sera plus " la lesbienne " par exemple quand quelqu'un a besoin de nous désigner mais juste des personnes à part entière, complexes et multiples.
Et que nous aussi on trouvera la force d'avoir de la bienveillance envers ce que nous sommes mais ça viendra je crois en grande partie avec notre intégration totale, notre non-invisibilisation ou stigmatisation dans cette société qui trop souvent ne veut pas de nous. Tu n'as pas à t'en vouloir Zoran de parfois avoir des pensées un peu plus sombres...on grandit dans un monde qui dit que l'hétérosexualité est la norme. La seule et l'unique.

Revenir en haut Aller en bas
pastelgreen



Messages : 337
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 13:31

Rouflaquette a écrit:
J'espère qu'un jour les choses s'arrangeront et qu'être homosexuel(le)(ou bi(e) ou trans ou pan ou noir(e), arabe ou femme ou tout ça ou presque à la fois, je m'embrouille un peu mais je tenais à inclure d'autres "minorités" je n'aime pas ce mot, je le trouve pas juste mais vous comprenez l'idée.) ne conditionnera plus le regard que les gens portent sur nous, et qu'on ne sera plus " la lesbienne " par exemple quand quelqu'un a besoin de nous désigner mais juste des personnes à part entière, complexes et multiples.
Si, tu as raison Rouflaquette, minorité est un mot qui veut dire ce qu'il veut dire... on est bien une "minorité". Mais autant que sur les "différents", la majorité s'acharne sur ceux qui ont peur... c'est un peu la raison supplémentaire et ultime pour les considérer comme des "faibles".

citation a écrit:
Je préfère le soutien et le mensonge, que la vérité et les moqueries, insultes ou pire...
mais le soutien est factice et ne vaut pas grand chose à ce moment là, si ?
Enfin vivre dans la crainte d'être jugé pour moi n'est pas du tout la solution, si on veut d'une part ne plus être invisible et d'autre part ne plus être stigmatisé...
Pour être accepté, je pense qu'il n'y a rien de tel que d'assumer parfaitement, et sans failles.

En tout cas, bravo Zoran pour faire taire la voix dans laquelle tu as été baignée depuis toute petite, ce n'est pas simple de faire une chose pareille.

et bonne continuation à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 13:52

Je suis d'accord avec toi Pastelgreen et je ne voyais pas les choses sous cet angle, je pense plus souvent à une haine bête et méchante (et gratuite aussi), mais comme tu l'as écrit c'est plus complexe, seulement je continue à être ennuyée de devoir écrire ou dire le mot "minorité".
Je suis pas hyper claire là^^ mais heu voilà. En gros.
Revenir en haut Aller en bas
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 18:04

Je vois que tout ca fait réagir, c'est bien ! :p

La seule chose que je voudrai rajouter c'est que, même si aujourd'hui j'assume totalement qui je suis, je ne le cache plus du tout (même avec des inconnus) il faut quand même rester prudente et faire attention à qui on le dit et quand. La sécurité reste le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 21:30

Une bonne chose que tu soies enfin toi-même Smile

En lisant le sujet je pensais que tu allais expliquer toi aussi que cet éternel cliché qu'est le milieu lesbien te dégoutait, mais apparemment c'était ta propre homosexualité qui t'inquiétait. On ne va pas se mentir, ça pourrit/complique bien la vie et parfois tu ressentiras peut-être de la jalousie envers les hétéros (qui n'ont vraiment pas le droit de se plaindre), mais au final mieux vaut être homo aujourd'hui qu'il y a 50 ans.

C'est normal d'être un peu torturé au début, mais vu qu'au final ça fait partie de nous, on vit très bien avec Smile
Revenir en haut Aller en bas
Vic'



Messages : 185
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 24
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 23:28

C'est vrai qu'on parle souvent du coming-out, de la manière dont on a annoncé (ou non) notre homosexualité mais rarement de comment on l'a découvert et ce qu'on a ressenti.

Perso, j'ai grandi dans une famille assez ouverte mais où 'homosexualité était tabou donc même si je me suis rapidement rendue compte que j'étais attirée par les filles, j'ai passé des années à rejeter ces sentiments et je n'ai avoué mon homosexualité que quand je me suis rendue compte que je ne pouvais pas nier qui j'étais.
Par définition, c'est très dur de se mentir à soi-même mais j'avoue que j'ai encore et toujours cette petite voix au fond de moi qui me répète qu'être avec un homme serait peut-être plus simple mais très vite, je me mets face à mes propres contradictions : plus simple, oui mais à un détail près, je ne serai pas heureuse...

Sinon, je reconnais aussi que j'ai du mal à avouer que je suis lesbienne. Ma famille et quelques amis proches le savent mais sinon, mes "potes" de promo ne sont pas au courant et lorsque parfois, l'envie me prend d'en parler, j'entends leurs petites réflexions homophobes et je me referme davantage. Ce n'est jamais évident à gérer et je ne suis pas sûre que d'assumer, de clamer haut et fort et à tout le monde qu'on est lesbienne, rende les choses plus aisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Sam 7 Mar - 23:56

Ilsa : ca serait beaucoup plus simple d'être hétéro, mais tellement moins fun Razz

Vic' : Je ne pense pas que clamer haut et fort son homosexualité rendre les choses plus simple, mais tu te sens tellement mieux quand tu le fais !
Tout mes camarades de promo sont au courant (en particulier parce que je ne suis pas très discrète quand j'en parle avec mes amis xD ), la plupart de mes prof aussi et je n'ai jamais eu de problème "grave". A part une prof qui, comment dire, ne m'apprécie guère à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Dim 8 Mar - 0:51

"Avouer" est un mot de coupable..."annoncer" son homosexualité me semble plus judicieux.

Quand vous partez du principe que vous "avouez" que vous êtes lesbiennes, vous dites "je suis coupable et j'espère que vous m'aimerez malgré mon défaut".

Il n'y a pas de défaut, il n'y a rien qui cloche. L'amour ne se quémande pas, ne se troque pas...on a pas à être reconnaissants aux gens de notre entourage parce qu'ils nous gardent "malgré" notre homosexualité.

Les gens qui nous aiment vraiment, ceux là méritent qu'on leur accorde de l'importance. Ceux là sont précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Lolograph



Messages : 775
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 96
Localisation : Terre !

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Dim 8 Mar - 17:59

D'abord Zoran merci pour ce post, je trouve qu'on parle souvent de la découverte notre homosexualité ou alors notre coming out.... mais rarement de comment avant on à pu y faire face !

Il y a peut j'ai participé un petit débat à ce sujet... Il paraît que tout homosexuel à une période de dénis... On à une période d'homophobie plus ou moins prononcée selon les personnes...

Puis la fameuse petite voix dans la tête.... J'ai cru finir folle avec elle...

J'ai envie de conclure que non ce n'est pas évident de faire face à son homosexualité, mais quand on là fait on ce sent vraiment en phase avec nous-mêmes... Le fait de ne plus se mentir et de ne plus jouer un rôle qui n'est pas le nôtre est tellement libérateur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Dim 8 Mar - 18:08

Totalement d'accord avec tout ce que tu a dis Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
divinity



Messages : 18
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 40
Localisation : 75

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Ven 1 Mai - 18:02

Ce n'est pas de l'homophobie cela t'arrivera tant que tu n'auras pas compris que j'existe par exemple..
Tu n'es pas seul...
Moi aussi j'ai grandit dans une famille comme la tienne..ce serait moins compliqué si j'étais normal genre...
Tu es jolie...apprend a aimer la femme qui est en toi..que tu es...C'est le premier ciel que tu dois éclaircir...N'accepte pas l'homophobi,ne reste pas inerte ou indifférente,défend nous!!!Un jour sinon tu sera a bou des hétéros en général ,car ils font tous des blagues de merde sur les homos...Il faut garder ta sociabilité ..c'est important..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelawolf



Messages : 9
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Lun 4 Mai - 8:44

divinity : tu dis que ça aurait été plus simple si tu étais née "normale", je pense que l'utilisation de ce mot n'est pas judicieux puisqu'être lesbienne ne fait pas de toi quelqu'un d'anormale. C'est important de le répéter, tu es aussi normale qu'une hétéro, tu n'aimes juste pas la même chose qu'elle, et ça ne fait pas de toi quelqu'un de bizarre Smile

Aussi tu dis que les hétéros font tous des blagues de merdes sur les homos ... c'est vrai que certaines personnes sont peu ouvertes et font des blagues de merdes parce qu'ils en ont pris l'habitude.
Mais heureusement on ne peut pas dire de tous les hétéros qu'ils sont homophobes, parce que tout le monde est différent et que l'orientation sexuelle n'est pas un critère de tolérance (ouf!) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 11:41

Il y a bcp de choses intéressantes qui ont été dites.Il est vrai que certaines expressions utilisées inconsciemment vont plutôt dans le sens de l'homophobie.Comme "avouer" et "normale" en effet.
Je suis aussi d'accord sur le fait que si on veut espérer que les choses évoluent il faut y oeuvrer. Je ne parle pas forcément de participer à toutes les gayprides mais ne plus agir comme si l'homo devait être une chose qui devrait rester cachée,comme un choix qu'on est coupable d'avoir fait ou pire une tare honteuse.Je crois que si certaines personnes sont bêtes et le seront toujours,il y en a d'autres qui ne sont sûrement pas si homophobes qu'on pourrait le croire.Les blagues homophobes ce n'est pas forcément un vrai signe par exemple.C'est comme les blagues sur les blondes ou les Belges.
Perso on peut me traiter de gouine je m'en fou,au pire ça me fait rire.Ce qui me fait surtout rire c'est que la fois où m'a hurlé ça dans la rue la personne que j'embrassais était un garçon ^^.Mais il était de dos,allure andro avec les cheveux long Razz !
Je suis issus d'une famille un peu raciste qui n'a globalement pas trop de tolérance face à la différence. il suffisait (ado) que je veuille mettre un peu de vernis noir qu'on avait finit par céder de m'acheter pour que ça soit une source de stress pour donner une idée ^^.J'ai grandit dans la peur du regard des autres.La moindre critique était difficile à supporter (dommage pour moi car ma mère passait son temps à ça) ça m'a conduit à une grave dépression.Depuis j'ai vieillit ,avec l'age vient la sagesse.J'ai peut-être aussi développer un mécanisme d'auto défense mais toujours est il que maintenant je me fiche de l'avis des autres,limite ça me fait rire parfois de choquer. Je trouve que quand on fait face à l'intolérance les plus à plaindre ce sont ceux qui critiquent.Etre aigrit ce n'est pas de tout repos ! Avoir toujours peur ou la haine des autres ça doit ronger.Et après tout qu'est ce que tu en as à faire qu'on te critique ? Certes ce n'est pas agréable,mais est ce que l'insulte d'un crétin va profondément changer ta vie ? Non,elle aura l'importance que toi tu lui donneras.Et dis toi bien aussi que quoi que tu fasses tu seras toujours critiqué.Les cons trouvent toujours à redire !



Et au-delà de ça on ne peut jamais faire l'unanimité.Alors autant vivre comme on l'entend et se contenter de ceux qui valent le coup qu'on s'intéresse à eux.Une autre chose que je pense vrai aussi : que notre propre comportement influence celui des gens.Pour caricaturer : ds les cours de récré ceux qui ont du caractère on leur fou globalement la paix.Les plus febrile sont les boucs émissaires.C'est assez primaire comme comportement .(au sens animal pas niveau de classe).Si tu te roule par terre en demandant pardon tu te prendras sûrement qqs coups de pieds alors que si tu reste droite et que tu continue de marcher peu tenteront de t'atteindre et ceux qui seront assez bête pour s'acharner et bien ne te feront pas si mal que ça.Plus tu es réceptive aux railleries plus ça excitent les autres alors que s'ils ne trouvent pas de public ils se lassent.("l'indifférence est le plus grand des mépris").

“Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui.” (Sacha Guittry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 11:59

Je suis vraiment la seule qui n'a pas entendu cette petite voix quand je me suis rendue compte de mon attirance pour les filles ?
Pour moi il y avait rien d'inquiétant, après tout on aime une personne avant d'aimer un sexe. Puis ça c'est fait naturellement et quand j'ai compris je l'ai accepté direct.

Après le rejet des autres gens dit ''normaux'' (enfin pour moi c'est plus des moutons qu'autre chose) ne ma pas gêner du tout, on vis pour nous et pas pour les autres. Je m'en balances qu'un tel trouve ça dégueulasse ou anormal. C'est pas lui qui va façonner ma vie !
Et puis si ils arrivent pas à penser par eux même ils n'en valent vraiment pas la peine x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 12:12

quelle maturité,bravo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 12:17

Maturité ? Je pense que c'est plutôt une façon de voir le monde. La maturité n'a rien avoir la dedans. A par si je me trompe x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 13:10

Personnalité oui certainement avant tout,mais je pense aussi une certaine maturité effectivement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TotalementCrazy



Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 36

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 16:07

akane a écrit:
on aime une personne avant d'aimer un sexe.
Voilà tout est dit, c'est exactement ce que je pense..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 16:19

akane a écrit:
Je suis vraiment la seule qui n'a pas entendu cette petite voix quand je me suis rendue compte de mon attirance pour les filles ?

Mhhhh nan !
Moi ca a été un soulagement ! Oui, je dis bien un soulagement !
Parce qu'au collège/lycée, quand, entre filles ca parle de mec a gogo et que bon toi tu te sens pas concernée (enfin, je suis capable de dire si un mec est beau ou pas heiiin mais c'pas pareil x)) que tu tentes de comprendre pourquoi tu restes de glace et qu'un jour tu vois une meuf et que tu comprends d'un coup de quoi elles parlaient, tu te dis "okayaaa, je suis pas FRI-GI-DEEEEEUH, OUUUUUUUF". Ca m'a posé de problème avec un moi-même ! Pas de questionnements, pas de triturage de cerveau, capté, accepté direct x)
Revenir en haut Aller en bas
azaria



Messages : 195
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 23
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 18:25

Moi non plus la voix dans ma tête ne m'a pas dit que c'était mal, que je ne devrais pas ou autre. La seule chose qu'elle a dit c'est : "Putain t'aimes vraiment te compliquer la vie !"

J'aime bien ton image letitbi, elle est tellement vraie ! Les gens trouvent toujours quelque chose à critiquer alors que ce soit ça ou autre chose quelle importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 19:57

akane a écrit:


Après le rejet des autres gens dit ''normaux'' (enfin pour moi c'est plus des moutons qu'autre chose)

Les hétéros sont des moutons pour toi ?
Ou les gens qui critique la communauté LGBT ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 20:24

Les gens normaux englobent la société en général. Si je rentrais dans le débat, on en finirais pas et de plus pour moi les catégories tel que lesbienne, homosexuelle, hétérosexuelle ou je ne sais quoi d'autre qu'on est pu inventer est une preuve du syndrome ''mouton'' de la société. Personnellement, je ne fais pas partie de ces cases. Je suis moi avant tout et le reste m'importe peu.
J'espère avoir été plutôt claire Zoran x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 20:32

Je dirai que c'est juste une tentative de catégorisation, je ne comprend pas le rapport avec le fait qu'il y ait des moutons dans la société ^^

Il se trouve qu'on est bien plus complexe. Maintenant pour approfondir y a en plus des "catégories", les "genres" ! T'as p't'etre pas besoin de te ranger dans une case, mais y en a qui ont besoin de ca, en quête d'identification ! C'est pas pour autant que c'est des moutons ...
Revenir en haut Aller en bas
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 20:58

Hum je crois que j'ai trouvé plus simple, par mouton je parle surtout des personnes qui souffrent de pouvoir penser par eux même, certes ils sont pas une très grande majorité mais j'en ai assez rencontré pour me rendre compte de leur importance. Après, je me base surtout sur un ressenti et un vécu personnelle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:05

On peut parler de mouton, quand y a eu la mode des bi, avec madonna et britney et les autres qui ont eu un impact sur la jeune génération, du coup embrasser et ploter ses copines et se dire bi c'tait devenu fun, et les "vrai bi" ont justement souffert de cette image renvoyée, tu parles de ca peut être ?

Après ca reste toujours le fort pouvoir télévisuel ^^
Qui se retrouve dans absolument tous les domaines !!!
Revenir en haut Aller en bas
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:06

Oui c'est en gros ça ! x)

C'est ce que je ne supporte pas dans notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:13

Je pense pas que ce dire Hétéro, homo, bi, pan et tout autre catégorisation c'est être un mouton de la société.
C'est juste mettre un mot ce sur que l'on pense être, avec toute les nuances qu'il peut y avoir derrière. Comme dire que ce mur est rouge : il y a des centaines de rouges et pourtant il est rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:19

Enfin ce que je veux dire, c'est que si on suit l'idée de catégorisation, alors dans un sens en m'étant un mot sur les relations entre genre, on permet au ''hétéro'' de pouvoir dire que l'homosexualité et les lesbiennes , etc. Ne sont pas normal. Alors que si cette catégorisation n'existait pas. On se poserait peut-être pas la question. Je n'aime pas cette idée de classer l'amour. L'amour c'est aimer une personne donc il n'est aucunement question de sexe ou de catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:32

Parce que si le mur était bleu, il ne serait pas normal ?
Je pense au contraire que c'est en ne disant pas clairement ce qu'on est alors on ne pourra jamais se faire "accepter" (même si je déteste ce mot) par la majorité de la population.
Après, oui aimer c'est d'abord un sentiment, et non un acte politique ou social, alors oui pas besoin de mettre un mot dessus.
Mais malheureusement, si on veut pouvoir aimer librement, sans crainte de tenir la main de sa copine dans la rue, ou sans se dire : est ce que ce nouveau collègue est homophobe? Est ce que je peux lui parler de ma vie de couple ou pas ?, si on veut pouvoir faire tout ca, alors il faut d'abord passer par la case "catégorisation" afin de se faire "accepter" par tous.
J'espère vraiment vraiment vraiment qu'un jour on aura plus besoin de se battre pour nos droits, et qu'un jour, aimer un homme ou une femme, ou un personne intersexe sera lieu commun et que personne n'aura besoin de mettre un mot dessus. Franchement je l'espère vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:36

Nan mais justement, tenter de mettre un mot dessus c'est justement de le faire accepter !
C'est aussi le reconnaitre !

Le terme homosexuel et hétérosexuel n'a pas toujours existait !
C'est quand on a vu les faits qu'on les a créer, c'tait pas pour stigmatiser !

Revenir en haut Aller en bas
akane



Messages : 277
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 20
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:39

Il semblerait que nos visions des choses soit diamétralement opposé ^^
Et la couleur n'est pas une catégorisation pour ma part.
Je n'ai pas besoin d'un mot pour accepter ou reconnaitre ce que je suis enfin bon, chacun son opinion x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 21:47

C'est juste une analogie la couleur
(et si c'est une catégorisation puisqu'on peut catégoriser des objets en fonction de leur couleur ^^)

Tu n'en a peut être pas besoin, et tant mieux pour toi.
Mais ceux qui en on besoin ne sont pas pour autant des Moutons de la société (comme tu l'as dit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Mar 9 Juin - 22:45

Alexplosif a écrit:
akane a écrit:
Je suis vraiment la seule qui n'a pas entendu cette petite voix quand je me suis rendue compte de mon attirance pour les filles ?

Mhhhh nan !
Moi ca a été un soulagement ! Oui, je dis bien un soulagement !
Parce qu'au collège/lycée, quand, entre filles ca parle de mec a gogo et que bon toi tu te sens pas concernée (enfin, je suis capable de dire si un mec est beau ou pas heiiin mais c'pas pareil x)) que tu tentes de comprendre pourquoi tu restes de glace et qu'un jour tu vois une meuf et que tu comprends d'un coup de quoi elles parlaient, tu te dis "okayaaa, je suis pas FRI-GI-DEEEEEUH, OUUUUUUUF". Ca m'a posé de problème avec un moi-même ! Pas de questionnements, pas de triturage de cerveau, capté, accepté direct x)

C'est EXACTEMENT ça Shocked

Alex :coeurs:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire face à ma propre homophobie   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire face à ma propre homophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que faire face a une crise de nerf
» QUE FAIRE FACE A UNE ECCHYMOSE ?
» 13 astuces pour faire face aux personnes toxiques.
» Faire sa peinture
» Quoi faire face à une bêtise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le monde est vraiment lesbien...! :: Problématiques LGBT-
Sauter vers: