AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» test-questionnaire-styles-d-humour.jpg
Aujourd'hui à 21:03 par Prunetille

» suite logique
Aujourd'hui à 21:00 par popkorn

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 20:56 par ArielPink

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 20:52 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 20:44 par Prunetille

» Qui est la suivante ???
Aujourd'hui à 19:59 par Tweety162002

» Photos by Ambrose
Aujourd'hui à 19:57 par Lizzie83

» Dernière lettre du mot = première du suivant
Aujourd'hui à 19:55 par Lizzie83

» Là je sèche ... un titre ? ... Ma vie ..
Aujourd'hui à 19:54 par Lizzie83

Mots-clés
amour films belle kyss vidéo écoutez lesbien rennes récit film saison vous girl love image Adèle fois jour femme lesbienne première service ebook kelysa DRAGUE votre
Sondage

Partagez | 
 

 Infidélité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Embrasser c'est tromper ?
Oui
75%
 75% [ 30 ]
Non
25%
 25% [ 10 ]
Total des votes : 40
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 13:26

Tout le monde n'ayant pas la même perception de l'infidélité, quels sont pour vous les gestes et attitudes que vous considérez comme infidèles ?

Embrasser ?
Envoyer des messages dans le but de séduire/draguer ?
Dormir dans le même lit ?
Fantasmer ?
Bon, passer à l'acte j'pense que tout le monde est d'accord ^^
Autres ?

Est ce que pour vous l’infidélité veut forcément dire qu'on aime pas son/sa conjoint(e) ?
Est ce que c'est un motif de rupture immédiat ?
Avez vous déja trompé votre conjoint(e) ?
Avez vous déja été trompé ?

Alors moi j'parle d'infidélité uniquement en cas de relation sexuel "extra-conjugal" non prévu dans le contrat !

Je ne condamne pas l’infidélité à caractère "exceptionnel".
Puisque je considère qu'un faux pas peut arriver pour divers raisons et que ca n'a rien a voir avec les sentiments. En revanche si ca devient "répétitif", là on me perd, de même si j'ai l'impression que ce n'était pas seulement physique ou de l'ordre de la pulsion mais qu'il y avait un attrait plus "sérieux" derrière.

Donc avec ma propre définition de l’infidélité, j'ai jamais trompé personne.
Mais j'ai flirté avec d'autres, j'en ai embrassé d'autres et  j'ai eu du désir pour d'autres.
"Houuuuuu, Houuuuuuu". Qu'on me coupe la tête  Laughing J'assume ! Et au final, j'ai toujours dit ce qu'il en était.

J'ai été trompé. C'est marrant parce que je le dis maintenant, mais sur le coup je considérais pas ca comme une tromperie ! Et je pensais vraiment que ca m'étais passé au dessus sur le moment. Au final c'est quand j'ai vu les réactions que ca engendrait sur moi (confiance perdue, envie de fouiller le téléphone/facebook et j'en passe) que j'me suis dit HOUSTON on a un problème, je suis pas comme ca de base, il est hors de question que je le devienne, ca m'a touché plus que ce que je pensais. Rajouté aux autres problèmes, qu'on avait déja, j'ai fini par partir ! Mais c'était pas pour la tromperie en elle-même.

Donc j'lance le sondage sur ca en particulier, parce que ca divise assez en général !
Revenir en haut Aller en bas
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 13:34

Pour moi, même un "coup d'un soir" sans sentiments, c'est tromper.

Après c'est surement le fait que je sois hyper méga jalouse quand je suis en couple qui me fait dire ca.

Même si (dans ma définition) j'ai déjà tromper une copine alors que je l'aimais vraiment.

Vla la logique ! \0/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 13:43

Oula, un débat de si bonne heure le matin...

Il y a évidemment plusieurs conceptions de la tromperie, cela dépend de chacun, et de la relation "principale" entretenue avec la partenaire, de ce qui a été décidé de commun accord ou pas. Mais tu vois, dans le cadre d'une relation, il me serait absolument impensable de décider bien vouloir partager ma copine avec une autre personne. Je ne conçois un couple que par la bigamie : me sachant tout à fait incapable de regarder une autre personne si j'en ai déjà une qui me trotte en tête, je ne comprendrais pas que ma chérie me dise m'aimer tout en me trompant. Si elle trompe, c'est qu'elle n'aime pas.

"Regarder le menu" sans consommer, je ne considère pas vraiment ça comme de la tromperie pasque ça ne va pas au-delà du simple désir inassouvi. Par contre, comme Zozo, embrasser c'est déjà tromper. Et un coup d'un soir suffit. Je crois que je dois être du genre jalouse aussi...^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 13:50

Y a deux formes de tromperie en fait a mon sens.
Y a la tromperie physique, ou voila, t'as fait ton coup d'un soir, tu reverras pas la personne, tu l'avoues ou pas. Et la tromperie physique + "morale" (c'est pas vraiment le bon mot, mais je le trouve pas) ou là, tu vas vouloir revoir la personne, et avoir genre une double-vie.
C'est pas le même degré de gravité !


Bah voila, t'es la preuve formelle qu'on peut être très amoureux et infidèle ^^

Je considère aussi qu'un coup d'un soir c'est tromper, ma question c'était rupture ou pas ?
Et bien entendue que de base personne (a priori) n'a envie de partager sa copine, je parle pas du tout de projeter de tromper quelqu'un.
J'parle de quelque chose d'imprévu, et de pas récurent en fait !

J'crois que ma vision des choses a beaucoup évolué, et qu'elle a évolué justement de part ce que j'ai vécu, p't'etre qu'il faut y avoir été confronté pour mieux le comprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 13:56

Rupture oui. Au moins sur le coup. Après, tu pardonnes ou pas selon ce que tu ressens et ta rancune. Je ne sais pas.

Ah non mais c'est sûr que la tromperie physique et sentimentale c'est pire que tout. On passe à un degré au-dessus. On n'a pas fait que céder à ses bas instincts primaires. C'est... pfffft.

Enfin bref, ouais, quand/si j'y serai/suis confrontée, je te ferai signe Alex^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 14:19

Ah l'infidélité… Débat forcément complexe, chacun ayant sa propre vision des choses ! Smile

En ce qui me concerne, j'estime que le simple fait d'embrasser c'est tromper. Après, je pourrais pardonner. Tout comme je pourrais essayer de passer au-delà d'une "coucherie subite" -quoi que je n'ai jamais été confronté à cela et il faudrait vraiment que je sois pleinement amoureuse, que je considère ma copine comme une relation vraiment sérieuse et qui vaut le coup de se battre.

Je trouve également important aussi la manière d'apprendre l'infidélité : si c'est ma copine qui me l'annonce parce qu'elle regrette réellement, c'est tout autre chose que si je le découvre par moi-même d'une manière ou d'une autre !

Par contre, je ne pardonnerais pas d'avoir été trompée à plusieurs reprises, pendant un certain temps, avec une même personne ou plusieurs ! Là c'est "Adieu. Ne cherche jamais à me revoir".

En ce qui concerne le fait de "craquer" pour une autre mais juste comme ça, sans rien tenter… J'avoue que je suis ambiguë. Il n'y a pas tromperie mais je le vivrais mal (je l'ai déjà vécu et ça m'a énormément blessé). Parce que même si je sais qu'on ne peut jamais parfaitement coller à ce que l'autre voudrait, j'aurais forcément l'impression que cette autre fille lui apporte ce que moi je ne lui apporte pas et donc donner envie à ma copine de partir avec cette autre…

De toute façon, c'est toujours assez complexe, je trouve, tous les sentiments que ces diverses situations peuvent amener… Tout dépend de la confiance que l'on porte à l'autre et en nous-même, de l'estime que l'on a de soi, de nos peurs diverses et variées qui peuvent naître dès lors que l'on est amoureux et que l'on se donne à quelqu'un…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 14:22

Sentimentale voilaaaaa !

Ouais alors c'est ca aussi, mes écarts de conduite ont tous été en période "couple qui bat de l'aile".
C'était tellement pas dans mes principes initiaux que du coup, j'en viens à me poser la question si ca peut m'arriver en étant totalement in love aussi. J'ai pas l'impression parce que quand j'suis focalisée sur quelqu'un tout tourne autour d'elle mais avec les histoires des autres tout ca, on peut jamais être sûr de rien en fait !
Eos a écrit:
Je trouve également important aussi la manière d'apprendre l'infidélité : si c'est ma copine qui me l'annonce parce qu'elle regrette réellement, c'est tout autre chose que si je le découvre par moi-même d'une manière ou d'une autre !

+1 !
Après c'est pas évident, si tu sens que la personne en face est totalement fermée sur le sujet, que tu l'aimes sincèrement, que tu considérais vraiment ca sans importance et que t'as pleinement conscience que cette révélation va tout détruire, hum ... j'avoue que je me poserai la question de l'avouer ou pas ... Mais si on considère que c'était un accident et une fois, personne n'est sensé etre au courant et y a pas de preuves qui sont sensé trainer non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 14:50

Je comprends la crainte d'un tel aveu. Après pour moi la confiance prime dans un couple et on doit pouvoir oser dire une telle chose quitte à créer une grosse crise... Et si c'était réellement sans importance, alors il faut être prêt à se battre pour son couple, pour se faire pardonner, etc.

Après, effectivement, si tu es avec une fille qui ne pardonne pas du tout... C'est dommage mais c'est aussi peut-être le signe que la relation n'était pas si """importante""" (le terme est moyen, j'en ais conscience mais là de suite je ne sais comment le dire autrement...) que ça et qu'elle n'est pas non plus prête à se battre pour...

Et on sait jamais hein... pour les traces ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 15:01

Ouep, je suis entièrement d'accord avec toi en fait !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 15:13

Après, évidemment chacun gère tout ça différemment et comme il est possible. Une trahison reste une trahison mais si l'autre est réellement prêt à se battre pour le couple et que l'histoire en vaut vraiment la peine... Aussi difficile que ce soit, il faut au moins essayer de pardonner et de se reconstruire.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 15:13

Après, évidemment chacun gère tout ça différemment et comme il est possible. Une trahison reste une trahison mais si l'autre est réellement prêt à se battre pour le couple et que l'histoire en vaut vraiment la peine... Aussi difficile que ce soit, il faut au moins essayer de pardonner et de se reconstruire.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 15:24

Oui, y a parfois un gros décalage entre ce qu'on pense être capable de faire et ce qu'on peut réellement faire !
Faut toujours garder a l'esprit que l'autre n'est pas parfait, ne pas l'idéaliser en se disant "jamais il/elle ne pourra me faire ça", sinon c'est mettre l'autre en position de porte à faux et c'est comme ca qu'on ne pardonne pas en fait. Mais c'est dur à faire !! J'avais lu un bouquin la dessus ou y avait pas mal de choses sensées et qui m'ont fait pas mal réfléchir, pourtant je suis pas adepte de ce genre de bouquin en général ...
"La maitrise de l'amour" Don Miguel Ruiz.
Revenir en haut Aller en bas
papilloncocci



Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 29
Localisation : vendee (85)

MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 15:38

Tu peux jamais etre certaines de ce que tu ferais ou pas, l'amour est tellement complexe que chaque situation s'adapte, dans une relation tu en as souvent une qui aime plus que l'autre, une qui pardonne plus facilement, tu faites que des deux cotés si les sentiments ou les idees partagées d'un couple ne sont pas les memes c'est sur que la tu ne pardonneras pas de la meme facon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 17:14

Après y'a la façon dont ca arrive qui compte aussi
genre si tu es totalement défoncer et/ou bourrer quand ca arrive, c'est plus facile à pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 17:43

Bah tu vois pour moi c'est l'excuse facile l'alcool !
Oui certes ca désinhibe mais tu restes toujours à peu près maitre de toi, fin tu sais ce que tu fais !
Si t'es au stade défonce totale, t'es plus trop capable de rien d'facon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 17:45

Je trouve pas que ce soit une "bonne" excuse d'être bourrée ou défoncée et donc de tromper sous ces effets… Si t'es pas capable de rester maître de toi, responsable et respectueuse envers ta copine juste parce que tu bois… Perso', je trouve ça limite "lamentable" (le mot est peut-être un peu fort et je ne cherche pas à blesser qui que ce soit en disant cela, mais c'est comme ça que je vois les choses… Smile)

Bien d'accord avec toi, Alex ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zoran



Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 22
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 17:58

Perso dès que je bois je ne suis plus maitre de rien.... ^^" (je vous rassure je bois pas souvent !)

Et du coup c'est pour ca que je dis ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Mer 11 Mar 2015 - 21:01

Jamais trompé personne, même pas un petit bisou. Et quand je suis en couple je ne bois pas. Même en coupe libre, je suis restée complètement monogame, question de principe, de romantisme peut-être Smile Par contre n'étant pas jalouse, je n'ai aucun problème si ma copine va voir ailleurs, qu'elle fasse tout ce qui lui plait tant que c'est moi qu'elle aime.

On est beaucoup à dire qu'un "coup d'un soir" (embrasser, coucher etc) est plus facilement pardonnable qu'une relation suivie. Craquer parce qu'on a trop bu, bon, c'est nul mais ça arrive. En général la personne culpabilise tellement qu'elle l'avoue en pleurant ou se torture elle même.

Par contre, les gens capables d'avoir deux relations, et en cacher une (très fréquent hélas), je trouve cela complètement immonde et impardonnable. Envoyer un message d'amour à sa chérie en disant que le film du cinoche est très chouette alors qu'on est en fait avec sa maitresse (qui souvent est cocue aussi, l'innocente). Brrr. Je pourrais tuer ces gens-là, sérieux :/
Revenir en haut Aller en bas
sherlock_holmes



Messages : 31
Date d'inscription : 08/10/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Infidélité   Jeu 12 Mar 2015 - 12:46

Pour moi, il y a infidélité lorsqu'on fait en dehors du couple ce qui avait était défini comme appartenant au couple. (il y donc intérêt à avoir une bonne communication!)

En fait je vois le couple comme un contrat (dans le sens engagement, bien sûr, pas paperasse). Une fois les termes du contrat définis, tout ce qui rompt ou entrave ces termes est une infidélité. On peut hiérarchiser les infidélités, tout ne se vaut pas. Mais dans l'idée c'est ça. Attention je ne dis pas qu'il faut se mettre autour d'une table et faire une liste! C'est un peu glauque! Mais se mettre d'accord par le dialogue tout bêtement.

Donc en fonction des couples, il peut y avoir une liberté sexuelle sans infidélité. Comme une simple confidence sur le couple à un tiers peut être une infidélité.

Perso, je suis de nature plutôt exclusive, mais je respect complètement les autres façons de vivre son couple et sa liberté. Chacun ses règles et chacun ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bab'ylone



Messages : 298
Date d'inscription : 26/12/2014
Age : 43
Localisation : Périgord

MessageSujet: Re: Infidélité   Jeu 12 Mar 2015 - 21:54

Je pense qu'effectivement, tout dépend de la définition qu'on donne au couple...
Et tout dépend de la valeur qu'on donne à la relation humaine aussi.

S'éparpiller, regarder ce qui se passe autour, c'est peut-être tout simplement ne pas savoir ce que l'on veut vraiment et se trahir soi-même autant que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jul43



Messages : 547
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 35
Localisation : Haute-Loire

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 13 Mar 2015 - 8:17

Je pense qu'on est pas faits pour la monogamie génétiquement parlant.
Après, l'être humain peut s'élever dans la grandeur en se consacrant uniquement à une personne.
On est tous tellement différents.
En amour, certains parviennent à ne rien voir autour d'eux, focalisés et émerveillés uniquement par leur partenaire. Ceux là, je les admire beaucoup. Sincèrement. Ils s'épargnent la culpabilité.
Il ya ceux qui aiment tout aussi sincèrement mais qui se surprennent à rêvasser en croisant d'autres personnes qui leur plaisent, sans aller au delà du regard, furtivement et en passant direct à autre chose.
Ceux qui flirtent, de temps à autre, avec des gens qu'ils connaissent, et désirent secrètement. En se disant que c'est pas grave, puisque c'est juste du flirt.
Ceux qui ajoutent au flirt, des gestes tactiles, mais qui ne se cachent pas de leur conjoint, car c'est le jeu qui les excite.
Ceux qui se cachent pour faire tout cela, pour ne pas blesser le conjoint officiel.
Ceux qui passent à l'acte, d'un baiser. Ceux qui vont au delà du baiser. Ceux qui regrettent immédiatement, avouent et ne recommencent plus. Ceux qui ne regrettent rien. Ceux qui en font un mode de vie.
Toute cette (longue) énumération de degrés varie et n'a pas le même impact sur les gens.
Tout dépend de la relation qu'on a avec l'autre, comme vous l'avez souligné précédemment. Tout dépend de ce qu'on a promis à l'autre, et ce qu'on se promet à soi-même.

J'aspire à la monogamie. Je trouve ça beau.

Personnellement, la tromperie ça peut aller aussi beaucoup plus loin. C'est débile même d'ailleurs.
J'ai eu des surnoms pour mes amoureuses. Banal vous me direz. Après séparation, j'étais incapable de ressortir ce surnom à la nouvelle personne qui entrait dans ma vie. Pour moi, il appartenait à quelqu'un d'autre, même si c'était fini et que personne en aurait rien eu à fautre tellement c'est désuet. Mais moi je le savais.
Peut être que l'intimité profonde a plus d'importance que le reste, je ne sais pas.

Je ne fais malheureusement pas partie de la première catégorie, celle qui est aveugle à tout le reste quand elle est en couple.
Je suis juste pas équipée pour je crois.

J'ai déjà eu trois copines en même temps. Je replace le contexte:
C'était à une époque où je voulais juste m'amuser et profiter de la vie. Dans l'extrème, à me pousser pour voir jusqu'où je pouvais aller à tous les niveaux. Une période un peu auto destructrice quand j'y pense avec le recul. Où j'étais émotionnellement dévastée, et où je me sentais incapable d'être solide dans un couple. Mais pas de manière totalement égoiste, puisque chacune savait où j'allais, et pour les autres au moment où je les ai rencontrées, avant même d'avoir engagé quoi que ce soit de physique. Les choses étaient claires dès le début.

Mais très rapidement j'ai compris que ça ne me convenait pas. Que c'était pas à ça que je voulais amener ma vie. Je voulais la monogamie.

Par la suite, j'ai aimé, j'ai été trompée.
Et quand je sentais que j'avais un désir violent pour quelqu'un d'autre, je me disais que c'était que j'étais pas avec la bonne personne, donc j'arrêtais la relation. J'étais honnête.

Et puis, avec les années, j'ai réalisé que yavait toujours d'autres désirs. Je me suis demandée si j'avais pas un problème, car ça m'arrivait même quand j'étais très très amoureuse de quelqu'un.
J'ai fini par m'avouer que j'avais la faiblesse de ne pas me battre assez pour rester avec quelqu'un, du coup, une fois de plus, remise en question, et changement d'attitude. Relativiser ces désirs, les concrétiser en écrivant, n'importe quoi, des nouvelles, des poèmes, juste pour moi, histoire de les exorciser, et de passer à autre chose, me refocaliser sur mon amour existant qui mérite mieux que d'être abandonné, et me battre contre moi même.

J'évoque avec la personne avec qui je suis mes périodes de doute. Sans entrer dans tous les détails, mais l'infidélité serait de ne rien dire du tout en ce qui me concerne.
Tout ça c'est une réflexion permanente. Est-ce que c'est mal? Où je vais? Est-ce que c'est un signe de quelquechose de plus profond? Est-ce que je suis vraiment honnête avec moi même? Avec l'autre? Est ce que je triche quand je mate quelqu'un? Est ce que je triche quand je flirte? Est ce que je triche quand je fantasme?
Je crois qu'au fond, l'infidélité de base, c'est créer une relation d'intimité profonde avec quelqu'un d'autre.
A ce compte là, on le fait avec nos amis.
Dans les périodes de doutes, je tranche en me répétant ceci : "ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse". Y a que ça qui me remet les pieds sur terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renantelle



Messages : 880
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Infidélité   Mar 19 Avr 2016 - 14:23

Comme certaines disent, on est tous différents, et on a donc tous nos limites pour supporter certaines choses et d'autres pas.

Par exemple, pour moi embrasser n'est pas tromper, car je peux embrasser quelqu'un sans avoir de sentiments envers elle. Mais c'est pas pour ça que je coucherais avec ou que quoique ça soit d'autre puisse arriver.
Evidemment, sachant le degré que ma moitié supporte je ne le fais pas (même complètement torchée xD), car chacun à ses limites, et avec ça on respecte (ce que je fais) ou on fait dans le dos pour d'autre.

Je suis du genre à ne pas me cacher quand je "mate" quelqu'un, mais encore une fois si je sais qu'elle ne supporte pas/qu'elle est super jalouse, je ne "mate" pas (je déteste ce mot, ça sonne tellement pervers).

Le degré d'infidélité selon les actes que nous faisons dépend de chacun d'entre nous, certains ne lèveront pas la tête pour un simple baiser, d'autres feront une crise. Tout dépend de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/lipoas
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 12:20

J'ai eu la mauvaise surprise d'apprendre que mon ex m'avait trompé avec une amie commune. Sur le coup, ça m'a passablement énervé ... J'étais dans une très très mauvaise période et ça a été le coup de grâce et j'ai faillis foutre ma vie en l'air.

Si je dois me faire tromper, je préfère que la personne soit honnête, car même si ça fait mal, il y aura toujours une solution à trouver. Casser et pouvoir rester en de bons termes ou bien casser et refuser tous contacts. Je ne suis pas une personne hyper jalouse ( quoi que ça dépend les cas ... )

Je n'ai jamais trompé personne pour ma part, je reste fidèle à la personne avec qui je suis. Pour moi embrasser n'est pas réellement tromper. S'il n'y a pas de sentiments, ça ne veut rien dire, dans le cas où il y en a, je met les choses aux claires avant de prendre une décision. Qu'elle fasse mal ou pas ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renarde



Messages : 1078
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 12:46

je n'ai pas lu le topic parce que je trouve le sujet un tantinet hypocrite.  je m'explique : quand on va voir ailleurs, on ne se trompe pas de personne. on sait très bien ce qu'on fait. au pire, on peut être dépassé par les évènement mais on ne se trompe pas.
quand des lèvre s'attarde sur des lèvre ou qu'une langue s’immisce dans une cavité buccal. c'est bien sur des lèvres ou une cavité bucal, pas sur des mains ou l’intérieur d'une oreille !

pour ce qui est de la personne vis à vis de laquelle l’infidélité est consommé, elle non plus ne se  trompe pas et pour cause, elle n'est pas au courant. non, la personne vis à vis de laquelle l’infidélité est consommé ne se trompe pas ou n'est pas trompé. il n'y a pas d'erreur commise. cette personne, quand aucun accord préalable, concernant le marivaudage n'a été engagé dans le couple, est DUPÉE.

quant savoir s'il y a "tromperie" dès qu'il y a un baisé échangé ou si c'est le cas uniquement quand l'acte sexuel est consommé, c'est de l'hypocrisie. la "tromperie" débute au moment ou le désir d'une autre nait, que ce soit dans le corps ou dans le cœur !

la condescendance à l'égare des choix qu'on assume pas n'enlève rien à leur immoralité quand ils se font dans le dos d'une personne vis à vis de laquelle on est engagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 12:55

Mais Renarde, par exemple, une personne avoue qu'elle craque sur toi, t'embrasse mais ne fait rien de plus, est ce tromper pour toi ? Pourtant tu es embrassé, mais tu ne fais rien de plus ...

C'est un sujet délicat. J'avais eu une discussion avec quelqu'un, cette personne me disait : est ce qu'il faut savoir que tu es trompée et donc fliquer ta copine ? Ou bien mieux vaut-il l'ignorer ?
Si la personne qui trompe se repentie et ne le fait plus, cela change t-il quelque chose ? C'est un sujet délicat. Vraiment.
Hypocrite, peut-être, tout dépend le point de vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renarde



Messages : 1078
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 13:25

candy, tu te fais embrassé, c'est une chose, mais tu n'es pas obligé de te laisser faire. si tu te laisse faire, c'est bien que tu y trouve ton compte.

pour ce qui est de la question que ta copine se posait, si elle sait que sa copine va voire ailleurs et que sa seule réaction est de la "fliqué" c'est que la relation est déjà fini. on ne peut pas obligé une personne. par contre, on peu en parler et décider, soit que le marivaudage sera de mise dans le couple et à ce moment là, il s'agira d'union libre soit ROMPRE. vivre en couple en obligeant l'un des deux à faire comme ceci ou comme cela, ça n'a plus de sens. ce n'est plus de l'amour mais de la dictature.

après pour ce qui est de se repentir, même si mes propos peuvent paraitre dur, je ne jette pas la pierre. ce qui me pose probleme c'est que la question posé telle quelle est une porte ouverte à une sorte de normalisation et je suis contre cette normalisation.
quand je suis en couple et que ma copine et moi décidons de vivre sur une base monogame, je me sentirais trahi qu'elle agisse autrement. si inversement, nous décidons d'opter pour la forme "union libre" je ne vois pas de quoi j'irais me mêlé.

l’hypocrisie pour moi, c'est d'imposer volontairement et sciemment une relation empreinte de libertinage à une personne qui n'a pas les ressources émotionnel de le vivre. c'est mesquin et cruel et profondément égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 13:37

Certes, je comprend ton point de vu sur cette "normalisation" et je suis d'accord avec ton point de vu.

Pour l'histoire que je te racontais, je suis à 2 de tensions, je ne réagirai pas de suite, mais je repousserai la personne.
Ca je suis d'accord, mais c'était un cas de figure que je te disais, et non une réalité.
Je vois parfaitement. Je ne suis pas pour la tromperie, loin de là, personne ne réagis de la même façon à se faire tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 14:56

Je pense qu'il y a les petites cases d'un côté, et la vie réelle de l'autre.

De mon côté, je n'ai jamais eu l'idée d'aller voir ailleurs. Je suis très entière et relativement paresseuse, une nana c'est déjà bien assez de boulot comme ça What a Face
Et puis bon, si j'ai la chance de rencontrer quelqu'un avec qui je suis relativement bien, que ça dure dans le temps et qu'il y a une implication mutuelle...je me dis que c'est assez rare pour pas mettre ça sur la balance pour un oui pour un non.
Le cas de conscience ne s'est jamais présenté jusqu'à présent pour ma part.

Pour le reste, c'est pas que ça me mette en joie si l'autre va voir ailleurs, ni même que j'en ferais un concept de vie, où que ça soit mon idée du couple d'aller gambader joyeusement dans les prés chacune de son côté ... mais bon , je mets pas mon honneur, ni ma dignité, ni l'ensemble de ce qui est partagé entre les cuisses de l'une ou de l'autre. Je considère aussi que le couple n'est pas un endroit clos entouré de barbelés. Je suis une adulte, l'autre aussi ... chacune prend ses décisions, chacune est sensée être responsable et advienne que pourra.

Tout dépend finalement de la personne en face, du couple que l'on forme avec elle, des circonstances qui font que...de l'acte en lui même ( est ce un truc sans lendemain ? est ce que c'est plus profond ? etc. )

La chose sur laquelle j'ai du mal à passer , c'est ce qui évoque clairement le manque de respect , le j'm'en foutisme. Mais c'est valable de façon générale...pas que pour le fait d'avoir fait ci ou ça de physique avec quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 17:58

Quand on aime on compte jusqu'à 1. Enfin moi j suis nulle en maths de base. #dimancheçafaitbeaucoupsurlesdoigts
Revenir en haut Aller en bas
Zoeeey



Messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Infidélité   Ven 15 Juil 2016 - 23:28

Dans un premier temps, je dirais que tout dépend du couple et des règles imposés dans celui-ci. Je connais pas mal de gens qui s'autorisent les bisous extra-conjugaux mais pas dans toutes les situations.

Embrasser ? Pour moi, oui. C'est trompé. Mais disons qu'il y a deux bisous différents: celui "pour le fun" et celui qui exprime de sincères sentiments.
Envoyer des messages dans le but de séduire/draguer ?Encore une fois, j'estime que cela dépend du contexte. Si c'est un "jeu" je ne vois pas le problème. Si c'est sincère, là par contre ça ne passe pas.
Dormir dans le même lit ? Je n'ai aucun soucis avec ça, dormir avec quelqu'un ça ne veut rien dire !
Fantasmer ? Le fantasme c'est dans la tête, c'est la tromperie légale haha ! Plus serieusement, tout le monde fantasme !
Bon, passer à l'acte j'pense que tout le monde est d'accord ^^
Autres ?

Est ce que pour vous l’infidélité veut forcément dire qu'on aime pas son/sa conjoint(e) ? Je pense que quand on aime sincerement quelqu'un on peut ( et on se doit ) de retenir ses pulsions.
Est ce que c'est un motif de rupture immédiat ? Si c'est une question de bisou, non. Si c'est un rapport sexuel, oui, immédiat.
Avez vous déja trompé votre conjoint(e) ? Jamais.
Avez vous déja été trompé ? Pas de façon sexuel.

Je trouve ça triste qu'autant de gens se trompent ! Si ça va pas, quittez votre conjoint avant d'aller voir ailleurs, c'est beaucoup plus convenable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infidélité   Aujourd'hui à 21:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Infidélité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'infidélité féminine
» Mon homme est allé dormir avec une autre...
» Astrologie chinoise : signe et infidélité
» l'infidélité
» Gérer l'infidélité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: