AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Là je sèche ... un titre ? ... Ma vie ..
Aujourd'hui à 13:22 par Mikka-Do

» Demain est une autre nuit
Aujourd'hui à 12:34 par ArielPink

» TEST Découvre à quelle Winx tu ressembles le plus !
Aujourd'hui à 12:27 par Dassault

»  Noël 2016
Aujourd'hui à 12:23 par Dassault

» coucou
Aujourd'hui à 12:20 par Arkane

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 12:18 par Dassault

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 11:49 par Angie37

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 11:41 par Angie37

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 11:37 par Angie37

Mots-clés
amour love saison première vidéo image lesbien rennes service kelysa fois votre Adèle belle DRAGUE lesbienne vous jour ebook récit kyss film girl femme écoutez films
Sondage

Partagez | 
 

 Infrarouge : Crash sur France 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Infrarouge : Crash sur France 2   Mer 8 Avr - 20:55


“Crash” : les rapports troubles des Français avec leurs voitures



En filmant un stage de récupération de points de permis de conduire, le documentariste Didier Cros dépeint dans “Crash” le rapport ambivalent de notre société à la voiture.

Comme le suggère Crash !, le roman de J.G. Ballard , le rapport des automobilistes à leur voiture, froissée ou pas, reste un mystère insondable, souvent trouble, pervers, maniaque… Au-delà de l’érotisation inconsciente que ce rapport recèle chez les fous du volant et des vapeurs d’essence, la voiture concentre en elle un ensemble de valeurs secrètement politiques. Car conduire, c’est aussi défendre en creux un certain rapport à la collectivité, à la coercition d’un système, à la norme sociale, au contrôle, à la responsabilité, à l’argent… Il suffit d’écouter les automobilistes filmés par Didier Cros durant un stage de récupération de points pour saisir la puissance de l’enjeu de conduire.

Fascinant, magnétique, d’une drôlerie féroce et désespérée, son documentaire Crash dévoile les visages saisissants de la France des points perdus. Une France multiple, fracturée, qui se rassemble autour d’un seul rêve : récupérer ses points, comme s’il s’agissait d’un élixir enchanteur, de la source d’une ivresse désirée, de sa survie tout court. Tous les participants au stage rachètent leurs points au terme de deux journées de rappel à l’ordre et de discussions autour d’une table.


Fidèle à un dispositif cher au documentariste, qui filme les huis clos comme des lieux révélateurs des failles extérieures de la société (La Gueule de l’emploi, sur le recrutement ; Sous surveillance, sur les parloirs en prison…), Didier Cros capte la tension de conversations entre les deux animateurs du stage et les chauffards exaspérés. Tout ce qui se dit est sidérant, surtout lorsque les “sans-points” à vif, en colère, se disent rackettés par l’Etat, qui bride leur liberté de conduire à 160 à l’heure. “Je suis responsable de moi-même”, s’énerve un chauffeur-routier frondeur. “Je me fous de tout, je ne savais même pas que Pompidou n’était plus président ; qu’on me donne les points et je me barre”, s’amuse-t-il, dans un jeu de provocation, partagé par ses voisins, qui refusent d’accepter une évidence rappelée par l’animateur : la route est un espace social où les règles constituent un acte de solidarité.

Ne rien devoir à personne, ne penser qu’à soi

Pourtant, la majorité des conducteurs ne veulent en rien modifier leurs comportements, estimant être dans leur bon droit, celui du bon sens, du goût de la liberté absolue, de l’indifférence au danger… Entre ces séances de défouloir, Didier Cros insère quelques plans extérieurs auprès des conducteurs qui confient leurs émois dans leur refuge motorisé et hystérisant, leur “deuxième maison”.

Si Crash est si fascinant, c’est qu’il met en scène une comédie tragique au cœur de laquelle se reflète l’état mental et civilisationnel de notre époque. Comme s’il suffisait de se pencher sur les habitudes au volant pour deviner les turpitudes de notre contrat social. Ne rien devoir à personne, ne penser qu’à soi, assumer un individualisme sans limite, mépriser l’Etat parce qu’il incarne la surveillance, confondre la critique des normes sociales avec la critique de l’Etat protecteur, mais aussi avouer n’avoir que la conduite comme source de plaisir, le sentiment de puissance qui vous gagne en roulant sur l’asphalte, comme si on roulait sur tous les principes visant à consolider la vie commune…


Toutes ces paroles en roue libre, débridées comme leurs moteurs, forment le symptôme saisissant d’un monde d’automobilistes perdus, simplement guidés par le mépris des autres, en écho au mépris de soi. Subtilement, Didier Cros capte l’horizon de ces vies minuscules qui ne s’éclaircit que sur la route, comme un éblouissement que rien ne devrait entraver, jusqu’au crash que rien ne pouvait empêcher.

Crash dans Infrarouge. Mardi 7, 22 h 40, France 2


http://www.lesinrocks.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Mer 8 Avr - 20:58

Je n'ai pas le permis mais je trouve le sujet très intéressant. Je regarderais sûrement le documentaire en replay.
Je trouve l'article assez fin, il donne envie de creuser le sujet, le "comment la façon de conduire / de se conduire en voiture traduit notre rapport aux autres et notre rapport à la société"

Et vous, comment vous situez vous là dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Mer 8 Avr - 21:59

Je ne remets pas en doute que le sujet sera interessant mais pour moi un chauffard restera un chauffard.

Des images, un reportage, un stage ne permettront jamais à ce genre d'individu de se remettre en cause.
Je ne suis même pas sur que les emmener sur les lieux d'un accident leur permettra d'avoir ce declic. De part mon expérience pro, j'ai pu intervenir sur beaucoup d'accident. Du plus simple au plus terrible (enfants, bébés, femmes enceintes, etc..). J'ai vu des choses que je ne vous souhaite pas de voir, annoncez à une mère que son enfant est mort et j'en passe.

La politique de l'Etat concernant la sécurité routière met en porte à faux les forces de l'ordre  vis à vis de la population en voulant gagner de l'argent sur l'implantation de certains radars (Ex: Radar concernant les feux tricolores qui sont parfois plus accidentogenes). Certains radars ont leurs utilités et d'autres non.
En colère contre l'Etat qui ne permet pas aux forces de l'ordre de faire leur métier correctement, un manque d'écoute pour vraiment cibler les besoins.
On ne pourra pas améliorer la sécurité routière si le 1ere critère qui importe à l'Etat est l'argent.


Bref, je ne regarderai pas ce reportage car j'ai entendu tout ça pendant 5 ans et encore de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Mer 8 Avr - 22:12

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi.
Un chauffard ne reste pas chauffard.
J'ai eu dès mon permis un probleme de vitesse récurrent qui m'a amené a faire 2 stages de récup de points.
J'ai jamais nié ma responsabilité dans les faits meme si un "petit" dépassement ca fait grave chier, mais je me suis jamais fait prise pour les gros donc ce n'est que partie remise !
J'ai changé Wink
J'ai levé le pied.
Alors pour ce qui est de mes compatriotes de stage, y avait de tout, tous les ages, beaucoup de gens dont leur métier étaient sur la route (commerciaux), je trouve ca scandaleux de considérer ces gens la (moi y compris) comme des délinquants ... Des petit dépassements d'un point cumulées bah ouais a force ca plombe, y a une différence entre un type qui roule un peu au dessus et un gars qui roule défoncé ou ivre ...

Pas mal de gens m'ont outré de par leur propos de "c'tait pas ma faute, les flics c'est tous des cons", faut pas oublier qu'a la base on enfreint les règles, seulement peu de gens assument derrière ^^

Je pourrai pas exactement dire qu'est ce qui a été mon déclic mais oui, ca n'a pas été tous les spots publicitaires, ni ce que j'ai entendu en stage, ca s'est juste fait ... La maturité peut être ? Le fait que je ne considère plus la route comme un rallye mais juste comme la route, et que je ne considère plus ma voiture comme un jouet mais comme quelque chose qui me déplace d'un point A à un point B ? Et puis surtout la prise de conscience que mon permis c'ets ma vie ! Mon travail,ma liberté ! Je bouge énormément et vu le prix que ca coute, le perdre ca serait vraiment la grooooooosse loose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Mer 8 Avr - 22:33

Salut Alex, je pense que j'ai mal nuancé mes propos et ce que j'entends par le mot chauffard.

Je pense que ça nous est tous arrivés un jour ou l'autre d'être en infraction (plus ou moins grave).
Mais certains ont ce genre de comportement dès que le moteur de leur voiture démarre et comme tu le dis, prennent la route pour un circuit au détriment de la vie des autres automobilistes.
Ex: quand tu vois des motards se filmer pour savoir qui sera le plus rapide pour aller de A=>B et poster ça sur Internet.  C'est ce genre de personne que je considère comme des chauffards.

Concernant le mot délinquant, c'est vrai que ce mot peut sembler fort dans le domaine de la sécurité routière. Mais un délinquant est juste une personne ayant commis un délit.

Ne pas confondre Contrevenant, Délinquant et Multirécidiviste.

Ps: Il vrai qu'il ne faut jamais dire jamais, tout le monde peut changer mais hélas j'en ai vu trop avec plus de deux ton âge et ne pas avoir ton raisonnement...

ps: une personne en infraction non delictuelle est pour moi un simple contrevenant.
Revenir en haut Aller en bas
Smoothy10



Messages : 1096
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 33
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Jeu 9 Avr - 12:40

Je n'ai pu voir qu'une partie de ce reportage et les réactions de certains des contrevenants.

Alex a écrit:
Pas mal de gens m'ont outré de par leur propos de "c'était pas ma faute, les flics c'est tous des cons", faut pas oublier qu'a la base on enfreint les règles, seulement peu de gens assument derrière ^^
Je suis complètement d'accord. Tu enfreins les règles, il s'agit de l'assumer derrière. Après je reste persuadée que dans ces stages il y a des personnes complètement différentes. Et oui Alex, l'accumulation de petites infractions et donc de perte de points... C'est pénible. Mais par exemple pour les commerciaux ou les livreurs, ne pas mettre leur ceinture de sécurité... Il ne me semble pas que ce soit si problématique que ça ? Mais peut-être je me trompe.
Quand je vois le nombre de feux rouges (pas oranges, rouges) que des automobilistes ont passé sous mes yeux... Je me dis qu'ils sont vraiment dangereux.
Bref c'est complexe, je verrai comment est orienté le reportage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Jeu 9 Avr - 13:25

Par contre en stage j'ai entendu des choses absolument hallucinantes comme, une fille qui a eu un appel téléphonique, s'est arrété sur un parking pour répondre, mais pas garé dans une place et le moteur tournait toujours et bah "téléphone au volant, 3 points en moins".
Cherchez l'erreur.
C'est qu'un exemple parmi d'autres.
Donc oui la question d'argent la dedans c'est vraiment n'importe quoi !
Et on a vite fait d'avoir un ras le bol général envers les forces de l'ordre ...

Moi j'me suis fait arréter une fois parce que j'ai doublé sur des zébra, j'avais bien regardé de partout voir si y avait pas les flics,manque de bol pour moi, ils sont arrivés au loin en face de moi quand j'me rabattais Laughing
Appel de phare, j'me range, *discours moralisateur de base du vieux*, le jeune était plus sympa. J'me suis contenue de pas envoyer chier le vieux, j'avais qu'une envie, qu'il me donne son amende et qu'il me foute la paix ! v'la pas qui se barre et reviens avec l'éthylotest, je le regarde bizarre, t'sais ce qu'il me sort ? "C'est obligatoire".
Non mais c'te blague Laughing Pour un zébra ? Non mais prend moi pour une conne vas y !
Le gars il avait envie de faire le gros lot avec moi et c'est tout ...
Puis après, c'pas fini, j'ai payé dans les 3j, chèque encaissé, 1 an plus tard courrier comme quoi j'dois 245 euros, j'vais au comissariat, j'explique la situation, le mec il me dit c'est bon j'm'en occupe, les erreurs arrivent souvent, un mois plus tard, j'recois un autre courrier me menacant d'huissier, de jugement et compagnie si je payais pas ! Ca va que j'ai pas pris peur, que j'ai refait un courrier béton, mais y en a ils voient ca, ils alignent direct ...
C'est un vrai commerce.

Après le stage, 250 euros pour récupérer 4 pauvres points.
Ca fait cher le point ! Les 2 personnes qui dirigent le stage sont clairement pas là pour nous montrer du doigt ou faire la morale et heureusement ! Mais c'est vraiment juste pour justifier le prix quoi ... Ca ne sert strictement a rien du tout, tour de table, tu te présentes, tu dis les conneries que t'as fait, y a des débats, c'est une perte de temps ! Et les deux fois on nous a libéré une demie journée plus tot en précisant de ne pas le dire si y avait un controle bien entendu, donc tout le monde est d'accord sur l'utilité de l'intervention !
Ca oblige a prendre 2 jours de congés en plus 'fin bref, c'est déja assez cher en soit, rajoutés aux amendes pour en plus poser 2 jours quoi -.-

J'ai pas la solution miracle hein mais en allemagne on sait tous qu'une bonne partie des autoroutes et sans limitations, y a pas plus de mort a ce que je sache !
Cette hypocrisie de vouloir augmenter la sécurité des automobilistes dissimulés derrière le fait de vouloir se faire en fait un paquet de fric facilement me hérisse ...


Revenir en haut Aller en bas
papilloncocci



Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 29
Localisation : vendee (85)

MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Jeu 9 Avr - 15:42

Je suis d'accord avec ce que tu dis alex , ils mettent tout le monde dans le même partie car au bout du compte c'est une simple excuse de dire qu'il y 'aura moins de mort sur les routes pour remplir les caisses de l’état.(il faut bien prendre l'argent quelques part^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infrarouge : Crash sur France 2   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Infrarouge : Crash sur France 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» Compatibilité Nacelle Britax / Römer (4 étoiles crash test)
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
» Les Crash Dummies
» Résultats crash tests TCS et ADAC 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Echanges-
Sauter vers: