AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Je suis là moi aussi
Aujourd'hui à 15:17 par annette74

» IRL SUR PARIS
Aujourd'hui à 15:00 par Seed

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 14:50 par Prunetille

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 14:41 par Prunetille

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 14:39 par Prunetille

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 14:36 par Prunetille

» Ni OUI, ni NON
Aujourd'hui à 14:31 par Prunetille

» une question pour la personne suivante
Aujourd'hui à 14:29 par Prunetille

» IRL RENNES semaine du 26 décembre !!! =)
Aujourd'hui à 14:27 par Akoreakro

Mots-clés
vidéo film DRAGUE vous rennes lesbienne image première lesbien femme saison Adèle girl jour votre belle récit amour service écoutez fois films kelysa love ebook kyss
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 au bout du rouleau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pechloveuz



Messages : 65
Date d'inscription : 22/03/2015
Age : 31

MessageSujet: au bout du rouleau...   Dim 3 Mai - 19:51

Bon, je déprime...
Un peu, beaucoup...

Tout me soûle en ce moment, ma vie, le boulot...
Pourtant j'ai une femme gentille, même si parfois chiante, j'ai deux adorables bb (mes chiens) que j'aime...

Mais je déprime, j'ai l'impression de n'avoir rien fait de ma vie, rien fait de bien...
J'ai l'impression d'avoir tout raté et ce n'est pas l'approche de mes 30 ans qui me font me dire ça, j'ai toujours été un peu comme ça ^^ (ça rassure pas hein?)

En ce moment c'est le boulot qui me prend la tête...
Je travaille dans un milieu commercial et où c'est toujours la merde, et où les patrons ne veulent jamais faire d'efforts...on doit toujours prendre sur nous, ils sont riches comme Crésus et ne veulent pas recruter parce que selon eux, on est assez de personnel mais non...
Moi, je dois toujours courir entre les rayons, la caisse, le drive et blabla blabla
Les heures sup qui ne sont plus payées qu'on t'impose le jour même et si t'as le malheur de refuser c'est la fin du monde alors que tu dis rarement non...

Je me donne à fond dans mon boulot pourtant car je suis quelqu'un j'aime les truc bien fait, carré etc...
et ce mois-ci, je suis encore plus dégoûtée car les patrons ont donné une prime (pas à toute l'entreprise, certaines personnes) et je ne l'ai pas eu...
Je ne suis pas jalouse ou quoi, simplement déçue...
L'année dernière, je l'ai eu, et cette année alors que je me suis donnée encore plus à fond je n'ai rien eu et du coup j'ai l'impression de ne pas être à la hauteur...
C'est bien beau de toujours me dire que je suis sérieuse, je travaille bien etc... mais je n'ai jamais de reconnaissance...et au bout d'un moment on finit par se poser des questions...de se demander si on travaille vraiment bien ou pas?

Ce qui me dégoûte aussi c'est le fait qu'une collègue à moi qui ne fout rien à eut cette prime et qu'elle s'en vante...et que moi qui fait bien le triple d'elle je n'ai rien...

Bref c'est un tout qui fait que je déprime...
En plus il fait moche, je suis enrhumée... -_-

Demain est un autre jour hein ^^
c'était mon coup de déprime du soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woods



Messages : 330
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 40
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Dim 3 Mai - 20:02

Alors, tu as la chance d'avoir une femme adorable et deux supers toutous. Pour le boulot, malheureusement, c'est un peu partout pareil. Le personnel est submergé de boulot, et les patrons disent qu'il y a du personnel en suffisance. De un, ils regardent après leur argent, de deux, ils ne se rendent pas compte de toute la charge que cela implique. Et ça se passe dans tous les secteurs. Cette collègue dont tu parles a-t-elle reçu sa prime l'année passée ? Peut-être ne donnent-ils pas de prime chaque année, mais qu'ils essaient de "la distribuer" à tout le monde ?
Aime-tu ton travail ? Je veux dire, mise à part la situation ? Si tu es vraiment à bout, n'envisagerais-tu pas de trouver un boulot ailleurs, en continuant bien sûr à bosser là où tu es ?
Comment se fait-il que l'on ne vous paie pas vos heures supp' ? Tu les récupères ?
Parce que si tu n'as rien en retour, c'est du profit, et je serais toi, je me barre à la fin de ma journée ...
Je pense que tu devrais peut-être moins donner de ta personne, vu que tu n'as pas grand chose en retour. Attention, je ne te dis pas que tu dois baisser les bras et tout laisser aller, mais tiens-toi en au boulot demandé sans en donner plus ... Qu'on ait rien à te reprocher, mais qu'on en profite plus non plus. Oui, le temps est dégueu, raison de plus pour rester chaudement à la maison. Demain est un autre jour, et j'espère qu'il sera ensoleillé pour toi, si pas dans le ciel, au moins dans ton cœur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javaislaflemme



Messages : 589
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 93
Localisation : Dans mon arbre

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Dim 3 Mai - 20:10

Faut pas déprimer m'zelle : x

Souris à la vie, parle à ta femme, ta confidente, ton amie. Quoi qu'il arrive, elle est là pour toi, sois rassurée tu as quelqu'un à tes côtés, et ce n'est pas que pour partager le bon.

Ah la dure loi du monde du travail, je ne connais pas encore, mais vu tout ce que j'entends, ce que je vois, ce que je sais, ce que je comprends, cela ne me donne pas envie de travailler. Je sais que les emmerdes au boulot c'est chose récurrente. Et, malheureusement on ne peut le stopper car on n'est pas sûr de retrouver un boulot après, alors les gens s'accrochent (chose que tu fais) tant bien que mal.
La reconnaissance, je doute que cela existe réellement et à sa juste valeur...
Ce n'est pas ton travail qu'il faut que tu remettes en cause, dis toi que les cons sont partout, et que quoi que tu fasses, que tu te tues à la tâche rien ne changera ^^' Parce que la société, la loi du marché a bien changer... Et que les gens bosseurs travailleurs et gentils se font marcher dessus...

Mais bon dans la vie la roue tourne (apparemment), donc voilà arrête de déprimer : p

Pis si tu ne penses n'avoir rien fait, fait quelque chose que tu veux faire, mais arrête de déprimer cela ne va pas t'aider !

Mouarf demain est un autre jour, c'est selon la volonté de chacun, ne baisse pas les bras, crois en toi, ne te prends pas la tête : D

Courage m'zelle : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Dim 3 Mai - 22:07

Paradoxalement, au travail, plus tu marques les limites, plus tu seras respectée.
C'est un drôle de monde où les jeux de pouvoirs sont très importants. Être l'employée modèle c'est bien...on te dira toujours que c'est bien, on se montrera ouvertement déçu le jour où tu seras moins "modèle" mais t'auras rien de plus si tu fais plus sans réclamer.

Bref, s'impliquer c'est important mais le travail c'est un échange. Il faut trouver le moyen de peser dans la balance, soit avec les bons arguments, soit en troquant quelque chose contre autre chose.
L'employée modèle c'est celle qui reste à sa place et ne se fait pas remarquer. Ce sont rarement les employés modèles les mieux payés dans l'entreprise.

Un patron n'a aucune raison de donner plus pour quelqu'un qui fait bien voire très bien pour le même prix.

J'ai longtemps été "modèle" à espérer qu'on remarque mon travail et mon implication ... maintenant quand je vais voir mon boss pour quelque chose, je ne repars jamais les mains vides parce que je prépare mon truc pendant des mois.

Et s'il faut partir parce que le plancher de verre est trop épais, il faut s'y préparer et ne jamais cesser de regarder ailleurs. Là aussi, c'est un état d'esprit, paradoxalement on donnera plus de valeur à quelqu'un de qualité près à se barrer si on ne reconnaît pas son travail plutôt qu'à celui dont on se dit qu'il sera toujours fidèle au poste quoi qu'il arrive ( c'est con mais c'est comme ça que ça fonctionne )

Au final, la personne la plus difficile à convaincre, c'est soi même. Parce qu'il y a des tas de choses qui nous font toujours douter, nous remettre en question, nous sentir moins bien que d'autres...qui n'ont pas tous ces scrupules.

Le monde du travail, c'est vraiment une jungle. Si tu acceptes de te dévaloriser, ils ne feront jamais le moindre effort pour te détromper.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Smoothy10



Messages : 1096
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 33
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 10:15

Bon je ne serais pas aussi péremptoire que minipoussin sur la reconnaissance. Parce que soit j'ai eu beaucoup de chance, soit il existe quand même des gens qui savent reconnaître le travail. Maintenant je me dis qu'il ne faut pas attendre de la reconnaissance de ses supérieurs et faire le boulot en son âme et conscience. Depuis que je suis parvenue à mettre ça dans la tête, ça passe beaucoup mieux. Je ne travaille plus pour avoir de la reconnaissance mais pour juste bien faire mon boulot.
Après il est clair qu'il faut savoir se faire respecter et ne pas tout accepter. Mais comme dans la vie tout court finalement. Je ne dis pas d'être complètement fermée mais il faut savoir se faire respecter. Et je te suis complètement minipoussin, cela commence par se respecter soi-même et se convaincre soi-même.
Après j'ai été à la place du manager, et du coup, j'ai essayé au maximum d'appliquer les choses que j'aurais aimé voir dans mes responsables... C'est pas simple tous les jours...

Après le milieu de la grande distri (j'ai l'impression que tu parles de ce milieu là) ou les secteurs qui s'y apparentent, sont vraiment particuliers avec une mentalité particulière.

Bref, minipoussin a raison, tu dois parvenir à ne pas te dévaloriser et croire en toi pour avancer et en effet, penser à regarder ailleurs de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura



Messages : 453
Date d'inscription : 19/03/2015
Age : 37
Localisation : Midi Pyrénées

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 11:16

Bon. Pechloveuz. Je voudrais te dire que si ta situation professionnelle te rend si malheureuse, tout simplement de commencer à démarcher ailleurs et repartir sur des bases saines avec ton nouvel employeur. Ca te permettrait également de démarrer sur une base neutre, dans un endroit où tu n'aurais pas encore l'étiquette de "bonne poire" à qui l'on peut en demander des tonnes sans rien en retour.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas s'investir dans son travail, ça je ne sais pas faire. Mais simplement savoir poser des "limites", savoir dire non parfois aussi, car nous ne sommes pas des machines.

Ca ne vaut vraiment pas le coup de déprimer à cause d'un job. Ne t'enfermes pas dans celui-ci si tu sens que tu étouffes. Peut-être as tu peur de l'inconnu, peur de devoir te refaire ta place ailleurs, peur de ne pas être à la hauteur dans une nouvelle entreprise, parce que même si actuellement tu n'en peux plus, quelque part tu as tes marques et c'est rassurant.

Je pense que deux options se présentent à toi :
- Trouver autre part et repartir sur de bonnes bases en laissant voir de suite tes "limites" tout en faisant bien ton job.
- Parler avec ton employeur actuel.

Bon courage en tous cas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pechloveuz



Messages : 65
Date d'inscription : 22/03/2015
Age : 31

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 20:15

Bon, tout d'abord merci à vous d'avoir été une oreille attentive à mon mal être...je voulais juste en parler car ça me soulait mais je ne pensais pas qu'on réagirait à mon appel alors merci ^^

WOODS : alors la collègue en question a bien eu une prime l'an passé...les patrons n'essaient pas de distribuer à tout le monde en changeant de personne chaque année, c'est selon leur envie et apparemment à la tête?
je ne dis pas que ma collègue ne mérite pas cette prime mais je pense simplement que si elle le mérite alors moi aussi je le mérite amplement...ce n'est pas me jeter des fleurs de dire cela c'est simplement essayer de prendre confiance en moi et savoir que ce que je fais est fait correctement...
J'aime bien mon boulot, j'aime bien l'ambiance avec mes collègues...ce que je supporte de moins en moins c'est la pression du boulot suite justement au manque de personnel...si ce n'était qu'une passade je peux prendre sur moi, mais là ça fait des années qu'on me dit que cela va s'arranger mais ça ne s'arrange pas...on doit courir partout, tout faire, on a beaucoup de pression (surtout moi dans mon cas car je suis polyvalente et sait tout faire quasiment)...ça tire sur la corde, ça fait un moment que je prends sur moi (des années)...
Les heures sup ne sont plus payées car les patrons ne veulent plus...donc oui on les récupère mais si tu veux, c'est un cercle sans fin...les patrons ne veulent pas recruter car trop de frais,mais comme on manque quand mm de monde, on est obligé de faire des heures sup...suite à ça comme c'est pas payé il faut récupérer mais impossible de faire récupérer car trop de gens, alors quand d'autres récupèrent les autres font encore des heures sup pour remplacer ces gens...etc etc etc...au final les patrons gueulent car trop de gens doivent récuperer mais que faire? tu vois le truc...

JAVAISLAFLEMME : ma femme est une personne formidable qui est toujours à mes côtés quand je vais pas bien et quand je vais bien,c'est la femme de ma vie avec qui je suis depuis 10ans et je suis heureuse avec ^^ et quand je rentre du boulot, fatiguée, épuisée et déprimée je la soule pendant des heures, en vidant mon sac...elle se contente de m'écouter même si des fois je l'endors avec mon blabla monologue lol merci de ton soutien, et pour la roue qui tourne j'y crois pas trop...peut etre parce que je suis une éternelle pessimiste, et une éternelle déçue de la vie ^^

MINIPOUSSIN / SMOOTHY10 : je comprends tout à fait ce que vous dites...et malheureusement je crois que c'est là le problème...je crois que je suis trop l'employée modèle du coup les gens en profitent....
Je suis celle à qui on demande toujours de faire des heures sup...parce qu'ils savent que je vais dire oui
Je suis celle à qui on demande les prix ou autre même quand c'est pas mes rayons...parce que je ne gueule jamais alors que les autres envoient parfois chier...

Le fait que je ne dise jamais rien (car je suis de nature calme et aussi j'aime pas les embrouilles donc je dis les choses seulement quand c'est nécessaire) donc les gens en profitent...
Du coup malgré moi ou à cause de moi? y'a cette sorte d'image qui s'est calquée sur moi...gentille et sérieuse et du coup quand j'ai le malheur de dire non pour des heures sup ou quoi c'est la fin du monde, je peux dire 100 fois oui et 1fois non c'est la mort pour eux...vous voyez le truc?

Il faut que j'arrête de me dévaloriser...mais comment dois je faire pour leur montrer que je ne suis pas "l'employée modèle" et qu'ils peuvent me perdre?
je sais qu'on n'est pas irremplaçable c'est sur, mais peut etre que ça les embêterait quand même que je parte?...

Certaines personnes qui travaillent avec moi ont de l'audace et vont directement demander une augmentation ou autre...et ça marche
moi je ne demande pas car je suis quelqu'un qui n'a pas confiance en moi...et du coup j'ai besoin qu'on me rassure quelque part
j'ai besoin justement qu'on reconnaisse mon sérieux dans le boulot et que si on maugmente cela vienne d'eux et non de moi
c'est ça qui me ferait plaisir...

du coup l'histoire pour la prime, c'est simplement le fait de pas l'avoir eu et que l'autre collègue l'ait eut alors que je fais sincèrement bien plus qu'elle dans l'entreprise...en plus c'est le genre de collègue qui s'est vanté ensuite devant moi d'en avoir une et pas moi, du genre "tu vois que ton travail ne vaut pas le mien"...
c'est le genre de collègue qui dit non à toutes les heures sup...finalement je me dis que je devrais faire pareil...
faire simplement ce qu'on me demande de faire, ni plus, ni moins...
mais ce qui est bizarre, c'est que quand c'est les autres ça marche et quand c'est nous, ça passe toujours trop mal, pourquoi??

AZURA : j'ai déjà pensé à quitté mon taf ^^ et il faut vraiment que je saute le pas
là encore c'est vrai que n'ayant pas confiance en moi j'ai peur de pas pouvoir trouver mes marques et ne pas retrouver aussi des collègues comme ceux que j'ai...
en même temps ce n'est pas plus mal de partir car je pourrai recommencer à zéro et pouvoir m'imposer et m'enlever cette image de bonne poire comme tu dis ^^

t'inquiète pas je ne déprime pas vraiment...du moins pour le moment...je sais que ça n'en vaut pas la peine...il faut juste que je me ressaisisse ...car le boulot me rend assez nerveuse ces derniers temps, je m'énerve vite et quand ça se passe mal au boulot, je me venge sur la bouffe haha ^^

en tout cas merci pour votre réactivité à toute ça m'a remonté le moral et aujourd'hui j'ai passé une journée calme et douce malgré la pluie avec ma chérie et mes bébé...
heureusement qu'ils sont là pour me remonter le moral

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 21:08

Je pense que tu as bien mis le doigt sur le problème : tu n'as pas confiance en toi et tu es la première à en pâtir. Pourtant tu SAIS que tu mérites mieux et que ton travail le vaut.
Tu es convaincue mais tu as peur de réclamer parce que ça n'est pas dans ton éducation , pas dans ta façon de fonctionner.

Ce n'est pas de la mesquinerie que de vouloir être reconnue à ta juste valeur professionnelle.
Ce n'est pas quémander, c'est faire un échange commercial équitable.

Et malheureusement, c'est un cercle vicieux : plus tu acceptes d'être rémunérée en dessous de ce que tu mérites, plus ils considèrent que c'est normal, voire que tu VAUX ce que tu es payée.
Justifier par des arguments une augmentation de salaire, c'est prouver que tu sais ce que tu vaux ( et même si ce que tu touches au final est loin du compte, c'est déjà un pas en avant ).

Tu dis qu'ils ne remplacent pas les personnes qui partent et demandent plus à ceux qui restent tout en ne payant pas les heures sup, que tu as appris à être efficace sur tous les postes...cela signifie que si ton salaire n'augmente pas depuis tout ce temps, c'est qu'il baisse.
Il ne baisse pas sur la fiche de paie, il baisse en valeur à chaque acte supplémentaire, chaque heures supp non récupérée/non rémunérée.

Je pense que nous souffrons de cette éducation qui nous donne l'impression de nous opposer à l'autorité ( parentale si j'ose dire ) lorsqu'on demande plus. La personne en face de nous ne nous est pas supérieure humainement, c'est un égal auquel nous vendons notre force de travail ... c'est du commerce.
Et le commerce, c'est aussi la capacité à baratiner plus que l'autre, la négociation c'est du théâtre...même si tu n'es pas convaincue, pas sûre de toi, tu peux faire croire le contraire. C'est tout ce qui compte : la préparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
pechloveuz



Messages : 65
Date d'inscription : 22/03/2015
Age : 31

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 21:37

Alors qui peut me préparer? ^^ toi Minipoussin?...si tu es forte dans ce domaine je veux une préparation...(et ce n'est pas une blague)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woods



Messages : 330
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 40
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Lun 4 Mai - 23:04

Que dire ? Oui, prends confiance en toi, ce sera déjà un très grand pas. Et je ne peux que rejoindre Minipoussin sur ce qu'elle a écrit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: au bout du rouleau...   Aujourd'hui à 15:20

Revenir en haut Aller en bas
 
au bout du rouleau...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je suis presque au bout du rouleau....
» Les procureurs, au bout du rouleau, veulent se recentrer sur leur coeur de métier.
» urgent ! comment on s'enlève un bout de verre dans le pied ?
» aller au bout de ses forces...
» Rouleau de pommes de terre et legumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Le blabla général-
Sauter vers: