AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 9:48 par Leontine

» Les lieux publics interdits aux femmes ... Et quoi encore ?
Aujourd'hui à 9:40 par minipoussin

» Voyage vers l'Étrange.
Aujourd'hui à 4:14 par Karolinah

» Vos citations du moment
Hier à 23:35 par Fred'

» Ça ou ça ?
Hier à 23:24 par renarde

» Couple Libre
Hier à 22:32 par AnneB

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Hier à 21:58 par Fred'

» Que lisez-vous en ce moment?
Hier à 21:58 par AnneB

» Si tu étais ?
Hier à 21:49 par popkorn

Mots-clés
kelysa vidéo lesbienne image fois service femme jour DRAGUE écoutez ebook girl Adèle rennes vous saison amour film lesbien kyss récit première films belle love votre
Sondage

Partagez | 
 

 Grosse remise en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 13:05

Bonjour bonjour,

Bon aujourd'hui il m'arrive un truc de dingue : je m'inscris sur un forum lesbien pour y raconter mes questionnements et surtout pour avoir vos retours.
Si vous saviez comme c'est énorme pour moi de faire ça..

Voilà, j'ai commencé ma vie sentimentale/sexuelle en tant qu'hétéro vraiment épanouie, j'étais plus qu'heureuse avec mon mec et j'avais envie d'enfants, de mariage de... grand futur avec lui... Bref. Ca m'angoissait quand même d'avoir envie de toutes ces choses-là parce que ça m'énervait d'être comme tout le monde, mais les faits étaient là : j'avais les mêmes désirs que "tout le monde".
Et puis tout s'est finit, assez tragiquement pour moi, je suis redescendue de 15 étages, voir 30, j'ai atterri face contre le béton et j'ai fais semblant de m'en relever.

Je me suis toujours dis que j'essaierai les filles, par curiosité, mais bon de là à passer le pas c'était pas encore ça..

Jusqu'au moment où une fille m'a beaucoup plu, elle était lesbienne. Mais... Je ne la désirais pas physiquement.. je me suis sentie vraiment perdue face à mes sentiments, je voulais être avec elle et en même temps je ne me voyais pas la toucher ... et de toute façon, il ne s'est rien passé.

Alors j'ai décidé d'oublier mes questions parce qu'elles étaient beaucoup beaucoup trop dérangeantes pour moi, je n'arrivais pas à concevoir que je puisse être réellement attirée par les filles. Et puis j'ai des amies lesbiennes qui n'arrêtaient pas de me dire qu'elles étaient certaines que je l'étais, chose que j'ai tjs rejeté en bloc.

Evidemment, chassez vos questionnements et ils reviennent au galop, ça n'a vraiment pas loupé..
Voilà que je me pose des questions à propos d'une autre fille et encore une fois je ne me vois pas avoir de relation physique, j'ai énormément de mal à accepter l'idée..
J'arrête pas de me dire qu'il faut que j'essaie mais je n'y arrive pas.

Bien sûr, de l'autre côté, mes relations avec les hommes sont plus chaotiques les unes que les autres..

Merci de votre lecture ! J'aimerai beaucoup avoir vos retours..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 14:38

Hello !

Assez étrange d'être attirée sans avoir de désir ^^
Qu'est ce qui te dérange en fait dans l'aspect sexuel avec une fille ?
Qu'est ce qui te plait chez une fille en fait, si c'est pas du tout physique ?

Revenir en haut Aller en bas
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 15:45


Purée merci de me poser ces questions que je ne me suis jamais posée dans ce sens là !

Ce qui m'attire .. Quand je parle de ces deux filles particulières je pense que je suis attirée plus par la personne que par leur genre. Alors, je me suis vue être dans leur bras et à la rigueur qu'elles me donnent du plaisir mais pas moi..

Ceci dit, j'ai l'impression de plus regarder les filles qu'avant, je ne sais pas je me sens plus à l'aise, et plus en confiance mais j'ai du mal à aboutir ma démarche.. et puis moi je vais me dire d'une fille : elle a une jolie poitrine mais pas j'ai envie de la toucher..

Et aussi, j'admet que ce qui m'attire c'est qu'on m'a toujours dit qu'avec une fille c'était différent, plus sensuelle et plus doux

Ce qui me dérange c'est tout d'abord que j'ai peur parce que je ne connais pas : de pas savoir comment faire, de pas me sentir à ma place avec une fille, si le sexe d'un homme n'est pas plus satisfaisant.. etc. et j'ai peur de tout ce que ça impliquerai d'y prendre plaisir..

Du coup je me demandais si vous, la 1ere fois vous vous êtes posées autant de questions sur votre attirance ?
Et si les hommes vous attiraient encore ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackCitrus



Messages : 461
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 93
Localisation : Sur la fenêtre.

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 17:15

Tu dis que tu as toujours voulu essayer. Que le fait d'être hétéro t'énervais. C'est pas seulement cette idée qui fait que tu penses avoir une attirance mentale, mais pas physique puisque ca donne plus un effet de curiosité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 17:22

En fait tu penses que je me pose des questions pour sortir de la vie rangée que propose une relation hétéro ? (je suis pas sure d'avoir compris ce que tu voulais dire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisa mary



Messages : 159
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Benin

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 17:26

passe la l'acte.tu trouvera enfin les réponses a tes questions.sinon tu pourra jamais éclaircir ce point.
mais le.fait que tu sois pas attirée physiquement soit assez etrange.cela devrais etre le motif de tes questionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackCitrus



Messages : 461
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 93
Localisation : Sur la fenêtre.

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 17:42

Je ne sais pas trop comment exprimer ma question, mais oui en gros tu as compris. Mais c'est peut être inconscient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 18:02

Ah oui c'est le motif de mes questionnements (et c'est aussi pr ça que je n'arrive pas à passer à l'acte) mais du coup je ne sais pas si c'est parce qu'en fait je suis bel et bien hétéro et que je suis juste en période ou si c'est que j'ai besoin d'aller au bout d'une expérience lesbienne parce que je m'y retrouverais mieux..
En tout cas je vous remercie de vos réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbone



Messages : 469
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 19:10

Salut  :salut!:

Alors déjà, faut pas te sentir forcée de passer à l'acte sinon ça me parait le meilleure moyen pour que ce soit un gros flop! (A moins que tu ne cherches que du sexe alors là.. c'est autre chose.) Si tu ne le sens pas d'avoir des relations sexuelles avec une fille à l'heure actuelle et bien c'est pas grave, y a pas le feu. Si tu penses éprouver des sentiments d'ordre amoureux pour une nana et bien vas-y, profites des bons moments que cette relation t'apporte. Profites de l'instant présent et tu verras bien au fur et à mesure jusqu'ou tu es prête à aller. Je pense qu'il ne faut pas trop tergiverser sur ce genre de choses et juste profiter de ce qui se passe tout en s'écoutant, dans le respect. Si il t'arrive d'arriver dans des moments plus intimes physiquement, tu sentiras bien sur le moment si oui ou non tu as envie d'aller plus loin.

PS : ah et oui, les nanas, c'est le bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 19:51

J'aime beaucoup ton ps Wink
Merci pour ce message, vraiment. Je voudrais avoir tant de réponses alors qu'il suffirait de laisser aller les choses.
C'est super angoissant pour moi rien que d'avoir ce genre de réflexion et parfois j'envie vraiment les lesbiennes qui ont l'air hyper claires dans leur tête.
Ca fait longtemps que je laisse filer le temps, en attendant que ça passe, en attendant de prendre mon courage à deux mains et deux pieds (oui il faudra bien tout ça :p ) et de tenter même juste comme ça mais je ne crois pas être tombé sur les bonnes personnes.

Par contre je pensais que certaines allaient me répondre qu'elles avaient ressenties les mêmes choses que moi or ce n'est pas le cas, du coup je crois que j'ai vraiment un travail à faire sur moi-même Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woods



Messages : 330
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 40
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mar 26 Mai - 22:07

Je pense que Carbone a très bien résumé la chose ^^ Tu dis être attirée mais tu ne te vois pas faire l'amour avec une fille. Il faudrait déjà que tu embrasses une fille, ne brûle pas les étapes. Soit ça te plaira, soit ça ne te plaira pas, mais au moins tu sauras. Et tu crois que nous (je parle pour les lesbiennes qui assument totalement et qui sont très bien dans leur peau) ça a été super facile au début? Pour la première fois, moi, perso, j'avais les mêmes doutes que toi. Genre, comment ça va se passer, vais-je assurer ? Vais-je lui donner du plaisir ? etc, on se pose toutes et tous je pense les mêmes questions . Je rajouterais qu'il n'y a pas de fumée sans feu, si tu te poses autant de questions, il doit y avoir une raison, et la meilleure façon d'y répondre serait peut-être d'essayer, du moins, juste passer du temps avec une fille qui te plaît, l'embrasser si tu en as l'envie, et tu verras bien la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 27 Mai - 10:57

Merci je vais tenter de prendre un peu sur moi pour connaître les réponses à mes questions Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lalu59



Messages : 25
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 48
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 27 Mai - 18:30

@damour-et-deau-fraiche juste un truc
Pose toi,
Imagine recevoir le plus merveilleux des bisous à l'endroit que tu préfères par la femme à laquelle tu penses.
Si ton cœur bat plus vite,
Si tu ne sais plus quoi dire,
Si tu ressens quelque chose d’inexplicable,
Alors tu auras répondu à ta question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woods



Messages : 330
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 40
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 27 Mai - 21:33

Là, je pense que c'est très bien résumé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Ven 29 Mai - 10:42

Oui ça à l'air hyper simple comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceder



Messages : 419
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 40
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Ven 29 Mai - 11:47

damour-et-deau-fraiche a écrit:

Voilà, j'ai commencé ma vie sentimentale/sexuelle en tant qu'hétéro vraiment épanouie, j'étais plus qu'heureuse avec mon mec et j'avais envie d'enfants, de mariage de... grand futur avec lui... Bref. Ca m'angoissait quand même d'avoir envie de toutes ces choses-là parce que ça m'énervait d'être comme tout le monde, mais les faits étaient là : j'avais les mêmes désirs que "tout le monde".
Et puis tout s'est finit, assez tragiquement pour moi, je suis redescendue de 15 étages, voir 30, j'ai atterri face contre le béton et j'ai fais semblant de m'en relever.

Avant même d'aller plus loin dans ma lecture de ton post, c'est le début de celui-ci qui a retenu mon attention.
Avant de réfléchir au reste, as-tu pu prendre suffisamment de recul par rapport à ta situation vis-à-vis des hommes et je précise Des, non pas de Cet homme qui t'a meurtrie ?  Smile

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Je me suis toujours dis que j'essaierai les filles, par curiosité, mais bon de là à passer le pas c'était pas encore ça....Bien sûr, de l'autre côté, mes relations avec les hommes sont plus chaotiques les unes que les autres.

Je connais certaines femmes qui ont ce fantasme et cela n'indique pas, forcément, selon moi d'une envie de concrétiser celui-ci. Certains fanstasmes sont à concrétiser, pourquoi pas, d'autres sont très bien au rang de fantasme !  Smile
Encore une fois, surtout si cela est en "réaction" à une situation amoureuse passée conflictuelle.

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Et puis j'ai des amies lesbiennes qui n'arrêtaient pas de me dire qu'elles étaient certaines que je l'étais, chose que j'ai tjs rejeté en bloc.

Mouais, j'ai des amies hétéros, avant que je mette les points sur les I, étaient certaines que j'étais hétéro et que je papillonnais à droite et à gauche sans me fixer et c'est pour cela que je ne leur présentais personne !
Il n'y a que toi qui peut savoir ce qui se passe dans ta tête et ton cœur encore faut-il se faire confiance. Je sais que ce n'est pas simple d'où  ma remarque ci-dessous.

damour-et-deau-fraiche a écrit:
je vais tenter de prendre un peu sur moi pour connaître les réponses à mes questions

Je voulais juste mentionner qu'il y a aussi la possibilité de consulter un psy. Cela n'indique pas forcément de suivre une thérapie, parfois justes quelques séances permettent de te lancer sur le chemin. Sur certaines questions, et quelle question quand il s'agit d'un éventuel futur sexuel, amoureux, nous avons la fâcheuse manie pour certaines d'entre nous  Wink , de ne pas réussir à baisser suffisamment notre garde pour tenter de réfléchir sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Ven 29 Mai - 18:56

Poulala tu as visé dans le mille, et sur tout...
Ca fait très longtemps que je repousse l'échéance du psy mais effectivement je pense que tu as tout à fait raison, et je me rend compte qu'il sera utile dans tous les points que tu abordes !

Allez, je vais tenter au moins de sauter ce pas là Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cocktail



Messages : 13
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Dim 31 Mai - 20:02

Bonsoir,
Ton post fait écho à des questionnements déjà entendus autour de moi alors j'y vais de mon petit grain de sel ^^
Tout d'abord pour répondre à ta question :

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Du coup je me demandais si vous, la 1ere fois vous vous êtes posées autant de questions sur votre attirance ?  Et si les hommes vous attiraient encore ?

Perso oui je suis lesbienne et je fais partie de celles qui ont beaucoouuup cogité, même si l'attirance côté nana est devenue assez limpide à force de coups de coeur marquants (mais très rares par contre). Du côté masculin je n'ai jamais réussi à tomber amoureuse ; il m'arrive parfois encore d'être attirée (physiquement) par certains hommes, qui ont toujours les mêmes traits physiques et de caractère d'ailleurs, mais ça ne met plus en doute l'avenir que j'ai choisi et je range cela rapidement dans un tiroir qui doit s'intituler quelque chose comme "j'ai sûrement bon goût et je suis sensible aux belles choses de la vie" haha ^^. Ca s'arrête là.

damour-et-deau-fraiche a écrit:
C'est super angoissant pour moi rien que d'avoir ce genre de réflexion et parfois j'envie vraiment les lesbiennes qui ont l'air hyper claires dans leur tête.

Ouhlà au contraire l'amour et la sexualité sont sûrement les 2 domaines où il n'y aura jamais de règles universelles... J'ai autour de moi des nanas bi sans aucune préférence H/F ; des nanas qui ont attendu + de 30 ans et de longues relations hétéros avant d'avoir "la" révélation ; d'autres qui ont furtivement essayé pour comprendre que ça ne serait jamais leur truc. Ne te culpabilise pas surtout pas de te poser des questions et de ne pas y avoir les réponses tout de suite Smile

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Je ne la désirais pas physiquement.. je me suis sentie vraiment perdue face à mes sentiments, je voulais être avec elle et en même temps je ne me voyais pas la toucher

Peut-être qu'indépendamment du sexe de la personne tu as tout simplement besoin d'un minimum d'attirance et d'attachement avant d'aller plus loin non ? Moi c'est plutôt l'inverse qui m'aurait étonnée, que tu sois immédiatement et irrésistiblement attirée par une nana pour l'unique raison qu'elle préfère les filles :p Si ça marchait comme ça on serait toutes casées en moins de 2 Wink

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Et puis j'ai des amies lesbiennes qui n'arrêtaient pas de me dire qu'elles étaient certaines que je l'étais

Ah oui mais ça c'est parce que certaines seraient parfois prêtes à tout pour avoir une nouvelle recrue dans l'équipe ^o^

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Voilà que je me pose des questions à propos d'une autre fille et encore une fois je ne me vois pas avoir de relation physique

Elle est aussi lesbienne ? As-tu déjà eu un coup de coeur féminin qui soit plus anodin et non corrélé au contexte (homo)sexuel ? Par ex une amie à priori hétéro, une prof, une collègue ?... (les classiques quoi... :-°)

damour-et-deau-fraiche a écrit:
Ca fait très longtemps que je repousse l'échéance du psy mais effectivement je pense que tu as tout à fait raison, et je me rend compte qu'il sera utile dans tous les points que tu abordes !

+1 pour le psy, je rejoins totalement l'avis de ceder.
A l'époque de mon coming out j'ai rencontré en asso une JF complètement perdue qui sortait d'une série d'histoires assez malheureuses -pour ne pas dire glauques- avec des hommes ; elle se sentait attirée par les nanas, oscillait de jour en jour entre envie d'homo et hétérosexualité, et doutait d'autant plus qu'une connaissance lesbienne et très "volontaire" (tu m'étonnes) lui bourrait doucettement le crâne à grand renfort de "les nanas c'est tellement bien -surtout moi- que tu ne voudras plus toucher un mec après" -___- 2 ans et quelques séances de psy plus tard cette JF dit avoir compris plein de choses et, aux dernières nouvelles, est à nouveau en couple (épanoui cette fois) avec un homme...

Je ne dis pas que tu auras le même cheminement, ni même que la psy est un remède à tout, néanmoins chaque parcours sentimental est unique et, devant certains antécédents, un regard extérieur et objectif ne pourra qu'aider à prendre du recul, faire la paix avec certaines choses, lâcher prise sur d'autres, et peut-être faire venir les bonnes personnes ou expériences dans ta vie Smile Et surtout prendre son temps ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistinguette



Messages : 158
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 44
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Dim 31 Mai - 21:59

Je me lance aussi. Ma situation est très très compliquée car en couple depuis 13 ans,  mariée depuis 8, maman depuis 4 ans et vivant comme en colocataires depuis 4 ans. Moi j'ai eu une révélation il y a 5 ans quand je suis tombée follement amoureuse d'une copine qui allait au même cours de sport que moi. Je pensais à elle jour et nuit et ses regards, ses gestes envers moi etc me faisaient de l'effet. On se voyait parfois en dehors du sport et on a même dansé ensemble lors d'une soirée. Je n'ai jamais osé lui avouer mes sentiments et je n'ai jamais su si elle était 100% hétérogènes ou bi. Ça a duré 1 an jusqu'à ce qu'elle me dise qu'elle ne viendrait plus au sport et n'aurait plus de temps pour me voir. J'ai su par un.ami qu'elle avait trouvé un copain. Suite à cela je me suis posée beaucoup de question sur mon attirance, j'espérais au fond de moi refaire une rencontre. Et c'est arrivé il y a 1.5 mois à l'étranger. La serveuse ou on mangeait me regardait regardait, me souriait et me faisait des clins d'oeil. Et là coup de coeur, j'avais terriblement chaud et les jambes en coton. Mal à l'aise aussi que mon mari et le groupe avec qui on était se soit rendu compte de qqch. La nana ma refilé son adresse Fb et j'ai eu le besoin de le demander en amis. On a papoté quelques fois et j'ai évidemment su qu'elle était lesbienne et ça j'en étais quasi sûre. Là plus de news et suis bien triste. D'ailleurs je souffre énormément de ma situation et je pleure beaucoup. Je suis prisonnière pour plein de raisons évoquées plus haut dans un post. Je me demande pourquoi quand j'étais si longtemps célibataire que je n'ai jamais craqué sur des filles et que ça me soit arrivé étant en couple, c'est moche... Voilà vous en savez plus sur moi et désolée pour ma tartine
Excuses moi d'amour et d'eau fraîche je ne voulais pas "polluer" ton post. Qui peut me dire sous quelle rubrique, on peut faire part de nos préoccupations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 3 Juin - 11:29

Tout d'abord merci du temps consacré à vos réponses !!
Ensuite, alors :
Elle est aussi lesbienne ? As-tu déjà eu un coup de coeur féminin qui soit plus anodin et non corrélé au contexte (homo)sexuel ? Par ex une amie à priori hétéro, une prof, une collègue ?... (les classiques quoi... :-°) a écrit:
Oui elle est lesbienne, mais par contre non je n'ai jamais eu une telle attirance pour des filles hétéro, je les regarde les trouve sexy ou autre mais pas + que ça.. Doit-on en déduire qq chose ? Wink

Ensuite c'est juste horrible, j'ai des sacré haut et des sacré bas dans ma réflexion... Parfois je me sens déchirée de devoir prendre sur moi et me lancer et parfois je me convainc que, vraiment non, je n'ai pas envie d'avoir une relation avec une fille !
Sauf que comme Mistinguette, j'ai l'impression que quand on repousse cette réflexion elle revient... jusqu'à ce qu'on ne soit pas aller au bout ! Et je n'ai pas envie de ça ! J'aimerais pouvoir régler tout ça et ne plus me poser de question !

Pas de problème pour ton post Mistinguette, et je te dirais ce que je devrais respecter moi-même : libère toi ;-) Et j'admet que je me fais exactement la même réflexion pour moi-même : j'ai l'impression de créer mon propre malheur à ne pas prendre de décision..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flork



Messages : 950
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 3 Juin - 12:06

*vient mettre son grain de sel*

Hello damour-et-deau-fraiche !

Avec ta permission je donne mon avis.

Comme je le dis souvent, la sexualité est quelque chose de très fluctuant. Tu peux passer 10 ans sous le charme des hommes puis craquer pour les femmes ou vice versa.
L'important est d'accepter ce que l'on ressent et d'agir en adéquation avec ses envies.

Tu es heureuse auprès d'une femme, fréquente la. Tu n'es pas attirée physiquement par elle, ne la touche pas. Tu es comme ça et c'est tout. Tu n'es pas bizarre ou différente, tu es toi.

Chercher à se changer ou à se forcer, c'est agir contre sa nature et ça ne génère que de la souffrance (et en l'occurence dans ton cas, des prises de tête inutiles)

'Fin voilà, te prends pas la tête, tu es très bien comme tu es ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cocktail



Messages : 13
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Mer 3 Juin - 16:34

Re hello,

Citation :
non je n'ai jamais eu une telle attirance pour des filles hétéro, je les regarde les trouve sexy ou autre mais pas + que ça.. Doit-on en déduire qq chose ?

Ben... A mon sens oui tongue Je ne suis pas psy mais quitte à continuer dans la psycho de comptoir (tant pis, j'assume ^^), j'ai envie de rebondir là-dessus : si ces 2 nanas avaient été hétéro et déjà casées avec des mecs, te serais-tu martelé la tête avec 12000 questions ?

Des déceptions à répétition ça soulève des interrogations, c'est normal, en revanche ce serait dommage (et maso surtout) de se forcer (je plussoie Flork) à creuser des pistes qui ne sont peut-être pas les bonnes...

Citation :
Oui elle est lesbienne, mais par contre non je n'ai jamais eu une telle attirance pour des filles hétéro
Citation :
J'aimerais pouvoir régler tout ça et ne plus me poser de question ! J'ai l'impression de créer mon propre malheur à ne pas prendre de décision..

Mais tu n'as aucune obligation de quoi que ce soit Smile A te lire j'ai de nouveau le sentiment que tu t'assures (et te rassures ?) de pouvoir contrôler la faisabilité de certaines choses avant même d'en avoir (et ce ne sera peut-être jamais le cas...) vraiment envie. C'est pragmatique et plein de bonne volonté ^^ , sauf qu'en général l'attirance et l'amour c'est tout sauf pragmatique ou réfléchi, c'est plutôt du genre à nous tomber dessus sans prévenir Smile

J'ai souvent entendu dire qu'avant de (re)faire confiance à l'autre il fallait se (re)faire confiance à soi, et en ce sens je rejoins de nouveau Flork : laisse tomber le brainstorming et écoute-toi, vraiment. Mec ou nana, quand tu auras de nouveau un coup de coeur, tu le sauras de toute évidence, et avant même d'avoir eu le temps de peser le pour et le contre Smile

Good luck anyway Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistinguette



Messages : 158
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 44
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Jeu 4 Juin - 22:43

Merci d'amour et d'eau fraiche de ne pas avoir tenu rigueur de ma "pollution" de post Wink Moi tu sais ce que j'espère le plus est d'être attirée par une fille et que ça soit réciproque. Au moins que qqch se passe afin de savoir, connaître etc. car avoir espéré qqch 1,5 ans pour rien au bout du compte c'est pas mon trip. Mais c'est pas demain la veille que je risque de rencontrer une fille, y a que dans les grandes villes ou il y a des club qui font des soirées lesbiennes, ce qui n'est pas le cas près d'ou je vis et je ne saurai même pas ou ce genre d'événements se passe donc je suis assez désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadou94



Messages : 110
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22
Localisation : Loire (42)

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Ven 5 Juin - 11:08

Je pense déjà que si tu te poses toutes ces questions c'est pas pour rien. Je pense que si on est pas attiré par un genre on en vient pas à se poser autant de questions, du moins on va se poser une fois la question mais ça va pas nous troubler comme c'est le cas pour toi. Peut être que tu es attirée par les filles mais que pour toi c'est difficile d'accepter pour le moment. Personnellement je crois avoir toujours été attirée par les filles, mais il y a eu un jour où je suis littéralement tombée amoureuse d'une fille, de sa personnalité mais pas de son corps. J'avais envie d'être proche d'elle mais en même temps je voulais rien de physique avec. J'arrêtais pas de dire que c'était juste elle et sa personne, que je ne désirais pas les filles en générale. Peut être que tu es dans cette situation là. Ca fait des années que tu fréquentes des gars du coup de t'imaginer sérieusement avec fille est peut être difficile pour toi pour le moment.
Ya pas vraiment de conseil à donner si ce n'est laisse toi aller. Si une fille t'attire tente quelque chose mais vas  y doucement, et force toi surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idontreallygivea-fuck.tumblr.com
damour-et-deau-fraiche



Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Sam 6 Juin - 8:29

Vis-à-vis de Flork et Cocktail je suis tombée assez d'accord avec vous et c'est pour ça que j'essaie de mettre un peu tout ça de côté pour éviter que ça me prenne un peu trop la tête dans mon quotidien..

Par contre Dadou ça m'interpelle ce que tu me dis ^^ parce que du coup, il s'est passé quelque chose avec cette fille et tu y es allée doucement avec elle pour te rendre compte qu'elle t'attirait aussi physiquement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadou94



Messages : 110
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 22
Localisation : Loire (42)

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Lun 8 Juin - 16:18

oui, je veux dire je la désirais pas vraiment mais pourtant je voulais tout le temps être dans ces bras. Puis petit à petit j'ai accepté le fait que je pouvais être attirée par cette fille et puis d'autres, et ensuite je la désirais vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idontreallygivea-fuck.tumblr.com
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Lun 8 Juin - 20:13

Première chose : tu te prends trop la tête.Evidement il est facile de dire ça et pas simple de se questionner sur soi même,de se sentir un peu perdue.Mais au fond es tu vraiment perdue ? Je ne pense pas que ta vie ai vraiment changé dans son intégralité du simple fait d'avoir eu un petit beguin pour une fille.Et rien ne presse.Même une personne hétéro lambda n'a aucune obligation de se mettre en couple. En plus je pense que tu peux enlever de ta tête l'idée d'être lesbienne,tu es peut-être plutôt bi s'il s'avérait que les filles "ce soit vraiment ton truc".A partir de là aulieu de courir dans tous les sens ou de te faire des noeuds au cerveau pour pouvoir te ranger dans une case et bien pars du principe que tout est possible mais que tu n'es obligée à rien donc laisse les choses venir.Tu craque sur un homme et bien vas y.Si cest pour une femme tu verras où ça te mènera.C'est aussi simple que ça.
Pour l'aspect sexuel peut-être que tu es "bi passive" .Moi au contraire je suis "bi active",je suis bcp plus excitée à l'idée de toucher une femme que le contraire. Je ne suis pas faites dans le même moule que la majorité parce qu'en plus les seins ne sont pas non plus ce qui m'attirent le plus chez une femme Laughing  .
De mon côté je différencie également le sexe de l'amour : il est possible de "caliner" qq1 avec qui on n'a pas l'intention de se marier comme on peut aimer une personne sans forcément avoir toujours envie d'elle.Dailleurs avant de franchir le pas avec une fille,dans mes fantasmes je ne me jetais pas sur son intimité (même si l'idée m'excitais),je me voyais plutôt l'embrasser fougueusement la main dans ses cheveux.Le désir peut venir après ,à un moment "m".Te concernant tu ne t'imagine pas trop aussi peut-être parce "tu es vierje" et que la sexualité la plus répandue dont les médias nous bassinent à longueur de temps est le rapport hétéro,du coup ça reste assez abstrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Jeu 7 Jan - 18:02

:welcome!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bymousse



Messages : 71
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Jeu 7 Jan - 19:23

Déjà à partir du moment ou tu te poses des questions, c’est que ça te chatouille! 
Je penses qu’à un moment, il faut arrêter de s’en poser de trop et laisser les choses se faire. Fies toi à tes sentiments et fais ce qu’il te semble juste sur le moment, sans prise de tête.


On a chacune nos peurs et nos points d’interrogations. Pour moi c’était même pas la peine, je fais 1m83, je suis une femme, je suis métisse…ajouter lesbienne à mon cv n’était pas envisageable, je partais avec assez de "handicapes" dans la vie, je n’avais pas envie de donner un élément de plus pour me faire insulter. 

Après toutes nos histoires sont différentes mais au final, je pense qu’il faut qu’on arrête de se prendre la tête. Une fille te plait, fonces! L’ important c’est de communiquer et de faire comprendre à la personne que tu as besoin d’aller doucement et que tu n’es pas prêtes pour certaines choses. Si elle n’est pas assez intelligente pour le comprendre, next, tu trouveras bien quelqu’un qui tient assez à toi pour prendre son temps.

Sinon sois la bienvenue, je sais que c'est important quand on est un peu perdu de parler à des personnes qui nous comprendront Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatoune



Messages : 65
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 34
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Lun 11 Jan - 20:38

Hey,

j'aurais pu écrire ta présentation !
même situation ... même sentiments, moi non plus je ne me voyais pas" hum hum" ( comme qu'on féééé ? je commence ouuuu ! ? quoi ? qué ) et un jour, avec la fille de laquelle je suis tombé amoureuse, ça s'est fait, naturellement .... tout naturellement ...et c'était juste magique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grosse remise en question   Aujourd'hui à 9:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Grosse remise en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite remise en question et préparation pour l'avenir.
» Remise en question des chakras
» Remise en question du logement CLNAS ????????
» question visite maison avant signature
» question sur les cases du relevé 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Les filles du Forum :: Présentations-
Sauter vers: