AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

» Shiro - La présentation d'une femme enfant
Aujourd'hui à 1:40 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 1:33 par renarde

» Féminin/Féminin
Aujourd'hui à 1:31 par Pyloo

» filles tatouees
Aujourd'hui à 1:04 par Shiro

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 0:37 par Louize

» cap ou pas cap ?
Hier à 23:23 par Shiro

» Relation saine, définition ?
Hier à 23:14 par koss

Mots-clés
DRAGUE rennes votre femme jour lesbienne ebook films image service première vous film écoutez saison Adèle girl fois amour belle love vidéo kelysa kyss lesbien récit
Sondage

Partagez | 
 

 La bretagne, ça vous gagne..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 18:54

Alors voilà un petit post dédié à ma région, la Bretagne. =)

La bretagne c'est une histoire:

La préhistoire:

Il y a près de 450 000 ans, des Homo Erectus taillent leurs premiers galets en Armorique. Après le passage de quelques chasseurs-cueilleurs, les traces d’occupation humaine se multiplient vers 5 000 av. J.-C., quand les populations se sédentarisent. Elles érigent alors les spectaculaires monuments mégalithiques. Toujours présents, menhirs et dolmens battent les pyramides égyptiennes de 2 500 ans !

L'antiquité:

Les Celtes entrent dans l’histoire

500 av. J.-C., les Celtes apportent leur civilisation dans la péninsule. Ils marquent durablement le territoire qu’ils baptisent Armorique, le pays de la mer. Les Namnètes s’installent dans le nord de Nantes, les Vénètes dans le Morbihan, les Osismes à la pointe du Finistère, les Coriosolites dans les Côtes-d’Armor et les Riedones au Nord-Est. Dans des villages et des sites fortifiés, ils développent des ateliers où sont merveilleusement travaillés les métaux. Ils nous ont légué un trésor de monnaies, visibles notamment au Musée de Bretagne de Rennes.

Sources de légendes

La société s’appuie sur une aristocratie guerrière et une caste de prêtres devins, de druides. La religion s’inspire des forces naturelles, particulièrement vives dans la région. Les Monts d’Arrée abriteraient l’Yeun Ellez, les portes de l’au-delà. D’autres légendes peuplent le chaos du Huelgoat ou les brumes des landes. Des bardes, poètes musiciens, colportent les aventures des héros et des divinités. Ce riche imaginaire vit aujourd’hui dans un univers de signes séduisants et d’histoires fascinantes.

Tous les chemins mènent aux Romains

En 57 av. J.-C., les Romains occupent toute l’Armorique. Toute ? Non, les Vénètes résistent. Il faudra un an et la puissance de César pour les vaincre en bataille navale devant le golfe du Morbihan. Un réseau de voies relie Condate (Rennes), Fanum Martis (Corseul), Condenvincum (Nantes) et Dariotium (Vannes). Peu de sites témoignent de l’ère gallo-romaine. Il semble que les habitants aient été peu coopératifs face aux occupants. Sans doute des cousins d’Astérix !

Naissance de la bretagne:

Des saints fondateurs

Venus du Pays de Galles et de la Cornouaille anglaise, les Bretons s’installent sur de nouvelles terres. Parmi eux, des moines implantent un christianisme celtique, teinté de miracles. Certains s’isolent dans des ermitages, comme au Mont Tombe, futur Mont Saint-Michel. 7 saints fondent 7 cités épiscopales majeures. Facile de voir les villes créées par saint Malo ou saint Brieuc. Quant à Dol-de-Bretagne, elle doit son origine à saint Samson, Tréguier à saint Tugdual, Saint-Pol-de-Léon à saint Pol Aurélien, Quimper à saint Corentin, Vannes à saint Patern.

Nominoë, premier roi des Bretons

Les Francs entrent en conflit avec les Bretons à l’esprit indépendant. En 831, Louis le Pieux place Nominoë au poste de gouverneur pour apaiser la région. A la mort du souverain carolingien, Nominoë se bat pour une identité à part. Vainqueur des Francs à Ballon, près de Redon, il proclame un royaume breton. Il consolide son unité et ses institutions. La langue bretonne est parlée à l’ouest d’une ligne reliant Dol à St-Nazaire. Voilà pourquoi Nominoë est considéré comme le père de la nation bretonne.

Une histoire entre légende et réalité

A cette époque, légendes, histoires et traditions religieuses s’entremêlent. Ainsi, Arthur, qui défendait les Bretons contre les Saxons, serait venu avec les Chevaliers de la Table Ronde en Bretagne. Le tombeau du Roi Gradlon se trouverait dans les vestiges de l’abbaye de Landévennec. L’histoire s’écrit en parallèle dans les prospères abbayes. Toujours fascinants à parcourir : les splendides manuscrits enluminés par les moines de Landévennec ou le cartulaire rédigé par les copistes de Redon.

Le moyen-age:

Les conflits entre ducs, un vrai feuilleton

Rois de France et d’Angleterre convoitent la Bretagne. Ils s’affrontent via leurs vassaux et des jeux d’alliance. Un duc s’installe enfin quand Philippe Auguste marie Alix, de sang anglais, au Français Pierre de Dreux. Pierre Ier règne en traitant tour à tour avec le souverain français ou anglais et les nobles locaux. Au 14e s., durant la guerre de Cent ans, une guerre de succession oppose Charles de Blois à Jean de Montfort. Plus de 20 ans de conflit placent Jean de Montfort à la tête du duché. Son fils lui succède, initiant un formidable essor.

Des châteaux-forts, les pieds dans l’eau

Ces temps de batailles font pousser les fortifications. Elles se dressent sur les marches de l’est, comme à Vitré, ou face à la mer. Sur le littoral, les forteresses avec leur donjon habitable défient toujours l’horizon, dans des sites d’exception. A Suscinio, le chemin de ronde de la résidence préférée des ducs de Bretagne permet d’admirer la plage. Au cap Fréhel, les pont-levis surplombent les falaises. La ville close de Concarneau est un îlot féodal animé, au cœur du port.

Les maisons à pans de bois entrent dans la fête !

A l’abri des remparts, la vie s’organise. Les cités accueillent des archers et des chevaliers, dont le célèbre Duguesclin. Les maisons à pans de bois font leur apparition. Elles rassemblent des confréries rue Kereon ou rue Sallé à Quimper. En suivant la rue du Jerzual à Dinan, vous remontez le temps le long des maisons à porche. Une impression encore plus forte lors de la fête des remparts ! A Vannes, c’est la fête médiévale qui redonne des couleurs aux façades à encorbellements.

La renaissance:

Le lin et le chanvre hissent les voiles

Les ruisseaux qui traversent Quintin, Vitré, Locronan, Josselin… favorisent la confection des toiles de lin et de chanvre. Fabriquées par de nombreux tisserands à domicile, elles vont équiper les voiles de la flotte royale, de la marine anglaise, de l’armada espagnole et des colonies d’Amérique. Dans les cités, c’est un important patrimoine architectural qui se tisse. A parcourir le nez au vent !

Henri IV aurait aimé « être bourgeois à Vitré »

Ce sont les négociants qui tirent le plus grand profit du commerce des toiles. Ils donnent à Vitré son allure unique. Dans la ville close bâtie sur un éperon, ceux qui se nomment les marchands d’outre-mer construisent des maisons à pignons aigus un peu
« bling-bling » et les premiers hôtels de pierre, dont de rares demeures Renaissance. A Josselin, les propriétés de notables passent du bois à la pierre et voisinent avec le gothique château des Rohan, incomparable par l’élégance de sa façade. Les manoirs servent souvent à exposer sa réussite. A Locronan, un des plus beaux villages de France, les maisons préservées vous font entrer dans un autre univers.

Anne, duchesse et mécène

Quelle vie ! Anne de Bretagne, née au château de Nantes, épouse le roi Charles VIII puis Louis XII et aura 9 enfants. Reine à quinze ans, elle maintient l’indépendance de la Bretagne, contribuant ainsi à son rayonnement. Elle encourage artistes et écrivains, qui esquissent une identité bretonne. Sa fille Claude apporte le duché en dot à François Ier, en échange de privilèges comme l’exemption de la gabelle. De belles promesses qui ne dureront pas !

Ancien régime et révolution:

A l’abordage !

Le royaume établit un fort national, renforce les remparts et arme 900 bâtiments dans la cité corsaire de Saint-Malo. Mais nulle inquiétude, vous pénétrerez en paix dans la ville de Surcouf et de Jacques Cartier, découvreur du Canada en 1534. Témoin d’un urbanisme qui progresse et qui exige de construire en pierre pour éviter les incendies, l’Hôtel d’Asfeld, avec ses grandes fenêtres, est une véritable maison de corsaire. Enrichis par les courses, les armateurs bâtissent hors-les-murs des malouinières, des gentilhommières aux façades symétriques et aux somptueux intérieurs, avec jardin à la française. Entrez, plusieurs vous ouvrent leurs portes !

Un commerce drôlement épicé !

Colbert installe à Lorient la Compagnie des Indes Orientales. Porcelaines, soies, épices y sont débarquées, sous la protection de la citadelle de Port-Louis. Les canons commandés par Richelieu pointent toujours vers l’île de Groix !

A Nantes, les façades penchées de l’île Feydeau n’abritent plus d’épices. Leur beauté a une face sombre : leurs propriétaires ont profité du honteux commerce triangulaire.

Vive la Révolution…enfin presque

Les esprits rebelles sont toujours là ! En 1675, des insurgés refusant la hausse des taxes organisent la Révolte du Papier timbré. En 1720, le marquis de Pontcallec tente vainement de créer une république. Dès janvier 1789, la bourgeoisie, issue du récent essor commercial, réprouve la noblesse et voit la Révolution d’un bon œil. En 1793, lorsque la Convention veut envoyer 300 000 hommes à la guerre, les chouans se révoltent. Leurs tentatives, derrière Cadoudal, seront stoppées à Quiberon. Napoléon ramène le calme et crée des villes de garnison comme la stricte Napoléonville de Pontivy.

La période moderne:

e tourisme, une vraie locomotive !

A la fin du 19e, les Anglais, suivis par les Américains, découvrent les bienfaits des bains de mer et créent les premières stations balnéaires à Dinard, Paramé. St Lunaire. L’arrivée du chemin de fer à St-Brieuc confirme la vocation balnéaire de la Côte d’Emeraude et de St Quay Portrieux. Rejoints par de nouveaux spots, les villas et hôtels de l’époque ne cessent de séduire.

Pêcheurs d’Islande et d’avenir

Que d’héroïsme et de sueur sur ces bateaux quittant Paimpol ou de Saint-Malo pour aller pêcher la morue à Terre-Neuve et en Islande. Pierre Loti a immortalisé la rude vie de ces marins. Paimpol a gravé leur histoire dans la pierre des demeures d’armateurs ou dans les ruelles où les pêcheurs louvoyaient d’un bistrot à l’autre. Aujourd’hui, la pêche de haute mer est plutôt pratiquée par Lorient ou Concarneau. Les ports restent dynamiques en gérant leurs ressources : les langoustines à Camaret et Audierne, les St-Jacques à St-Brieuc, les poissons nobles au Guilvinec…

Tous en boîtes !

A la fin du 19e s., la boîte de conserve chamboule la vie de Douarnenez et de Concarneau. Une main d’œuvre nombreuse, féminine, met en boîte les sardines. 34 conserveries vont rivaliser chez les Penn-Sardin, à Douarnenez ! Des mouvements sociaux et syndicaux en émergent. Ce côté ouvrier et populaire se retrouve au masculin dans les arsenaux de Brest, Lorient, Saint-Nazaire.

Bretons d’ici et d’ailleurs

C’est bien connu : les Bretons sont partout. Poussés par le besoin de travailler et parfois par l’aventure, des millions d’entre eux ont émigré. Ils seraient un million en région parisienne, faisant de Paris la plus grande ville bretonne. Des vagues d’émigration collective, de 1920 à 1950, ont formé des communautés bretonnes aux Etats-Unis, en Argentine et au Canada.

La bretagne c'est une langue:

De la honte à la fierté

Pendant la première moitié du 20e s., la république impose la langue française. Aux écoliers récalcitrants, elle fait porter un sabot ou un panneau sur lequel est écrit « défense de cracher par terre et de parler breton ». Puis l’action d’intellectuels et de politiques redonne de la voix au breton. La langue connaît un renouveau auprès des jeunes. L’école bilingue Diwan (le « germe ») scolarise 3 000 élèves jusqu’au baccalauréat.

Des filières bilingues ont été créées dans l’enseignement privé et public. Au total, 10 000 scolaires parlent brezhoneg.

Une ou plusieurs langues ?

Soyons clairs, le breton est une langue à part entière et non un patois. Il se décompose en 4 dialectes principaux : le cornouillais dans le Sud-Finistère, le léonard en nord-Finistère, le trégorrois et le vannetais. Plus à l’est, c’est le gallo qui se fait entendre.

Qui parle breton ?

200 000 personnes parleraient breton. La majorité d’entre elles habite le Finistère. 35 000 locuteurs utilisent le breton tous les jours. En laissant trainer vos oreilles, skouarn, sur les marchés locaux, vous avez une chance d’entendre des dialogues colorés dont le sens vous échappera.

Le breton dans le panneau

Les panneaux routiers et les indications officielles se sont convertis au bilinguisme. Si Quimper se reconnaît aisément dans Kemper (le « confluent »), la transformation est moins évidente pour Vannes qui devient Ar Gwened. Très utilisé dans les noms de lieux, Ker désigne un lieu habité, un village.

Exemple réussi de traduction, Titeuf et Astérix dialoguent également en breton !

A vous la parole !

Les premières expressions connues montrent bien la convivialité de la région. Il s’agit de Yech Mad, « A la tienne», de fest-noz, « fête de nuit », de degemer mat, « bienvenue » et de Kenavo, “Au revoir".

Très vite, vous partagerez des krampouezh, des « crêpes » et des kouign-amann, « gâteaux au beurre ».

Toujours utiles :
Mat an traoù ? Ca va bien ?
Petra zo ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Les choses se gâtent si vous devenez un torr-penn, un « casse-tête », équivalent de casse-pied ou si l’on vous claironne diwall ! « attention ! ».

La bretagne c'est des symboles:

Le gwenn ha du, des couleurs en noir et blanc

Il flotte au cœur des processions, des stades, dans les salles de spectacles, aux terrasses des crêperies… Il est même parti dans l’espace avec le cosmonaute Jean-Loup Chrétien. Le Gwenn ha du, littéralement le “blanc et noir”, est le drapeau breton créé par Morvan Marchal en 1923. Ses 5 bandes noires représentent les 5 anciens évêchés de Haute-Bretagne : Rennes, Nantes, Dol, Saint-Malo et Saint-Brieuc. Ses 4 bandes blanches désignent les évêchés de Basse-Bretagne : Léon, Cornouaille, Vannes et Tréguier. Les hermines rappellent l’ancien duché, quand ce petit animal était un symbole du pouvoir.

“La voilà la blanche hermine”

“Plutôt la mort que la souillure” serait la devise traditionnelle de la Bretagne. C’est pourquoi l’hermine, signe de pureté, aurait été choisie par les ducs du 13e s. pour afficher leur pouvoir. Cette mascotte est tellement populaire que Gilles Servat la chante dans “La voilà la blanche hermine, vive la mouette et l’ajonc…”. Dans la campagne, elle peut se confondre avec la belette.

Les Bretons ont le Triskell dans la peau

Le triskell, symbole solaire celte à 3 jambes, est très apprécié. Il est visible sur certains vitraux d’églises. Il se retrouve sur des bracelets, bijoux, tee-shirts et se porte même en tatouage. La modernité de son graphisme le rend durablement tendance !

BZH, 3 lettres pour Breizh

L’abréviation de Breizh, “Bretagne” en breton, est devenue un emblème qui s’arbore sur les voitures et se peint sur les coques de bateaux. Il s’agit également du code officiel qui identifie Brit Air parmi les compagnies aériennes. Simple mais efficace !

La bretagne c'est sa musique:

Le biniou, le son de la Bretagne

Le plus grand s’appelle biniou-braz. Il s’apparente à la cornemuse écossaise. Le plus petit est le biniou-kozh (ancien). Malgré ses origines méditerranéennes, c’est un symbole breton. La bombarde, sorte de hautbois à anche de roseau, est sa complice. Ils forment le duo vedette des pardons, fêtes populaires et festou-noz "fêtes de nuit".

Les bagadoù montent le volume

Dans les années 1950, les binious et bombardes s’allient aux tambours et caisses claires pour créer les bagadoù, formations acoustiques les plus puissantes de la planète. Ils font résonner un Stade de France complet ou les Zenith lors des Nuits Celtiques. Le bagad le plus célèbre est celui de Lann-Bihouë, chanté par Alain Souchon. Les bagadoù s’aventurent souvent vers le jazz, parfois la techno et aux côtés de groupes rock.

Le chant, une histoire de famille

Au début du 19e siècle, Théodore Hersart de la Villemarqué collecte des chants. Mais ce sont les sœurs Gouedec et les Frères Morvan qui remettent le kan ha diskan (chant et contrechant) sur CD. Gardant le rythme, les Frères Morvan tracent toujours le sillon d’inauguration des Vieilles Charrues et ont accompagné les Tambours du Bronx. La relève est assurée avec Denez Prigent.
La grande famille des marins a aussi ses chanteurs, qui accostent notamment à Paimpol.

Toujours de nouvelles voix

Des artistes se sont inspirés des mélodies ou de la poésie locales. Yann Tiersen, Dan Ar Braz, Alan Stivell, Matmatah ou Miossec nous font, chacun à leur façon, changer d’air.
Passionnés, de grands rêveurs ont fait pousser des festivals, ont ouvert des scènes qui sont devenues mythiques. L’UBU à Rennes, l’Olympic à Nantes, le Festival des Transmusicales, Le festival du Bout du Monde ont révélé des talents comme Nirvana ou Björk.

Au diapason

La vitalité régionale joue aussi sur le classique. L’Orchestre de Bretagne livre ses concerts à Rennes et en tournée internationale. Le Festival des 7 Chapelles programme des récitals dans les églises de Guidel.

Certains artistes et musiques bretonnes:

Mon préféré DENEZ PRIJENT:







Nolwen leroy:






Alan Stivell: ( Qui d'ailleurs est celui qui a chanter Tri matolod et
Suite armoricaine qu'à reprit nolwen Leroy )






La bretagne c'est ses danses:

Pour rythmer le quotidien

Toute occasion était bienvenue pour danser : noces, pardons, fin de travaux collectifs... Souvent, il n'y a même pas besoin de prétexte. Se sentir unis suffit ! Pour les grands événements, des musiciens sont présents. Sinon, on pallie avec des chanteurs et de la bonne volonté.

Entrez dans la danse

Tous les observateurs le soulignent : en Bretagne, la danse, c'est important. Tout le monde participe. Il est impensable d'empêcher quelqu'un de rentrer dans la ronde. Rejoignez un fest-noz, le groupe vous intègre et vous entraîne. C'est aussi simple que cela. "Simple" n'est peut-être pas le terme exact car, pour certaines danses (fisel, kost ar c'hoad), un minimum de pratique est recommandé. De toute façon, spectateur ou participant, vous ne verrez pas le temps passer... Petit conseil, évitez de venir en costume. Lors de ces fêtes, personne n'en porte.

Et dans le milieu des cercles ?

Il y a plus de 250 cercles celtiques dont plusieurs hors de Bretagne. Ces groupes perpétuent les danses traditionnelles afin de les inclure dans un spectacle parfois très évolutif qui n'a souvent rien à envier aux meilleurs groupes internationaux. Certains cercles participent à un concours où sont désignés des champions de Bretagne par catégorie. Ce sont de véritables écoles de culture avec des groupes enfants, des cours de musique, de langue...

En bonnes compagnies

L'enthousiasme existant autour de la danse s'exprime aussi dans des styles très actuels. 34 compagnies de danse contemporaine ont germé sur le territoire. Le festival Agitato au Triangle à Rennes, le festival Antipodes à Brest, le Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne… leur permettent de rencontrer leurs publics. Signe particulier, les spectateurs sont souvent appelés à devenir acteurs. La communion se poursuit…

La bretagne c'est ses légendes:

La Bretagne mérite amplement l’appellation de Terre de légendes. Son histoire, ses influences celtes, ses sites mystérieux, ses landes secrètes invitent au rêve. Les légendes arthuriennes s’abritent en forêt de Paimpont. L’écho de peuples disparus, de cités englouties se fait entendre entre les menhirs et au large de Douarnenez. Des saints rivalisent de pouvoirs sur des lieux très populaires.

Merlin, l’amoureux de Brocéliande

Les légendes d’Arthur et des chevaliers de la Table Ronde sont à fleur de roche. A la pleine lune, les coups d’épée d’Arthur défiant un dragon tintent à Saint-Michel-en-Grève. En forêt de Paimpont, Brocéliande est un concentré de lieux mythiques. Merlin l’Enchanteur rencontre Viviane à la fontaine de Barenton. La Fée l’envoûte, dans tous les sens du terme, au pied d’un arbre. Son tombeau avoisine la Fontaine de Jouvence. Morgane se venge des hommes en les enfermant dans le Val sans Retour, entouré de schiste rouge. Seul Lancelot brise l’enchantement. La Dame Blanche longe parfois les douves du féérique château de Trécesson.

Les mondes disparus

Les menhirs recèlent des univers magiques. Les korrigans, elfes malicieux, gambadent la nuit entre les mégalithes. A Carnac, des soldats romains ont été pétrifiés, figés dans leurs alignements. Les pierres du dolmen de la Roche aux Fées ont été déplacées par des fées. Sans doute après un peu d’entraînement !

La splendide ville d’Ys fut créée par le roi Gradlon pour sa fille Dahud, en baie de Douarnenez. Le diable déroba la clé des écluses pour laisser les flots engloutir la cité. Dahud, noyée, s’est faite sirène.

Saints de corps et d’esprit !

Les ecclésiastiques venus d'Irlande évangéliser la péninsule armoricaine auraient traversé la Manche à bord de vaisseaux de peaux lestés avec des auges en granit. La légende des vaisseaux de pierre est ainsi née.

Ces 7 saints fondateurs sont honorés comme les pères de la Bretagne. Ils font encore l’objet de grands pardons : saint Patern (Vannes), saint Corentin (Quimper), saint Brieuc, saint Tugdual (Tréguier), saint Samson (Dol), saint Malo, saint Pol Aurélien (Saint-Pol-de-Léon). Autour d’eux, une armée de saints soigne sans rendez-vous, contre quelques rituels originaux ! Mériadeg guérit de la surdité avec une cloche. Passer sous le tombeau d’Urfold chasse les rhumatismes. Avec l’eau de sa fontaine, Méen éloigne les maladies de peau…

La bretagne c'est sa gastronomie:

Parmi les spécialités régionales on peut citer le kouign amann (gâteau au beurre), le far breton (farz fourn en breton), le kig-ha-farz (litt. « viande et far »), le farz buan, les crêpes, les galettes, les kouigns, le quatre-quarts, le harstum (à base de confiture), le palet (biscuit), et la cotriade. La proximité des côtes et la douceur du climat font de la Bretagne une région riche en fruits de mer (crabes, crustacés, coquillages) et en poissons. Citons également le beurre blanc.

Boissons:

La Bretagne est une région cidricole importante. Les Bretons affectionnent une sorte de kir appelé simplement kir breton, mélange de crème de cassis et de cidre. C'est aussi une région viticole ancienne, aujourd'hui essentiellement concentrée sur la région nantaise (le vignoble le plus connu est le vignoble du Muscadet). Elle produit également un hydromel appelé chouchen ou chouchenn (prononcer « chouchène »). Enfin, depuis quelques années la production de bière locale est en plein essor, avec une vingtaine de producteurs qui proposent des bières classiques ou originales : cervoises, bières au sarrasin, au malt de whisky, à l'eau de mer.
La brasserie Lancelot, sous le nom d'entreprise Phare Ouest, confectionne le « Breizh Cola » diffusé hors de Bretagne.

Et surtout la bretagne c'est ça:






















La bretagne lors de la renaissance, on distingue bien les futurs départements:
29 - Finistère
56 - Morbihan
22 - Côtes-d'Armor
35 - ile et vilaine
44 - Loire atlantique ( Mitigé quand à sa réelle appartenance à la Bretagne. )



Voilà, j'espère que ça vous aura donner envie de venir dans ce magnifique pays qu'est la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 19:00


Whaouh, Mam ! Merci pour tout ça..... :MohBuzou:

Super beau boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 19:05

:calin:
Merci Eowyn, une heure de mon temps pour le faire mais j'suis plutôt contente du résultat, évidement j'ai fais cours, raccourci toutes les parties et forcément il en manque pleins mais j'allais vous tuer des yeux et vous décourager sinon lol lol lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 19:08


Moi je suis déjà aller en Bretagne et j'avais bcp aimé.....



Revenir en haut Aller en bas
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 19:12

J'aime beaucoup ma région aussi, les gens sont accueillants, souriants, fêtards, j'aime vraiment aussi la région en elle même qui a une histoire, une réelle histoire.

Mais tant mieux si tu aimes Eowyn, comme ça quand j'ferais partie de ton harem victif, tu ne seras pas trop dépayser. :grosrire:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Jeu 22 Sep - 19:47

Oui bah on voit tout de suite que tu aime cette région. Belle presentation. Mais je préfère le sud
Revenir en haut Aller en bas
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 17:05

A mon retour du Canada, je ferrais bien volontiers un crocher par la Bretagne moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 19:04

tu sais bien que j't'ai invitée toi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 19:05

Wui ^^ :super content:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 19:42

Faut "regrouper" à long terme le groupe des 4 :grosrire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 19:46

Le groupe des geek qui n'a rien à faire de sa vie. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 20:48

Oooh ouai <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 21:48


J'peux vnir ma zossi ????
Revenir en haut Aller en bas
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 21:52

Non.



KIDDING <3
Bien sur que tu peux.

Par contre va falloir louer un dortoir si ça continue xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 21:55


Radasse, je vais te....

Oh ! Pardon, j'avais pas vu la suite.... Hihihi !

On se retrouve alors.... ?
Revenir en haut Aller en bas
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 23 Sep - 22:04

Holà holà, c'est pas pour tout de suite hein. On s'emballe pas. C'est rien de sérieux . xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Sam 24 Sep - 8:59


Motivé, motivé, il faut se motiver .....
Revenir en haut Aller en bas
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Sam 24 Sep - 12:11

J'suis motivée, s'pas ça le problème. Mais c'est juste que je vais partir minimum 2 ans au canada...
ET JE VOUS INTERDIT DE FAIT ÇA SANS MOI ! ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 25 Sep - 20:30

Ne nous engueule paaaaas Meowinette Sad snuf snuf snuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meow



Messages : 281
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 25 Sep - 20:31

Meuuuh non :câlins3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Ven 30 Sep - 19:05

Breizh power!!
Oui je suis bretonne et j'assume ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Sam 1 Oct - 22:30

J'avoue que j'ai pas tout lu... mais je me suis fait du mal en regardant les photos... Sad... Vive vous les VEINARDES de Bretonnes... Vous perdez rien pour attendre... Mes prochaines vacances possibles et hors du plein hiver, j'irai là-bas de toute façon !!! Na ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Sam 1 Oct - 23:13

Tu as bien raison, c'est vraiment une région magnifique ( J'dis ça car j'suis bretonne?! Même pas vrai =p )

c'est vraiment à voir, à découvrir, à vivre.

Puis si vous êtes en bretagne, que chacune fasse signe hein, Toutes les bretonnes se devront de se rejoindre pour vous faire la visite et toussa hihihi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Mer 21 Déc - 23:29

Vive la Bretagne!!

http://www.youtube.com/watch?v=X14_4bJCGZ8

http://www.youtube.com/watch?v=oauDtBJJFyY






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Mar 3 Jan - 3:08

C'est beau la bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sosso22



Messages : 1408
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 45
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 10:35

petit UP !
je profite du topic de Phèdre pour y rajouter des photos de notre belle Bretagne que j'ai fais lors de mes balades dans la région...

le conquet pointe du Finistère" le bout du monde"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MimiLaLune



Messages : 341
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 57
Localisation : Bleu D'Armor

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 12:14

Bon alors, puisque je decouvre ce fil ...
je participe par mes propres photos également !
Castel-Meur, en avril l'an dernier, près de la fameuse petite maison prise dans les rochers !




Et en plus ça sent le miel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1929
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 12:17

Superbes vos photos les filles !!! Wink

Pourquoi est-ce que le nom de l'instigatrice de ce topic ne m'étonne pas ?? Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 12:29

Ce que je ne donnerais pas pour passer un mois au bord de ses plages, de sa bruyère, de son calme... Mon Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 13:06

Superbes photos! J'y passe 2 mois cet été, j'ai hâte de découvrir tout ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sosso22



Messages : 1408
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 45
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 14:00

je passe par ici rajouter quelques unes...
près de chez moi lors d'une petite balade.(.Côtes d'Armor)


-là c'est à Perros guirrec dans les côtes d'Armor toujours


mon petit village Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 14:03

Perros guirrec et sa côte de granit rose c'est tout simplement superbe
Revenir en haut Aller en bas
MCMistress



Messages : 261
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 42
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 15:22

de mes deux ans et demi à y passer tout mon temps libre, quelques photos parmi les centaines (les milliers?!) que j'ai prises. Certains jours, à certaines heures, sa beauté est renversante...






















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 15:24

C'est superbe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Dim 22 Jan - 15:29

superbe comment sa me rappelle de trop bon souvenir merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
MimiLaLune



Messages : 341
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 57
Localisation : Bleu D'Armor

MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Lun 23 Jan - 22:22

Toujours les Cotes d'Armor ..








La Bretagne des chapelles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bretagne, ça vous gagne..   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 
La bretagne, ça vous gagne..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bretagne vous salue ! [la pipe du 23]
» [Sondage]Danse avec les stars 2 : Qui va gagner selon vous ?
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Pouvez-vous m'aider à choisir un siège auto ?
» que pensez vous de ces sourcils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Echanges-
Sauter vers: