AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» coucou
Aujourd'hui à 17:30 par AnneB

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 17:11 par Prunetille

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 16:48 par Prunetille

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 16:46 par Prunetille

» TEST Découvre à quelle Winx tu ressembles le plus !
Aujourd'hui à 16:23 par Prunetille

» Le test du Choixpeau magique
Aujourd'hui à 16:10 par damedenuit

»  Noël 2016
Aujourd'hui à 15:54 par Prunetille

» Là je sèche ... un titre ? ... Ma vie ..
Aujourd'hui à 13:33 par damedenuit

» Demain est une autre nuit
Aujourd'hui à 12:34 par ArielPink

Mots-clés
vous fois récit rennes films lesbien girl belle Adèle jour amour lesbienne saison première vidéo DRAGUE ebook kyss votre film femme kelysa écoutez love service image
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le mythe du cœur brisé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barbie_Rose



Messages : 809
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Le mythe du cœur brisé...   Mar 29 Sep - 9:06

En faisant ma petite lecture du matin, je suis tombée sur cet article :

http://m.20minutes.fr/sante/1696911-ur-brise-plus-mythe-syndrome-mortel

Et du coup, je me suis demandée si certaines d'entre vous avez déjà ressenti des "symptômes" post-rupture ?

Pour moi cet article est encore une illustration du pouvoir de l'esprit sur le corps.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Mar 29 Sep - 10:48

J'ai fait un "infarctus" au stress, c'est la façon dont le cardiologue qui m'a prise en charge m'en a parlé à l'époque.

Il y a un peu plus de 2 ans, un accident assez grave, à la même période je me sépare de la jeune femme qui partageait ma vie donc je n'étais pas au plus haut de ma forme physiquement mais non plus psychologiquement. Un petit harcèlement bien en règle pendant plusieurs semaines, une véritable difficulté à me détachée de cette situation pesante et lors d'un déjeuner dominical entre potes, grosse douleur dans la poitrine, mon bras gauche qui s'engourdit, la gorge serrée! L'un des convives, infirmier urgentiste pense de suite à l'infarctus! Je suis évacuée par le SAMU vers les urgences...
Quelques heures après ma prise en charge, l'équipe médicale m'annonce que j'ai bel et bien eu une forme d'attaque cardiaque! Un peu sonnée par l'annonce, je leur balance, qu'à mon âge, avec un coeur de sportive de haut niveau et avec mon hygiène de vie à l'exception de la cigarette, ils se sont de toute évidence plantés!!! Bref, je réagis avec un QI de poule, remets en question leurs compétences... jusqu'à que j'accepte de répondre aux questions et entende ce qu'on avait à me dire!
Le stress du harcèlement, cumulé à celui de la rupture et aussi à celui de mon accident, ont provoqué ce fameux "infarctus".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Mar 29 Sep - 20:01

Je pense que je peux clairement dire que j'ai eu le cœur brisé, mais pour autant je n'ai jamais ressenti de problème cardiaque...
Revenir en haut Aller en bas
petale



Messages : 511
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 40

MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Mar 29 Sep - 21:29

c'est pas un mythe de dire que le cerveau prime sur le corps Wink je pense que ça a toujours été comme ça. Par contre je n'avais jamais entendu parler de ces symptômes cardiaques à la suite d'une rupture.
Est-ce qu'on peut penser qu'on ai des faiblesses physiques avant d'avoir un choc émotionnel qui occasionne donc des symptômes cardiaques ? le taux est plus élevé chez les femmes ménopausées (donc plus fragiles je pense).
Même si le mien aussi a été brisé, je n'ai pas connu ces symptômes, (ouf je dirai )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cαssie



Messages : 190
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 25
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Mer 30 Sep - 1:03

En fait, l'étude mentionnée dans l'article a montré que parmi les patients atteints du Syndrome du Coeur Brisé (ou syndrome de Tako Tsubo), 55,8% d'entre eux avaient des antécédents ou un contexte d'atteinte neurologique ou psychiatrique (AVC, crise d'épilepsie, traumatisme crânien, etc). Ce chiffre est à mettre en opposition avec les patients atteints d'un syndrome coronarien aigu "classique", où ces mêmes antécédents s'élevaient à un taux de 25,7%. On peut donc en effet penser que certains antécédents sont des facteurs aggravants, propices à l'apparition de ce syndrome. Mais ces conditions ne sont pas forcément nécessaires ou pré-requises.

Ce qui est étonnant, c'est que cela touche en grande majorité des femmes (ratio de 9/1), en post-ménopause, âgées en moyenne de plus de 60 ans. Et ça ils ne savent pas vraiment l'expliquer !
Le fait d'avoir des "faiblesses physiques" avant le choc émotionnel ne peut donc selon moi tout expliquer, autrement les hommes seraient touchés plus souvent. Il y a plutôt des facteurs de risques bien définis (mais plus ou moins expliqués) et lorsque qu'une personne est soumise à un stress physique ou émotionnel, elle est susceptible de développer ce syndrome.

En tout cas, ce syndrome est vraiment étonnant et intriguant, et démontre encore une fois que le fonctionnement du corps humain est complexe et fascinant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Jeu 1 Oct - 7:20

Je n'ai pas eu le cœur brisé!
J'ai fait le choix en conscience de quitter la jeune femme qui partageait ma vie à l'époque. Bien sur, j'étais déçue, voir même en colère de m'être trompée sur la "personne" mais pas véritablement malheureuse.
C'est une réaction à une accumulation de stress que j'aurais pu avoir en d'autres circonstances. Mon corps a exprimé ce que je n'arrivais pas à faire au travers de mots. Pourtant j'ai excellent cœur... aucune défaillance! J'aurais pu faire une pelade (perte de cheveux) ou que sais-je encore parce que finalement, il existe une multitude de réaction suite à un choc émotionnel ou à un stress trop important
Revenir en haut Aller en bas
Barbie_Rose



Messages : 809
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Jeu 1 Oct - 22:00

Wanum, ton expérience est "intéressante" (même si ce n'est pas le mot le plus approprié vu le contexte. Je ne savais pas qu'on pouvait faire un infarctus lié au stress.

Plus généralement, je pense que notre mental à une emprise considérable sur notre bien être physique et je m'en rends de plus en plus compte personnellement.

Lors de ma séparation, j'ai ressenti des douleurs physiques et un stress important, mais j'avais surtout une irrémédiable envie de trouver un remède pour "évacuer" cette douleur qui circulait en moi. Je n'ai rien fait pour me blesser ou autre mais j'avoue en avoir eu envie, quelque part pour me débarrasser de ce mal trop présent.

Je pense que quelqu'un avec un passif médical qui l'a fragilisé peut clairement se remettre difficilement d'une rupture et avoir des conséquences physiques lourdes.

Le principal dans ces périodes est d'avoir quelqu'un à ses côtés pour nous aider. C'est difficile de reconnaitre qu'on a besoin d'aide mais je pense que ça peut nous changer la vie dans un tel contexte.

@Cassie : pour les femmes en post ménopause, c'est clairement le rôle des hormones qui est pointé du doigt. Et quand on voit tous les effets physiques qui découlent de la ménopause, clairement le rôle des hormones sur le bien être du corps est indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cαssie



Messages : 190
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 25
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Ven 2 Oct - 0:44

@Barbie_Rose : En effet, une des hypothèses est que l'épuisement des hormones sexuelles lié à la ménopause provoquerait des altérations au niveau physiologique, favorisant ainsi la réalisation de ce syndrome. Cela expliquerait alors la prédominance féminine.
Mais pour le moment cela ne reste qu'une hypothèse, aucune étude affirme avoir trouvé la réponse, l'explication. Et même si tout cela semble plutôt logique et fort probable, le doute fait que je ne pourrais pas être aussi affirmative que toi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cameronhayden



Messages : 65
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Ven 25 Déc - 20:20

Barbie_Rose a écrit:
En faisant ma petite lecture du matin, je suis tombée sur cet article :

http://m.20minutes.fr/sante/1696911-ur-brise-plus-mythe-syndrome-mortel

Et du coup, je me suis demandée si certaines d'entre vous avez déjà ressenti des "symptômes" post-rupture ?

Pour moi cet article est encore une illustration du pouvoir de l'esprit sur le corps.

Qu'en pensez vous ?

Hello

Il est bien connu et reconnu que le stress peut être la source d'arythmies, d'ailleurs les crises de spasmophilie n'ont aucune cause physique et sont uniquement liées au stress Smile Je crois que notre merveilleux cerveau est bel et bien capable d'interpréter les informations de stress et de les répercuter sur notre corps, qui n'a jamais senti que son coeur allait sortir de sa poitrine en situation de stress?
Eh bien lors d'une rupture c'est la même, et pour les gens étant déjà un peu sensibles du palpitant, ben parfois ça pardonne pas. Mais bon on parle bien de coeurs ayant déjà quelques heures de vol dans les ailes ou ayant déjà une maladie, on meurt pas tous les jours d'amour, sinon imaginez, on serait plus beaucoup ici bas Smile

Joyeux Noel à toutes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Ven 25 Déc - 20:47

Sans en être à l'infarctus, je ressens de réelles douleurs physiques. Nausées, tremblements, accélération du rythme cardiaque. C'est assez stressant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mythe du cœur brisé...   Aujourd'hui à 17:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mythe du cœur brisé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-ce que je suis la seule à foirer mes pâtes brisées???
» Québec : un mythe, le manque de main-d'oeuvre?
» Que faire d'une pâte brisé sans four ?
» Cristal brisé
» Comment devient on un mythe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: