AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

» Shiro - La présentation d'une femme enfant
Aujourd'hui à 1:40 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 1:33 par renarde

» Féminin/Féminin
Aujourd'hui à 1:31 par Pyloo

» filles tatouees
Aujourd'hui à 1:04 par Shiro

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 0:37 par Louize

» cap ou pas cap ?
Hier à 23:23 par Shiro

» Relation saine, définition ?
Hier à 23:14 par koss

Mots-clés
image première vidéo DRAGUE lesbien films amour love saison lesbienne kyss service écoutez jour Adèle ebook kelysa girl film fois rennes votre vous belle femme récit
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 Violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Violence   Dim 17 Jan - 13:02

La violence a t-elle un sexe ?
Voici le titre d'un article sur le monde, que je n'ai pas pu lire dans son intégrabilité vu que je ne suis pas abonné, mais qui m'a interpellé.
Si l'une d'entre vous l'a lu, j'aimerai bien un petit résumé de l'article Very Happy

Les violences faites aux hommes, même si elles sont mineures sont une réalité a ne pas oublier.
Alors je ne parle pas de petits délits tel que les vols, arnaques, je parle des agressions, des meurtres, des viols ...
Néanmoins la plus grande partie de ces atrocités sont commises par des hommes.
Pourquoi ? Pourquoi un homme est-il plus enclin à la violence qu'une femme ?
On parle souvent de testostérone pour justifier cette violence, hors des études montrent que c'est pas forcément lié, que ca dépend du contexte. http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/02/testosterone-comportement-antisocial_n_4023563.html
Alors qu'est ce qui l'explique ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Pour continuer sur la violence en général, ne trouvez vous pas qu'il y en a de plus en plus ?
Ou alors trouvez vous qu'on en parle simplement plus qu'avant ?
J'ai pour ma part l'impression de vivre de plus en plus de violence verbale et comportementale dans ma vie de tous les jours.
Pas plus tard que vendredi soir, nous sommes sorti avec des amies, nous devions rejoindre 2 autres amies dans un bar gay friendly, le vigile en rentrant nous dit qu'il faut laisser nos sacs au vestiaire, nous n'avions pas de sacs donc avencons, la patronne nous arrete en disant qu'il faut laisser les vestes au vestiaire (ah, bon, en fait, fallait payer une entree quoi), du coup mon amie qui vient depuis un moment demande une explication, c'était en effet la 1ere fois qu'elle venait et que ca se passait comme ca, rien n'était affiché nul part, la patronne s'énerve et grosso modo nous dit de dégager si on est pas contente bon ...
Du coup on garde la veste d'une qui est partie dire à son amie qu'on ne reste pas et l'une qui est partie au toilette.
A priori, elles avaient ni veste ni sac donc ca devait pas poser probleme Laughing (mais on a bien compris que ni le sac ni la veste était le problème Razz et on compter partir du coup)
La patronne est allé s'embrouiller avec mes amies, le ton a monté et 2 gorilles sont arrivées pour les trainer et jeter dehors.
Moi j'étais dehors avec une autre amie, j'avais rien suivi de l'histoire a ce moment la et j'dis "tiens ca y est les voila" Laughing j'entends qu'en fait ca gueule un peu et la un des mecs, qui était le mari de la patronne a foutu un coup de poing a une des deux Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
J'étais profondément choquée.
J'suis direct intervenue en tentant de dialoguer, calmer le jeu, en disant que c'tait pas normal de frapper des gens comme ca, une femme en plus.
Et personne n'a bronché autour de nous Neutral
Impossible de discuter avec eux, celle qui s'est fait frappé elle était sonné, et l'autre, sa copine donc, elle était pret vraiment a se battre pour la défendre.
Ma pote insulte la patronne de pute, une fois qu'elle est plus la et v'la qu'y a son "neveu" qui se mèle a l'histoire, "ouais tu la traites pas de pute niania" "si tu continues a faire le bonhomme avec toi, j'vais faire le bonhomme avec toi et t'exploser la tronche" Shocked Shocked Shocked
Okay, la situation allait dégénérer, j'ai pris ma pote par les épaules et je lui ai dit "STOP TU TE CALME ON Y VA LA CA VA MAL FINIR" et on est allé ailleurs, on est rentré sans problème et on a heureusement passé une excellente soirée ensuite.

Donc, on a eu deux problèmes, dans les deux cas, la violence physique semblait la solution.
J'ai moi même eu quelques cas de ce genre avec la gente masculine.
Donc c'est ca le monde d'aujourd'hui et de demain ?
Dès qu'y a un problème, on se tape dessus et ca le règle ?
Est ce qu'en mettant les hommes et les femmes sur le pieds d'égalité il n'y a plus de respect sur le fait qu'on soit une femme comme il pouvait y en avoir dans les anciennes générations ?
Est ce que maintenant on est considéré a leurs yeux, comme comme eux, donc est on encore plus exposé à subir encore plus d'agressions ? Neutral
Ca fait limite peur je trouve.
En gros c'est "ta gueule et soumet toi" ou "rebelle toi et j'te frappe".
Revenir en haut Aller en bas
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Violence   Dim 17 Jan - 13:35

La violence a plusieurs origines.

En ce qui concerne les hommes, je pense que c'est énormément le facteur éducation et culture qui entre en compte.
On transmet de génération en génération depuis des siècles des valeurs qui n'ont plus nécessairement lieu aujourd'hui mais qui continuent à déterminer ce qu'est sensé être "la virilité". Les hommes ont dominé parce qu'ils étaient plus forts physiquement , donc plus à même de pourvoir aux besoins de la famille, plus à même de protéger la famille etc.
On demande toujours aux hommes de correspondre à certains schémas comportementaux pour être qualifiés de "virils" : être fort physiquement, avoir une apparence protectrice ( combien de femmes hétérosexuelles diront qu'elles ne se voient pas avec un homme plus petit qu'elles encore aujourd'hui ?)
On se soucie moins de l'état mental du garçon ou de l'homme en général ... en le poussant à ne pas pleurer, à réprimer ses émotions, à peu s'exprimer ( pour ne pas être "une femmelette" , comble de l'insulte )
Le moyen d'expression devient facilement le seul disponible : la colère ou la violence.

C'est là où la déconstruction du genre et le travail sur l'égalité des sexes est importante : permettre aux gens de se définir comme être humain et non pas comme cliché ambulant et obligatoire.

Sauf qu'il y a pas mal de freins encore à tout ça, et pas mal de travail à faire.

Concernant la montée de la violence en général. Je ne sais pas si c'est une réalité ou un ressenti.

Je pense qu'on abruti pas mal les foules. On ne peut pas dire que les grands médias tirent vers le haut. On est dans un monde de consommation et d'immédiateté. Les décisions se prennent vite, on a peu de temps pour prendre du recul, on est vidé par des boulots où on nous en demande de plus en plus pour "être rentable" ... plus de place pour l'introspection, la réflexion, l'elevation.
Du coup, la réaction immédiate est la plus simple : la violence, le rejet, la haine. L'autre est l'ennemi, l'autre à tort, l'autre doit être dégagé du champ.

Ce fonctionnement est encouragé parce qu'il évite la remise en cause du système. Les gens sont vidés et frustrés mais ils s'en prendront à leur voisin, aux personnes qu'ils côtoient au quotidien ... ils ne se révoltent pas contre le système ( trop compliqué de réfléchir à ça, les solutions sont trop complexes, ça prend trop de temps ) , ils n'ont pas à modifier leur mode de vie , ils ont juste à continuer à être des bons petits soldats décérébrés.
Si leur comportement leur pète à la figure, ils trouveront toujours un appui pour leur dire qu'ils sont des victimes.

La source de la violence , c'est la réponse la plus élémentaire à une situation qu'on ne maîtrise pas, qu'on ne comprend pas...et l'incapacité à trouver des dérivatifs à cette violence, que nous avons tous en nous.

Le manque d'éducation, le manque de mots pour communiquer, le manque de recul, le manque d'elevation personnelle ... ça conduit à se comporter comme des animaux aux abois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Dim 17 Jan - 14:49

Pas cool ton histoire Alex ! Shocked

Je trouve également que plus ça va, plus on est entouré de violences en tout genre. L'instinct primaire et animal de l'Homme devrait être la dernière des solutions et est bien souvent la première... Pour ma part, je trouve que les mots sont bien plus percutants que les poings.

Je me suis accrochée dernièrement avec un "voisin" et ses potes, ils étaient 5 gars d'environ vingt-cinq ans. Je leur ai aimablement demandé de baisser la sono, qui était tellement forte que je n'entendais même plus ma radio et que les murs de ma maison vibraient Shocked

Leur première réaction a été de me répondre que je n'avais qu'à monter le son de ma radio Rolling Eyes et la 2ème de vouloir me faire peur en hurlant et levant les poings à 10 cm de mon visage... Je n'ai pas bougé d'un iota et leur ai dit 1. de baisser d'un ton parce que je n'étais pas sourde 2. d'arrêter de gesticuler les poings en avant parce que ça ne m'impressionnait pas le moins du monde. 3. qu'à 5 gars contre une nana, ce n'était pas très glorieux d'user de violence

Ils se sont calmés et ont a pu enfin discuter, je leur ai expliqué qu'ils vivaient en communauté et qu'il fallait un minimum respecter les autres sinon ils n'avaient qu'à aller vivre au milieu de la forêt Laughing . J'ai ajouté que j'avais eu le "courage" d'aller seule en pleine nuit toquer à leur porte, et qu'il aurait été plus facile de rester cloîtrée chez moi et d'appeler les gendarmes.

Ils ont admis que c'était vrai et que la majorité des personnes auraient fait le 17 sans se poser de question, se sont excusés et après être rentrés chez eux ont baissé la sono Smile . Une histoire qui finit bien mais qui aurait très bien pu dégénérer... Après je me doute bien que vouloir discuter avec certaines personnes est peine perdue Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Dim 17 Jan - 16:43

Minipoussin a écrit:
Les gens sont vidés et frustrés mais ils s'en prendront à leur voisin, aux personnes qu'ils côtoient au quotidien ...

Une sorte de défouloir ?
C'est vrai que j'ai l'impression que les gens cherchent un peu à provoquer la violence.
Est ce un moyen d'évacuer toute les frustrations ?
C'est une idée intéressante.

Je dois avouer qu'il m'est parfois arrivé d'être de mauvaise humeur pour divers raisons, et de "perdre patience" face à un client "difficile", de me prendre la tête avec lui ca m'a au final détendu.
J'avais évacué toute ma colère accumulée.
Après se pose la question si c'était mérité ou non ?
Pas toujours soyons honnête avec soi même !
Un client mécontent et virulent va souvent trouver en retour ma colère surtout si je juge que la situation n'est pas justifiée, sinon j'arrive plus ou moins a brosser dans le sens du poil.

La montée d'adrénaline, la sensation de puissance, la perte de controle, la violence une drogue gratuite ?  :impatient:


Dernière édition par Alexplosif le Dim 17 Jan - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arna



Messages : 547
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 22
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Violence   Dim 17 Jan - 19:15

En effet sacré histoire ! Shocked 

Personnellement j'ai pas mal de répartie dans ces moments là, mais certains sont bornés, même si tu calmes le jeu et que tu pars pour éviter que ça ne dégénère, le mec te rattrape et t'attrape par l'épaule en cherchant d'avantage l'embrouille... En toute sincérité je suis bien contente des cours que j'ai ou suivre quand j'étais dans les forces de l'ordre... Car même si je ne suis pas une nerveuse, ça me rassure toujours, et ça rassure surtout mes amies ... qui ont un peu trop confiance en mes capacités Laughing 

Tout ça pour dire que de nos jours, même si tu ne dis rien il y a toujours quelqu'un qui vient t'embrouiller ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glycine



Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 63
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 9:25

Je ne suis pas certaine qu'il y ait plus de violence qu'autrefois. Mais par contre on parle beaucoup, partout, à cause du net, des réseaux, des forums, de tous ces moyens de diffusion qui n'existaient pas.
Chacun a quelque chose à raconter. Et c'est repris, discuté et tout ce qui s'en suit.

J'aime bien l'analyse de Minipoussin, qui introduit la notion de temps trop court, d'impossibilité de réfléchir, de se poser.

Et puis ceci est exact :
Citation :
a source de la violence , c'est la réponse la plus élémentaire à une situation qu'on ne maîtrise pas, qu'on ne comprend pas...et l'incapacité à trouver des dérivatifs à cette violence, que nous avons tous en nous.

On peut aussi ajouter la légère paranoïa qui semble habiter tout le monde maintenant. Être sur la défensive ne permet pas des réactions sereines.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 11:43

"Souris au monde et le monde te sourira".

C'est vrai qu'avec tout ce qu'on lit, tout ce qu'on entends on devient méfiant de tout et de rien.
On a plus confiance en l'humain.

J'me suis plusieurs vu en voyage à l'étranger, dans des situations de "danger" d'après le lonely planet ou routard, j'me suis sentie en danger uniquement parce que j'ai lu que c'était dangereux d'etre la, mais je n'ai pas ressenti de danger en y étant.

Les attitudes méfiantes peuvent aussi surtout être très mal percues par quelqu'un qui ne veut que nous aider ...
Remettre ses bonnes intentions en doutes est mal vécu par celui-ci, et la, on s'expose à déclencher un énervement de sa part.
Et c'est vrai, en se mettant a sa place, tu me demandes de l'aide, j't'aide, au final j'vois que tu me crois pas alors que j'suis honnête, c'est un peu agacant et je comprends pas quoi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 11:47

Notre attitude peut aussi provoquer de la violence. Quand on a peur on se fait plus souvent "agresser", j'ai une amie qui a la trouille et change de trottoir quand elle croise quelqu'un de "suspect", son attitude énerve la personne en question parce qu'il ne comprend pas pourquoi elle change de trottoir... Le fameux "délit de faciès" ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Evidence22



Messages : 3929
Date d'inscription : 26/10/2015
Age : 43
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 12:18

La violence a toujours existé , oui on en parle plus, mais est ce que cela fait changer les mentalité honnêtement je ne pense pas.
Les faits divers se multiplient et pourtant les non réactions persistes ...pour moi c'est la ou est le drame.
Il y a pas longtemps j'ai entendu une scène qui m'a horrifié, un gosse qui pardonnez moi l'expression "se faisait éclater la tête" sa mère hurlait arrête tu vas le tuer...Je n'ai pas pu m’empêcher d'intervenir.
Vous imaginé bien que mon intervention ne fut pas du tout mais alors pas du tout apprécier... Je fais version courte hein, il finit par me menacer crier blablabla ...
mais il y a 2 choses qui m'a le plus choqué :
1 la réaction de la mère elle ne fait rien pour protéger son enfant je suis désolée si cela vous choque mais c'est impensable donc je la met au même niveau que le père
2 la réaction de flic au tel : on va pas se déplacer, dans le meilleur des cas venez faire une main courante et s'il y a récidive peut être que les services sociaux se déplaceront
ça, ça me sidère....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 12:49

Ma mère a été battu pendant quelques années, quand elle s'est décidé un jour à faire quelque chose contre ca, on s'est déplacé a la police avec son oeil au beurre noir et ses bleus au niveau des poignets, on lui a répondu "Non mais madame, vous croyez quoi, une main courante ne menera a rien, tant que vous êtes pas à l'hôpital on peut rien pour vous".

Ah ouais d'accord ouais ...
Faut attendre le stade mort ou gravement blessé pour que les gens fassent leur boulot ?
Et ils sont censé protéger la population c'est ca ? ...

Non mais on est clairement habitué a voir autant de violence !
Y a des attentats tous les jours dans le monde, on se dit juste "encore un".
C'est banalisé dans les esprits, ca choque plus, a part quand c'est chez nous ? Et encore.
Je ne crois pas en la sincérité de tous les gens qui se disent profondément choqué.

J'me demande jusqu'ou ca ira. C'est parti pour ne faire qu'accroitre.
Et j'espère que je ne serai plus de ce monde quand vraiment ca prendra une ampleur disproportionnée, je trouve déjà que c'est trop.


Revenir en haut Aller en bas
Vi'



Messages : 2805
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 14:43

Personnellement, j'peux monté en pression, surtout si j'ai quelqu'un qui m'est cher à coté de moi, une amie, ma mère, même si c'est un mec, j'suis assez protectrice dans mon genre, et pas certaine d'être capable de rester calme si on emmerde trop la personne avec moi.

Par contre, quand je suis seule, c'est comme l'a dit Turquoise, j'évite le regard, marche + vite etc etc. C'est une des raisons qui m'a poussé à faire du self défense, je voulais apprendre à me battre ! Et puis, en y arrivant, tu apprends qu'en fait, on t'apprends pas à te battre, mais à fuir, esquiver quand c'est possible, controler, à la rigueur riposter quand il le faut, pour toujours terminer par fuir. Au début, je trouvais ça stupide, je veux savoir me battre ! Mais au final, j'ai compris que pour beaucoup de situation, la fuite, pour sa vie, est la meilleure des solutions...

Pas plus tard que samedi soir, j'ai pris le bus tardivement avec ma copine, et je voyais des mecs avec leur despé et autre alcool à la main, à moitié bourré en train de crier, emmerder le monde et tout ça, j'me suis énervé toute seule dans mon coin à l'idée qu'ils viennent à leur tour nous emmerder et je savais que je ne pourrais pas calmer le jeu et qu'il vaudrait mieux que je me taise pour éviter une début de baston... Heureusement pour moi, + je m'énervais, et + notre arrêt était proche donc je gardais mon mal en patience.
Le genre de débile qui retiennent les portes du bus pour pas qu'elles se ferment parce que le pote est en train de pisser à coté... En fin de journée, après avoir été dans le froid et tout, je ne pensais qu'à un truc, les pousser tous dehors, que la porte se ferme et qu'on se taille.

Et une fois sortie, j'ai évité de rentrer chez moi parce que je savais que j'allais mettre ma colère sur le premier truc que je trouverais et c'était débile...

Alors bon, oui, j'suis p't'être un animal mais bon, j'essaye de me soigner doucement xD

Tout ça pour dire que toujours été là ou de + en + je ne sais pas, mais ce qui est sûre, c'est que ça craint grandement, que ce soit les cons qui ne respectent rien, que les flics qui ne réagissent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wynter



Messages : 72
Date d'inscription : 11/01/2016
Age : 46
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Violence   Lun 18 Jan - 14:53

C'est vrai que le fait que les médias en parlent plus, ils ont même tendance à en rajouter, peut nous faire penser que la violence est la seule réponse que les gens connaissent.

Je me demande s'il n'y a pas aussi une banalisation de la violence avec tout ce qu'on peut voir dans les films ou les séries TV. Les gens, surtout les jeunes, peuvent se dire que si leur "heros" fait ça alors ils peuvent le faire aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 9:11

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/01/25/trois-lyceennes-mises-en-examen-pour-maltraitance-dans-un-ehpad_4852848_3224.html

J'avais lu un article comme quoi la violence des femmes, même si elle est mineure, était perpétré en grande partie sur les personnes agées et les enfants.
On s'attaque souvent aux plus faibles, c'est connu !
Revenir en haut Aller en bas
Pat.high



Messages : 318
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 9:45

Avec ce qu'on lit ,et la simplicité de l'accès à l'information ,à chaque instant ,via des tas de supports ,on est "harcelée " par cette violence qu'on nous dépeins volontiers au quotidien et un peu partout .
On a accès quotidiennement à cette violence notamment grâce a Facebook et autre réseau sociaux .ca crée une espèce de climat de stress ,on a le sentiment que la violence est partout ,même si on s'en rend pas forcément compte,ajouter à cela la banalisation de cette dernière et les conséquences on les connaît . C'est un espèce de cercle vicieux .
Il est normal après qu'on ai l'impression de vivre dans un climat de violences qui s'intensifient
Elle Ont toujour été propre à l'être humain et ont donc toujour exister et en ça je rejoint mini poussin,même si une éducation même pas ou peu genrée ne conduirait pas à une amélioration des comportements .
Donner l'illusion aux gens qu'on vie dans un monde plein de violence et sans pitié ,contribue plus a augmenter ces violences que n'importe quelle éducation .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 10:25

Mais le raccourci n'est pas un peu facile ?
Justifier sa propre violence par le fait qu'il y en ait partout ?
Ca revient à dire que les gens sont des moutons ! Ce qu'ils sont, en fait Laughing qui ne pensent plus par eux même et suivent de moins en moins leur morale.
C'est sidérant quand même.
Sommes nous tous potentiellement des bombes à retardement ?
Y a t-il des gens prédisposés ?
J'avais vu un documentaire sur les renards, la domestication, ca a duré une 100 aine d'années, ils sélectionnaient que les individus sociables envers l'homme et sont ainsi parvenu a engendrer 100% de descendance sociable, inoffensive et sans aucune agressivité. Le renard est ainsi devenu domestique, avec quelques transformations physiques pour finalement ressembler a un chien.
Y a t-il un "gène violence" ?
Devient on forcément violent, par mimétisme, si on a été elevé dans un environnement violent ?
Pour eradiquer toute forme de violence, faudrait donc exterminer tous les individus violents ?
Chouette, on est trop sur la planète Laughing
Je pense que c'est bien plus complexe que ca pour l'homme, ca ne marcherait sans doute pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Pat.high



Messages : 318
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 11:50

Cest pas un raccourcis !!!! On sait parfaitement que la violence et polymorphe et qu'il n'y a pas qu'une cause de violence chez les individus.On a longtemps penser que la violence était dans les gènes,on sait de plus en plus que c'est faux.on ne naît pas avec un gène "violence " mais certains facteur ,y compris environnementaux ,favorise le développement de la violence .
Les schémas que tu proposent sont bien-sûr caricaturaux ^^c'est pas en supprimant les individus violent qu'on fera disparaître la violence .et non nous ne sommes pas des moutons mais il ne faut pas minimiser la force que peuvent avoir les images sur le cerveaux humains .etre acculè de violence constamment ,favorise les comportement violent . Sans etre des moutons , la majorité des gens pense que les violences ont considérablement augmenter ces dernière années , or pas tant quan Ca ,simplement l'accès à l'information est multiple ,et cet espèce d'abondance d'infos , donne l'impression que ces le cas .
Quand aux causes exactes elle sont multiples et non excaustives (culturel ,environementale ,liés aux trouble de la personnalité ,ou encore socio économique )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 12:24

Nan mais de toute facon, a quoi bon de chercher à comprendre la source de ca, on a la solution quand ca va trop loin : les prisons Rolling Eyes
Et quand y a trop de monde, pas de problème, on réduit les peines des copains pour faire de la place aux nouveaux !
Tout le monde est gagnant Very Happy

Non mais de toute facon, je pense que c'est comme ca et c'est tout !
Après tout, nos cousins les chimpanzés réputés pour être violents, se tuent aussi entre eux pour des questions de territoire, de femelles ou de bouffe What a Face
Revenir en haut Aller en bas
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 20:40

Je pense que la violence fait partie de la nature animale de l'homme, qu'elle a une fonction utile à la base ( se défendre, être en mesure de réagir face à une agression ) mais elle doit être canalisée, redirigée, apprivoisée pour garder son utilité.

En gros, nous sommes tous violents, mais nous sommes tous éduqués.

La qualité de l'éducation, la construction psychologique, la culture de la société font que cette violence s'exprimera plus ou moins selon les personnes.

Une personne amenée à s'interroger sur elle même, sur ses actes, leur répercussion...gérera mieux son rapport à la violence puisqu'elle se connaît déjà un peu mieux à la base.

Quelqu'un qui a appris à s'exprimer, à exprimer ses ressentis, à communiquer dessus ... gérera mieux puisque la colère et la frustration seront moins présentes par les mots.

Quelqu'un qui vit dans une société pacifique, où la violence n'est pas valorisée, la considérera plus facilement comme barbare que quelqu'un qui a évolué dans un environnement où la violence est banalisée et quotidienne.

Il est assez rare de ne jamais réagir sur le coup de la colère, de ne jamais dépasser les limites, d'être toujours sous contrôle, de subir en permanence sans jamais répondre ... mais "gérer" c'est savoir ce dont on est capable, savoir l'identifier, savoir rediriger les émotions vers quelque chose de plus anodin.

Et ce que je voulais dire au départ ... c'est qu'on ne vit pas dans une société qui aide à tout cela.

Je ne pense pas que la société soit plus violente dans son ensemble mais que les frustrations et la tête dans le guidon, en plus de la décérébration programmée des foules ... c'est un terrain fertile pour le développement des comportements extrêmes.
La violence est un comportement extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 21:45

Merci en tout cas les filles d'avoir participé a ce sujet !
C'est toujours intéressant de lire les avis de chacune, ca me pousse à la réflexion, à remettre en cause certain de mes avis, à m'ouvrir à d'autres possibilités !
J'ai parfois l'impression de plus trouver ma place dans ce forum, la rubrique "jeux" ou "blabla" sur lesquelles je participais pas mal pendant un temps, ne m’intéresse plus vraiment en ce moment et je suis ravie que certaines partagent avec moi la volonté d'échanger sur le monde qui nous entoure Smile
J'y trouve toujours des avis éclairés et réfléchis !
(Une spéciale Kassdédi a Minipoussin [sans but de dénigrer les autres hein, pas de malentendu Very Happy ] ! Nan sérieux ! Je le redis encore une fois ici, c'est toujours super enrichissant de te lire un peu partout sur le forum, je suis admirative de tes divers interventions).

Revenir en haut Aller en bas
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Violence   Lun 25 Jan - 21:56

Merci mdame sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Glycine



Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 63
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Violence   Mar 26 Jan - 15:40

Intéressant, à lire, pour comprendre le processus qui amène une femme à supporter, accepter de subir les violences conjugales, à ne pas envisager de partir : http://claudelafleur.qc.ca/violence-conjugale.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violence   Mar 26 Jan - 18:23

Merci Glycine pour ce lien !
Souvent les femmes battues se sentent honteuses d'en parler en f'sant le "choix" de rester.
J'ai moi même pris du temps à comprendre et à "pardonner" à ma mère de ne pas être partie plutôt, j'ai compris bien plus tard, en grandissant que ca n'a pas été simple et qu'elle a fait du mieux qu'elle pouvait.
Quand on a pas de famille, personne chez qui se réfugier, des problèmes d'argent, deux gosses sous le bras, que la police s'en tape, et qu'un ex mari menace de prendre la garde des gosses alors que celui ci se comporte mal avec eux on fait quoi ?
Bah on serre les dents, ont subi, le temps de trouver une solution.
Un schéma parmi tant d'autres, des plus simples ou plus compliquées, mais il ne faut jamais juger, jamais Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violence   Aujourd'hui à 3:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: