AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» suite logique
Aujourd'hui à 10:23 par popkorn

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 10:05 par Jodie75

» Présentation " HEY "
Aujourd'hui à 9:58 par Jodie75

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 9:12 par Wanum

» IRL - Lyon - 3 décembre 2o16
Aujourd'hui à 8:43 par Arkane

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 6:52 par Hippolyte

» Les vieux film francais en video
Aujourd'hui à 4:05 par Karolinah

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

Mots-clés
lesbienne vidéo votre jour femme récit saison vous écoutez kelysa belle girl rennes image kyss amour lesbien fois service love film films DRAGUE Adèle ebook première
Sondage

Partagez | 
 

 Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
glycerine



Messages : 9
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 22

MessageSujet: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 19:02

Je ne sais pas si il existe un Topic traitant de ce sujet, mais je pense que ça peut être intéressant de partager ici son expérience.

La question peut paraitre simple en apparence mais se révèle plus compliquée car on se rend vite compte que ce n'est jamais très précis quand on y pense. Love Letter
Certaines diront qu'il n'existe pas de "signes avant-coureurs", et d'autres se souviennent très bien de ces petits "signes".

Quand est ce que vous avez eu des doutes, quand avez vous accepté votre orientation, a quand remontent les plus vieux signes avant coureurs ?
Bien avant d'avoir fait son Coming out, il peut s'agir d'un attrait particulier pour un livre, un film, une musique (Je pense par exemple au groupe Tatu, ou certains films ou livres qui traitent du sujet de façon plus ou moins vague) ou encore des rêves récurrents, beaucoup d'amiES et peu d'amIS pendant sa scolarité ou le contraire, un amie avec qui vous étiez très proche... Ces petits signes et indices qui vous font dire aujourd'hui que vous étiez déjà attirée par les femmes. Calin

En ce qui me concerne, je n'ai eu que des amiES pendant ma scolarité, et les rares fois ou j'ai eu des amis garçon, ils étaient tous gays Laughing et j'étais souvent attirée par la féminité dans l'art, avec mes amies, dans mes lectures ou les films que je regardais. Je faisais aussi souvent des rêves avec des femmes de mon entourage pendant mon adolescence (Une amie, ma prof que je trouvais jolie...) En y repensant je pense que j'avais mal interprété ces signes.

Et vous? Very Happy Wink


Dernière édition par glycerine le Sam 9 Avr - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moox



Messages : 1364
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 23
Localisation : angers

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 19:30

Salut !

Pas mal comme topic !

Personnellement, je pense que c'est plutôt l'inverse, quand j'ai compris que j'aimais les femmes, beaucoup de choses me sont parut bien plus clair et avant courreur, mais mon homosexualité a été un déclic soudain et évident en moi un beau jour dans un tram.

Mais effectivement, j'aurai pu peut-être m'en rendre compte avant

Je me souviens d'une pionne au lycée que je trouvais tout simplement magnifique

je me souviens en ces mêmes années lycées avoir annoncé à mes potes qu'embrasser une femme me génerait pas, que je trouverai ça aussi normal qu'embrasser un homme, ce qui m'avait valu bon nombre de rejet et réactions de dégouts

je me souviens avoir déja embrasser sur des défis, des smacks, des filles qui avaient ça dégoutant, mais pas moi

je me souviens avoir toujours dis que je ne serai pas enceinte, je n'ai jamais voulu, je ne le voudrai jamais, a l'époque, je disais, ""j'adopterai", et j'avais 5 ans ^^

Je me souviens d'un film tombé dessus par hasard "imagine me and you", que j'avais beaucoup aimé

puis j'ai compris mon homosexualité, et ces petits détails, m'ont fait bien rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 19:36

Hummm bien moi c'était tout le contraire, j'avais que des potes garçons, je m'habillais comme un garcon, un vrai garçon manqué quoi Very Happy
C'est moi qu'on envoyait embêter les filles pour qu'elle se penche et que les copains mattent le décolleté XD
Et j'aimais beaucoup la soeur d'une amie ma soeur, elle avait un an de plus, je la trouvais trop belle Amoureux
Mais j'me suis jamais dit que j'étais amoureuse d'elle ou quoi !
J'avais un "amoureux" !
Je me suis éloignée des garçons au collège, quand trainer avec eux signifiait désormais pour les autres que j'étais amoureuse d'eux ou qu'on sortait ensemble en cachette Blasé
J'ai stoppé les jogging a cette époque la aussi, j'suis passé a un look plus mixte, comme tout le monde avait quoi jean basket.

Bon bref, vu comment j'étais, mes parents étaient persuadée que j'étais lesbienne donc ...
Pas vraiment de surprise plus tard !

Revenir en haut Aller en bas
glycerine



Messages : 9
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 19:42

Moox a écrit:
Salut !
Pas mal comme topic !
Personnellement, je pense que c'est plutôt l'inverse, quand j'ai compris que j'aimais les femmes, beaucoup de choses me sont parut bien plus clair et avant courreur, mais mon homosexualité a été un déclic soudain et évident en moi un beau jour dans un tram.
Mais effectivement, j'aurai pu peut-être m'en rendre compte avant
Je me souviens d'une pionne au lycée que je trouvais tout simplement magnifique
je me souviens en ces mêmes années lycées avoir annoncé à mes potes qu'embrasser une femme me génerait pas, que je trouverai ça aussi normal qu'embrasser un homme, ce qui m'avait valu bon nombre de rejet et réactions de dégouts
je me souviens avoir déja embrasser sur des défis, des smacks, des filles qui avaient ça dégoutant, mais pas moi
je me souviens avoir toujours dis que je ne serai pas enceinte, je n'ai jamais voulu, je ne le voudrai jamais, a l'époque, je disais, ""j'adopterai", et j'avais 5 ans ^^
Je me souviens d'un film tombé dessus par hasard "imagine me and you", que j'avais beaucoup aimé
puis j'ai compris mon homosexualité, et ces petits détails, m'ont fait bien rire !
Very Happy Les tiens sont particulièrement éloquents je trouve! En particulier quand tu dis qu'embrasser une femme au lycée ne te gênait pas alors que tu ne connaissais pas encore ton orientation. Je pense qu'on a toutes un jour eu cette réflexion sans forcement se l'avouer et encore moins l'avouer publiquement Wink Mais toi tu l'a fait, peut être parce que tu étais déjà proche de ton déclic
Quand tu parles de ton "déclic" dans le tram, c'était quoi comme déclic? Et tu avais quel age?
Alexplosif a écrit:
Hummm bien moi c'était tout le contraire, j'avais que des potes garçons, je m'habillais comme un garcon, un vrai garçon manqué quoi Very Happy
C'est moi qu'on envoyait embêter les filles pour qu'elle se penche et que les copains mattent le décolleté XD
Et j'aimais beaucoup la soeur d'une amie ma soeur, elle avait un an de plus, je la trouvais trop belle Amoureux
Mais j'me suis jamais dit que j'étais amoureuse d'elle ou quoi !
J'avais un "amoureux" !
Je me suis éloignée des garçons au collège, quand trainer avec eux signifiait désormais pour les autres que j'étais amoureuse d'eux ou qu'on sortait ensemble en cachette Blasé
J'ai stoppé les jogging a cette époque la aussi, j'suis passé a un look plus mixte, comme tout le monde avait quoi jean basket.
Bon bref, vu comment j'étais, mes parents étaient persuadée que j'étais lesbienne donc ...
Pas vraiment de surprise plus tard !
Haha c'est clair que pour le coup, c'était presque "tout tracé" pour ton orientation.
J'adore le coup du décolleté, si c'est pas un signe ça Mdr
Et tu étais déjà consciente que ces signes étaient troublants ou pas encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moox



Messages : 1364
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 23
Localisation : angers

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 20:00

Mon cousin n'a pas été surpris pour un sous ^^
les autres, ca dépend, j'étais comme toi alex, un vrai garcon manqué depuis toute petite !!



j'avais 18 ans, a la fac une amie m'a sortie 'mon ex elle ..." et en rentrant le soir de cours, à 21h dans le tram en pleine nuit, je me souviens que c'était une évidence, le "elle", c'était ca, c'était ma vie, ce que je voulais, je le savais, pas de question a avoir la dessus


au lycée a un moment je me pensais bi, mais je pense que les reactions des autres m'a vraiment fait taire cet avis.
apres les bisous n'était que des délires
la premiere femme qui m'a embrassé je me savais déja lesbienne, ca n'a fait que confirmé (et quel baiser en plus *.* )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moineau



Messages : 347
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 59
Localisation : normandie/14

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 20:34

J'avais 10 ans (eh oui ça date...)...mon instit viens s'asseoir sur le bureau libre juste devant moi, elle croise les jambes et là...plus léger que le plus doux des murmures.....un crissement de bas nylon.
Immense trouble...
Mon premier amour féminin avait 14 ans, pas facile dans les années 70 de se confronter aux quolibets des camarades...Ce ne fut que platonique.
Un stage dans un établissement entièrement féminin à l'âge de 20 ans m'a permis de laisser libre cours à mes penchants , c'est là que j'ai vraiment su que j'aimais les femmes...
Peur des réactions familiales, mariage....catastrophe évidemment....divorce pour revenir à ce que j'étais certaine d'être ....homosexuelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 22:36

glycerine a écrit:
Alexplosif a écrit:
Hummm bien moi c'était tout le contraire, j'avais que des potes garçons, je m'habillais comme un garcon, un vrai garçon manqué quoi Very Happy
C'est moi qu'on envoyait embêter les filles pour qu'elle se penche et que les copains mattent le décolleté XD
Et j'aimais beaucoup la soeur d'une amie ma soeur, elle avait un an de plus, je la trouvais trop belle  Amoureux
Mais j'me suis jamais dit que j'étais amoureuse d'elle ou quoi !
J'avais un "amoureux" !
Je me suis éloignée des garçons au collège, quand trainer avec eux signifiait désormais pour les autres que j'étais amoureuse d'eux ou qu'on sortait ensemble en cachette Blasé
J'ai stoppé les jogging a cette époque la aussi, j'suis passé a un look plus mixte, comme tout le monde avait quoi jean basket.

Bon bref, vu comment j'étais, mes parents étaient persuadée que j'étais lesbienne donc ...
Pas vraiment de surprise plus tard !


Haha c'est clair que pour le coup, c'était presque "tout tracé" pour ton orientation.
J'adore le coup du décolleté, si c'est pas un signe ça Mdr
Et tu étais déjà consciente que ces signes étaient troublants ou pas encore?

J'étais bien loin de m'imaginer lesbienne a l'époque !
Plus tard, quand on commence a réfléchir a sa sexualité, je me suis pensée frigide Laughing
Je savais que quelque chose "clochait" par rapport a mes copines, mais je savais pas franchement quoi !
Je n'ai compris qu'a 17 ans Voui
Revenir en haut Aller en bas
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 30 Jan - 23:05

Les signes avant coureurs ... entre mes amitiés féminines à tendance exclusive, mes "blocages" incompréhensibles sur certaines filles, ma passion précoce pour Jodie Foster ... le fait que, déjà enfant, je ne voulais pas me marier et avoir des enfants mais "vivre en coloc avec ma meilleure amie" , je détestais les fins de conte de fée parce que je ne voyais pas ce qu'il y avait de cool à "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" ...

Quand j'étais petite, je servais de tests pour les filles plus âgées pour les bisous à l'arrière de l'école...pendant un court passage en pension, je m'étais faite une copine qui avait un comportement très ambiguë avec moi (mais j'ai rien vu sur le moment, j'étais super naïve et manifestement pas plus intéressée que ça)

Je trouvais toujours des excuses pour ne pas sortir avec les garçons avec lesquels ça aurait pu être possible ( bon , en fait "pas intéressée" , c'est une bonne excuse What a Face )

J'ai alterné des périodes très androgynes et très féminines de mon enfance à la fin de l'adolescence.

Et puis, il y avait une surveillante au lycée, manifestement lesbienne, qui me plaisait plutôt bien. Du coup, c'était plus clair pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
glycerine



Messages : 9
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 0:46

Moox: C'est joli comme déclic! On croirait que ça n'arrive que dans les films. Han le premier baiser avec une fille *_* Je crois que c'est pareil pour toutes les filles ici: Il efface tous les précédents, c'est lui le vrai premier baiser.

Moineau: C'est drôle de voir que la plupart d'entre nous a fantasmé a un moment ou un autre sur une prof, ça a l'air plutôt récurant.
Effectivement, ce serait tellement plus simple de connaitre son orientation avant de s’engager dans une relation qui finalement ne nous correspond pas... ça éviterait pas mal de drames. Merci pour ton partage Smile

Alexplosif: 17 ans c'est pas si tard que ça, mais finalement c'est plutôt surprenant quand on lit ton message, étant donné les nombreux "indices" de ta personnalité.
Au passage, j'aime beaucoup ton pseudo, bien trouvé! Very Happy

Minipoussin: Il y a beaucoup de volatiles dans cette discussion je trouve! Grand sourire
Pour Jodie Foster c'est fou quand tu penses qu'elle n'a que son coming out que récemment. Tout a fait d'accord avec toi pour les Disney qui bourre le crane aux enfants à coups de "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants".. Comme quoi, dés l'enfance ils y a des signes qui ne trompent pas. Tu avais tout d'une vraie de vraie Laughing Ou d'une féministe, au choix.
Et finalement ton déclencheur, c'était quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 9:45

Eh bien quand j'étais en primaire, la ou mon caractère était le plus marqué en quelque sorte, pas mal de filles étaient comme moi !
Dans le facon de s'habiller ou de se comporter ! On était des gamins, on jouait et on se comportait comme tel ! Y avait pas du tout l'enjeu "plaire" ou "regard des autres". J'sais pas trop comment expliquer, j'ai eu beaucoup de mal au passage primaire/collège perso ^^
Et puis on se pose des questions sur sa sexualité a cette age la ? Franchement, j'avais quoi 10-11 ans ?
La période collège-lycée, j'avais pas spécialement envie d'être avec quelqu'un, j'avais bien d'autres soucis en tête, c'était une époque difficile, j'ai tenté le coup avec un garcon en 3ème et un autre en première. C'tait chaotique XD
C'est en 1ère que j'ai commencé à me poser des questions et du coup a m'attarder sur les filles, j'suis sortie avec ma 1ere copine, et c'est clair que ca m'est apparu évidemment quand j'ai fait ma liste des signes avant coureur. Mais voila, 17 ans, je suppose que ca aurait pu se capter avant si j'avais eu un parcours différent !
En tout cas mes amis du collège/lycée, ne s'en doutait absolument pas et sont resté assez surpris Voui

EDIT : Et merci pour mon pseudo Razz
Revenir en haut Aller en bas
Zig'zag



Messages : 484
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 12:40

J'étais en train de vous lire et de me dire que décidément, non, il n'y avait vraiment pas eu de signes avant-coureurs pour ma part, quand soudain je me suis souvenue d'un "détail" que j'ai toujours pris soin d'oublier ou du moins que je n'ai jamais relier à mon homosexualité. Le fait est que, quand j'avais entre 8 et 10 ans, j'avais une meilleure amie et on passait beaucoup de temps l'une chez l'autre, notamment pour dormir. Et ils nous arrivaient souvent de nous faire des massages avant de se coucher et je me souviens que je ressentais avoir... envie de plus. Mais sans vraiment comprendre. Puis ça s'est arrêté et je suis passée à autre chose. Aujourd'hui, à répondre à cette question, j'y repense et oui, j'imagine que ça devait être un signe avant-coureur.

En dehors de ça, je me souviens juste, alors que je devais avoir 11-12 ans, de m'être dit, d'un coup comme ça, que oui je pourrais tout à fait tomber amoureuse d'une fille un jour. Et j'ai grandi avec cette pensée sans en être perturber le moins du monde, jusqu'à réellement craquer pour une fille à l'âge de 19 ans. Smile

_________________
Signature en construction depuis 1568. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuraaiko



Messages : 20
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 13:40

Depuis petite je disais que j'aimais pas les garçons , dès qu'un garçon me tourner autour je fuyais XD une fille en primaire disait m'aimer et étrangement ça me déranger pas mais à cette époque je me posais pas vraiment de question.Dans l'adolescence ça à changer je suis sortie avec un mec juste du flirt mais ça ne passer pas trop XD , j'étais très proche de ma meilleure amie en 5ème on s'embrasser pour des jeux ou juste comme ça ... mais pour moi ça signifier rien.On écouter Tatu x)
Puis j'étais amie avec une fille qui etait lesbienne, je me suis mise à tomber amoureuse d'elle... j'avais 13ans.Et la j'ai eu un déclic oui parce qu'avant de tomber amoureuse d'elle je pensais être hétéro... XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 20:34

glycerine a écrit:


Minipoussin: Il y a beaucoup de volatiles dans cette discussion je trouve! Grand sourire
Pour Jodie Foster c'est fou quand tu penses qu'elle n'a que son coming out que récemment. Tout a fait d'accord avec toi pour les Disney qui bourre le crane aux enfants à coups de "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants".. Comme quoi, dés l'enfance ils y a des signes qui ne trompent pas. Tu avais tout d'une vraie de vraie Laughing Ou d'une féministe, au choix.
Et finalement ton déclencheur, c'était quoi?

Vers douze ans , je me suis posée la question pour la première fois alors que je bloquais vraiment sur une fille du collège mais je pense que ça m'a trop fait peur et j'ai décidé d'attendre d'être sûre de moi pour me coller une étiquette.
A seize/dix sept ans j'ai eu un nouveau coup de cœur pour quelqu'un et ça m'a paru plutôt clair Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 21:12

En ce qui me concerne, je pourrais identifier quelques signes annonciateurs, plus ou moins significatifs.

Petite, les garçons ne m'intéressaient pas beaucoup. J'avais pourtant un certain succès mais ils me laissaient pour la plupart complètement indifférente. J'ai eu un seul "amoureux" en primaire... que j'ai dû "jeter" 3 jours plus tard ! J'avais l'impression d'être "amoureuse" mais dès qu'il a commencé à me coller un peu plus (dans le cadre d'une relation platonique d'enfants de 7/8 ans, hein), toute trace "d’amour" a disparu d'un seul coup. Je ne sais pas si cet épisode a été un signe annonciateur ou une simple coïncidence, mais il a eu le mérite d’exister.
A côté de ça, j'adorais les filles. Mes liens d'amitié étaient exclusivement tournés vers elles. J'avais notamment une meilleure amie avec qui je passais beaucoup de temps. Tout comme Glycerine, j’ai le sentiment que d’une manière générale la féminité m’attirait, que ce soit dans ce que je pouvais lire ou voir à la télé.
Durant cette même période, je me rappelle également avoir eu une fascination pour une fille qui devait avoir 2 ans de plus que moi et que je trouvais magnifique.
A cet âge là, évidemment, je ne me posais aucune question sur mon orientation sexuelle. Je vivais ma petite vie sans arrières pensées.

C'est au collège que j'ai eu mes premiers doutes avec l'apparition des premières attirances et des premiers fantasmes.Tout cela s'est affirmé progressivement jusqu'en 4ème où je suis tombée amoureuse d'une amie. Et là, je n’avais plus vraiment de doutes !
Mais ce n'est pas pour autant que j’ai tout de suite accepté mon orientation sexuelle. Ce fut une période assez pénible pour moi où je fus tiraillée entre mon attirance pour les filles et la peur de l’inconnu. C'est le fait d'avoir rencontré ma première copine, en seconde, qui m'a aidé à accepter et à assumer pleinement mon homosexualité. Parce qu’au fond, je me suis vite rendue compte que c’était avec elle que j’étais totalement épanouie.
Revenir en haut Aller en bas
yuna



Messages : 65
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 24
Localisation : Bretonne exilée à Nancy

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Jan - 22:00

Pour moi j'ai eu ce "déclic" assez récemment mais en y repensant je crois que je refusais d'admettre "l'inévitable".

Petite j'étais garçon manqué, je jouais avec les garçons, je voulais jouer au foot plutôt que faire de la danse (alors que maintenant bizarrement c'est plutôt l'inverse ^^) mais j'avais aussi cette amitié avec deux copines où l'on était très proches.
Je me souviens que petite j'aurais voulu être né garçon car c'était plus simple à assumer, mais plus tard j'ai compris que je m'étais trompée.
Pour rien au monde je ne voudrais être un homme, j'aime juste des trucs que la société qualifie de garçon manqué, j'aime les femmes et j'aime mon corps de femme.
Il y avait cette période à la fin du primaire ou les filles achetaient des magasines peoples et craquaient toutes sur Beckham alors que moi je craquais sur Nathalie Portman en princesse Amidala.

Il y a aussi eu ce moment où j'ai vu cette femme, elle avait ce truc qui fait que je ne pouvais pas détacher mon regard d'elle. Je n'avais pas de désir physique pour elle mais seulement le fait de pouvoir la regarder me comblais. C'était comme si le temps c'était arrêté pour me laisser la contempler.

J'ai aussi beaucoup aimé ces pubs pour le parfum où souvent la mise en scène, les jeux de lumière et la bande son rendent la féminité de la femme en valeur, comme un bijou pour les yeux.

Bref j'avais beaucoup de signes avants-coureurs mais je pense que je me suis voilé la face durant toutes ces années.

J'ai rencontré un homme sur le net par le biais d'un jeu en ligne avec qui j'ai eu une relation pendant 7 ans jusqu'à avoir le coup de foudre pour une femme.
Avec le recul j'avais beaucoup d'affection pour lui mais ça n'était pas de l'amour. D'ailleurs je n'avais pas de désir pour lui, simplement une très forte amitié confondu en amour.
J'ai flirté avec cette femme et c'est là que j'ai eu le déclic.
Avoir eu cette femme dans mes bras, sentir son odeur, l'embrasser, la regarder et la désirer... A partir de là je ne pouvais plus embrasser mon compagnon ou le prendre dans mes bras.
J'ai rompu avec lui deux semaines après mon déclic et depuis j'ai commencé à assumer mon homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glycine



Messages : 209
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 63
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Fév - 9:07

J'ai eu des tas de signes avant-coureur que je n'ai jamais sus interpréter.
J'ai été amoureuse d'une copine de classe dès le primaire et cela a continué au collège jusqu'à ce qu'elle change d'école. Je dis maintenant "amoureuse" mais à l’époque je rêvais d'être son amie exclusive. Car bien évidemment j'ignorais que l'on puisse être amoureuse de quelqu’un de son sexe. Impensable, n'est-ce pas à cause de "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"...
Et cela a continué à l'adolescence. Les garçons ne m'intéressaient pas. Un jour, en terminale, j'ai accepté de me laisser embrasser par un copain de mon frère, pour voir, pour savoir. Mais j'ai trouvé cela mouillé, baveux et totalement nul! Beurk! Mon frère avait beaucoup de copains et copines. De temps en temps, tous venaient à la maison le samedi après-midi et on dansait. J'aimais danser, mais j'évitais qu'un garçon s'intéresse à moi.
Et je ne comprenais pas pourquoi mais je ne cherchais pas non plus à comprendre.
A la fac, j'ai fréquenté des femmes qui militaient. C'était la grande époque du MLF. J'adorais me retrouver avec elles. Il y avait des lesbiennes, mais je ne le voyais pas. Et puis l'homosexualité n'était pas alors un sujet à débattre. Il s'agissait des droits des femmes, de l'avortement etc. Donc personne ne parlait ouvertement de lesbianisme.
J'avais une amie super, plus âgée que moi, qui me fascinait. Hétéro. Je suis persuadée qu'elle avait tout compris de moi. Et j'ai regretté qu'elle ne m'ait rien dit, que le sujet homosexualité n'ait jamais été abordé dans nos discussions.
Je me souviens d'une étudiante qui me tournait autour, qui venait chez moi sur n'importe quel prétexte. Marrant, elle avait le même prénom que celle dont j’étais amoureuse en primaire!
Pendant cette période où je faisais mes études, et cela a duré longtemps, et bien , je suis consciente que j'ai frôlé, fréquenté des couples lesbiens, des lesbiennes que j’intéressais. Mais je n'ai rien compris car rien n'était nommé.
Et je m'étais mariée. Avec un étudiant qui était toujours parti car il faisait des études qui l'emmenaient loin. En fait, il est clair que c'était bien pratique. Et quelques années plus tard, quand il a fallu s'installer définitivement ensemble, je l'ai quitté. Les relations sexuelles me barbaient. Je croyais être frigide.
Le déclic est arrivé quand un homme plus âgé avec qui je flirtais et qui me posait plein de questions, m'a demandé clairement si j'étais lesbienne. Enfin le mot a été dit, employé, le mot qui caractérisait tout, toute ma vie.
Alors j'ai tout largué. J'ai recherché une formation qui m'a ensuite amenée à Paris et arrivée là, j'ai d'abord trouvé du travail, et ensuite, j'ai cherché des asso lesbiennes, j'ai lu Lesbia , Gai Pied, et milité. J'ai entamée ma deuxième vie.

Après coup, je me suis rendu compte de l'importance de nommer. En effet dans ma famille, côté maternel, il y avait deux couples lesbiens. Des cousines. On les appelait ainsi. Mais personne ne disait qu'elles étaient homosexuelles. On expliquait que pour deux femmes célibataires, c'était mieux qu'elles vivent à deux, partager les frais d'un logement, partir en vacances ensemble etc.
Maintenant, je suis contente d’avoir pu aider ma sœur aînée à pouvoir accepter sans difficulté le coming-out de ma nièce. J'ai ouvert la voie familiale! Je me souviens d'avoir eu une discussion avec un de mes frères et ma belle-sœur au sujet de leur fils étudiant qui semblait être homo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keriane



Messages : 5
Date d'inscription : 27/01/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Fév - 16:33

C'est au collège que tout a commencé.. quand mes copines de classe à flirtaient avec les garçons, je restais seule pas du tout intéressée par les mecs, du coup elles se moquaient de moi en disant que je finirais dans un couvent...
Puis la période du lycée est arrivé, j'ai de suite été sous le charme de ma prof d'anglais, j'étais trés troublée par celà, c'était une période bizarre pour moi ..Pour m'occuper je me suis inscrite aux cours de théatre j'y ai fait la connaissance d'une fille trés sympa, on est devenu inséparables.
Un soir nous sommes sorties au cinéma et dans le noir elle m'a pris la main, j'ai senti une chaleur en moi que je n'avais jamais connu...les premiers baisers ont vite suivi..cette belle histoire a duré 2 ans..
Je l'ai dit sans trop attendre à ma mère qui l'a dit par la suite à mon père, je n'ai pas eu de souci dans mon coming-out.
Voilà ma petite histoire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Fév - 16:56

Du plus lointain souvenir qu'il me reste de mon enfance, j'ai toujours aimé les femmes. J'ai vécu toute mon enfance avec le désir d'être un garçon. Etre du sexe masculin était pour moi le seul moyen d'avoir le droit d'aimer une fille. Je ne connaissais pas l'existence de l'homosexualité.Je me sentais très mal, pas dans mon corps, pas à ma place.

Je suis également issue d'une famille tournée vers religion, mon éducation s'est faite à l'Eglise, au catéchisme, et dans des colonies cathos. Chaque soir, avant de me coucher je priai pour me réveiller et être un garçon. Ce n'est tout naturellement jamais arrivé... Au delà de tout ça, je me comportais comme un vrai garçon. Cheveux court, j'enlevé souvent mon tee-shirt, pour être torse-nu pour me pavaner devant les filles... Haha. Parfois, lorsqu'on m'appelait par mon prénom féminin, je rétorquais avec colère : <<Non, moi, c'est Bruno! >>. J'ai aimé être ce petit garçon.

Puis, mon corps à commencer à changer, je suis devenue adolescente avec les formes généreuses qui vont avec. Je suis contrainte de me forcer à être une fille... J'essaie avec les garçons. Et cela ne me fait aucuns effets. Mais je me force. C'est à ce moment là, que j'ai appris que la meilleure amie à ma mère avait une fille qui était homosexuelle. J'ai découvert l'homosexualité à ce moment. Cela jaser pas mal à la maison. Et contradictoirement, j'avais peur de cette fille comme si elle été contagieuse. Mes valeurs religieuses et  mon éducation me bloqué. A la maison, tout le monde disait que c'était dégoûtant. Puis, un jour, pendant l'été, je suis tombée sur une cassette vidéo d'un film policier lesbien. Je me suis sentie très excitée à la vue de ce film. Et puis, durant quelques mois, j'ai réfléchis sur qui j'étais vraiment. Un individu... de sexe féminin... qui aime les femmes.

A partir de ce moment là, j'ai rencontrée d'autres adolescentes dans mon cas. Et cela m'a aidé à m'accepter. J'avais douze ans.

Aujourd'hui, j'ai dix ans de plus. Pour rien au monde je voudrais être un homme. Je suis une femme homosexuelle épanouie et féminine. Un brin féministe également ! (Et athée ! haha)
Revenir en haut Aller en bas
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mer 3 Fév - 2:57

Les signes avant-coureurs étaient dans mon lycée, lorsqu'une fille m'a fait découvrir la série The L word ca été une révélation In Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2806
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mer 3 Fév - 9:52

Moi, je n'avais jamais entendu parlé de ce qu'était l'homosexualité, la bisexualité. J'avais pas de soucis à être attiré par un garçon, j'avais des soucis à ce que les garçons soient attirés par moi xD.
Mais il y avait cette fille, qui fut pendant 8 ans ma meilleure amie. Au collège, on parlait des garçons, qui étaient quand même pas mal con, et je lui disais " Je les comprends pas, moi, je serais un garçon, mais je ferais tout pour toi, te rendre heureuse et être avec toi ! " C'était mignon, au collège... Parce que je n'avais pas du tout envie d'être un garçon, juste de la rendre heureuse comme un amour et non comme une amie !
Et puis, quelques années plus tard, un peu avant la seconde, j'ai rencontré des amies d'une amie, surtout une en fait, qui m'a parlé de sa bisexualité, et je lui ai demandé de m'expliquer ce que c'était parce que je ne connaissais pas ce mot, son sens, et tout ça. Elle m'a expliqué, et là, j'ai compris pourquoi certaines filles sortaient du lot. Je savais que j'étais bisexuelle, mais que tout comme l'homosexualité, ça avait son tabou. Alors je ne l'ai dis qu'à celle dont je connaissais les pensées, comme cette fille, et nos amies communes !
J'étais déjà sortie avec un garçon, l'avait embrassé, sans éprouvé de dégout ou quoi que ce soit.
Un jour, j'étais de nouveau avec cette fille, on était toute deux célibataire, et dans le "jeu" avec nos amies commune, elle est venu m'embrasser, et c'était pour moi au même niveau que mon premier baiser avec un homme.
Je sais donc parfaitement qui je suis depuis pas mal d'années, je dirais depuis mes 14 ans, je le savais sans en connaitre le mot et vers 17 ans j'avais pu mettre un mot là dessus, et j'ai jamais vraiment éprouvé de soucis de ce coté là, je l'ai juste gardé pour moi tant que je n'avais pas de copine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aline44



Messages : 47
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 51

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Jeu 4 Fév - 18:06

C'est au lycée en seconde que j'ai commencé à me poser des questions, je sentais les garçons tournaient autour de moi mais je n'avais pas envie d'aller plus loin que copain-copine, j'avais un regard lointain sur la sexualité.
Puis en cours d'année une nouvelle fille  est arrivée, on a vite sympathisé, nous étions toujours ensemble, on ne pouvait se passer l'une de l'autre...Nous avons vite compris ce qui nous arrivait.. j'avais 16 ans.. Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie_Rose



Messages : 809
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Sam 6 Fév - 14:43

Pendant longtemps, je dirais qu'il n'y en a pas eu ou du moins, pas que j'ai pu percevoir. Il faut dire que je n'étais pas intéressée par les questions de couple/amour/sexe pendant très longtemps...

En terminale, j'étais super proche d'une fille, au point où j'ai commencé à me poser des questions sur ce que je ressentais réellement à son égard. La question de l'homosexualité était un point qui n'avait jamais été abordé dans ma famille tant et si bien que je ne savais pas comment traiter la question.

Je me suis finalement résolue à penser qu'il s'agissait d'une amitié forte sans rien d'autre. Cependant, je reconnais avoir ressenti de la jalousie lorsque je l'ai vue se mettre en couple et que j'ai commencé à perdre le contact avec elle...

Lors de ma première année de fac, une fille lesbienne m'a demandée si je l'étais, j'ai répondu que non. A l'époque j'étais en plein "flou artistique". Après j'ai découvert The L Word... et là ça a été une révélation. Et j'ai compris que je pouvais, j'avais "le droit" de ressentir des choses pour une fille. Ce n'est pas pour autant que j'ai assumé... mais je comprenais mieux ce qu'il m'arrivait quand je m'attachais plus que de raison à une fille de ma promo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumno



Messages : 1102
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 20
Localisation : Sur les routes de France

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mer 17 Fév - 14:29

Quand est ce que vous avez eu des doutes ?
Durant un slow , dans une soirée ou 90% des filles étaient lesbiennes.

Quand avez vous accepté votre orientation ?
Dés le lendemain j'ai accepté le fait que j'aimais cette fille, j'avais 17 ans,
Par contre il m'a fallut un mois de plus, en trainant sur un forum lesbien , pour accepter que je ne suis pas une hétéro qui 'aime une fille, mais bien une lesbienne qui aime les femmes . (et encore, pas vraiment les femmes ... Celles qui se sentent pas complètement femme ... Jsuis difficile Razz )
Grande militante anti-préjugés , je fus dégouté de devenir l'exemple parfait du légendaire : garçon manqué=lesbienne colère

A quand remonte les plus vieux signes avant coureurs ?
Maintenant avec du recul , je sais que ma vie était bourrée de signe XD
Le plus vieux j'avais 6 ans, et je bavais littéralement sur notre voisine qui devait avoir 17 ans à l'époque *-*
Puis j'ai bavé devant une fille d'un jeu télévisé,
Puis en primaire je voulais être le ptit copain de ma meilleure amie pour la protéger et l'embrasser ...
Le thème de la sexualité en général étant quasi inexistant dans ma famille, je pensais être un monstre fou quand je m'imaginais embrasser une fille, en fait je pensais même pas que c'était possible, que j'avais le droit ...
Pour autant sortir avec un garçon était hors de question pour moi, ou du moins coucher avec , mais je m'étais résolu a devoir soit  me forcer, soir rester celib toute ma vie Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misteriosa93



Messages : 27
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 29

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 22 Fév - 12:22

Bonjour,
Je suis nouvelle ici.
En lisant tout vos messages, ils me parlent mais je ne pourrais pas vous dire exactement si je le suis ou non.
Je pourrais vous exposer mon petit récit mais je ne sais pas si c'est le bon post pour cela.
Dites moi si je peux le poster ici ou créer un nouveau sujet.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zig'zag



Messages : 484
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 22 Fév - 13:38

misteriosa93, avant toute participation au forum, tu dois d'abord passer par la présentation Wink Ensuite, tu es évidemment la bienvenue pour donner ton avis et participer aux différents topics !

_________________
Signature en construction depuis 1568. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen_Coquelicot



Messages : 22
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 25

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 13 Mar - 23:47

Cela a commencé en classe de quatrième, une fille qui ressemblais à Kate Winslet en brune. Bien sûr, je savais que c'était impossible, alors l'attirance m'a traversée comme un coup de vent.
Puis il y a eu cette méchante manipulatrice narssicique en colonie de vacances qui m'a donné un baiser divin (dommage que ces chiens de mecs s'en rincaient l'oeil).

Et puis il y a eu l'été du bac. Sur la plage, sous fond de vodka orange, une mignonette qui me dit bonne et qui me supplie de l'embrasser (la rumeur s'était répandue, j'embrassais bien). Il y a eu quelques caresses, bien ou mal placées tout dépend de quel point de vue on se place.

The L_World et tutti quanti !

Girl powa Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohanane



Messages : 109
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 20
Localisation : Doubs (25)

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 14 Mar - 0:53

keriane a écrit:
C'est au collège que tout a commencé.. quand mes copines de classe à flirtaient avec les garçons, je restais seule pas du tout intéressée par les mecs, du coup elles se moquaient de moi en disant que je finirais dans un couvent...
Puis la période du lycée est arrivé, j'ai de suite été sous le charme de ma prof d'anglais, j'étais trés troublée par celà, c'était une période bizarre pour moi ..Pour m'occuper je me suis inscrite aux cours de théatre j'y ai fait la connaissance d'une fille trés sympa, on est devenu inséparables.
Un soir nous sommes sorties au cinéma et dans le noir elle m'a pris la main, j'ai senti une chaleur en moi que je n'avais jamais connu...les premiers baisers ont vite suivi..cette belle histoire a duré 2 ans..
Je l'ai dit sans trop attendre à ma mère qui l'a dit par la suite à mon père, je n'ai pas eu de souci dans mon coming-out.
Voilà ma petite histoire


Ton histoire me touche, cette scène au cinéma est adorable :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohanane



Messages : 109
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 20
Localisation : Doubs (25)

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 14 Mar - 1:45

À l'âge de 17ans, j'ai suivis des cours de rattrapage de mathématiques (l'éclate, youhouu) pendant les vacances d'été. J'y ai fais la connaissance d'un petit lutin au cheveux châtains et tâches de rousseurs, une fille drôle et adorable.
On parlait énormément ensemble après les cours, et un jour elle a mentionné son copain dans une de nos discussions. Mon état d'esprit a changé, j'étais contrariée sans comprendre pourquoi. Pourtant moi aussi j'avais un copain à l'époque.

Quelques mois après, j'y songeais toujours, mon couple battait de l'aile, et sur un coup de tête je me suis inscrite sur un forum lesbien ~ Révélation ultime, je suis tombé sous le charme d'une fille seulement en correspondant avec elle. Elle avait une telle culture, une conversation interressante comme rarement j'en avais partagé, elle était intense, drôle, poétique, belle. Je n'ai plus cessé d'aimer les femmes.

Quand j'ai commencé tardivement à me demander depuis quand j'avais ça en moi, je me suis rendu compte qu'il y avait certains signes que personne - y compris moi - n'avait su interprété. (Pour la petite anecdote, lorsque que je me suis affiché en couple sur Facebook avec une de mes exes, une copine de collège que je croyais hétéro m'a demandé si c'était une farce. Me confiant ensuite qu'elle avait toujours cru que j'étais homophobe...).

Le plus troublant dans les signaux, c'est que je n'ai pas côtoyer du tout la communauté LGBT, mais que j'avais conscience que ça existait sans jamais me dire que je pouvais en être. On me voyais comme une coureuse de garçons, mais j'avais assez peu de succès avec eux, je pense que mon caractère ne leur correspondait pas. Je m'ennuyais avec eux pendant les flirts... Y en a qu'un seul pour lequel j'ai ressentis énormément d'amour et d'intérêt - le dernier à ce jour aussi.


J'étais un petit garçon manqué, j'ai toujours trouvé mes amies toutes plus belles que moi, comme si je ne les valaient pas, beaucoup admirer (idolâtrer) les femmes en général, été en admiration devant le corps féminin, à la limite de l'obssession (je crois que c'est toujours le cas xD).

Lorsque je me suis mise avec une femme, tout semblait tellement naturel, instinctivement j'ai su "comment faire", et je le faisais bien apparemment. Hem.
Tout ça pour dire qu'il est plus qu'évident que les femmes sont pour moi ^^


Dernière édition par Yohanane le Sam 26 Nov - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Ven 15 Avr - 0:53

.


Dernière édition par Loulou le Jeu 12 Mai - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kanaria



Messages : 641
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 32
Localisation : quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Jeu 21 Avr - 15:23

Moi je me souviens quand j'étais au lycée, je devais avoir 16 ans, j'étais attirée par une camarade de classe mais j'en ai jamais parlé par peur des jugements. Je l'ai revue quelques années après au supermarché, je l'ai trouvé toujours aussi belle mais je ne m'étais pas avouée mon homosexualité à moi même.
Désormais, je vis pleinement depuis que grâce à une amie j'ai fait mon coming out et franchement je me rends compte que j'aurais dû le faire avant car j'ai perdu des années de vie par peur des "on dit". Maintenant je profite de ma vie et je ne regrette en rien de m'être affirmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yupioka



Messages : 8
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Jeu 21 Avr - 17:05

En vous lisant je me retrouve beaucoup, sauf sur un point.
J'ai fréquenté beaucoup, beaucoup, beaucoup de garçons. Et j'aimais ça, mais plutôt le coté flirt je dirais.
(En tout cas on peut dire qu'avec les mecs, j'ai vraiment essayé, ça oui !! Laughing )

Depuis toute petite je suis très garçon manquée. Plutôt élevée par mon grand frère, c'était un idéal à mes yeux, mon modèle. En primaire je n'avais que des copains, je ne me mêlais pas aux filles car leurs discussions m'ennuyaient à crever.
Au collège j'ai très vite commencé à flirter avec des garçons, ayant jusqu'à 4-5 petits copains par année (allant de quelques semaines à 8mois pour la plus longue relation). J'étais toujours fourrée avec eux et j'avais un succès plutôt franc je dois dire ! Après réflexion, c'est toute la période avant la mise en couple qui me plaisait vraiment, toutes ces petites attentions, le coeur qui battait la chamade pour un frôlement ou des regards qui se croisent. Mais une fois vraiment avec eux je m'ennuyais, je faisais tout pour qu'on se voit le moins possible en dehors de l'école et j'évitais même de montrer aux autres que j'étais en couple, ce qui m'a souvent value d’être considérée comme "coincée". (Et pourtant... J'ai eu des relations intimes assez tôt. Encore là, c'est plutot la découverte du corps de l'autre qui me plaisait, mais passer à l'acte ne me faisait rien, je coupais très vite court à la relation dès que le cap "découverte de l'autre" était passé).

A coté de ça j'ai commencé à avoir mes premières amiEs... Et c'est en y repensant maintenant que je vois tous les signes.  Pour les 3 amies qui ont eu beaucoup d'importance pour moi à cette époque, j'étais troublée sans trop chercher à comprendre pourquoi, imaginant qu'il s'agissait d'une incroyable amitié. Pourtant j'étais prête à beaucoup de choses pour elles, j'ai même changé d'établissement en 4ème pour suivre une fille avec qui j'entretenais une relation assez ambigue.. Tout ça parce qu'un jour, alors que nous étions en sorties scolaire en foret, j'ai grimpé en haut d'un rocher et qu'elle s'est extasiée parce qu'aucun des garçons n'avait réussi (faut dire que j'avais fait pas mal d'escalade en club dans cette même foret, mais chut). J'avais alors ressenti une fierté comme jamais, mais surtout autre chose de très étrange que je ne saurais encore aujourd'hui décrire... Cette sensation je la ressentais dès que j'étais avec elle, et je voulais tellement tellement continuer de ressentir ça que je n'ai pas hésité à la suivre dans ses conneries et dans son nouveau collège (nous sommes restées dans cette relation de meilleures amies ambiguës -d'un coté comme de l'autre- durant un an avant que je ne préfère retourner à mon établissement d'origine, mais jamais nous n'avons cherché à comprendre pourquoi notre relation était si bizarre ; après tout elle avait beaucoup de succès auprès des garçons et moi aussi, donc tout était "normal" !).

J'ai tout de même eue une vraie longue amitié avec une fille pendant les 4 années du collège. Notre relation était beaucoup plus "saine", même si vers la fin je me suis surprise à imaginer certaines choses avec elle... Que je supprimais très vite de mon esprit ! Nous étions très libérées pour parler de tout et surtout sexualité, et puis c'était l'époque "emo", la bisexualité battait son plein dans ce milieu, on en parlait facilement. Malgré ça et malgré le fait qu'elle même se pensait bi (sans avoir essayé), je n'étais pas à l'aise avec ça. Mon frère avait la critique facile et se riait beaucoup des homosexuels, pour moi c'était clair que je ne pouvais pas l'etre. Et puis je collectionnais toujours les petits copains, alors pourquoi imaginer être attirée par des filles ?

En fait ça a vraiment mis longtemps quand j'y pense. J'ai pas mal touché du doigt tout ça au collège, mais j'étais trop jeune et influencée par mon frangin (qui était hyper fier de mon succès auprès des garçons !). Au lycée j'ai connu un grand chamboulement familial, nous avons déménagé à l'autre bout de la france, plus d'amies, plus de frangin/frangines avec moi et je me suis pas mal renfermée sur moi même. Au lycée je n'ai plus jamais été attirée ou troublée par une fille, retour à la case départ d'ailleurs puisque je ne côtoyais plus de filles, préférant traîner avec mes meilleurs copains. (J'ai eu un peu moins de petits copains qu'au collège, mais ça restait fréquent, à vrai dire je n'ai presque pas connu de période de célibat depuis mes 16ans).
Finalement j'ai vécu 2 grandes histoires avec des garçons, mais même pour la dernière en date je n'étais pas à l'aise. Dès que nous avons emménagé ensemble j'ai été lassée, le sexe me laissait indifférente et ça en devenait même une corvée, à tel point que je me suis sérieusement penchée sur le terme "asexualité" ?

Mais en fait non.
Découvrir qui j'étais ne s'est fait que très récemment, pas dans un tram, et sans "grande révélation". J'en ai juste pris conscience au détour d'une conversation avec celle qui partage ma vie aujourd'hui, et je me sens ENFIN bien dans une relation, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Ven 22 Avr - 6:27

.


Dernière édition par Loulou le Jeu 28 Avr - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Ven 22 Avr - 6:33

Kanaria: contente que tu vives pleinement ta vie:) c'est chouette!
Revenir en haut Aller en bas
Athéna06



Messages : 69
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Juil - 18:58

Vous voyez une autruche ? Bon bah c'était moi, avant. Il y avait tellement de signes que c'est à se demander comment on peut être aussi aveugle.

- A sept ans, à la danse j'étais en "admiration" devant certaines femmes. Je me disais même que j'étais lesbienne. Et puis pouf ! Magie du cerveau humain, j'ai oublié avec le temps, je ne m'en suis souvenue que bien plus tard.

- la prof de français de 5ème et celle d'italien en 1ère que je vénérais quasiment. Sérieux, je me recoiffais en vitesse avant le cours et me remaquillais les yeux. J'espérais tout le temps qu'elles me remarqueraient ou qu'elles me demanderaient de rester après le cours et qu'on papoterait tranquillement. (juste papoter, halte là les perverses ! )

- J'étais un vrai garçon manqué, et je me tenais comme un mec.

- Je ne me suis jamais imaginé en couple avec un garçon. Et si enfant il devait y avoir, alors je serais une mère célibataire quoi qu'il arrive. Donc certainement pas d'homme dans l'image.

- A mon seul rencart avec un mec j'ai passé tout mon temps à me dire: "tu le trouves beau, donc tu vois bien que t'es pas lesbienne !"

Et à chaque fois que je doutais, je me sortais la liste des acteurs masculins dont j'apprécie le physique. Bornée, hein ? En fait il a fallu attendre mes 20 ans pour avoir la révélation, quand j'ai commencé à penser à une nana croisée à la fac d'une façon... pas très catholique on va dire. Et là: Eurêka ! Je me serais collée des claques. Avec le recul ça parait tellement évident, mais sur le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 31 Juil - 19:12

Depuis que je suis petite, mon regard est toujours attiré par les femmes. Que ce soit dans les séries animés que je regardais petite ou bien dans les films ... Je ne me posais pas de questions, pour moi c'était normal d'être "admirative", "attirée" par des personnes du même sexe que moi. En grandissant, ça s'est développé. Je n'ai jamais regardé les garçons, j'ai toujours regardé que les filles.

Mais une fois encore, je ne me suis posée aucune question. Ce n'est qu'en 4ème, 3ème que j'ai commencé à pleinement réaliser ce qu'il se passait. Mais je n'y croyais pas réellement. Je suis sortie avec des garçons que je trouvais "mignons" mais il n'y avait pas d'attirance réelle. Il y a une période ou ma meilleure amie se posait également des questions, et on a finit par "essayer" quelque chose. Ca a été le déclic pour moi. J'ai finis par arrêter de me voiler la face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelou76



Messages : 85
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 27
Localisation : Normandie LH

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Aoû - 18:30

Je suis tombée sur le film "imagine me and you" et j'ai adoré !!
Au college et lycée je me suis souvent fais la reflexion que certaines de mes amies etaient trés attirante !
Je suis sortie avec des hommes mais je savais au plus profond de moi que quelque chose "chochait"
Au cours de ma derniere relation "hetero" je ne pouvais detacher mon regard de sa meilleure amie.
Ensuite j'ai arreté de me voiler la face Aplause
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxtedy



Messages : 124
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 33
Localisation : Crest (26)

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Aoû - 18:51

Je me rappelle avoir toujours été fan des héroïnes de qui se battent comme des garçons, ou qui devaient se déguiser en homme pour pouvoir survivre (Lady Oscar, Princesse Saphir ou encore Fantagaro) mais je mettais ça sur le compte de mon côté garçon manqué.
Au collège/lycée et fac il m'arrivait d'être attirée par des amies mais je ne comprenais pas pourquoi, d'autant plus que j'étais toujours en couple avec un garçon à ces moments-là. Il aura fallu que je tombe vraiment amoureuse de deux femmes pour réaliser que j'étais bi. Mais j'ai pas encore l'occasion d'embrasser une femme et d'en être sure à 100%. Cependant le peu de tendresse physique que j'ai pu échanger avec elles m'ont bien montré que je kiffais ça bien plus qu'avec un homme ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kanaria



Messages : 641
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 32
Localisation : quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 1 Aoû - 19:11

je me souviens que quand j'étais au lycée, je devais avoir 18 ans environ et j'étais attirée par une de mes camarades de classe mais je n'ai jamais osé en parlé. Etre homosexuelle à cette époque ce n'était pas le plus simple et même encore maintenant beaucoup ont des préjugés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nature-L



Messages : 65
Date d'inscription : 02/03/2015
Age : 29
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mar 2 Aoû - 17:33

Sur le moment je ne le savais pas mais quand j'ai passé le cap, des événements du passé se sont éclairés.... Effectivement avec du recul j'ai eu une amitié très forte et je me dis qu'il y aurait pu avoir plus à l'époque. Puis quand j'étais plus jeune je me sentais au différente des autres filles sans pouvoir l'expliquer j'étais d'ailleurs plus proche des mecs. Et au collège et lycée ça c'est inversé je me suis rapprochée des filles et je nouais des relations très fortes... Chaque années une fille de ma classe m'intriguait... Mais sans que je sache vraiment pourquoi. Puis un jour j'ai compris et une amitié c'est transformé en relation... Voilà en résumé ce que ça donne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azahar



Messages : 139
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 17
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mar 2 Aoû - 19:02

A 9 ans, j'avais fait un bisous sur la bouche à une petite anglaise au camping, Amy de son prénom ahah, et je trouvais ça vachement cool. Puis vers 10 ans je crois, je regardais Secret Story et il y avait un couple de lesbienne, Samantha et Nathalie,  je me suis dit "ah bah je suis comme elle alors.", étant donné qu'à cette époque, je me sentais "amoureuse" d'une catcheuse (Mickie James  TropChou ) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelou76



Messages : 85
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 27
Localisation : Normandie LH

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mar 2 Aoû - 19:10

Azahar a écrit:
A 9 ans, j'avais fait un bisous sur la bouche à une petite anglaise au camping, Amy de son prénom ahah, et je trouvais ça vachement cool. Puis vers 10 ans je crois, je regardais Secret Story et il y avait un couple de lesbienne, Samantha et Nathalie,  je me suis dit "ah bah je suis comme elle alors.", étant donné qu'à cette époque, je me sentais "amoureuse" d'une catcheuse (Mickie James  TropChou ) Laughing

ahah Samantha et Nathalie je me souviens ^^ embrouilles sur embrouilles ... XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azahar



Messages : 139
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 17
Localisation : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mar 2 Aoû - 19:32

Adelou76 a écrit:
Azahar a écrit:
A 9 ans, j'avais fait un bisous sur la bouche à une petite anglaise au camping, Amy de son prénom ahah, et je trouvais ça vachement cool. Puis vers 10 ans je crois, je regardais Secret Story et il y avait un couple de lesbienne, Samantha et Nathalie,  je me suis dit "ah bah je suis comme elle alors.", étant donné qu'à cette époque, je me sentais "amoureuse" d'une catcheuse (Mickie James  TropChou ) Laughing

ahah Samantha et Nathalie je me souviens ^^ embrouilles sur embrouilles ...  XD

Ahaha clairement oui ! C'était pas le genre de trucs que mes parents auraient dû me laisser regarder quand j'y pense. Entre une hystérique folle et une fille qui aimait bien flirter avec les autres... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DansMonMonde



Messages : 66
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Mar 2 Aoû - 19:32

Adelou76 a écrit:
Azahar a écrit:
A 9 ans, j'avais fait un bisous sur la bouche à une petite anglaise au camping, Amy de son prénom ahah, et je trouvais ça vachement cool. Puis vers 10 ans je crois, je regardais Secret Story et il y avait un couple de lesbienne, Samantha et Nathalie,  je me suis dit "ah bah je suis comme elle alors.", étant donné qu'à cette époque, je me sentais "amoureuse" d'une catcheuse (Mickie James  TropChou ) Laughing

ahah Samantha et Nathalie je me souviens ^^ embrouilles sur embrouilles ...  XD
Lol ça c'est vrai. Je crois que c'est Samantha qui était ultra jalouse.^^ Elles se sotn séparées après, ce n'est pas étonnant.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss29



Messages : 109
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 28
Localisation : Là-bas mais très loin

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 7 Aoû - 11:14

Super topic lol

Pr ma part, je l'ai tjrs su depuis toutes petites mais parfois je devais faire semblant pour mes parents.
J'étais un vrai garçon manqué.
Plus drôle encore je savais parler aux filles (J'en draguais pour mes frères, cousins et amis...) et j'aimais ca (très romantique en plus comme si c'était un pouvoir que j'avais lol).
Puis un jour ca sait retourner contre moi. Je ne connaissais que draguer, la suite je ne connaissais pas.
Alors j'ai paniqué et pris mes jambes à mon cou.
Je suis sortie avec des garçons mais... quand on aime plutôt les girls, difficile de tjrs faire semblant.

Aujourd'hui je n'ai qu'une envie : trouver ma partenaire de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 11 Sep - 16:50

En fait, j'ai toujours su que j'étais homo ,  certains prétendent que je suis surtout trans., même  si c'est pas marqué sur mon front , mais à  me fréquenter les personnes  qui en sont persuadées, le " ressentent ".
Si c'est dit, c'est sûrement vrai EhEh
Comme Shane ( L.Word) qui offre son goûter à quatre ans à une demoiselle , j'étais du genre à  vouloir être le papa Smile
Et vers mes onze ans, si j'avais encore des doutes, ça se précisa avec des rêves érotiques qui confirmèrent que j'étais amoureuse de mon institutrice Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume



Messages : 11
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 41

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 23 Oct - 21:55

J'adore ce topic!
J'ai vécu dans une sorte de "déni" de mon homosexualité pendant 37 ans! C'est dire si des signes avant coureurs j'ai eu le temps d'en avoir! Malgré tout il m'aura fallu La Rencontre pour que tout s'éclaircisse et que ces signes deviennent évidents.
J'ai toujours eu des petits amoureux en classe, pas d'amoureuses. Par contre, je regardais le corps des femmes et aimais le dessiner. Les rêves érotiques aussi étaient très parlant Wink
Puis ce jour où j'ai demandé à ma mère ce que ça lui ferait d'avoir une fille homo à 8 ans...
Bref, aujourd'hui je rigole d'avoir été aussi aveugle, mais je ne regrette rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louize



Messages : 317
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 43
Localisation : astéroïde B 612

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 24 Oct - 11:02

Les signes étaient là, depuis l'enfance.
En primaire je me souviens avoir jouer au "docteur" avec deux amies, c'était moi le docteur Laughing
Au collège, même si on a tendance à enjoliver nos souvenirs, je me souviens avoir été attirée par des garçons mais sans plus. J'avais peu d'amies juste une ou deux mais les liens étaient toujours forts sans que rien ne se passe.
Et au lycée, c'est la première fois que j'ai envisagé avoir une relation avec ma meilleur amie. Je n'ai pas été plus étonnée que ça par les sentiments que j'avais pour elle, je crois que je n'ai jamais refoulé mon attirance pour elle ou pour d'autres femme, mais j'étais hyper timide à l'époque et jamais je n'aurai osé quoique ce soit!!
C'est bête!
Ensuite je suis entrée dans la vie active et je n'ai pas rencontrée d'autres femmes qui m'attiraient autant...j'etais un peu un ours, je sortais peu et trop timide ! Mais j'étais très attirée par le milieu homosexuel.
Puis j'ai rencontré mon mari... et j'ai enterrée mes envies et attirance, pour moi le mariage était sacré et j'avais fait ce choix, même si je n'ai jamais nié pas mon attirance pour les femmes.

J'ai une anecdote, je me souviens d'un film avec Clint Eastwwod, j'avais 17 ou 18 ans, impossible de me souvenir du titre, mais la scène se passait au lit avec sa compagne, elle lui avoue avoir fait l'amour avec sa meilleur amie pendant sa longue absence. Il lui répond simplement quelque chose comme, qu'il comprend et trouve cela normal car le corps des femme est très beau et que ce n'est pas étonnant qu'elle est cédée...Je crois que cette scene m'a fait l'effet d'une révélation et que finalement mon homosexualité n'etait pas une tar!
Ces derniers temps, j'ai eu cette petite voix qui me disait qu'il fallait que j'ose et je me suis "reveillée" (c'est vraiment l'effet que ça me fait) et je ne peux plus revenir en arrière! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jodie75



Messages : 139
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 41

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Lun 24 Oct - 21:17

Des signes, j'en ai depuis ma plus tendre enfance. Je me rappelle que j'adorais jouer au docteur avec mes copines, j'aimais avoir des contacts physiques avec mes amies. Je me sentais bien dans leur bras. Comme beaucoup d'entre vous j'ai aussi fait des rêves érotiques avec des filles. J'ai toujours été attirée par les femmes. J'étais et je suis encore une fan de Jodie Foster.

A l'adolescence, j'ai embrassé une amie. C'était trop bon!
Plus tard, la chanson du groupe tatu était mon refuge....
J'adorais les films ou des filles s'embrassaient et pourtant....
Aujourd'hui tout cela paraît évident mais à cette époque, je devais me marier, avoir des enfants (c'était mon rêve qui s'est construit par mon éducation) alors j'ai enterré  tout ça dans un coin de ma tête pour vivre une vie d'hétérosexuelles.

Bref malgré ces milliards de signes qui n'en étaient plus, j'ai attendu mes 40 ans pour sauter le pas. EhEh Very Happy
Il était temps! Sans regrets!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julietteee



Messages : 18
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 30 Oct - 13:40

Très bonne idée de sujet ^^
Moi je suis bi et pour ma part j'ai du mal a me rappeler des signes avant-coureurs. Je sais juste que j'ai toujours trouvé les femmes magnifiques, bien plus que les hommes (et puis entre nous il faut avouer qu'une bite, surtout au repos, c'est pas bien joli aussi hein), et que j'ai toujours regardé les deux sexes de la même façon quand je regardais les gens passer dans la rue.
Je me souviens d'une fois au collège sinon ou je dormais avec ma meilleure amie (qui n'a jamais été plus pour moi que ma meilleure amie) et en pleine nuit je me suis réveillée complètement collée à elle d'une façon assez spéciale (pas comme des amies qui dorment ensemble quoi), la gêne ultime. Je n'en ai jamais parlé et depuis j'évite inconsciemment les contacts physiques avec mes amies, style les petites caresses sur les bras qu'elles pouvaient se faire avant de s'endormir, ça me troublais.
Et puis l'année dernière j'ai flashé sur une petite blonde aux yeux bleu de ma prépa et là j'ai su qu'il n'y avais plus de doute à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PlumeVaillante



Messages : 57
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 16
Localisation : l'Eure

MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Dim 30 Oct - 18:07

Maintenant, que je le sais les signes avant-coureurs me saute aux yeux...

Jusqu'à l'âge de 13-14 ans, j'étais persuadée d'aimer les garçons, puis nous allons dire que doucement j'ai réalisé bien qu'en fait... non. Je n'ai pas d'explications Rebondis

Pourtant, je me revois jouer à ma cousine (vers 9-10 ans) en amoureux (je fais l'homme) et je prenais le jeu très au sérieux. Puis, ensuite il y a eu une amie qui m'a troublée en CM2 et que j'ai même embrassé, mais je n'avais absolument pas conscience de l’ambiguïté de la relation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous souvenez-vous des signes avant-coureurs de votre homosexualité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Engagez vous, rengagez vous...
» Vous souvenez-vous de la soupe de 10h à bord ?
» Vous souvenez-vous des sortes de cigarettes à bord ?
» Votre premier jour à l'école de spécialité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le monde est vraiment lesbien...! :: Problématiques LGBT-
Sauter vers: