AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» il n'y a pas d'âge pour...
Aujourd'hui à 16:37 par solaris

» Ca y'est...
Aujourd'hui à 16:26 par Angie37

» Boire un verre à Paris
Aujourd'hui à 15:20 par Sonia

» As tu déjà ... ?
Aujourd'hui à 13:32 par Cham-Cham

» Craquer ou pas ?
Aujourd'hui à 13:30 par Cham-Cham

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 13:25 par Cham-Cham

» Votre sourire/rire du jour
Aujourd'hui à 12:35 par juju23

» quand faut y aller, faut y aller hein
Aujourd'hui à 12:34 par Smoothy10

» Je n'ai absolument aucune idée de titre ... mais celui la passe crème
Aujourd'hui à 12:30 par Smoothy10

Mots-clés
vous amour films image lesbienne vidéo écoutez love moment récit service femme lesbien musique DRAGUE première saison belle Adèle kyss girl votre film jour ebook rennes
Sondage

Partagez | 
 

 Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Madhu81



Messages : 42
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 36
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité   Jeu 27 Oct - 20:59

Je me suis épilée très tôt car j'avais honte de ma pilosité plus importante que celles des filles de ma classe. J'ai donc pris le rasoir vers 12 ans, pour commencer par les jambes et les aisselles.

En grandissant, j'ai aussi fait le bikini et les lèvres, surtout que je me savais lesbienne.

Petit à petit, je me suis mieux acceptée, et j'en ai eu marre que la société me dise qu'une femme doit être lisse. Et vu le prix des rasoirs et des esthéticiennes... Je sais qu'il existe l'épilation laser, mais vu ma peau foncée, ça ne fonctionne pas.

Du coup, en ce qui concerne ma relation aux poils, elle est beaucoup plus libérée maintenant. Pour beaucoup, ça va dépendre de mon humeur et de la saison, de si je suis en couple ou pas.

Pour ce qui est de la pilosité de ma compagne, lorsque j'avais 20 ans, j'avais demandé à ma copine de s'épiler le maillot, et les lèvres. Et en fait, je le lui ai demandé pour mon confort et non pour le sien. Depuis, j'ai mûri et mon côté féministe aussi, et si ma compagne préfère ne pas s'épiler, moi, ça me va. D'autant plus que je trouve un peu excitant, cette sensation de doux, sur le pubis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami



Messages : 31
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité   Jeu 27 Oct - 22:16

C'est une question importante pour moi aussi , comme toi j'ai commencé à m’épiler tôt , du fait d'une pilosité non négligeable. Et comme j'ai la peau assez claire , c'est voyant , j'ai les poils noirs ^^'

C'est vrai que comme toi j'y ai accordé une place encore plus importante , vis a vis des femmes que j'aurais dans ma vie

Je suis toujours aussi dérangée par ma pilosité , mais elle est aussi fonction de mon humeur et de mon statut sentimental. C'est chiant de s’épiler , alors je le fais régulièrement mais c'est pas non plus une priorité si je suis célibataire , les jambes par exemple

Il est vrai que je me pose aussi des questions , en tant que féministe et de l'apologie du corps lisse et du pubis abricot . Mais je n'arrive toujours pas a enlever la gêne que je lie aux poils.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louize



Messages : 573
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 43
Localisation : astéroïde B 612

MessageSujet: Re: Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité   Jeu 27 Oct - 23:39

Première épilation du maillot...j'avais 42 ans Laughing sinon c'etait un petit coup de rasoir l'été.
Je suis blonde et très peu gênée par ces petites choses donc c'est du rapide sous la douche pour les jambes et les aisselles.
Mais pour le maillot, j'avoue que la sensation est agréable quand c'est bien épilé mais tellement éphémère! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie37



Messages : 1170
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 47

MessageSujet: Re: Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité   Ven 28 Oct - 11:47

J'ai beaucoup de chance, je n'ai rien ou presque, j'ai fait du définitif sur tout le corps, une petite retouche de temps en temps et encore. J'ai gardé ma peau de bébé.Smile
Bizz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Femmes et rapport au corps : La question de la pilosité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tout corps plongé dans un liquide... - de Christian Daumas
» Coaching collectif autour du rapport au corps et à la nourriture
» LA QUESTION DU TRANSFERT DES CORPS : 1915-1934
» Vrai corps des femmes après la grossesse
» Question Rqap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: