AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Votre sourire/rire du jour
Aujourd'hui à 16:27 par Prunetille

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 16:24 par Prunetille

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 16:22 par Prunetille

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 16:19 par Prunetille

» Salut tout le monde !
Aujourd'hui à 16:15 par Yohanane

» As tu déjà ... ?
Aujourd'hui à 16:14 par Prunetille

» Présentation " HEY "
Aujourd'hui à 16:12 par Yohanane

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 16:11 par Prunetille

» Envie de....
Aujourd'hui à 16:03 par Vi'

Mots-clés
jour image vidéo écoutez film votre kelysa vous ebook love service fois kyss lesbienne femme rennes lesbien belle Adèle girl amour saison première films DRAGUE récit
Sondage

Partagez | 
 

 Aimer sans retour ou ne pas aimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 21:12

Dans la catégorie "Peste ou choléra" ....trouvez vous qu'il est préférable d'aimer sans être aimée en retour ou de ne pas aimer du tout ?

Vous avez un temps indéfini , je ramasse les copies à la sainte glin glinte What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Dassault



Messages : 178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 36
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 21:29

Ne pas aimer du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paradox



Messages : 232
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 30
Localisation : some where in mars

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 21:35

Ben moi je dirais, ne pas être aimé du tout ça me va. du moins je préfère ça que d'aimer quelqu'un qui ne m'aime pas.
avoir des sentiments pour quelqu'un sans qu'il y ait de réciprocité c'est douloureux, y a le manque constant de la personne, l'attente et l'espoir vains. Je pense que ça crée quand même une certaine souffrance psychologique. on garde en soi des sentiments qu'on ne peut ni exprimer ni partager et on rêvasse sur des choses qui ne nous seront jamais accessible.
alors que quand on aime pas du tout, même si on se sent seule de temps en temps. On garde quand même l'espoir de rencontrer quelqu'un un jour et on profite de sa vie sans être focaliser sur une attente vaine. On est aussi plus ouvert aux autres possibilités que la vie nous offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://30ansthenwhat.e-monsite.com/
Alma34



Messages : 908
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 22:25

Moi je crois qu il est préférable d aimer et d être aimée en retour.. sinon je ne vois pas l intérêt ^^ sinon celui de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1931
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 22:32

Pour être une spécialiste de l'amour à sens unique, je dirais que je préfère tout de même aimer même si ça fait souffrir ça fait vivre aussi de sacrées expériences et je garde des souvenirs (plus ou moins beaux puisque j'ai toujours exprimé ce que je ressentais à la femme aimée. =)) et mes "expériences" m'ont permises de confirmer le style de femme que je voulais à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Roxtedy



Messages : 124
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 33
Localisation : Crest (26)

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 10 Aoû - 23:59

Balavoine disait qu'aimer était plus fort que d'être aimé. C'est tellement vrai. Mais qu'est-ce que ça peut faire souffrir quand c'est sans retour... Pour être en plein dedans je sais de quoi je parle. Pourtant j'ai toujours été heureuse d'être amoureuse, c'est un sentiment tellement puissant ^^ Mais là je donnerai n'importe quoi pour oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss29



Messages : 109
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 28
Localisation : Là-bas mais très loin

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 5:30

Ne pas aimer  affraid , ça jamais. Je suis qu'à même vivante  lol!
Je préfère mieux "aimer sans retour". C'est difficile, c'est douloureux mais je préfère.
Aimer pour moi c'est ça l'espoir, c'est donner une chance à l'amour.
Quitte à vivre, je choisis l'amour même si c'est sans retour Amoureux 
Je considère cette expérience comme aidant à faire le tri et me rapprochant un peu plus d'un amour véritable Rougis  
Ne pas aimer pour moi est synonyme de "morte" affraid et je ne la précipiterais  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrasDeBelette



Messages : 274
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 25
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 7:31

Moi je choisis la Peste ! Ah ? C'est pas ça le débat ...?

C'est trompeur comme choix. La réponse la plus "facile" c'est de ne pas aimer forcément. Parce qu'effectivement ça retire tout l'aspect douloureux qu'un amour à sens unique impose. Je pense d'ailleurs qu'entant que lesbiennes on a toutes expérimentées ce fameux "amour sans retour" au moins une fois dans notre vie pour une fille hétéro.

Mais bon, de l'amour ça reste de l'amour. S'il y a au moins une belle chose en l'être humain c'est justement sa capacité à aimer, pourquoi la gâcher. La douleur fait mal (si si ! XD) mais elle fait grandir, et de toute façon personne n'y coupe. Ne pas aimer, c'est le pire des vides. Se coucher les soirs et se lever les matins sans penser à quelqu'un, je trouves ça triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertuchoux.carbonmade.com/
Flork



Messages : 949
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 7:39

Les papillons ou la mort en somme xD

L'amour c'est le sel de la vie, on en a toutes besoin pour sûr, même s'il est sans retour.
Et pourtant dieu sait combien cette aimer à sens unique est difficile et douloureux.

'fin moi je dis ça... J'ai le coeur en berne depuis trop longtemps pour me rappeler ce que ça fait. J'idéalise peut-être.

Voilà ça c'est de la bonne vision occidentale.

-----

J'aimerais à présent ouvrir un chapitre plus sérieux, plus... Spirituel.
Je n'ai pas de religion à proprement parler, mais je reste assez inspirée par le bouddhisme.
Si je regarde à travers le prisme bouddhiste, je dis que la vie n'est que souffrances et que si nous souffrons, c'est à cause du désir qui nous anime. Plu(s) de désir => plu(s) de souffrance et donc une vie apaisée, propice à l'Eveil xD

Bwef. De ce point de vue, l'amour et les sentiments amoureux éloignent du nirvana. Il est donc mieux de ne rien ressentir du tout.

C'est vrai que ma situation assentimentale me rend la vie plus douce et me permet de me consacrer beaucoup plus aux autres.

(Vie plus douce... douce... sucrée..
Mini-poussin, j'me suis trompée.
C'est pas les papillons ou la mort, c'est le Sel ou le Sucre je crois... toi tu préfères quoi?)

*se relit*
((Oulah il était trop tôt pour pondre autre chose que des conneries))

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 9:27

Bah je me rends compte que l'état amoureux / passionnel est rare chez moi.
Généralement, c'est ça qui est douloureux quand c'est à sens unique, parce que ça dégage un tas d'émotions négatives, de tristesse, de frustration ... et dans ce cas,il vaut mieux que ça ne soit pas présent. Malheureusement, je mets des plombes à me remettre , d'où la logique, j'évite de m'impliquer pour un oui pour un non.

Mais un truc plus profond, je l'ai en permanence pour une ou plusieurs personnes depuis pas mal d'années.
Le style d'amour où tu ne souhaites que le meilleur pour l'autre et où t'es juste heureuse de savoir qu'il existe, sans avoir besoin d'y être rattachée par des histoires de couples/projets/sexe etc.
Certaines histoires ne sont pas faites pour être vécues d'une certaine manière mais peuvent l'être autrement. Et je n'appellerais pas ça de l'amitié non plus.

Je me dis que ne pas aimer qui que ce soit , ça doit être la misère la plus profonde.

Au final, ça va tant qu'il y a un certain équilibre entre ce que l'on donne et ce que l'on reçoit ( où si on y trouve son compte)

Bref, chuis pas aimée au sens purement amoureux du terme, et c'est sans doute un peu triste mais je ne peux pas dire que je ne le suis pas dans l'absolu , et inversement.

Tout combiné, je dirais que ce qui compte vraiment, c'est de se sentir soi même épanouie dans ce que l'on vit ( pour rejoindre l'idée de bouddhisme : la paix intérieure avec des émotions agréables et vivables )
Si l'on ne soumet pas ses sentiments à des injonctions et des auto limitations , tant qu'on respecte et se sent respectée...ben aimer c'est vital.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
renarde



Messages : 1069
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 9:59

quand la question a été posé, j'ai été la première à répondre. et puis finalement dans le même mouvement, j'ai effacé ma réponse. pourquoi ? parce que c'est une réponse à choix multiple sur laquelle on peu débattre dans le virtuel, sauf que dans la réalité, on a pas le choix.

les personnes qui aiment sans espoir de retour le savent bien et c'est ce qui rend les choses si douloureuse : le choix n'existe pas !

du coup poussin, la réponse que tu fais selon laquelle tu ne t'implique pas pour un oui ou pour un non, je la trouve super mignonne parce qu'au fond ça n'a rien à voir avec le fait de s'impliquer ou non.
je crois qu'aimer est une alchimie entre une disponibilité déjà présente en soi et la résonance que "l'autre" provoque en soi. ainsi, si une personne te fais vibré, c'est bien parce que l'alchimie opère et non parce que tu t'es impliqué ou pas. après, peut être que le fait de rester à une certain distance des gens permet de ne pas rentrer en résonance et c'est tout à ton honneur, te permet de rester à l’abri mais pour moi (surement à cause de ma sensibilité) autant rester cliver chez soi enrobé de papier bulles que de vivre. (je peux pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flork



Messages : 949
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 10:42

Nan mais mini-poussin elle a le contrôle tavu tmtc xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 10:50

minipoussin en fait elle deal des apps pour controler. Gros business. On va toutes se faire avoir encore.
Revenir en haut Aller en bas
Roxtedy



Messages : 124
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 33
Localisation : Crest (26)

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 10:56

Moi je note surtout qu'elle en est à 666 messages. Voi-là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 11:34

@renarde : je ne pense pas qu'il était question de débats nettiens mais plutôt de ressentis personnels et de réflexion sur la question.

C'est une question de fonctionnement.

Il arrive que l'on soit prise par surprise par des émotions, mais lorsqu'on ne connaît pas l'autre, ou à peine...il y a encore matière à agir dessus ( sauf cas de coup de foudre ... si j'ai pu me sentir très attirée par quelqu'un, je ne me suis jamais prise d'une passion folle pour une personne juste croisée ou entrevue ).

Étant cérébrale, j'ai besoin de "fond" pour aimer.
En grosse ligne générale, c'est pareil pour les filles qui me plaisent, donc ça aide à la réciprocité d’intérêt.
Quand j'aime à fond perdu , je dirais que c'est plutôt à cause d'un échec amoureux que d'une émotion sortie de nulle part.
L'émotion a été alimentée, nourrie, a eu le temps de grandir et paf le chien ...ce qui est assez piquant au passage.

La fille qui ne me calcule pas dès le départ, ou qui joue, je vais éviter comme la peste parce que je sais ce que ça fait , et ça ne fait rien de bon...ni amoureusement, ni amicalement.

Je pense que c'est un cheminement et une évolution, se connaître et apprendre à se respecter...essayer de se faire du bien à soi . J'ai pas toujours été comme ça. Je n'ai pas toujours aimé les bonnes personnes. Je continue à me planter, mais moins, mais différemment.

Si ça peut te rassurer, ça ne m'évite pas de prendre des vilains murs qui font mal, de rester un ptit temps avec des valises de sentiments non réciproques qui me font souffrir et qui me font me sentir comme une grosse couillonne  rabbit
Mais je gère. Et si besoin, j'appuie sur la touche eject.

Une relation qui nous fait souffrir plus qu'elle ne nous fait du bien n'a pas lieu d'être. Jamais. Ni amicalement, ni amoureusement.


EDIT : 667 ! ... z'avez pas fini oui ? cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
renarde



Messages : 1069
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 12:08

poussinet, je ne te répondrais qu'une chose : je t'envie ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flork



Messages : 949
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 12:28

Mini poussin : ma couillonne TropChou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninie17



Messages : 735
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 42

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 14:26

Pour ma part j ai eu un coup de foudre pour une fille et je pensais que c etait reciproque en tt cas au debut on etait a fobd ttes les 2 puis progressivement elle a mise des distances entre nous et moi je voulais continuer sur la meme intensite elle m a dit d attendre ce que je faisais bien sagement car j avais des sentiments pour elle ca a dure des mois de remise en question j ai eu bcq de mal a la quitter ms au bout du compte au bout d un moment qd ce n est plus reciproque vaut mieux arreter ...elle en a joue aussi bcq..cette histoire m a fait evolue et j attends moins de qqun pour ne pas souffrir..donc aimer sans etre aimee ca ne doit durer qu un temps car sinon tu perds ton temps et tu passes a cote d autres choses la vie est merveilleuse et faut en profiter un max en aimant ou pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dassault



Messages : 178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 36
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 16:00

Un peu comme Minipoussin, c'est une question de fonctionnement et un besoin de "fond" pour aimer. Quoique je préciserais pour ma part en disant que c'est une question de réciprocité et d'investissement pour développer le sentiment d'attachement.
On aime pas et on ne souffre pas de la même manière quand on est amoureux d'une inconnue, d'une pote, d'une maitresse ou d'une petite copine avec qui on est en couple depuis 3 ans... comme on est pas tous égaux face à la facilité d'attachement, de détachement, d'oubli.  
Sans vouloir trop dévier mais c'est quand même utile de le dire parce que ça fait partie des expériences relativement courantes, il existe des contextes plus confortables que d'autres. Etre aimé passionnément sans éprouver en retour un état amoureux est tout de même une position plus confortable que de se trouver à la place de celui/celle qui est à jamais invisible/ignoré(e) ou sera quitté(e) au bout de six mois de relation parce que le/la conjoint/conjointe veut baiser, aimer et tout donner à une autre bien plus intéressante que vous à ses yeux. Savoir que, quoi qu'on fasse, on restera toujours indésirable, désaimable, inexistante pour celui/celle qu'on aime laisse de méchantes cicatrices sur le visage.
La question a été posée sans contexte, sans développement. Je n'y vois pas l'appel à faire un choix entre le tout et le rien mais davantage à faire une synthèse sur tous les cas possibles ou sur notre fonctionnement/parcours personnel. Ma réponse aurait été différente si j'avais eu 18 ans. A cette époque, j'aurais privilégié la découverte de soi et de l'amour avec un grand A. J'aurais répondu "Je suis triste mais c'est cool quand même. J'apprends à me connaitre !". Aujourd'hui, à plus de 35 ans, après avoir bien vécu et pris le temps de faire de tri sur ce qui était essentiel et bon à mon épanouissement, je n'irais pas me laisser entrainée (volontairement) dans une expérience qui me donne le sentiment profond de solitude. Les expériences douloureuses et vaines laissent des traces et vous rendent moins disponibles pour d'autres tout autant, si ce n'est plus, enrichissantes. Je préfère consacrer mon temps, mon esprit, mon goût pour l'aventure, ma jauge de sensibilité à ce qui me porte plutôt qu'à ce qui est inutile et me détruit. Certains s'accommodent d'un flux à sens unique. Pour moi, c'est pire que tout. C'est une souffrance sans avantage, sans apprentissage ; un sentiment amoureux qui dessèche, vide et me plonge dans une détresse insupportable. Ma source vitale est plutôt dans l'échange, la construction, l'union, l'accord ; l'écho émotionnel. Rien ne vaut une croisière à deux que de se retrouver comme un con tout seul à bord d'un canot de sauvetage.  
Mon expérience m'a appris qu'il n'y avait rien de plus épanouissant et agréable à vivre que la réciprocité ; que ce n'est pas un bonus dans une relation mais sa base pour qu'elle se développe. Des occasions d'aimer ou d'être aimée sans réciprocité jalonnent notre vie. Le plus compliqué est de trouver cette "connexion" rare avec autrui... et la force/maturité de construire une relation harmonieuse et sécurisante sans avoir une phobie de l'échec et de la souffrance.
D'ailleurs, pour finir sur une remarque que je me suis faite, j'observe souvent que plus on avance en âge, moins on attache d'importance à aimer ou, plutôt, moins on cristallise dessus comme seule source de plaisir intense et de réalisation de soi. On s'occupe et s'épanouit dans d'autres domaines aussi enrichissants. On est également plus craintif et sélectif sur les futurs coups de coeur. On va rechercher en premier lieu le plus de sécurité et de confort possible en mettant de côté ce qui n'a pas d'avenir et manque de perspectives concrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirrah



Messages : 150
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 11 Aoû - 16:15

Je ne saurais pas quoi dire, j'ai pensée, par le passé, être amoureuse plein de fois ! Mais quand j'y ai réfléchie une nouvelle fois, je me suis demandé "Ai-je vraiment déjà été amoureuse ?"

Donc, je ne sais pas. On m'a souvent dis que lorsque je tomberais effectivement amoureuse je le saurais...
Du coup : Ai-je déjà été amoureuse ? ou alors : Suis-je si idiote que je ne sais même pas que j'ai été amoureuse ?....



GrasDeBelette a écrit:
Je pense d'ailleurs qu'en tant que lesbiennes on a toutes expérimentées ce fameux "amour sans retour" au moins une fois dans notre vie pour une fille hétéro..


Sans parler d'amour avec le grand A, j'ai l'impression que je n'ai expérimentées QUE "la fameuse attirance sans retour" ...

colère


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Jeu 18 Aoû - 11:29

.
je crois qu'aimer est une alchimie entre une disponibilité déjà présente en soi et la résonance que "l'autre" provoque en soi. ainsi, si une personne te fais vibré, c'est bien parce que l'alchimie opère et non parce que tu t'es impliqué ou pas. après, peut être que le fait de rester à une certain distance des gens permet de ne pas rentrer en résonance et c'est tout à ton honneur, te permet de rester à l’abri mais pour moi (surement à cause de ma sensibilité) autant rester cliver chez soi enrobé de papier bulles que de vivre. (je peux pas)[/quote]


Renarde, tu as super bien traduis ce que je pense. Aimer est simplement une alchimie et pas une volonté d'aimer ou ne pas aimer, sinon on verse juste dans la simple appréciation sans aucun "fond" ou résonance comme tu l'évoque. Je parle du genre d'Amour d'avoir une personne dans la tête, sans les dents, dans la peau.

Perso, j'ai tendance à aimer bêtement ceux qui m'aiment. Mon amour est conditionné par les sentiments de l'autre de sorte que quand quelqu'un me fait vibrer, je sais qu'en quelque sorte je ne laisse pas cette personne indifférente non plus. C'est pour ça que je crois en cette alchimie dont parle Renarde car je me vois pas aimer sans retour. Ce n'est pas possible. Si mes sentiments ne trouvent pas d'écho en face, ils s'éteignent. Je n'ai pas une once de masochisme en moi.
J'aime beaucoup une personne qui ne me correspond pas, qui est aux antipodes de ce que je suis, nous n'avons pas grand chose en commun et je ne la veux pas forcément dans ma vie (enfin des fois oui, et d'autres fois non). 'fin quand je dis aimer beaucoup, ce n'est peut-être  même pas le terme correct, mais pour dire qu'elle ne m'indiffère pas. J'ai pas mal lutté contre mes sentiments pour cette personne jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'elle ressentait la même chose...
Il y a aussi que je crois fortement que ce que nous aimons chez l'autre, c'est le reflet de nous-même, les yeux de l'autre sont comme notre miroir. Si je n'aime pas ce que j'y vois, je n'aimerais pas l'autre. A moins d'être un peu tordu, personne ne se pâme d'Amour devant quelqu'un qui le regarde avec dédain. A partir de là, il m'est impossible d'aimer quelqu'un qui ne m'aime pas.

Après, certains mécanismes "d'aveuglement" peuvent faire qu'on se trompe sur les sentiments de l'autre ou qu'on ne veuille voir que ce qu'on a envie de voir; ce qui mène effectivement vers des situations dans lesquelles on est seul à aimer ou un décalage dans les sentiments de l'un et l'autre. D'autre choses peuvent également entrer en ligne de compte et "fausser" la nature même du sentiment d'Amour pouvant amener à le confondre avec un autre sentiment...

Bref, pour répondre à la question initiale, aimer sans retour ou ne pas aimer, je dis ni l'un ni l'autre, mais c'est toujours plus facile d'aimer que d'être aimé.

Voilà ma copie Ma'ame Mini. Merci de me mettre une bonne note car j'ai vraiment réfléchi avant de pondre ça looool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbone



Messages : 468
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Ven 19 Aoû - 2:04

Ne pas aimer, cette idée est si triste. Une vie fade, insipide, vide...

Maintenant à choisir entre aimer à sens unique de temps à autres ou bien ne pas aimer pendant un certains laps de temps, je crois que ça dépend du moment, au cas par cas. Parfois, c'est cool une pause sentimentale et émotionnelle surtout et d'un autre côté "aimer sans retour" c'est une occasion d'apprendre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Ven 19 Aoû - 23:51

"apprendre des choses" comme quoi Carbone? Just being curious... tu aimes, mais tu n'es pas aimé en retour, qu'est ce que ça t'inspire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbone



Messages : 468
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Sam 20 Aoû - 0:27

Je n'ai pas d'exemple concret à donner en particulier. Je pense juste qu'on peut tirer des leçons quand quelque chose ne se passe pas comme on le pensait. Aimer et ne pas l'être en retour suppose dans mon esprit que ce genre de situation doit arriver tôt ou tard. Les choses ne devient pas néant une fois que l'on sait que ce n'est pas réciproque. La vie continue et on peut voir où ça nous mène cet événement, ses sentiments non réciproques mais réels, apprendre qu'en faire pour l'après, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chistera



Messages : 65
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 49

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Sam 20 Aoû - 7:27

Bjr a toutes
Moi, j ai poste un sujet sans reponse... Donc, je vais repondre qu aimer avec un grand A et ne pas l etre en retour fait souffrir... Bonne journee a ttes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chistera



Messages : 65
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 49

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Sam 20 Aoû - 7:27

Bjr a toutes
Moi, j ai poste un sujet sans reponse... Donc, je vais repondre qu aimer avec un grand A et ne pas l etre en retour fait souffrir... Bonne journee a ttes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renarde



Messages : 1069
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Sam 20 Aoû - 9:59

tu l'as posté où ton sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie_Rose



Messages : 809
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 29
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Sam 20 Aoû - 12:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam



Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 40
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mar 23 Aoû - 21:30

Aimer sans retour n'est pas déshonorant. Au moins on vibre on aime, on crée, on se sent vivant... Ne pas aimer pour moi c'est rester dans le noir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mar 23 Aoû - 22:41

Love is a curse that the others can t see.
Revenir en haut Aller en bas
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mar 23 Aoû - 23:52

That is debatable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mar 23 Aoû - 23:55

Indeed.
Revenir en haut Aller en bas
Tobeornot



Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2016
Age : 36
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 24 Aoû - 15:51

Après réflexion, j'aimerais autant ne pas aimer si ce n'est pas réciproque, ce serait un peu triste mais moins douloureux....néanmoins je n'ai jamais eu l'impression d'avoir le choix sur la question ou de pouvoir vraiment bloquer mes sentiments d'une part ou d'autre part d'influencer la personne en face. Faute de choix il reste quand même l'espoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 908
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 24 Aoû - 16:15

Lullah a écrit:


J'ai pas mal lutté contre mes sentiments pour cette personne jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'elle ressentait la même chose...

Pourquoi ne pas la vouloir dans ta vie dans ce cas, puisqu'elle ne t'indiffère pas ?? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grumpy



Messages : 4323
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Grand Ouest

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Mer 24 Aoû - 16:29

Je ne vois pas l’intérêt d'être avec qu'un qui ne ressens rien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Ven 26 Aoû - 10:18

grumpy a écrit:
Je ne vois pas l’intérêt d'être avec qu'un qui ne ressens rien !!

Si le monde savait cela, il n'y aurait pas de chagrin d'amour EhEh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kanaria



Messages : 641
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 32
Localisation : quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Ven 26 Aoû - 10:36

perso je préfère ne pas aimer que d'aimer sans retour , aimer quelqu'un qui ne vous aime pas ça peut être très dur. Le pire quand vous vous séparez car pour elle rien ne la relie à vous tandis que vous vous avez des sentiments pour elle et votre coeur va avoir mal .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimer sans retour ou ne pas aimer   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimer sans retour ou ne pas aimer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Aimer et être seule !
» auteurs que je ne connais pas: le coeur
» Quand faire un test ?
» Je vais faire poser un stérilet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: