AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Qu'est-ce que je fous là... ?
Aujourd'hui à 19:20 par samhea

» Qu'est ce qu'il t'énerve en ce moment?
Aujourd'hui à 18:17 par Darkstaar

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 17:43 par grumpy

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 17:25 par Keep_calm

» Votre image du jour ou du moment...
Aujourd'hui à 17:17 par Moox

» Bla bla du jour
Aujourd'hui à 1:42 par Nenette

» Des filles de Reims ou Champagne-ardennes?
Hier à 23:25 par Keep_calm

» Une particularité sur vous
Hier à 22:50 par cameronhayden

» A qui penses-tu ?
Hier à 21:58 par Leviosa

Mots-clés
coming musique amoureuse trois tatouages moox rennes tatouage oise humoristes video humeur copine film penses question jour plan image films manga lord hetero vous écoutez COLLegue
Sondage

Partagez | 
 

 Calamity Jane, 1953.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Calamity Jane, 1953.   Dim 4 Sep - 18:32

Bon! soyons logiques, les lesbiennes d'hier devaient se contenter de très peu question représentation dans les médias, et le cinéma n'était pas en reste pour cette problématique, si bien que le moindre aspect lesbien était loué .
(En même temps, ma jeunesse ne fut pas beaucoup plus heureuse question personnages de fictions auxquels je pouvais  m' identifier  Sad )
Aussi, quand est sorti ce western musical en 1953, avec Doris Day, beaucoup de femmes gay ont été ravies.
Pour ma part, je suis moins enthousiaste, mais, une fois encore ,  les temps ont changé , ou presque .
Revenir en haut Aller en bas
 
Calamity Jane, 1953.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» special JANE
» Laurier jane
» JANE SLALOM --photos!
» JANE à VARSOVIE
» je me présente Jane 54

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le monde est vraiment lesbien...! :: Littérature et cinéma lesbien-
Sauter vers: