AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Votre sourire/rire du jour
Aujourd'hui à 16:27 par Prunetille

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 16:24 par Prunetille

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 16:22 par Prunetille

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 16:19 par Prunetille

» Salut tout le monde !
Aujourd'hui à 16:15 par Yohanane

» As tu déjà ... ?
Aujourd'hui à 16:14 par Prunetille

» Présentation " HEY "
Aujourd'hui à 16:12 par Yohanane

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 16:11 par Prunetille

» Envie de....
Aujourd'hui à 16:03 par Vi'

Mots-clés
première femme saison films écoutez Adèle kelysa service récit vous amour rennes ebook kyss jour fois vidéo girl lesbien film votre belle lesbienne image DRAGUE love
Sondage

Partagez | 
 

 les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 24 Oct - 0:38

Bonsoir tout le monde, en cette heure si tardive mon cerveau est en ébulition, malheureusement pour mes heures de sommeil.
Depuis quelques jours à la ferme, je viens déjà de voir un lapin partir pour l'assiette et une dinde mourante se faire achevé (ou éliminé suivant le terme très mélodieux de mon maître de stage). Cela en plus du petit tour tous les matins pour vérifier que tout le monde va bien et ramasser les morts de la nuit quand il y en a.
Mon maître de stage a toujours grandi à la ferme et saigner les canards, cochons et autres animaux ça lui va... Même s'il y a un très grand respect pour ses animaux qu'il ne les maltraite absolument pas (éliminer une dinde quelques heures avant sa mort c'est sans doute une grande preuve).
Tout ça pour expliquer un peu le contexte de mes réflexions.

On vit pour la plus part d'entre nous dans des villes loin de la nature et on a souvent oublié d'où vient réellement le bout de jambon qu'on est en train de manger ou la dinde qui trône fièrement sur la table de noël. Aller demander à des primaires à quoi sert l'agriculture, vous serez très étonné des réponses et ce même en milieu rural...
Que se passera-t-il si on demandais à un citadin de venir visiter un élevage hors-sol dans lequel sont produits les jambons qu'il mange? Ou assister à la saigné d'un poulet?
Il est dur par moment de comprendre le rapport d'amour et pourtant de mort que les eleveurs entretiennent avec leur animaux. Comment peut-on donner un nom à une vache qui est pourtant destinée à l'abattage?

Beaucoup d'entre nous ont oublié d'où nous venait notre viande nos poissons notre lait, nos céréales... Moi la première d'ailleurs!
Il ne représente plus grand chose dans nos budgets (je parle en proportion par rapport à notre revenu global). Il nous arrive tout préparé sous cellophane près à consommer. Et pourtant l'alimentation c'est essentielle: pour la survie, pour la santé, pour son rôle social profondément ancré.
Alors comment faire pour renouer avec cet éléments essentiels de nos vies?

Voilà le fruit de mes réflexions tardives ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 24 Oct - 0:49

Bah, à ce propos j'ai écouté une émission très intéressante hier à la radio qui parlait d'une association "Terra Madre" qui travaille à rappeler la même chose que toi...

Maintenant, comment faire pour renouer avec tout ça... Bonne question ! Je ne sais pas trop : moi j'ai grandi avec des parents qui cultivaient notre propre jardin, mon père qui allait tuer des lapins chez une voisine veuve, parfois même un bélier. Mon grand-père élevait des lapins aussi. Bref. Je suis issue de famille de paysans, même si mes parents n'en étaient plus et que j'ai grandi à cheval entre la ville et la maison familiale où on allait tous les weekends (d'où le jardin...). Là où je vis aujourd'hui, y a plus vraiment la place pour un jardin, mais on fait pousser nos petites herbes quand même. Je me faisais livrer il n'y a pas longtemps des légumes en provenance directe des paysans de la région (mais les panier sont trop gros pour une seule personne... enfin, maintenant qu'on est de nouveau deux, il me faudra y songer !). Je vis à deux pas des champs. Alors forcément... J'ai été et je suis encore bien sensibilisée à tout ça ! C'est clair que si j'ai des enfants un jour, ils le seront aussi ! Et si c'est possible, je tâcherai de prendre le temps de cultiver à mon tour qlqs légumes, parce que quand même, ça n'a pas le même goût que les autres...

Pour les autres enfants, je ne sais pas ! Il faudrait peut-être organiser des courses d'école dans les fermes. Du reste, ça se fait déjà. Comme il y en a chez les apiculteurs par exemple. Les emmener de temps à autre dans la nature pour leur montrer des tas de choses. Mais bon. Là où je vis, c'est facile : même les grandes villes ont des parcs à portée de chaque école, et la plupart du temps, on est à qlqs pas de la campagne... Mais je suis bien consciente que dans les grandes villes, c'est pas évident...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 24 Oct - 22:16

rose a écrit:
Alors comment faire pour renouer avec cet éléments essentiels de nos vies?

Comment ? Je suis végétarienne, je ne mange ni viande, ni poisson. Je remangerai de la viande ou du poisson le jour ou je l'aurai moi-même tué, préparé et mis dans l'assiette Wink Bien sur, à l'heure actuelle je n'ai pas le courage de faire ça moi-même, du coup, je mange ni viande ni poisson. Mais ça, c'est peut-être un autre débat ^^

(bon peut-être que je remangerai de la viande/poisson le jour où je serai enceinte...)
Revenir en haut Aller en bas
MimiLaLune



Messages : 341
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 57
Localisation : Bleu D'Armor

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 24 Oct - 22:37

c'est un de mes thèmes de prédilection !
Mes amis en rigolent tous et font très attention à ne pas me lancer là dessus au cours d'un repas !
J'ai travaillé dans l'industrie agro alimentaire à une époque ...
Et j'en ai fait des choix depuis.
Sans tomber dans aucun extrémisme, je crois qu'il faut essayer de manger des produits le moins transformé possible par l'industrie.
Facile à dire, mais comme tu le soulignes nous avons perdu ce lien essentiel avec l'aliment.
Je ne supporte pas physiquement ces reportages où l'on nous montre de l'élevage hors sol, etc.
Pas par respect pour les animaux, mais par respect pour notre part d'humanité, qui ne gagne rien à s'écarter ainsi de traitements dignes des animaux.
En fait, dans une autre vie, je me serais bien rêvé fermière ...
Je suis une Marie Antoinette, qui s'est trop longtemps ignoré ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 24 Oct - 22:43

Salombo a écrit:
rose a écrit:
Alors comment faire pour renouer avec cet éléments essentiels de nos vies?

Comment ? Je suis végétarienne, je ne mange ni viande, ni poisson. Je remangerai de la viande ou du poisson le jour ou je l'aurai moi-même tué, préparé et mis dans l'assiette Wink Bien sur, à l'heure actuelle je n'ai pas le courage de faire ça moi-même, du coup, je mange ni viande ni poisson. Mais ça, c'est peut-être un autre débat ^^

(bon peut-être que je remangerai de la viande/poisson le jour où je serai enceinte...)

C'est la même chose pour moi Smile
Mais j'avoue que ce stage me fait me poser beaucoup de questions sur mes choix à ce point de vue aussi. Fin de toute façon pas de viande sans l'avoir tuer c'est une évidence pour moi ^^

Assez inhumain effectivement les élevages hors-sol...

J'ai beaucoup de mal aussi avec le calibrage du vivant: un animal en fin de production doit faire une taille, on ne respecte plus le cycle de la nature, tout est calibré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talime



Messages : 137
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 34
Localisation : À la campagne

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Mar 25 Oct - 10:03

Rose, j'aimerais te poser quelques questions sur la ferme dans laquelle tu fais ton stage. Pratique-t-elle l'élevage hors sol ? Est-ce une ferme en agriculture intensive ou au contraire, est-elle labellisée en Agriculture Biologique ?
Quelle est la taille de l'exploitation ?

D'après ce que tu nous dis, je ne pense pas qu'elle soit labellisée AB, puisque tu parles de calibrage d'animal. Les animaux reçoivent beaucoup d'antibiotiques, non ? Ils vivent en plein air ou enfermés et gavés ?

Brrrrrr, toutes ces pratiques d'élevage intensive me font froid dans le dos. Savoir que l'humain est capable de .... ça. C'est écœurant. D'autant qu'on ne peut plus dire que nous ne sommes pas au courant de ce qui se passe dans les élevages !!

Personnellement, j'ai arrêté de consommer de la viande qui ne soit pas labellisée AB. Par conviction éthique, d'abord, et bien sûr pour des raisons de santé également, notamment par rapport à toutes les doses massives d'antibios injectées dans les bestioles qui finissent dans notre assiette.
Alors, oui, c'est plus cher mais du coup, j'en mange beaucoup beaucoup moins, ce qui n'est pas plus mal non plus ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Mar 25 Oct - 22:50

Talime a écrit:
Rose, j'aimerais te poser quelques questions sur la ferme dans laquelle tu fais ton stage. Pratique-t-elle l'élevage hors sol ? Est-ce une ferme en agriculture intensive ou au contraire, est-elle labellisée en Agriculture Biologique ?
Quelle est la taille de l'exploitation ?

D'après ce que tu nous dis, je ne pense pas qu'elle soit labellisée AB, puisque tu parles de calibrage d'animal. Les animaux reçoivent beaucoup d'antibiotiques, non ? Ils vivent en plein air ou enfermés et gavés ?

C'est une petite exploitation: 30ha de maïs non irrigué, 4 000 pintades, 6 000 canards, 2 000 poulets et 3 000 dindes. ça peut paraître énorme. ça me paraissait énorme dans les chiffres mais en réalité c'est raisonnable: les animaux ne sont pas présents tous en même temps, ils tournent. C'est plutôt extensif: en intensif il faut 3 mois pour engraisser une dinde lui en prend 6 et demi. Et tout est en pleine air (avec bien sûr un bâtiment pour passer la nuit) avec des parcours qui m'ont impressionnés par leur tailles et je peux te garantir que ça gambade bien toute la journée Very Happy
Elle passe en phase de transition AB l'année prochaine (phase de transition: 3 ans pendant lesquels les productions sont bio mais ne peuvent pas porter le label). L'exploitant a toujours été pour la limitation des antibiotiques et autres médicaments. Et pareil sur ses champs.

Le calibrage est peu présent sur l'exploitation mais j'ai eu l'occasion de le rencontrer ailleurs. C'est plus les abattoirs qui le demandent. Sur l'exploitation ça veut dire qu'avant de faire sortir les poulets il doit les sexer. Les femelles sont plus petites que les mâles et ils doivent arriver en deux lots distinct à l'abattoir...

Sache tout de même quelques trucs sur le bio (je suis tout à fait pro-bio mais parfois je sais que l'éthique n'y ait pas...):
- il peut être hors-sol
- on certifie une culture ou un élevage mais pas toute l'exploitation: on peut faire de l'ogm juste à coté et dans la même exploitation, ou moins extrême, on n'a aucune obligation de recyclage des bidons vides...etc
- Beaucoup ce sont mis au bio en sentant un filon marketing et non par réelle conviction... (même s'il ne faut pas généraliser loin de là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MimiLaLune



Messages : 341
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 57
Localisation : Bleu D'Armor

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Mer 26 Oct - 13:36

Ca a l'air d'une jolie ferme sérieuse.
Et je suis d'accord avec toi, le "bio" n'est pas toujours aune garantie, sous la pression commerciale de l'Europe, certains critères sont adoptés qui n'ont rien de l'esprit de la bio.
Donc il faudra continuer à savoir lire une étiquette, et se fournir à côté de chez soi, chez qui on connait, plutôt qu'en super marché ...
Ce qui du point de vue des kilomètres parcourus, a évidemment plus de sens !
Et me dites pas que c'est pas possible à Paris lol!
Bref ! Pour moi, je me méfie de plus en plus de ce qui est étiqueté bio, et en particulier quand on trouve les produits dans de grandes enseignes.
Le principe commercial de la grande enseigne ne peut pas être corrélé à celui de la bio ...
D'ailleurs, la labelisation européenne n'a t'elle pas accepté dernièrement que des poulets en bio soient "débequés" , on arrache le bec des poussins, pour qu'ils ne puissent se blesser entre eux ...
Comme on coupe et brule les cornes des vaches ...
Et une vache sans corne, ça a l'air de quoi ? Hein ??? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rose



Messages : 269
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 25
Localisation : Val d'oise

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Mer 26 Oct - 16:57

Le débecage je le pratique demain sur les dindes, alors je ne sais pas pour les poulets mais sur les dindes c'est vraiment minime comme opération:
on enlève environ 2/3 millimètres de bec (ce qui correspond au pointu). ça revient au même que de couper un ongle (pas de saignement par exemple). Il y a juste qu'on le fait avec une lame chaude pour ne pas avoir à le refaire très vite, ça permet de diminuer de moitié la vitesse de pousse. Il y a juste le stress de l'attrapage pour les oiseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Lun 31 Oct - 4:51

Si on arrete de manger on meurt donc, on a pas le choix.
A moins de devenir végétarienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments   Aujourd'hui à 16:34

Revenir en haut Aller en bas
 
les lois de la nature ou comment nous parviennent nos aliments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces animaux que nous exploitons
» MUTATION : COMMENT NOUS SORTIR DE L'IMPASSE
» COMMENT NOUS REJOINDRE ET S'INSCRIRE SUR LE FORUM PRIVÉ
» Fabriquer son propre DAL
» Comment nous rejoindre sur les forums privés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: