AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Là je sèche ... un titre ? ... Ma vie ..
Aujourd'hui à 13:22 par Mikka-Do

» Demain est une autre nuit
Aujourd'hui à 12:34 par ArielPink

» TEST Découvre à quelle Winx tu ressembles le plus !
Aujourd'hui à 12:27 par Dassault

»  Noël 2016
Aujourd'hui à 12:23 par Dassault

» coucou
Aujourd'hui à 12:20 par Arkane

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 12:18 par Dassault

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 11:49 par Angie37

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 11:41 par Angie37

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 11:37 par Angie37

Mots-clés
film jour votre films vidéo femme kelysa lesbienne Adèle saison écoutez image récit lesbien belle amour première love rennes DRAGUE ebook kyss vous fois service girl
Sondage

Partagez | 
 

 BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 11 Oct - 21:44

Bonjour Bonjour

J'ouvre ce topic car je viens de lire  Lecture   qu'une journée (d'origine américaine) était consacrée, tous les 23 septembre depuis 1999,  à la bisexualité (Celebrate Bisexuality Day). Je n'étais pas au courant.. et je trouve cela plutôt bien. Smile

Ma curiosité m'a  donc poussée à me demander si les femmes bi assument pleinement et sereinement  leur double sexualité où si elles en souffrent ?  Hésite
Ni voyez surtout aucun voyeurisme de ma part,  Drapeau Blanc   je m'y intéresse car pleins de questions, à ce sujet, me titillent l'esprit !

Notre éducation ne nous permet pas toujours d’exprimer nos préférences sexuelles.
Etre bisexuelle peut être une souffrance puisqu'il s'agit, d'une recherche de soi et de sa sexualité. Pour certaines, la bisexualité peut être une phase transitoire entre une hétérosexualité insatisfaisante (ce fut mon cas)  et une homosexualité qu'elles ne sont pas encore prêtes à admettre. Pour d’autres, elle est un mode de vie qui correspond à une réelle inclination envers les deux sexes, mais n'osent pas toujours en parler. J'ai souvent entendu dire aussi "c'est juste une question d'individu, le sexe est secondaire", une alchimie entre deux êtres qu'ils soient hommes ou femmes. Pour moi, les femmes bi sont mystérieuses et dotées d'un charme irrépressible mais tellement effrayantes. Shocked  (pardon, j'y vais fort là !!).   Prosterné  Sans conteste la perspective de les voir s'enfuir un jour, sans prévenir, pour retrouver le lit des hommes... ou pas !! TropChou
J'aurai, je pense, toujours la désagréable sensation de ne pas la satisfaire et qu'elle veuille me changer pour un homme ! Pas d'accord
Bon, pour tout vous dire, c'est déjà arrivé avec une collègue bi, il y a longtemps. J'étais amoureuse  Love  et jalouse comme un pou !!  Mécontent  Mais... y'a pas eu trop de casse PomPom Girl cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elweena



Messages : 192
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 29
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 11 Oct - 22:07

Ah tiens un sujet qui pourrait peut être m'aider à me comprendre et exorciser un peu tout ça.

Pour commencer je suis bi mais pas assumée. Ou du moins j'ai refoulé toute attirance et affection pour l'être humain en général... Blasé

J'ai vécu quasi 4 ans avec une nana. Avant elle peu d'expériences avec les hommes, très peu d'attirances envers eux d'ailleurs.
Je dois avouer que ça me "fait souffrir" (c'est un bien grand mot) mais je ne trouve pas ma place. J'ai envie d'affection d'un homme mais je ne me vois pas être avec un homme pour plus qu'un plan cul ou du moins une relation brève.
La vie au quotidien avec un homme m'effraie voire ne m'attire pas. Avec une femme c'est si simple, si naturel ...

Ça me bloque à un tel point que je n'arrive pas à vouloir me mettre en couple.

Me mettre avec une femme et donc refouler mes envies/pensées parce que une femme qui accepterai ces pensées là je ne pense pas que ça existe.
Me mettre en couple avec un homme rah ça tire soit du fantasme pour lui soit ça l'effraie aussi !! colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 11 Oct - 22:51

Oh la la le sujet brûlant!!!!EhEh
Sérieusement , je suis homo. Et refuse qu'on me prétende bi non assumée, même si on tente de plus en plus de me convaincre qu'on tombe amoureuse d'un, être , et pas , d'un corps et que l'amour n'a pas de sexe.
Je suis malheureusement pour certains penseurs un simple animal qui répond à des instincts.
Et mes instincts me portent vers les femmes.
Je veux être honnête,   même si je m'entends avec un homme , je sais qu'il n'aura pas d'amour de ma part, c'est ainsi.
Un jour, on m'a lancé :
" imagine que la femme que tu aimes  devienne un homme , car c'est son choix , tu casses?"
Ma réponse fut et demeure oui, mon corps lui n'obéit pas à  mon esprit : ma chimie cherche l'ADN XX ^^.
Je fonctionne comme une enceinte à filtre bande passante féminine allant du butch au lipstick , mais sans caractère Y.

Seulement, c'est pas parce que je marche ainsi, que c'est pareil pour tout le monde.
Que certaines personnes soient sensibles aux deux sexes, j'y crois, mais faudrait pas oublier les opportunistes qui prennent ce qu'elles peuvent , quand il y a .
Alors , dans ce cas, je me méfie . Smile
Ce qui me désole pour les "bi" c'est cette espèce double peine qu'elles ou ils subissent de devoir se justifier. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zonia



Messages : 25
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 29
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 11 Oct - 23:27

Karolinah ton poste m´a bien fait rire et j´ai maintenant cette image d´un mec qui arrive devant toi pour te draguer et du tac au tac, tu lui réponds : "Ah non y a du Y en toi, va-t-en".

Je suis d´accord avec toi en tous points et une remarque a surtout retenu mon attention:
Karolinah a écrit:
Sérieusement , je suis homo. Et refuse qu'on me prétende bi non assumée, même si on tente de plus en plus de me convaincre qu'on tombe amoureuse d'un, être , et pas , d'un corps et que l'amour n'a pas de sexe.
Etant aussi homo à 100%, je suis étonnée du nombre de personnes qui nous pensent bisexuelles, alors qu´on assume notre homosexualité devant eux. Alors les remarques " Ouais, j´suis sûre que t´es bi au fond, si un jour tu croise un mec qui te plaît vraiment bla bla bla" ... non, non et non, on est le club anti-Y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cαssie



Messages : 190
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 25
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 11 Oct - 23:48

Alma34 a écrit:
J'aurai, je pense, toujours la désagréable sensation de ne pas la satisfaire et qu'elle veuille me changer pour un homme ! Pas d'accord

Et si elle voulait te changer par une autre femme ?
Serait-ce moins désagréable ?
Ou moins probable ?

Je ne pense pas.
La cause de cette rupture serait la même : l'état de votre relation qui ne la satisfait plus.
Et non un potentiel manque à assouvir... (Du moins pas celui auquel tu penses)

Les femmes bisexuelles ne sont pas plus aptes à tromper ou à rompre. Ce n'est pas propre à une orientation sexuelle. Lorsqu'elles s'engagent dans une relation exclusive, elles renoncent certes aux hommes... mais aussi aux autres femmes qui pourraient leur apporter tout un tas d'autres choses. Tout comme toi, au final.

Karolinah a écrit:
Que certaines personnes soient sensibles aux deux sexes, j'y crois, mais faudrait pas oublier les opportunistes qui prennent ce qu'elles peuvent , quand il y a .
Alors , dans ce cas, je me méfie . Smile
Ce qui me désole pour les "bi" c'est cette espèce double peine qu'elles ou ils subissent de devoir se justifier.

Les opportunistes seraient-elles uniquement représentées dans la sphère bisexuelle ? Se mettre par défaut avec quelqu'un, c'est déjà un drôle de concept, alors pas étonnant que la relation ne fonctionne pas ensuite...

Et pourquoi les bisexuelles doivent-elles toujours se justifier ? Peut être parce que nous sommes les premières à avoir des préjugés et à leur mettre ces derniers en pleine face... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham-Cham



Messages : 286
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 20
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 0:51

Je suis entièrement d'accord avec Cassie!
Et pourquoi avoir + peur qu'une bisexuelle vous largue pour un homme, et pas une lesbienne qui vous largue pour une femme ?
Si la partenaire en question va voir ailleurs (ce que je ne prône absolument pas), c'est qu'il y a une insatisfaction dans le couple et cela ne vient pas forcément de ce qui se trouve sous la ceinture!
Je suis pour ma part, bisexuelle. J'aime les hommes et les femmes, et ce qui m'intéresse c'est plutôt la personne.
Je n'aime pas me "restreindre" et me caser dans une catégorie en repoussant une personne parce qu'elle n'est pas du sexe recherché.
On peut être attiré par les deux sexes, avoir des envies pour les deux sexes, mais aimer une personne sans pour autant se soucier de son sexe, mais plutôt s'intéresser à ce qu'il/elle est.
Voilà ma vision des choses Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumno



Messages : 1102
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 20
Localisation : Sur les routes de France

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 6:07

Cham-Cham a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec Cassie!
Et pourquoi avoir + peur qu'une bisexuelle vous largue pour un homme, et pas une lesbienne qui vous largue pour une femme ?
Si la partenaire en question va voir ailleurs (ce que je ne prône absolument pas), c'est qu'il y a une insatisfaction dans le couple et cela ne vient pas forcément de ce qui se trouve sous la ceinture!
Je suis pour ma part, bisexuelle. J'aime les hommes et les femmes, et ce qui m'intéresse c'est plutôt la personne.
Je n'aime pas me "restreindre" et me caser dans une catégorie en repoussant une personne parce qu'elle n'est pas du sexe recherché.
On peut être attiré par les deux sexes, avoir des envies pour les deux sexes, mais aimer une personne sans pour autant se soucier de son sexe, mais plutôt s'intéresser à ce qu'il/elle est.
Voilà ma vision des choses Smile

Haha je voulais répondre à ce texte mais étant donné que Cham-Cham a lu dans mes pensées et a dit tout ce que j'avais à dire , je cite sa publie histoire qu'on la voix bien Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 12:48

Citation :
Les opportunistes seraient-elles uniquement représentées dans la sphère bisexuelle ? 
Justement  non, puisque pour moi les opportunistes ne sont pas bisexuelles  Smile
Je distingue perso les femmes qui utilisent, pas d'autres mots plus soft à proposer, hommes et femmes selon qu'elles aient l'un ou l'autre sous la main, ( j'ai été longtemps un homme de substitution , un ersatz, avant que ma femme revienne aux hommes : elle n'a jamais été bi, elle n'aimait pas la femme en moi, mais mes apparences masculines, ma façon d'être comme un homme , selon elle.) Et les bisexuelles qui aiment hommes ou femmes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 13:37

Je suis bi' et je le reeeeeeeeste \o/

J'ai appris l'existence de ce 23 septembre pour les bi' l'année dernière avec Jenlaine qui a mis un post' conscernant les bisexuelles. ( y'a d'ailleurs plein de sujet ouvert sur les bi' si ça t'intéresse ! )
Perso, j'ai plus grand chose à dire, tout à été dis.
Moi j'ai plus souvent été avec des hommes que des femmes, mais j'ai toujours su que les deux m'attiraient et je me bas contre l'idée de " ce n'est qu'une passade ma fille ". Non non, je suis bisexuelle et je vous merde avec le sourire EhEh

Et même si ma plus belle, longue ( et éternelle ? ) relation semble être avec la femme qui partage ma vie à présent, je suis et je resterais bisexuelle !

Pour autant, si tu/vous, avez des questions, j'suis plutôt pipelette dans mon genre ! ( Coucou Elweena & Cham-cham Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 13:57

Cassie :

Si elle voulait me changer pour une autre femme ce serait très désagréable bien sûr et fort probable, mais ce que je veux dire c'est que je suis tellement imaginative, qu'en pleins ébats je ne pourrais éviter de penser à ses relations avec les hommes en me demandant si elle n'en a pas plus envie charnellement à ce moment précis. Je sais, c'est crétin de penser ainsi, mais je n'aurai pas forcément confiance malgré la puissance probable de notre passion. Question

Cham-cham :
Ta vision des choses est on ne peut plus explicite et je la partage entièrement. En revanche, dis moi, toi qui est une bisexuelle bien dans sa peau (I think so !! Very Happy ), je sais que cette question ne t'a pas encore effleurée car tu es encore bien jeune, mais il faut que je sache une chose.
Si un jour tu rencontres un homme (ou une femme), que tu aimes éperdument et avec qui tu envisages de faire ou d'élever des enfants, le choix de la personne étant réglé, comment envisages tu ton avenir sexuel, pour le cas ou tu aies choisis l'homme ? Pense tu pouvoir passer une très longue partie de ta vie avec lui (c'est comme ça que cela se passe normalement), sans ne plus jamais avoir de rapports sexuels avec des femmes et inversement... Et si tu décides de te marier, pense tu finir tes jours en te disant que tu ne goûteras plus à l'autre sexe ? Et si tu es vraiment accro aux deux sexes et qu'au bout de nombreuses années de vie commune, ne crois tu pas que tu finirais par tromper pour te rapprocher de ce qui risque de te manquer à long terme ? Quelle voie choisirais tu ? Chui vraiment curieuse hein ??

Je re pose ma question initiale, à toutes, et à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse. Vivez vous vraiment votre bisexualité sereinement ou en souffrez vous ? Car même s'il s'agit prioritairement d'individu et non de sexe, réussissez vous malgré tout à vivre chaque relation pleinement sans penser, parfois, à l'autre sexe ? Désolée pour toutes ces questions, j'essaie juste de comprendre ce que vous pouvez ressentir. Merci infiniment par avance de vos réponses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 14:07

Vi,

merci pour ta réponse et désolée pour les doublons, triplons... etc et... super contente pour toi que tu t'épanouisses à merveille dans tes relations. D'autres aimeraient certainement les vivre de cette manière. Mais je pense qu'un jour, très lointain peut être, genre quand tu seras vieille, il faudra malgré tout faire un choix... I think so ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkane



Messages : 1833
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 83
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 14:21

Alma34 a écrit:
Cassie :

Si elle voulait me changer pour une autre femme ce serait très désagréable bien sûr et fort probable, mais ce que je veux dire c'est que je suis tellement imaginative, qu'en pleins ébats je ne pourrais éviter de penser à ses relations avec les hommes en me demandant si elle n'en a pas plus envie charnellement à ce moment précis. Je sais, c'est crétin de penser ainsi, mais je n'aurai pas forcément confiance malgré la puissance probable de notre passion. Question

Cham-cham :
Ta vision des choses est on ne peut plus explicite et je la partage entièrement. En revanche, dis moi, toi qui est une bisexuelle bien dans sa peau (I think so !! Very Happy ), je sais que cette question ne t'a pas encore effleurée car tu es encore bien jeune, mais il faut que je sache une chose.
Si un jour tu rencontres un homme (ou une femme), que tu aimes éperdument et avec qui tu envisages de faire ou d'élever des enfants, le choix de la personne étant réglé, comment envisages tu ton avenir sexuel, pour le cas ou tu aies choisis l'homme ? Pense tu pouvoir passer une très longue partie de ta vie avec lui (c'est comme ça que cela se passe normalement), sans ne plus jamais avoir de rapports sexuels avec des femmes et inversement... Et si tu décides de te marier, pense tu finir tes jours en te disant que tu ne goûteras plus à l'autre sexe ? Et si tu es vraiment accro aux deux sexes et qu'au bout de nombreuses années de vie commune, ne crois tu pas que tu finirais par tromper pour te rapprocher de ce qui risque de te manquer à long terme ? Quelle voie choisirais tu ? Chui vraiment curieuse hein ??

Je re pose ma question initiale, à toutes, et à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse. Vivez vous vraiment votre bisexualité sereinement ou en souffrez vous ? Car même s'il s'agit prioritairement d'individu et non de sexe, réussissez vous malgré tout à vivre chaque relation pleinement sans penser, parfois, à l'autre sexe ? Désolée pour toutes ces questions, j'essaie juste de comprendre ce que vous pouvez ressentir. Merci infiniment par avance de vos réponses. Very Happy

J'ai hâte de connaître toutes les réponses à tes questions, Alma... Ce sont aussi celles que je me pose la plupart du temps. ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 724
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 14:25

Chais pas...j'ai pas trop d'interrogations par rapport à tout ça.

Perso, je suis homo, je l'ai toujours été, je suis à l'aise avec cette étiquette.

Une fille me dit qu'elle est bi ... ben elle est bi. Elle peut préciser si elle veut derrière. Je ne vois pas pourquoi je devrais avoir un avis sur sa sexualité, sa façon de vivre ou d'être.
Pourquoi ça serait différent de "je suis hétéro" / "je suis homo" ? Pourquoi ça serait forcément plus compliqué ? Ou questionnable ?

Si une fille me quitte , ça n'a pas tellement d'importance que ça soit pour un homme ou une femme, ça fait mal pareil.

On pourrait plutôt poser la question : pouvez vous être attirée par une femme hétéro ou bi ? si oui pourquoi , si non, pourquoi pas ?
Dans ce cas, c'est pas l'autre qu'on interroge, c'est soi même. Et c'est plutôt ça le fond de la question. Qu'est ce qui dérangerait potentiellement dans l'idée de la bisexualité ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 14:55

Alors d'abord !

Alma34 a écrit:
Vi,

merci pour ta réponse et désolée pour les doublons, triplons... etc et... super contente pour toi que tu t'épanouisses à merveille dans tes relations. D'autres aimeraient certainement les vivre de cette manière. Mais je pense qu'un jour, très lointain peut être, genre quand tu seras vieille, il faudra malgré tout faire un choix... I think so ! Very Happy
Mes relations ? Je n'en ai qu'une  Laughing
Je n'ai pas de choix à faire, désolé, je serais toujours autant attiré par les hommes que par les femmes. La différence, qui n'est que mienne, c'est que je ne tromperais pas ma femme. Au pire des cas je la quitterais, mais autant que si c'était un homme, que ce soit pour une femme ou pour un homme, mais soyons honnête, je doute que cela arrive un jour :3
Pour autant, et elle le sait, lesbienne qu'elle est, je suis bisexuelle, et je le revendique partout où il faut défendre les bi'.

Alma34 a écrit:

Cham-cham :

Je ne suis pas cham-cham mais je vais répondre pour mon cas quand même ! ( Vu que ça intéresse Arkane Laughing )

Alma34 a écrit:

Si un jour tu rencontres un homme (ou une femme), que tu aimes éperdument et avec qui tu envisages de faire ou d'élever des enfants, le choix de la personne étant réglé, comment envisages tu ton avenir sexuel, pour le cas ou tu aies choisis l'homme ?
J'ai rencontré une femme, ma femme, que j'aime éperduement, que je vais bientôt demandé en fiancaille, avec qui j'envisage de faire des enfants, de les élever, le choix de la personne est réglé. Mon avenir sexuel ? Je suis avec elle, je fais l'amour avec elle et il ne me viendrais JAMAIS à l'esprit de le faire avec un homme. Ce n'est pas parce qu'ils ont un pénis qu'ils apportent quelque chose en +. C'est bien au delà de ça.
Celà fais bien des années que je n'ai plus couché avec un homme et je peux te l'assurer, cela ne me manque pas. Je suis donc lesbienne ? Oh que non, je pense que je me connais bien assez sans avoir à justifier auprès d'autrui que les hommes m'attire. La différence, c'est que ma femme est tout ce dont j'ai besoin. Je ne pense pas que bavé sur les muscles de Vin Diesel, ou sur le charme de Hugh Jackman ou encore Johnny Depp fasse de moi une femme qui trompe sa moitié. En tout cas, ma femme ne le pense pas comme ça et c'est tout ce qui compte !

Alma34 a écrit:
Pense tu pouvoir passer une très longue partie de ta vie avec lui (c'est comme ça que cela se passe normalement), sans ne plus jamais avoir de rapports sexuels avec des femmes et inversement...

C'est bien partie pour en tout cas, et à l'heure actuelle, et pour les prochaines heures aussi, oui, je me vois passer ma vie avec elle sans ne plus jamais avoir de rapport sexuels avec les hommes ( ou avec d'autres femmes Laughing )

Alma34 a écrit:
Et si tu décides de te marier, pense tu finir tes jours en te disant que tu ne goûteras plus à l'autre sexe ?

Je pense pouvoir vivre sans ne plus jamais coucher avec un homme. Pour la simple et bonne raison que ma relation que ce soit avec une femme ou avec un homme est au delà du simple fait de coucher avec. Et j'ai trouvé en ma copine tout ce dont j'avais besoin pour vivre pleinement ma vie de bisexuelle avec une lesbienne Laughing

Alma34 a écrit:

Et si tu es vraiment accro aux deux sexes et qu'au bout de nombreuses années de vie commune, ne crois tu pas que tu finirais par tromper pour te rapprocher de ce qui risque de te manquer à long terme ? Quelle voie choisirais tu ?

Ton incompréhension est là ! Il n'y a pas de " accro aux deux sexes " dans mon cas. Je ne dis pas, y'a des bisexuelles qui ont besoin des deux, j'en connu une, elle a trouvé son homme qui lui permet de coucher avec des femmes de temps en temps. C'est un accord entre eux, c'est leur vie. Moi je ne la concoit pas comme ça. Je ne suis pas accro aux deux sexes, je suis attiré par les deux. Alors non, je ne pense pas tromper ma copine pour aller voir " ce qui me manque " parce qu'au final, il n'y a rien qui me manquerait, si ce n'est elle si elle s'absente. Mais pas son sexe, elle, sa personne, sa présence, son amour, ses mots...
Je continue, je n'ai pas de voie à choisir, je suis bisexuelle.

Alma34 a écrit:
Vivez vous vraiment votre bisexualité sereinement ou en souffrez vous ?

Ma bisexualité, moi, je la vis bien. Le problème, ce sont les autres. Entre les (quelques) hétéros qui ne nous accepte pas ou les (quelques ) homos qui ne nous accepte pas. Les bi' qui trompent et qui du coup font qu'on est mise dans le même panier qu'eux. Je suis désolé, y'a des lesbiennes qui trompent leur copine parce qu'elles trompent, autant que des femmes/hommes trompent leur moitié parce qu'ils trompent. Pour autant, ça ne fait pas de toutes les femmes et de tout les hommes des salopes/salops.
Après, qu'on ne veuille pas de moi, bah c'est pas grave, j'serais là quand même xD
Qu'on n'ait pas voulu sortir avec moi parce que j'étais bi', bah c'est pas grave, y'en a qu'on essayé et qui n'ont jamais eu a redire de mes dérapés, n'en ayant pas eu...
Ma copine a eu peur, a cause d'une histoire similaire dans son passé, mais elle m'a fait confiance, et elle sait que jamais, JAMAIS, je ne la tromperais, pour une femme comme pour un homme.
J'ai appris à ne pas le crier sur les toits pour éviter de finir comme certains homos finissent à cause d'homophobe. Parce qu'il existe la biphobie, et elle est autant chez les hétéros que chez les homos. Mais peu de gens veulent bien en entendre parler...

Alma34 a écrit:
Car même s'il s'agit prioritairement d'individu et non de sexe, réussissez vous malgré tout à vivre chaque relation pleinement sans penser, parfois, à l'autre sexe ?
Ce qui me fait penser à l'autre sexe, c'est justement ces hétéros/homos qui n'ont de cesse de me dire qu'un jour je choisirais l'un ou l'autre, que c'est obligé que ca me manque etc... bah j'y pense ouais. Je pense que ça ne me manque pas. Pas le moiiiiiiiiindre du monde. Et même quand j'étais avec un homme, ça ne me manquais pas. Je ne me suis jamais demandé si je pouvais trompé la personne qui partage ma vie pour ne serais-ce que connaitre ce que c'est que de coucher avec une femme. Non.


Alma34 a écrit:
Désolée pour toutes ces questions, j'essaie juste de comprendre ce que vous pouvez ressentir.

Tu n'es pas la seule à ne pas comprendre, mais parce que tu es lesbienne, que tu as ta vie qui t'a prouvé que tu aimais les femmes et non les hommes. Ou parce qu'une femme t'as trompé pour un homme. Ou que sais-je encore. On a chacun nos vies qui fait qu'on pense d'une certaine manière. Pour autant je pourrais te dire ce que je veux, ça n'en changera pas ma façon d'être et peut être même pas ta façon de penser. Bon si j'y arrive tant mieux hein !! Mais ça ne t'oblige pas à être pour autant bi', et heureusement !!! Mais par pitié, arrêtez de nous mettre toutes dans le même sac... Je suis désolé, mais ils y a plusieurs sortes de bi'. Celles qui sont curieuse mais ne voit leur vie qu'avec un homme. Celles qui ont besoin des deux et qui ne peuvent vivre sans avoir les deux. Celles qui aime les deux, réellement, avec la même manière y tout y tout, celles qui sont curieuses mais ne voit leur vie qu'avec une femme. Et pis y'a celles qui trompent. Elles ont pas besoin d'être bi' pour tromper.
J'aime les hommes pour ce qu'ils sont, homme. J'aime les femmes pour ce qu'elles sont, femme. Mais par dessus celà, c'est la mienne que j'aime, parce qu'elle est elle et qu'elle me convient à un point que peu de gens peuvent connaitre ou même comprendre !



Pour autant, je suis bi' et je le resterais jusque dans ma tombe Very Happy

( Si d'autres questions, j'suis là ! Et s'il faut que j'me taise... J'suis là Laughing )
Désolé pour les fautes Rougis

Minipoussin présidente !!


Dernière édition par Vi' le Mer 12 Oct - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 14:58

Ben non madame la blasée, relis moi, c'est pas la question Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 15:07

C'est moi "madame la blasée" ? '^' Parce que s'il faut que je relise en décortiquant tout... Oo'

Le post de Jenlaine: http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com/t3066-aujourd-hui-journee-mondiale-de-la-bisexualite
Avec des articles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkane



Messages : 1833
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 83
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 15:36

Vi', MERCI ! Copains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 15:38

VI : alors d'abord :

Non Vi, ne prends pas tout pour toi, je ne te connais pas assez pour te traiter de blasée, loll

Je te remercie beaucoup pour toute la sincérité et l'honnêteté de tes messages qui, pour la plupart, répondent à mes interrogations.

La façon que tu as de me dire à quel point tu aimes ta compagne et que malgré tout tu restes Bi, me touche et ne pense pas que l'on ne t'aime pas pour autant,  néanmoins, j'ai encore du mal à saisir comment tu peux affirmer à ce point que tu es bisexuelle juste parce que tu te sens attirée par les hommes. Pour moi être bisexuelle signifie d'avoir une sexualité avec les deux sexes, or, d'après tes propos, cela n'a pas  l'air d'être dans tes intentions, so !!
Je suis moi même attirée par les hommes, il faut bien en comprendre le sens bien sûr. J'ai même vécu avec l'un d'entre eux pendant 3 ans. Cette sexualité ne me convenant pas, j'ai basculé vers les femmes qui me comblent bien plus. Mais pour autant, je me sens toujours attirée par ces messieurs car ils m'apportent certaines choses que ne m'apportent pas les femmes, mais ce n'ai pas pour autant que je me dis bisexuelle puisque je n'ai plus du tout le désir d'un contact charnel hétéro. Je reste convaincue que ce que tu appelles Ta bisexualité n'est pas en rapport avec la bisexualité au sens littéral du terme. (Deux sexualités)
Mais comme tu le dis si justement, cela te concerne, ce ne sont pas mes affaires, et tu as raison, je ne te juge pas, d'ailleurs qui serais je pour me le permettre ?
Je te souhaite juste une longue vie avec ta compagne, une belle vie de famille et une merveilleuse Bisexualité.  Very Happy  Very Happy  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seed



Messages : 180
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 24
Localisation : Ailleurs.

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 15:56

Je compte pas participer au débat, mais voilà une p'tite vidéo d'une chaîne créée par un couple composé d'une bi et d'une lesbienne. Apparemment elles vivent très bien leur relation Smile
Et si ça vous intéresse, elles ont fait d'autres vidéos autour du sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 16:23

Mais de rien Arkane, contente de t'avoir aidé Smile

Alma: Là est tout le problème, le sens des mots !
La sexualité avec les hommes ne te convenait pas et celle avec les femmes te convient. Soit ! Ce n'est pas mon cas, je n'ai pas trouvé que la sexualité avec les hommes ne me convenait pas, ce sont les hommes avec qui j'ai été qui n'était pas les bons.
Je t'explique autrement:
Je sors avec une femme. Je suis bien. Je suis donc lesbienne ? Admettons !
Imaginons, elle me quitte ( Ca n'arrivera pas mais imaginons Laughing ). Bon déjà, je la tue Rolling Eyes Je plaisante ! Evidemment, je serais mal, je mettrais du temps à m'en remettre. Et peut être se sera une femme qui me fera succomber ! Aussi bien, cela peut être avec un homme. Je serais donc hétéro ? Admettons. J'me suis trompé de chemin alors. Mais cette homme me quitte. Et c'est une femme avec qui je me remets. Je suis donc lesbienne ?!?
Au final, avec ta définition, je suis une lesbienne perdue ou une hétéro perdue.
Alors que, en tant que bisexuelle, il est """"normal"""" de sortir avec l'un ou l'autre. Pour autant, j'ai pas à être avec les deux. Les lesbiennes aussi peuvent sortir avec 2 femmes, ou les hétéros avec 2 personnes. Ca ne veut pas dire que ceux qui sont fidèles sont unisexe...
Bisexuel, deux sexe, donc autant l'un que l'autre, mais personne n'a dit qu'ils devaient être en même temps. Je sais bien qu'on a 2 mains et plusieurs trous mais quand même... lol!

Voilà, donc, au final, c'est ta définition de bisexuelle qui me sort des bisexuelles. Mais ma définition à moi est bien différente, et heureusement pour ma compagne ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 16:47

Tu es une bisexuelle pleine d'humour VI c'est tout à ton honneur, j'aime les femmes marrantes !! Very Happy
Tu es la seule à avoir réellement répondu à ma question initiale et pour cela je t'en remercie. Je vois que tu es une bisexuelle vivant sa vie pleinement et je te sens parfaitement heureuse. Ca me fait plaisir. biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 16:54

Ma mère dis toujours: Si tu veux que je te fasse rire, alors je te parlerais de sexe ! Si tu veux pleurer, je te parlerais de ma paye... Laughing

Bien contente d'avoir réussi à répondre, c'est pas toujours simple comme on est pas dans la tête des gens Smile

Je suis heureuse et je le reste aussi \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 18:32

Désolée, j'ai zappé ton message ELWEENA!!

Ah tiens un sujet qui pourrait peut être m'aider à me comprendre et exorciser un peu tout ça.

Pour commencer je suis bi mais pas assumée. Ou du moins j'ai refoulé toute attirance et affection pour l'être humain en général... Blasé

Est ce que tu pourrais expliquer pourquoi tu as refoulé tes attirances ?


J'ai vécu quasi 4 ans avec une nana. Avant elle peu d'expériences avec les hommes, très peu d'attirances envers eux d'ailleurs.

Tu ne te définis pas vraiment comme bisexuelle alors ?

Je dois avouer que ça me "fait souffrir" (c'est un bien grand mot) mais je ne trouve pas ma place. J'ai envie d'affection d'un homme mais je ne me vois pas être avec un homme pour plus qu'un plan cul ou du moins une relation brève.
La vie au quotidien avec un homme m'effraie voire ne m'attire pas. Avec une femme c'est si simple, si naturel ...

Puisque tu es si bien avec une femme, alors le problème de ta place ne devrait pas se poser. Et puis rien ne t'empêche de rester en contact avec les hommes si le besoin s'en fait sentir ? Very Happy

Ça me bloque à un tel point que je n'arrive pas à vouloir me mettre en couple.

Me mettre avec une femme et donc refouler mes envies/pensées parce que une femme qui accepterai ces pensées là je ne pense pas que ça existe.
Me mettre en couple avec un homme rah ça tire soit du fantasme pour lui soit ça l'effraie aussi !! colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham-Cham



Messages : 286
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 20
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 22:06

Je suis plutôt, carrément même, d'accord avec Vi' !
(Salut Vi' au fait ! Copains )

Concernant ce que tu me demandes... Eh bien, la réponse est dans ta question à vrai dire. Si je tombe amoureuse d'un homme ou d'une femme, éperdument, pourquoi penser à une certaine insatisfaction sexuelle ?
Si tu veux tout savoir, je pense que le sexe prend plutôt une grosse partie dans un couple! Et si ce côté ne fonctionne pas, eh bien c'est qu'il y a un problème plus profond certainement.
Jamais je ne tromperai ma/mon partenaire. Si une certaine pensée d'aller voir ailleurs ou une volonté de retrouver le sexe qui oppose ma/mon partenaire venait à arriver, cela voudrait certainement dire qu'il y a un problème dans le couple et non pas dans la bisexuelle que je suis.
Alors si tout va bien dans le meilleur des mondes avec mon homme ou ma femme, que je suis amoureuse comme jamais, et épanouie dans tous les sens du terme, que je vois un avenir avec cette personne, eh bien non je ne penserai pas à une certaine insatisfaction et mon "appétit sexuel" pour l'autre sexe ne reviendra pas au galop parce que j'aurai choisi une personne pour ce qu'elle est et non pour son sexe.
Et encore une fois, je suis convaincue que la bisexualité n'est pas un "fardeau" à porter, mais au contraire une ouverture à l'amour. Tu ne te restreins pas à un sexe, tu te restreins simplement à une personnalité et tout ce qui va avec! Smile
Et aussi.. Tu n'as pas besoin d'être bisexuelle pour être frustrée des relations charnelles avec le/la partenaire! Wink

Et puis... Ce n'est pas parce que ça n'a pas marché avec un homme que tu es lesbienne, ou inversement... Pourquoi vouloir toujours radicaliser ?
La liberté de pouvoir choisir à travers tant de personnes différentes dans ce monde, c'est pas beau ça? Wink
Tomber amoureuse d'une personne, et non d'un sexe, je ne pourrai jamais me lasser de dire ça.
Personnellement, je rêve de trouver mon grand Amour, et franchement je m'en fou que ce soit un homme ou une femme, du moment que l'amour est présent, c'est tout ce qui importe!

Comme tu dis, je suis bien jeune encore, et ma manière de penser évoluera peut-être. Mais aujourd'hui, je sais que si jamais j'envisageais un mariage (qui est déjà une grande décision à prendre) et de passer le restant de mes jours avec une personne que j'aime, ce ne sera certainement pas un fardeau mais un choix mûrement réfléchi.
Est ce que, en tant que lesbienne à 100%, tu te poserais la question du "si je me marie avec cette femme, est ce que je serai satisfaite (dans tous les sens du terme) pour le restant de ma vie?"
La réponse sera sans doute "oui", sinon pourquoi se marier si on n'est pas sûr...?
Eh bien, figure toi que je me poserai exactement la même question en tant que bisexuelle. Ce que je veux dire par là, c'est que même en étant lesbienne, tu aimes la personne pour ce qu'elle est, mais avec un petit + c'est qu'elle soit du même sexe que toi. Alors quelle est la différence? L'amour est universel non ? On aime une personne pour ce qu'elle est, dans ses qualités comme ses défauts, dans ses forces comme dans ses faiblesses, dans sa personnalité comme dans son sexe...
Si tu t'engages avec une personne, tu ne vas pas te poser 50 000 questions pour savoir si tu seras satisfaite sexuellement si tu l'es déjà sur le moment ! Smile

En réalité, on n'est pas différents les uns des autres, on a tous de l'amour à donner et à recevoir. Peu importe nos préférences sexuelles. Mais si on se donne entièrement à quelqu'un, amoureusement, je ne comprends pas pourquoi nous, bisexuelles, on voudrait aller voir un homme si on est bien avec une femme, ou un homme.
C'est comme demander aux lesbiennes : "tu es bien avec la femme avec qui tu t'es engagée, sur tous les domaines, mais es-tu frustrée et veux-tu aller voir une autre femme pour satisfaire cette insatisfaction (qui n'est pas existante)?"
Ca semble ridicule, mais c'est un peu ce le genre de question que je comprends en tant que bisexuelle finalement...

J'espère avoir répondu à tes questions en tous cas...? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elweena



Messages : 192
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 29
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 22:46

Alma34 

Peut être est-ce des erreurs de parcours mais entre être un fantasme (pour un mec) et pour une femme, bien souvent, quand tu dis bi j'ai comme l'impression que tu perds pas mal de "crédibilité" en tant que femme qui aime les femmes 


Je crois que j'ai fini par ne plus avoir envie de sentiments. 

pour moi bi = c'est d’être attiré aussi bien par le même sexe que le sexe opposé donc je me défini comme bi Wink

Le "problème" est qu'en ce moment j'ai plus envie d'être dans les bras d'un homme. Depuis que je suis célib (et donc que j'ai prit conscience que oui les hommes m'attirent) j'ai eu deux pas plan cul mais pas relation avec des mecs le premier fantasmait beaucoup et le deuxième euh erreur de parcours :s puis j'ai eu une relation avec une nana plutôt brève.

Après j'avoue aussi c'est moins prise de tête d'être seule

En lisant ton message Cham Cham je viens de me rendre compte que quand j'étais avec le mec (la fameuse erreur de parcours) je me souviens avoir pensé que je ne pourrais pas m'imaginer vivre une relation avec un homme a vie sans plus jamais retrouver les bras d'une femme. Mais quand j'étais avec cette nana je n'ai pas pensé ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 12 Oct - 23:14

J'ai une question en plusieurs temps EhEh

Quand une bisexuelle  est avec un homme se désintéresse-t-elle du lesbianisme ?
Si non, comment réagit le monsieur à  devoir regarder des trucs entre filles? ( je Ne parle pas de sexe, ça , c'est sûr qu'il va aimer le bougre!!Voui)
Et comment réagit-elle si ce monsieur commence à se sentir supérieur d'avoir dans ses filets la petite sirène qui pourtant a aimé les femmes ?
ps: Tout est  à prendre au  10 puissance X degré .
Car, là , sincèrement, j'ai l'impression de me livrer à  du travail de journalisme, style rencontre avec le troisième  type  . ^^

Au fait, si des " bi" ont des questions sur des femmes qui n'ont jamais été avec un homme, heureuses de cela, sans penser se restreindre , Karolinah est là Wink
Au fait ( bis ^^)  quelqu'un a une idée du pourquoi de mon pseudo?
Non non, pas de h.s c'est complètement en rapport  avec ce sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikka-Do



Messages : 184
Date d'inscription : 12/08/2016
Age : 22
Localisation : Versailles

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 1:03

Karolinah tu me fais rire quand je lis tes posts Laughing  

Mais tout les hommes ne sont pas en chien devant 2 femmes. Mon beau frère trouve ça dégoûtant par exemple. Aussi bien 2 hommes que 2 femmes.
Il y a un côté trop généraliste sur le faite que 99% des hommes b**** devant 2 femmes. Mais c'est pas forcément vrai car ils ont grandis et évolué. Avant peut être car ils connaissaient très mal la chose. Mais aujourd'hui ils ont quand même évolué et se posent surtout beaucoup de questions sur comment font les femmes, et quel plaisir la dedans (car leur ego reste quand même touché).
Je pense que c'est la question que monsieur pourrait poser à Madame si elle lui dis être bisexuelle.
Quoi qu'il y a aussi ceux qui ne veulent pas admettre la "triste" vérité et qui, quoi que la femme va dire, pense que c'est qu'un fantasme et une lubie plus qu'une réelle attirance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:00

Karolinah a écrit:
J'ai une question en plusieurs temps EhEh

Quand une bisexuelle  est avec un homme se désintéresse-t-elle du lesbianisme ?
Qu'entends tu par lesbianisme ? Forum ? Manifestation ? Droit ?
Perso, quand je sors avec un homme, je m'intéresse quand même à ce qui touche au monde LGBT puisqu'il y a bien le B pour Bi Smile
Par contre j'ai pas souvenir d'avoir été dans un forum...

Karolinah a écrit:
Si non, comment réagit le monsieur à  devoir regarder des trucs entre filles?

Des films lesbien ? J'avoue n'en connaitre qu'un seul et depuis pas si longtemps que ça donc j'étais pas en demande de regarder un truc typiquement lesbien.

Karolinah a écrit:
Et comment réagit-elle si ce monsieur commence à se sentir supérieur d'avoir dans ses filets la petite sirène qui pourtant a aimé les femmes ?

Je n'en n'ai jamais eu qui se sentais supérieur. Il y a ceux qui accepte, mais comprenne bien qu'à l'instant T c'est lui qui compte et pas un/une autre. Et il y a ceux qui, comme les lesb, ont la trouille de se faire virer pour une lesb.
Y'en a un qui a d'ailleurs pas aimé que je sois avec une femme actuellement, alors que notre histoire est terminé depuis 7 ans. Mais les gens lui ont dis que si toutes les filles vont vers des femmes après lui y'avais des questions à se poser Rolling Eyes Il n'a pas manqué de dire que j'avais eu d'autres hommes après lui xD


Karolinah a écrit:
Au fait, si des " bi" ont des questions sur des femmes qui n'ont jamais été avec un homme, heureuses de cela, sans penser se restreindre , Karolinah est là Wink

J'ai pas de question. Je trouve ça très bien que tu ais trouvé " ta voie ". Pour autant, je ne dirais pas qu'il faut que tu essayes pour en etre sure. C'est ridicule. Tout comme, j'ai des amis que j'ai connu en tant que revendiquant d'être lesb et qui à présent sorte avec un homme, se sont senti dans l'obligation d'être sur la défensive. Qu'est-ce que ça peut faire qu'elle soit avec un homme ? Parce qu'avant elle était lesb ? Mais pouvait elle seulement deviner que cette homme lui conviendrait un jour ?
On est à l'abris de rien, chacun fais ce qu'il veut du moment qu'il est heureux. Et c'est débile de dire qu'il faut essayer pour savoir. Ca marche que pour la bouffe ça et encore, perso, j'essayerais pas tout mais bon, j'suis pas un exemple Rolling Eyes
Au final, lesb bi hétéro gay trans, qu'est-ce qu'on s'en fous, du moment qu'on est bien dans notre peau et dans notre vie.
Je pense très sérieusement que ma mère, bien que je lui ai avoué que j'étais bi', a toujours pris ça pour une passade, et qui a présent pense que je suis lesb parce que je suis bien avec ma copine. Mais en aucuns cas je ne me sens lesbienne. Et c'est tout ce qui compte si je suis en accord avec moi et ma partenaire...

Bref TropChou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:23

En effet, l'important c'est d'être heureux:D
Pour ma voie, je ne l'ai pas trouvée , c'est elle qui m'a trouvée Voui

Sinon, merci pour tout intervention Smile

ET  merci Alma pour  ce sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'



Messages : 2812
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 34
Localisation : Rhône (69) / Doubs (25)

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:26

Oui, ma phrase ne me convenait pas mais l'idée est là xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:39

En tout cas, c'est très courageux Vi' et trés beau, de t'affirmer, malgré les idées de quelques proches  ( je pense à cette histoire de "passade") , et de faire selon ton coeur, qui est le seul maître au fond Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumno



Messages : 1102
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 20
Localisation : Sur les routes de France

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:45

Oubliez les lesbiennes, oubliez les hommes, prenez des hommes trans Very Happy
On connait la douleur des règles, on pisse pas sur la cuvette et on connait parfaitement le corps féminin ...
Les hommes parfaits quoi Very Happy Very Happy

Hahahahahahah désolé, humour du jour bonjour, je passais juste détendre l'atmosphère geek

Le problème du sens des mots qui diffère d'une personne à une autre, c'est un énorme problème dans notre société ...
En tout cas ma définition de la bisexualité c'est une personne qui peut être attiré par un homme autant qu'elle peut être attiré par une femme .
Voila voila , bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 15:56

Merci pour ton humour du jour Yumno:hello:Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Jeu 13 Oct - 17:50

ET  merci Alma pour  ce sujet...

Ce fut un vrai plaisir de vous lire, toutes, et je vous remercie vraiment pour tous vos témoignages. Certains m'ont "recadrée"; Vous êtes de belles personnes.

Je finirai en disant que si la bisexualité, selon Yumno, c'est l'attirance d'un homme autant que d'une femme, alors j'EN SUIS !!! Je suis très attirée par mon jardinier surtout quand il taille ma haie et tond ma pelouse !!! Laughing  Laughing

Sur ce, à très vite. Portez vous bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Ven 14 Oct - 16:03

Au fait Karolinah... j ai relu certains posts.. dont un des tiens qui dit "d ailleurs connaissez vous le pourquoi de mon pseudo".. curieuse comme je suis.. ca m a echappe.. Alors ? Can you give us the answer please ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Ven 14 Oct - 21:17

Puisque ça t'intéresse Alma-La-Curieuse Voui, le voile se lève sur les mystères  karoliniens EhEh
Karolina Dean est un personnage de comics, the Runaways, recueillie sur Terre, elle est  issue d'un couple de "vilains "; elle a été  fiancée à  Xavin, alien aussi,  polymorphe et hermaphrodite.
Ce personnage peut donc être homme ou femme , à volonté.
Mais Karolina aime les filles, et c'est en fille qu'elle aime SA fiancée, même si Xavin ne comprend pas cette différence de traitement : un corps , quelle différence?
Et ben pour mademoiselle Dean, ça a son importance. ^^


Un comic book qui parle clairement d'orientation sexuelle. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Ven 14 Oct - 23:24

Merci Karolinah de Alma la curieuse qui a encore une ptite question pour les BI..
Allez vous sur des forums heteros ?^^ (sincerement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloge2rien



Messages : 77
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 38

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Sam 15 Oct - 7:57

La bisexualité dérange les hétéros et les homos parce qu'elle renvoie à cette part qu'on a tous en nous mais qui n'est pas de la même proportion. J'ai été très choquée une fois où j'avais une copine qui sortait avec une autre copine puis qui l'a quittée pour aller avec un mec. Ce qui m'a choquée c'est la réaction de mes copines lesbiennes ! Quels jugements ! Je ne suis pas bi, je suis lesbienne mais comme tout un chacun j'ai une part bi qui ne me fera pas aller avec des mecs car je suis une inconditionnelle amoureuse du féminin, même à la garçonne. J'aime les femmes mais je peux, tout à fait, concevoir que certaines personnes peuvent aimer un homme ou une femme. Je dirai que j'aurais bien aimé être ainsi mais non ma nature est ainsi faite. Cela ne doit pas être facile d'être bi car les autres doivent en permanence demander où l'autre se situe et aussi de la crainte que l'autre ne soit pas satisfait du lien et que tôt ou tard, l'autre retournera vers tel sexe mais bon, c'est le lot de toute histoire ça ! Qu'une personne parte pour un mec ou une nana, ça revient tout même au fait qu'elle est partie mdr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham-Cham



Messages : 286
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 20
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Sam 15 Oct - 12:34

[quote="Alma34"]Merci Karolinah de Alma la curieuse qui a encore une ptite question pour les BI..
Allez vous sur des forums heteros ?^^ (sincerement)[/quote]

Eh bien Alma, mon entourage est plutôt constitué que de personnes hétéro... !
Je peux bien évidemment leur parler de tout, mais certaines fois ça fait aussi du bien et plaisir de parler avec une communauté LGBT Smile
C'est en partie la raison de ma présence sur le site! Wink
En revanche, je ne ressens pas ce besoin d'échanger avec des personnes hétéro en dehors de mes amis! Donc pour répondre à ta question, non je ne vais pas sur des forums hétéro Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah



Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 39
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Sam 15 Oct - 12:50

Eloge2rien , merci d'avoir finalement explicité mon ressenti personnel , que j'ai quant à moi peut être mal formulé Wink

Après, sans partager, si je suis persuadée que la bi sexualité est réelle , pas un choix, pour la plupart , pas un arrangement avec la facilité, je comprends parfaitement que des lesbiennes puissent avoir une réaction négative : une sorte de sentiment d'abandon , de trahison , peut-être?
L'homosexualité est tout de même un fait pas très répandu , et nous avons été communotarisés, gays , lesbiennes , trans, acculés souvent , opprimés  ( et l'usage du passé révolu est loin d'être généralisé à travers chaque plan de cette planète ), si bien qu'il n'est pas étonnant , pas cautionnable pour autant, que des membres de notre communauté ressentent presqu' une agression de part le membre qui se détache du clan.
N'y-a-t'il pas une peur phobique d'une généralisation de la bi sexualité qui tendrait , pour certaines mentalités, à donner raison aux enragés de la cause hétéro?
Mais, je trouve perso que c'est terriblement triste de rejeter une personne qui , de plus était proche, alors qu'on sait malheureusement ce qu'est l'exclusion  Sad
Rappelez-vous, dans de LWord, le procès fait à Alice et Tina pour être bi...pas très cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 0:24

Merci cham... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 2:13

Pour ma part je suis bi assumée.Après cela dépend au près de qui j'ai envie de dire.Je pense que comme tout individu lambda qui ne va pas parler de sa vie sexuelle à tout vas avec n'importe qui je ne fais pas mon coming out à tout bout de champ.
J'ai des enfants,je ne métale pas sur le sujet autour de moi à l'école etc....
Par contre ça peut venir dans une discussion ,ma mère le sait aussi.
On va dire que je n'ai pas du tout honte mais que je protège mes enfants des éventuelles moqueries.
Je n'ai pas de doute sur mon orientation,je ne me sens pas indécise ou en transition,je sais que j'aime les 2 sexes et que je pourrais tomber amoureuse d'une personne de l'un ou l'autre.
Le seul truc pénible c'est maintenant que je suis célibataire et que je m'inscris sur des sites de rencontres bien qd on doit choisir homme ou femme dans la recherche...Là tu te demande quoi cocher ^^ En général je vais vers la "facilité" en allant vers la gente masculine mais je passe sûrement à côté de qqch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 2:14

ah oui au sujet de l'éternel jugement qui sort d'on ne sait où...je suis très fidèle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 19:34

Bonsoir letitbi et merci pour ta franche reponse...
Si j etais a ta place en tant que bi celib.. je m inscrirai sur sites hetero et homo en parallele et j irai vers la premiere personne avec laquelle je me sens le mieux.. avec laquelle j ai plus de feeling.. h ou f.. but I only speak for myself !^^ schuss !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letitbi



Messages : 109
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 34
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 19:49

ouep...mais dans mon coin c'est le désert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma34



Messages : 914
Date d'inscription : 09/03/2016
Age : 47

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 16 Oct - 20:33

Quelle idee d habiter la Nievre !!?? Loll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dassault



Messages : 182
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 36
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Lun 17 Oct - 0:21

Il n'y a pas ici de filles bi qui marchent par phase ? Par exemple, une "tendance/humeur" plus hétéro ou plus homo à un moment précis/sur plusieurs années consécutives ?
Je lis que ça dépend pour beaucoup de la personne/rencontre, mais est-ce que ça ne dépend pas aussi pour vous d'une période plus ou moins longue durant laquelle vous seriez plus sensibles au masculin et au féminin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Dim 23 Oct - 14:57

[quote="Dassault"]Il n'y a pas ici de filles bi qui marchent par phase ? Par exemple, une "tendance/humeur" plus hétéro ou plus homo à un moment précis/sur plusieurs années consécutives ?
Je lis que ça dépend pour beaucoup de la personne/rencontre, mais est-ce que ça ne dépend pas aussi pour vous d'une période plus ou moins longue durant laquelle vous seriez plus sensibles au masculin et au féminin ?[/quote]

Si, si, je confirme.
Est-ce ton cas Dassault?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dassault



Messages : 182
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 36
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mar 25 Oct - 18:36

Non, mais je lis souvent les mêmes sujets, les mêmes inquiétudes/incompréhensions/expériences sur le changement/remplacement (systématique) du genre des partenaires alors qu'il y a différentes préférences et sensibilités bisexuelles. Une bisexuelle peut vous tromper 20 fois, 20 ans avec le féminin. On lit rarement ces bisexuelles pour qui le genre est important, bien avant la personnalité. Ces bisexuelles qui ne vivent pas dans une alternance ou une hésitation sans fin à vous donner le vertige et la nausée. Ces bisexuelles qui n'hésitent pas à dire au genre qui n'a pas sa préférence du moment "Je m'en tape complètement le coquillard de toi, de ton genre. Laisse-moi tranquille. Repasse dans 20 ans, gars".
Il y a tellement de choses intéressantes à dire pour faire tomber les clichés tenaces sur cette orientation sexuelle et les choix pris. Toutes ces choses à écouter qui sont rarement exprimées parce que la dominance, la retenue, l'habitude l'emportent sur tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullah



Messages : 710
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 36
Localisation : anywhere, anyway

MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Mer 26 Oct - 10:46

« ces bisexuelles pour qui le genre est important, bien avant la personnalité ».
Ah okay ! Je n’avais pas pensé à ce genre de bisexuels. Ça me parait d’ailleurs assez réducteur. Mais en même temps, pour dire vrai, je n’en connais pas un gros rayon sur la bisexualité non plus.

Je faisais plus allusion aux filles qui fonctionnent par phase de sensibilité tantôt au masculin tantôt au féminin. Exprimé comme tu l’as fait, it rings a bell to me. Une bisexualité « saisonnière » en quelque sorte, mais pourquoi l’assimiler à une préférence stricte et temporaire d’un genre sur un autre ?

De mon ressenti, selon que je suis être en couple avec une femme ou un homme, l’apport de l’une ou de l’autre n’est pas le même. Donc ne s’agirait-il pas plutôt de privilégier mes besoins du moment que l’un ou l’autre des 2 genres ?

S’attacher à une tête, deux bras, deux jambes et des attributs sexuels, en faisant plus ou moins fi de la personnalité, ça peut arriver aux personnes de tous bords (hétéro, lez, bi). Mais l’amour, aimer une personne par et pour son cœur en faisant abstraction de son genre sexuel est à la portée de tous. Je pense que tout le monde sera d’accord que l’on aime d’abord une personne, pas un sexe. Ensuite, en fonction de nos besoins ou des situations peut-être, on peut estimer que notre préférence va plus à la femme qu’à l’homme.

Je suis quasiment persuadée, sous réserve de preuve contraire bien-sur, que l’orientation sexuelle ne relève pas d’un choix. Parfois, je me demande même si nous ne naissons pas tous bisexuels, et que notre éducation, notre civilisation, notre culture ou autre chose, feront qu’à un moment de notre vie, l’orientation sexuelle va changer provisoirement ou définitivement. Le choix serait donc, non pas ce que nous sommes, mais comment nous l’exprimons ou non, comment nous le vivons, comment nous le pratiquons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
BISEXUALITE : L’insaisissable entre-deux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cette récurrente question du positionnement de l'entre-deux tours
» Visite entre deux milieux
» échange de fichier entre deux ordi
» intervalle entre deux biberons de LA ?
» Jumelage entre deux villes normandes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: