AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 10:46 par cameronhayden

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 10:34 par Darkstaar

» Votre image du jour ou du moment...
Aujourd'hui à 8:30 par Leontine

» écrire un mot ....
Aujourd'hui à 7:43 par Louize

» Si tu étais ?
Aujourd'hui à 3:55 par Louize

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 3:50 par Louize

» Sortir à Paris
Hier à 23:42 par cameronhayden

» filles tatouees
Hier à 23:41 par cameronhayden

» suite logique
Hier à 23:26 par Angie37

Mots-clés
quoi COLLegue jour video image tatouages films rennes invisible trois question blonde tatouage écoutez Phénix moox copine penses pour oise film lord humeur vous plan manga
Sondage

Partagez | 
 

 Normal/pas normal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zenon

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 12/04/2017
Age : 44
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Normal/pas normal   Sam 6 Mai - 21:40

Ou placez vous la normalité dans votre vie ? Ne pensez vous pas qu'il s'agit de quelque chose de subjectif et personnel ?
Ce qui parait normal pour moi ne peut pas l'être pour quelqu'un d'autre ?
Si on réflechit à ça n'est il pas difficile de fixer la frontière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moox

avatar

Messages : 3483
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 24
Localisation : angers

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Sam 6 Mai - 22:28

personnellement j'ai horreur de ce terme "la normalité", il est trop...classifiant, trop catégorisant :-(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jury

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 25/04/2017
Age : 23
Localisation : En Utopie car en théorie là bas tout se passe bien :)

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Sam 6 Mai - 22:41

Ce qui est anormal est justement de parler de normalité...
C'est quoi la norme au juste ?
Qui sommes-nous pour dire que telle ou telle chose n'est pas normale ?
Pourtant nous l'avons toutes fait un jour ou l'autre et nous recommencerons encore car c'est humain de juger et condamner sans savoir, ce qui est différent de nous.
Personnellement je placerai la "normalité" avec la même définition que la liberté : la normalité s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moox

avatar

Messages : 3483
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 24
Localisation : angers

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Sam 6 Mai - 22:52

Jury a écrit:

Personnellement je placerai la "normalité" avec la même définition que la liberté : la normalité s'arrête là où commence celle des autres.


ohhhh le retour en terminale Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeLorean

avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 37
Localisation : Faut demander à mon GPS

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 0:32

C'est normal d'être fidèle. C'est normal d'être dans un couple libre. C'est normal d'avoir les cheveux longs quand on est une fille. C'est normal d'avoir les cheveux courts quand on est une fille. C'est normal de boire du café le matin. C'est normal de boire du thé le matin. C'est normal d'aimer les filles. C'est normal d'aimer les garçons.

En fait tout est normal et tout est anormal ça dépend de toi. Je plussoie Jury et sa copie de philo Wink Mais... ben oui sinon c'est pas drôle. Ce n'est pas normal de violer des enfants et pourtant certains trouvent ça normal. Ce qui est normal c'est ce que la société accepte. Du coup je suis anormale dans certaines sociétés. Charge à moi soit de faire évoluer cette société, soit de rentrer dans la normalité de celle-ci. La normalité c'est mon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie

avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 38
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 11:57

Jury a écrit:
Personnellement je placerai la "normalité" avec la même définition que la liberté : la normalité s'arrête là où commence celle des autres.

Je déteste ce mot et je plussoie Jury !
Je suis la normalité et l'anormalité d'un tas de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jury

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 25/04/2017
Age : 23
Localisation : En Utopie car en théorie là bas tout se passe bien :)

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 21:07

Aha ! J'ai fait des adeptes Smile :p
Est-ce normal d'aimer ses chevilles ? (humour à 2 balles du soir, bonsoir XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blondy

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 36
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 21:24

Toute est une question d'éducation, de sensibilité, d'intérêt, de croyances.
Sans paraphraser ce qui a déja été dit (quoi que si.... je paraphrase), la normalité est ce que l'on en fait, mais elle est surtout dictée par la bienséance et la société.

Le tout est de savoir s'extraire de ce diktat et de créer SA propre conception de la normalité en fonction de soi même.

Personnellement je préfère parler de différence plus que de normalité (ou d'anormalité).

Je suis différente, je suis unique, je suis Blondy!

(tiens je vais la mettre dans mon profil celle la !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbone

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 21:32

Je plussoie Blondy, et j'ajoute que dans certains cas, l'utilisation de la normalité permet aussi de mettre en relief la singularité dont on peut avoir besoin pour agir adéquatement dans des cas spécifiques. On a parfois, par exemple, besoin de mettre en avant que l'homosexualité peut-être différente que l'hétérosexualité (qui est plus largement répandue, qui est le cas classique) pour adopter des comportements adéquats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blondy

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 36
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 22:10

+10000 Pour Carbone.

Et de rajouter que la normalité/anormalité c'est comme pour l'art.... Ce que je trouve beau/pas beau est totalement différent chez une autre personne... tout dépend de sa sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moox

avatar

Messages : 3483
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 24
Localisation : angers

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 23:20

Jury a écrit:
Aha ! J'ai fait des adeptes Smile :p
Est-ce normal d'aimer ses chevilles ? (humour à 2 balles du soir, bonsoir XD)

elles sont solides, ferme et douces a masser ? si oui,c 'est normal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carbone

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Dim 7 Mai - 23:30

Et donc bientôt un club de fétichiste de la cheville. Les inscriptions sont ouvertes Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs.Robot

avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Lun 29 Mai - 0:21

zenon a écrit:
Ou placez vous la normalité dans votre vie ? Ne pensez vous pas qu'il s'agit de quelque chose de subjectif et personnel ?
Ce qui parait normal pour moi ne peut pas l'être pour quelqu'un d'autre ?
Si on réflechit à ça n'est il pas difficile de fixer la frontière ?

La normalité est subjective... à partir du moment où elle fricote avec la moralité, les valeurs, la perception.

Exemple: Qu'un coeur batte à 45 battements par minutes, ce n'est pas représentatif de la norme (française), qui évalue les battements plutôt entre 60 et 80 (un truc comme ça). C'est donc considéré comme un fonctionnement anormal du coeur, de même s'il battait à 120. On tente alors de trouver la cause pour comprendre l'effet et "rectifier" le tir si besoin. C'est à ça que servira la norme: établir une statistique à travers un échantillon donné, pour trouver une réponse à ce type de question. Il y a un intérêt à creuser la question si on veut soigner des patients et les maintenir en vie.

Ce qui est subjectif, c'est de penser que c'est mal qu'un coeur batte à 45 battements par minute, ça fourvoie. On sait par exemple qu'en Afrique, le rythme cardiaque n'est pas le même qu'en France. On sait aussi que les grands sportifs ont un cœur dont le rythme cardiaque est plus lent que l'individu lambda ou sédentaire. Mais on sait aussi que ça signe potentiellement un problème de santé. Est-ce que c'est mal ou anormal qu'il existe des exceptions? Objectivement, c'est un coeur qui bat à 45 battements pour X raisons, et qui se retrouve régulièrement dans un contexte particulier, que ça annonce une bonne, ou une mauvaise santé, ça reste donc dans la norme, excepté si ce même coeur bat à 1000 battements par minute, on peut penser que la machine déconne.

La limite de cette norme serait l'état actuel des connaissances et le choix de l'échantillon, sa sélectivité. Elle se veut objective, mais est toute relative.

En revanche, si on commence à s'inquiéter, à se dire "mon dieu, ce n'est pas normal que mon coeur batte à 45!", ou bien que ce n'est pas normal d'être en mauvaise santé, là, la normalité sort de sa fonction (la norme, les statistiques) pour entrer dans une toute autre dimension, que j'appellerai la perception, et qui se veut subjective.

La perception, c'est une forme d'illusion, quelque chose que l'on projette sur un objet, une personne, une situation, un contexte, à travers nos propres expériences, vécus, éducations, culture, capacités cognitives etc. bref, quelque chose qui est restreint par notre subjectivité et qui n'est pas le reflet de la réalité. La perception est de la pure projection. C'est souvent le cas dans les sujets de société.

Exemple:

L'individu A voit un fruit.
L'individu B voit une pomme.
L'individu B voit une pomme rouge.
L'individu C voit une pomme mûre.
L'individu D voit la pomme de Blanche Neige.
L'individu E voit un aliment sucré.
L'individu F voit un aliment responsable d'un traumatisme et capable de l'étouffer.
Etc.


Tout ça pour dire que là où je place la normalité dépendra du sujet en question. Qu'un proche ne m'appelle plus depuis 3 semaines alors qu'il m'appelle tous les jours, ça signera un problème, quelque chose d'anormal, parce que ce n'est pas ce qu'il se passe d'habitude, selon les statistiques, il faudra donc que j'en trouve la cause.

Et puis il y a ma normalité toute subjective, où je ne trouve pas ça normal de foutre ses enfants à la rue du fait de leur homosexualité, puisque ce n'est pas le comportement que j'aurai dans cette situation, ce qui provoque chez moi un inconfort, une incongruence, et donc, une projection, notamment d'anormalité, et qui est éloignée de la réalité.

Il est minuit, bonsoir douce branlette intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Mar 30 Mai - 20:26

zenon a écrit:
Ou placez vous la normalité dans votre vie ? Ne pensez vous pas qu'il s'agit de quelque chose de subjectif et personnel ?
Ce qui parait normal pour moi ne peut pas l'être pour quelqu'un d'autre ?
Si on réflechit à ça n'est il pas difficile de fixer la frontière ?

Élémentaire mon cher Watson Smile je suis d'accord on a pas tous La même vision de la normalité, sinon il serait normal de se balader avec un tee shit vert pomme, un short orange fluo et ses basket roses (ok je m'égare)
Pour moi il est normal d'aimer les femmes, c'est naturel à mon sens, j'aime les femmes comme j'aime mon diabolo grenadine ou écouter un concert de classique, ça ne se discute pas.
Par contre les préférences ne semblent pas normales pour tout le monde, il ne serait pas normal d'aimer les femmes comme il ne serait pas logique d'aimer écouter de l'opéra parce que tu comprends, c'est moche.
Ce qui n'est pas à notre goût ne nous semble plus naturel, ce qui nous dérange et ce que l'on ne comprend pas aussi.
Difficile dans ces conditions de donner une définition claire De La normalité, d'autant plus quand 6 milliards d'être humains sont susceptibles de penser différemment, d'avoir été éduqués avec des valeurs différentes.
Du coup, je me dis pour certaines choses que si ça ne me semble pas totalement normal, il peut y avoir d'autres vérités que La mienne, pour autant il y aura des choses que je ne pourrai jamais cautionner et qui a mes yeux ne me sembleront JAMAIS normales, comme toucher à un enfant par exemple.

Vaste sujet ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Elisif

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Normal/pas normal   Mer 31 Mai - 0:31

La Norme, la Normalité et l’Anormalité sont trois choses différentes.

Il n’est pas nécessaire d’aborder le sujet d’un point de vu scientifique. La science peut qualifier une physiologie ou un comportement d’anormal, mais il n’est pas question de jugement mais d’observation Neutres. Dans le sens ou je n’émet pas de jugement de valeur sur un taux anormal de globule blanc.

Il faut aborder le sujet d’un point de vue sociale. La norme est un fait régit par la majorité. La majorité dicte la norme.

Même si on vivait dans une parfaite utopie, il y aurait des normes simplement parce qu’il y a toujours une majorité qui dictera un comportement a suivre, quel qu’il soit. C’est un fait, et c’est pas forcément totalement nocif. On a besoin de norme sociétal pour garantir un certain ordre.

Mais attention, ce n’est pas parce qu’on s’écarte de la norme qu’on tombe directement dans l’anormal : (Tout n’est pas noir ou blanc, tout est nuance de gris )

- la majorité définie le fait de manger de la viande comme étant la norme. Mais être végétarien n’est pas anormal.
- Ne pas fumer est normal, mais fumer n’est pas anormale.
- La norme a définie qu’il était anormale d’avorter un fœtus viable de plus de 3 mois, mais avant ce terme c’est normale.


Ce ne sont que des exemples, a toi de choisir si ces actes sont normale ou anormal mais dans tout les cas ce que tu définira d’anormale c’est tous ce qui va véhiculer des valeurs « condamnable ». Des valeurs qui ne sont pas les tiennes.

Alors oui aux yeux de l’esprit simple, aujourd’hui tout ce qui sort de la norme est dit anormale. Mais bon aux yeux de qui et au nom de quel valeurs ! Les majorités n’ont pas forcément raison… Elles ont tendance a juger sans penser...
Il s’agit d’établir ta propre norme avant de suivre celle des autres, sinon on la fera jamais évoluer.

"Le monde reviendra toujours a la norme, le problème est de savoir a la norme de qui..."

Elle reste inévitable. Mais en parallèle la normalité et l’anormalité c’est tout un débat interne et personnel.

(( Et c’est vrai que normale et anormale sont des termes dérangeants je pense que finalement ils pourraient presque se substituer par acceptable et condamnable ou morale et immoral dans les débats… Je sais pas. ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Normal/pas normal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Normal/pas normal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» passage du lit à barreau au lit normal
» suis-je normal ?
» reclame le bib tte les 2h, normal ?
» accouchement normal après césa et péridurale
» chacun des numéros taxes possède son équivalent en numéro de téléphone "normal", c'est-à-dire non surtaxé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: