AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» suite logique
Aujourd'hui à 16:11 par Moox

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 16:11 par Moox

» une question pour la personne suivante
Aujourd'hui à 16:11 par Moox

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 16:09 par Moox

» Dernière lettre du mot = première du suivant
Aujourd'hui à 15:13 par Thalie

» Test de personnalité Ipersonic
Aujourd'hui à 14:34 par Mrs.Robot

» Message et humeur du moment en musique..
Aujourd'hui à 13:57 par Darkstaar

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 12:38 par Moox

» Votre sourire/rire du jour
Aujourd'hui à 12:36 par Moox

Mots-clés
tchat image lisez rennes pensez citation vous citations quoi jour sourire Game étais chat chanson horloge bisexuelle Religion écoutez
Sondage

Partagez | 
 

 Nadia alias Nicky. Bonjour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicky11



Messages : 3
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 49

MessageSujet: Nadia alias Nicky. Bonjour.   Mar 18 Juil - 12:46

Coucou à toutes.
Ma présentation, je me lance... Mais pas facile et plutôt long et complexe en ce qui me concerne... L’acceptation de l’homosexualité aboutit habituellement à un coming out : une déclaration publique auprès de ses proches de son orientation sexuelle affirmée. Cela de façon volontaire ou pas, selon si on le fait contrainte et forcée, car prise en flagrant délit par certaines personnes et que l'on sait que cela va finir par se savoir, donc autant prendre les devants, ou par véritable choix assumé, une évidence de vivre pleinement sa nouvelle orientation sexuelle.

Ce qui fut mon cas.

Mariée, deux enfants, une vie classique et tranquille où j'avais tout pour être heureuse. Mais avec un mal-être intérieur, des tourments, des questionnements, une sensation de vide et de manque que je ne comprenais pas, sans en connaitre les origines, alors que tout me réussissait, une vie d'apparence parfaite que beaucoup de femmes m'auraient enviés : une belle situation, une belle maison, deux adorables enfants en parfaite santé, un mari doux et attentionné, solide et fiable, qui n'avait aucun vice, ni alcool, ni drogue, ni excès de violence, ni aventure extra-conjugale... Alors ? Alors pourquoi cette impression de ne pas être comblée totalement ?

Et de me montrer si peu encline aux rapports sexuels. Le problème est que j'étais en effet bloquée sur le sexe et ses pratiques. Un fardeau. Une contrainte quand je devais" passer à la casserole " . Comme on dit, la corvée du devoir conjugal ! Trop de blocage, déclenchant instinctivement des freins et des barrières, avec tellement de tabous sur tout, la fellation, le plaisir anal, tous les trucs qui sortent de l'ordinaire. Mon mari avait beau faire preuve de patience, tact et douceur, discuter, expliquer que cela se fait, qu'il n'y a rien de sale et d'interdit dans l'amour quand deux personnes s'aiment, rien n'y faisait, toute tentative de dialogue là-dessus était voué à l'échec. Pas le temps, j'avais d'autre priorités, cela ne m'intéressais pas, m 'agaçais même, alors courage fuyons... Puis, devant son désarroi, je me suis obligée à faire des efforts. Pour pimenter notre vie de couple et, surtout, résoudre mon problème de blocage, nous avons entamé des petits jeux érotiques et scénarios doucement sensuels et gentils, de façon progressive. Chercher à trouver le déclic. Nous avons un soir regardé un film X, hétéro, ce qui ne m'a fait aucun effet. Voir une belle femme faire une fellation à un mec ne m' a pas donné l'idée d'en faire autant, bien au contraire, le voir à la télé me donnait l'impression que c'était encore plus dégradant et aveulissant, beurk ! Sur d'autres points, malgré tout, je me suis efforcée de faire quelques efforts, mais avec le recul, et par rapport à ce que j'ai vécu et partagé avec mes amantes plus tard, je reconnais que je l'ai fait sans saveur, sans imagination, tout dans la pudeur et la retenue. Puis, un autre soir, on a regardé un film lesbien.

J'ai constaté tout de suite le changement. Respiration qui s’accélère, le feu aux joues, ventre noué, cela me faisait beaucoup d'effet. Et, au lit, je me montrais beaucoup plus réceptive et excitée, avec des orgasmes plus nombreux et intenses. Après, j'ai flippé malgré tout. Etais-je une lesbienne refoulée ? Une bisexuelle refoulée ? Ou tout cela n'est-il qu'un fantasme dont j' ignorais jusque là l'existence ? On a renouvelé l'expérience, d'autres films coquins lesbiens, avec toujours autant de succès, une femme beaucoup plus ardente et démonstrative, mais toujours sans trop de participation, peu d'attirance pour son corps d'homme, pas de fellation, ou très peu...
Bientôt la suite de mon histoire. En attendant, si vous avez le temps, depuis mon histoire avec ma première amoureuse, celle qui m'a initiée et ouvert les yeux, j'écris des nouvelles et romans-photos lesbien sur le blog http://divineinnocente.onlc.fr/
N'hésitez pas à lâcher vos commentaires et critiques car toute réflexion est bienvenue pour m'améliorer. Bises à toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nadia alias Nicky. Bonjour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Godetia 1966 (la collection de photos de Nicky)
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour
» Hello, bonjour !
» Bonjour je suis nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Les filles du Forum :: Présentations-
Sauter vers: