AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Sam 29 Juil - 2:12

Chapitre 1.

Il est une légende macabre,  une tromperie ancestrale pourtant admise telle une réalité historique: ce sont les natifs américains qui ont inventé la scalpation de l'ennemi , en guise de trophée.
Faux.
Ce sont des mercenaires blancs à la solde de colons,  désireux d'avoir des preuves de l'anéantissement d'autochtones  rebelles, qui furent les premiers à  utiliser cette barbarie.

L'arrachage du cuir chevelu de son père,  c'est aussi la dernière image que  Proud Thunder eut de son enfance: une déchirure écarlate et effroyable.

Les années passèrent comme autant de générations de bisons se succèdent : dans le bruit , la poussière soulevée et l'indifférence .
Pacifiée, comme le Gouvernement le déclara, la tribu nomade de
Proud Thunder eut le droit d'être rejetée chaque jour un peu plus vers les confins hostiles du pays.
Devenu chef de cette nation sans terre définie,  l'enfant  d'hier était un homme désormais,   tant craint que respecté de ses semblables,  de part  son courage,  son refus de la vengeance,  de la haine,   mais surtout du fait  de  ses connaissances de chamane, ultimes héritages paternels.  

Néanmoins, tous les guerriers de la tribu ne partageaient pas sa sagesse et sa soif de paix, souvent accusé d'être le chien des assassins de son père; on se méfiait de ses décisions,  qui jetaient femmes et enfants sur les routes inexorables de l'exil,  sans même  tenter de résister.
En outre, étant célibataire et sans enfant,  certaines voix s'élevaient contre cet homme qui de toute façon n'avait rien à perdre dans cette course effrénée contre la famine .

Proud Thunder n'était pas à l'abri d'un traquenard,  d'une fronde  ourdie par son propre cousin et il en avait pleinement conscience.
Mais seule  la survie de son peuple lui importait,  quoi qu'on en pensât.
D'ailleurs toute vie pour lui comptait bien plus que la sienne.
A telle enseigne qu'il  s'opposa fermement, au péril de sa propre existence , à l'abandon d'une femme blanche dans une zone périlleuse,  après que son mari succomba  à la fièvre,  en plein désert , dans leur modeste chariot  .

Contre l'avis général,  Proud Thunder installa la  rescapée sous sa tente,  et sa médecine la sauva des griffes d'une mort certaine, atteinte elle aussi du mal qui  avait emporté son époux.


Quand elle sortit de son délire,  elle crut vivre un cauchemar et hurla qu'elle aurait préféré mourir aussi que d'être "l'esclave de ces sauvages ".

Elle  tenta d'ailleurs de mettre fin à ses jours, refusant de s'alimenter.
Mais Proud Thunder la convainquit de revenir à la raison:
"Je vous suppose bonne chrétienne; il me semble que c'est un péché pour votre Dieu le suicide. Non?
D'autant que ce n'est pas une vie, mais deux que vous sacrifieriez.
Je ne sais pas si vous le saviez déjà,  mais vous attendez un enfant.
Demain, vous serez mon épouse.
Par contre,  pour l'heure, nul ne doit savoir pour votre grossesse "

La malheureuse ne put qu'accepter cette union, pour la survie de cet innocent qui devait naître.

Elle redouta le pire pour la nuit de noces , mais rien de ce qu'elle redoutait n' arriva.
D'ailleurs, alors qu'elle ne pouvait s'empêcher d'aimer davantage  chaque jour cet époux respectueux et bienveillant, elle en venait à regretter la froideur dont il faisait montre à on égard,  lorsqu'il s'agissait de se laisser aller à plus d'intimité.

Et l'enfant naquit, non sans difficulté.

Aurore ,  c'est ainsi que se nommait la parturiente, tenta alors maladroitement de consoler ce mari  décidément très mystérieux,  et mélancolique,  essayant de lui expliquer que le premier né posait toujours plus de problèmes que les enfants à venir et que ça serait moins délicat dans l'avenir.

C'est alors que le père disparut plusieurs semaines durant.

Quand il réapparut,  la mère et l'enfant se portaient  plutôt bien, même si quelques  guerriers fidèles au chef absent avaient dû batailler pour les protéger des rancoeurs et jalousies de la majorité.

L'enfant dormait en toute quiétude,  quand Aurore parvint enfin à faire tomber les défenses de Proud Thunder .
Et malgré une dernière résistance,  la jeune mère perça à jour le secret de son époux : depuis toujours, le père de  Proud Thunder avait réussi à cacher que ce n'était pas un héritier qu'il avait , mais une héritière.

Aurore était mariée à une femme.

Une femme qu'elle aimait.
Mais cet amour était-il partagé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Sam 29 Juil - 13:59

Chapitre 2

La mère de Proud Thunder avait réussi à imposer sa volonté de ne pas se remarier.
Les prétendants étaient pourtant nombreux , surtout des jeunes hommes d'ailleurs, et pas que dans l'optique de ravir sa suprématie au chef légitime : Shining était une femme d'une grande beauté, tant physique que d'âme, au visage épargné par les ans et épreuves.
Il était donc peu aisé, à quiconque ne la connaissant guère, de deviner que cette veuve qui savait tenir tête aux hommes les plus frustres, avait mis au monde un "enfant-miracle ", après de nombreuses fausses couches, et à un âge jugé trop avancé par certains,  si bien que son époux avait quant à lui à maintes reprises lutté contre des conseils malveillants de personnes désireuses de le voir répudier ce " ventre-cimetière ".

Elle crut donc comprendre pourquoi le père du nouveau-né  voulait dissimuler qu'il s'agissait d'une fillette, persuadée que c'était sûrement la seule solution pour protéger sa famille des convoitises mortifères des félons qui attendaient une occasion pour disputer la succession .
Néanmoins, son coeur de mère était déchiré  par une telle injustice : jamais sa fille ne serait libre d'être une femme, endossant de force un rôle qui finirait par lui être trop lourd.

Toutefois, ce n'est pas tant cette problématique de la succession qui avait motivé cette "cruelle " décision, qu'un désir désintéressé de combler cette enfant du bonheur qui lui était dû .

Shining ne comprit que plus difficilement encore le pourquoi  de ce mensonge :
" Ce n'est ni tromperie, ni supercherie : juste une remise  en ordre d'un mauvais tour fait à notre fils."

La mère pensait son mari devenu fou: il prétendait qu'un sage de ses ancêtres lui avait en songe révélé un terrifiant sort jeté à  Proud Thunder ,  et que, garçon, il demeurerait prisonnier d'un corps féminin. Et qu'il n'en incombait qu'à sa volonté de faire de son fils le garçon qu'il était , malgré ses apparences physiques, ou de ne pas respecter cette réalité et d'en faire une femme par force .

Mais l'homme ne put se résoudre à forcer son fils à être une fille, selon les caprices d'une nature implacable qui entendait dicter sa loi.

Proud Thunder fut aussi élevé comme un  garçon, même si à aucun moment le père tenta de le convaincre qu'il était plus précieux d'être un garçon qu'une fille.

Si Shining doutait toujours du bien fondé de ce mensonge,  comme elle l'appelait,  il était évident que l'héritier était épanoui ainsi.

Et c'est bien cette vérité qui comblait en effet l'enfant de bonheur : il savait qu'il avait un corps de fille, mais que ce corps était, lui , le vrai mensonge, à telle enseigne que Proud Thunder bénissait l'oracle qui avait convaincu son père de le laisser être ce qu'il était vraiment : un garçon.

Néanmoins,  malgré son ouverture d'esprit,  constatant que son enfant et son épouse semblaient être réellement intimes, bien plus qu'elle ne le souhaitait au fond d'elle-même , et qu'il n'y avait pas qu'une  simple  histoire de pacte secret au sein de ce couple de femmes  , mais bien une histoire d'amour, Shining en vint à vouloir éloigner Aurore et sa bâtarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Mar 1 Aoû - 2:37

Chapitre 3

L'hiver s'annonçait rude , et grand temps pour la tribu était venu de trouver un lieu plus accueillant, pour établir le campement : les denrées alimentaires diminuaient à vue d'oeil et une nouvelle période de disette menaçait.

Malgré le désaccord quasi général ,  avec Shining en tête,  Proud Thunder  et  Aurore prirent la décision de partir en éclaireurs,  sans accompagnement, dans l'idée de débusquer quelque coin d'eau poissonneux,  tel un lac gelé.

En fait s'était surtout pour le couple l'occasion de se retrouver enfin seul.
Aurore était tout simplement aux anges devant cette situation et avait grande hâte de se blottir sous les fourrures auprès de son amour,  au coin du feu, sous un ciel étoilé.
La nuit tomba en effet vite,  glaciale mais heureusement sèche.

La jeune mère aimait sa fille, adorée également de Proud Thunder ,  mais ce moment d'intimité avec son aimée était tellement attendu d'elle, que son instinct maternel était quelque peu en dormance .
Seulement, Proud Thunder ne semblait pas partager ce sentiment, l'air sombre et absent.
Aurore fut inquiète :
"- Quelque chose ne va pas,  mon amour? s'interrogea-t-elle.
- Je me dis que je suis égoïste de t'imposer cette vie. Que tu pourrais trouver un autre bon mari parmi les tiens , et un père pour Élisabeth . rétorqua Proud Thunder.
-Je te signale que je suis déjà mariée à la meilleure des personnes, et pour ce qui est de notre fille, elle a deux parents qui l'aiment,  qu'elle aime ! Dis plutôt que tu ne veux plus de nous! Tu crois que je ne sais ce que ta mère pense de notre famille ? ! s'écria-t-elle , furieuse."

Proud Thunder ne s'attendait pas une telle réaction :
"-Mais mon plus cher désir est de vous avoir toutes les deux près de moi, ma chérie,  mais,  malgré tout mon amour, jamais je ne pourrai te combler comme tu le mérites. "

Aurore bouillonnait ,  à telle enseigne que sa température seule aurait suffi à dégeler le lac:
-Me combler ? ! Tu crois quoi au juste ? ! Que seul un homme physiquement peut combler une femme ? !!
Si tu crois ça ? , on a toutes deux un problème alors!"

Proud Thunder ne sut réellement comment se faire pardonner, mais la querelle fut tout de même vite oubliée au profit d'une véritable nuit de noce tant désirée.

Mais le lendemain matin réserva une drôle de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23

avatar

Messages : 2236
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 29
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Mar 1 Aoû - 15:16

Nooooon pas maintenant !!!! Je veux la suite !!!! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amethyst

avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 28
Localisation : Meaux

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Mar 1 Aoû - 17:51

Citation :
Mais le lendemain matin réserva une drôle de surprise.

Citation :
Nooooon pas maintenant !!!! Je veux la suite !!!! =)

Mdr c'est sur que quand on s'arrête sur ce genre de phrase on veut de suite la suite lol j'adores faire ce genre de coup là dans mes chapitres Smile bon bah... j'attends la suite lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toiles-s-ferriol.skyrock.com/
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Mer 2 Aoû - 2:26

Amethyst a écrit:
Citation :
Mais le lendemain matin réserva une drôle de surprise.

Citation :
Nooooon pas maintenant !!!! Je veux la suite !!!! =)

Mdr c'est sur que quand on s'arrête sur ce genre de phrase on veut de suite la suite lol j'adores faire ce genre de coup là dans mes chapitres Smile bon bah... j'attends la suite lol

Je reviens donc lol!

Chapitre 3 bis

Proud Thunder avait hérité un don particulier qui lui permettait de communiquer avec des forces surnaturelles, lors de ses songes.
Ces forces étaient d'habitude bienveillantes et bonnes conseillères.
Mais la nuit passée, tout lui était apparu si troublant et effrayant,  que les oracles lui avaient laissé au réveil un terrible malaise, suivi de nausées.
Au début , sa compagne se laissa aller à une plaisanterie de mauvais goût :
" Ne me dis pas que tu es enceinte à ton tour..."
Seulement, quand elle se rendit compte que son aimée était vraiment au plus mal, mordue par la fièvre et la douleur,  sa bonne humeur se transforma vite en terreur.
" Ô Doux Jésus! Mais que nous arrive-t-il ? !"

A mesure que le malaise s'estompait, l'horreur,  elle,  augmentait .
Et c'est avec une voix inhabituelle que Proud Thunder s'adressa à sa femme :
" Je crois mon amour,  qu'un nouveau sort vient de s'abattre sur moi..."

Elle dénuda alors, en partie, sa poitrine .
La stupeur frappa les deux femmes : Proud Thunder était devenu un homme !

C'était un nouveau mauvais tour de Dame Nature : enfant, Proud Thunder avait tant souhaité être un "vrai petit garçon ", et alors que son amour avait réussi à la réconcilier  avec ce corps de femme  , ce voeu était devenu réalité , mais était-ce désormais un bonheur ineffable ou le contraire ? D'autant qu' Aurore ,  la stupeur modérée, dissimulait très mal son  désarroi.
Il était évident que cette nouvelle enveloppe n'était pas perçue par elle telle une aubaine.

Biensûr,  il y avait cet aspect surnaturel qui la troublait,  mais à vivre aux côtés d'une chamane, les faits les plus ésotériques étaient devenus à son regard de profane tout à fait acceptables,  avec le temps.
Non,  c'était bien le fait d'être à nouveau avec un homme qui réellement lui donnait du souci.

Parviendrait-elle à se faire une raison,  et faire abstraction de cette transformation ?

Au fond d'elle-même,  elle ne le pensait pas, elle le souhaitait pourtant, essayant de se convaincre que le corps n'est rien,  mais elle savait pertinemment que cette masculinité changeait les fondements de leur bonheur.

Proud Thunder maudit alors cette nouvelle malédiction,  persuadée désormais qu'elle allait perdre son aimée .

La journée fut terrible : chacun prostré dans son coin à faire des trous dans la glace,  pour pêcher.

La pêche fut miraculeuse, comme le couple l'avait tant révé, mais la joie ne put être assez vive pour alimenter le feu de la réconciliation.

Proud Thunder décida qu'il fallait repartir dès l'aube,  afin de ramener en ce lieu le reste de la tribu,  et peut-être comprendre le pourquoi de cette malédiction.
Shining devait sans nul doute en connaître davantage sur ce prodige.

La nuit frappait à la porte.
Proud Thunder voulut se montrer tendre avec Aurore ,  mais l'épouse se déroba à son étreinte.
Le chef fut irrité :
"Il me semble que les bras d'un homme ne t'ont pas toujours dégoûtée. "
C'est avec le même ton sec qu' Aurore lui rétorqua :
"Qui t'a dit que ça me plaisait ? ! Au fond,  tu sais quoi de moi ? ! Qui te dit que  j'aimais Francis et son corps d'homme ? ! Toi, réputée si sage, tu es comme tout le monde : pétrie de préjugés. !"

Proud Thunder s'en voulut beaucoup d'une telle maladresse, et n'osa se coucher auprès de son épouse, préférant installer une seconde couche.
Mais Aurore   refusa cette option :
"Pas question : tu vas me montrer que tu peux être un gentleman , et te tenir avec respect avec une femme! Et puis j'ai froid aux pieds. "

Proud Thunder obéit, et vint la nuit.

Aurore ne mit pas longtemps à  trouver le sommeil,  au contraire de Thunder .
Mais la fatigue aidant,  le sommeil s'en empara aussi.
Cependant,   Aurore hurla si fort au milieu de la nuit, que son sommeil fut également interrompu :
Endormie,  malgré elle, la jeune femme avait laissé ses mains  s'aventurer sur la poitrine de Proud Thunder et. ..
" Chérie !  Tu es redevenue normale ! "

A leur grande joie,  Elle avait en effet récupéré son corps; la malédiction semblait évanouie comme par enchantement.
C'est avec un amour infini que le couple fêta ce retour à la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Sam 12 Aoû - 23:26

Chapitre 3 ter 


Mais le réveil ne fut pas aussi heureux que la nuit. 
 
Recroquevillée sous les peaux chaleureuses et le feu amoureusement entretenu,  Aurore regrettait pourtant un nid plus douillet, telle une construction proche d'un igloo, d'autant que son aimée ne la serrait plus contre elle. 
Elle l'a retrouva qui péchait ,  l'air pensif et empli de désarroi. 
Elle ne mit guère longtemps à comprendre que le retour à la normale  n'avait été qu'un simple répit,  et que la malédiction avait à nouveau frappé. 
Proud Thunder prit la décision de raccompagner sa femme au sein de la tribu , et de partir à la recherche d'une réponse. 

Si au regard de l'ensemble de son peuple  rien ne pouvait trahir le secret nouveau du couple,  d'autant que la plupart des membres était surtout  préoccupée à très vite gagner ce lieu miraculeux regorgeant de poissons,  Shining comprit immédiatement qu'un drame terrassait son enfant. 
Suivant les indications du chef, tous se préparèrent donc au départ dès les premières lueurs du jour, le climat plutôt clément s'y prêtant. 
A l'abri des curieux , Shining prit la direction du conseil de famille,  et ne sembla guère surprise du prodige qui transformait sa fille en homme,  la journée venue. 

Elle apprit ainsi à Thunder et Aurore que tout était sa faute :

Victime de plusieurs fausses-couches, elle s'en était remise aux soins d'un chamane,  pourtant rival de son mari, et convaincu de nouer des liens obscurs avec des forces maléfiques. 
Shining put aussi arriver à terme de sa grossesse,  mais il y avait un prix: quitter son mari pour s'en fuir avec lui.
Seulement,  la femme préféra informer son époux de ce pacte que de partir avec cet homme sans scrupules. 
Le père de Thunder dut lutter contre lui-même pour ne pas céder à la tentation de tuer l'infâme, et préféra le bannir,  lui intimant l'ordre de  ne plus jamais approcher la tribu. 
Mais,  plein de hargne et de fureur,  il jeta un sort sur le bébé : garçon,  il serait prisonnier d'un corps de fille, jusqu'au jour où aimé malgré cette malédiction, de femme il deviendrait homme.
En outre, si cette transformation n'opérerait que de façon temporaire au début,  soit homme, le jour, femme, la nuit, elle deviendrait définitive au bout d'un temps indéterminé. 

L'horreur envahit le couple,  cependant que Shining , elle, pensait que c'était plutôt un bonheur pour tout le monde: après tout, Thunder allait pouvoir enfin être libre d'être un homme,  s'en simuler,  à même d'avoir ses propres enfants. 

Mais cet avenir n'était pas du goût des deux amoureuses : elles étaient femmes et parfaitement heureuses d'être en couple ainsi, malgré les préjugés de Shining

Aussi pour Proud Thunder  il était impérieux de pouvoir être à nouveau une femme et pas seulement que la nuit. ..

Elle était persuadée qu'il y avait sûrement un moyen de parvenir à un retour à la normale,  et après avoir longuement insisté et questionné sa mère,  elle obtint d'elle un début d'espoir: le terrible chamane savait lui, très certainement,  comment opérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Lun 14 Aoû - 2:13

Chapitre 4

Proud aida donc à l'installation de son peuple aux abords du lac miraculeux,  bien décidée à retrouver le fameux chamane: une vision l'avait avertie d'une piste. 
Aussi, elle avait rêvé que le félon se donnait en spectacle dans un cirque itinérant,  alors de passage à quelques kilomètres du campement,  dans une ville nouvelle, construite à la hâte, après la découverte de quelques pépites d'or.
Thunder avait bien l'intention de s'y rendre sans sa femme,  mais c'était sans compter sur la détermination de celle-ci :
"-Je suppose que tu  ne veux pas de moi avec toi, parce que je suis une femme , et que  c'est une tâche qui incombe à un homme,  mon chéri ?! lui lança-t-elle avec une méchante dérision,  cependant que des guerriers les observaient,  semblant acquiescer que la place d'une femme de chef,  de surcroît mère du futur héritier,  comme tous l'espéraient , était en effet au foyer,  pas en compagnie de l'homme fort de la tribu pour la chasse , la pêche et autres travaux masculins . Elle avait déjà bien assez dépassé les bornes à leur goût .
- C'est dangereux. répondit Thunder passablement agacée du ton d'Aurore. "
Toutefois,  Proud savait pertinemment que sa compagne n'en ferait qu'à sa tête, une fois de plus,  et c'est d'ailleurs ce qu'elle fit, malgré le veto des sages, Shining  en tête .

Jacksonville était l'une de ces villes crasseuses et bruyantes qui jouxtent les gisements d'or, bâties ex-nihilo , à partir du moyen du bord, surtout remarquable de part son saloon, construit lui en dur,  à l'inverse de la pseudo-église improvisée sous un chapiteau de fortune, un chapiteau semblable à l'abri pittoresque qui servait de vitrine au cirque recherché.
À l'instar de la femme à barbe, du nain sur des échasses,  de l'homme le plus fort du Kentucky , et autres femme sans corps, le peau rouge esclave d'une visage pâle était perçu comme la nouvelle attraction à la mode, par ces brutes mal dégrossies qui étaient loin de pouvoir imaginer  qu' Aurore et Proud  était un couple légitime et amoureux. 
Pour ces analphabètes,  pour la plupart,  et ces rares lettrés désireux de s'enrichir,  il était en effet évident que cet endimanché venait grossir la troupe de saltimbanques.

Ravalant sa fierté,  Proud, malgré la furie de sa femme,  qui elle refusait une telle humiliation, prit partie de jouer le jeu. 
D'autant que tenter de se faire employer au sein du cirque  était peut-être la meilleure façon de pouvoir approcher le chamane? 

Seulement, depuis leur arrivée un homme dévisageait Aurore. 
Il s'agissait de  Caleb Thompson , un homme corrompu et profondément malsain, à la fois shérif et tenancier du saloon. 

Et puis, alors que le couple passa près de lui, il susurra, vulgaire et obscène,  en s'adressant à Aurore :
" Alors ma douce tu fais dans le peau rouge maintenant ?  De mon temps, tu étais tout de même plus regardante ! Il paie en or , au moins?"

Proud ne put se contrôler et lui sauta à la gorge:
-" Excuse-toi  immédiatement,  serpent !  Personne ne manque de respect à ma femme! hurla Thunder,  les yeux exorbités. 
- Ta femme ? ! La femme du plus offrant,  oui !  Une fille de saloon que j'ai perdue au poker , et que j'ai dû céder à un sale tricheur, un certain Francis ! rétorqua l'autre essayant de se libérer ."


Aurore était pétrifiée,  à l'instar de  Thunder : elle était   comme face à un fantôme,  et ne niait rien. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Jeu 17 Aoû - 2:22

Chapitre 5


A mesure que les secondes, qui s'étiraient comme des heures interminables, s'engouffraient dans les silences d'Aurore,  Proud relâchait peu à peu son étreinte du cou du shérif, quant à lui plutôt fier de son effet. 
Aussi, quand deux de ses sbires voulurent rosser l'assaillant, il s' y opposa et préféra lancer dans un ricanement, avant de regagner le saloon:
" Laissez les gars : c'est qu'un pauvre type. ..Quant à toi, ma très chère amie,  merci d'avoir aidé ton tricheur à  te voler à moi: si on m'avait dit alors que tu finirais avec un sauvage ! ..."
Il cracha à ses pieds et ajouta:
" Par contre, je vous laisse jusqu'à demain matin,  première heure,  pour foutre le camps de mon territoire. Sinon,  je vous ferai arrêter. 
Et tu sais ce qu'on fait aux peaux rouges qui osent lever la main sur un blanc ?  Et les gentillesses qu'on fait à leurs putains blanches ? ..
Mais je suis bon prince: je vous offre l'hospitalité dans l'une de mes meilleures chambres.
Ça vous fera une nouvelle nuit de noces. Et puis, la Belle y connaît déjà du monde. Les filles n'ont pas trop changé,  à part Pinta , morte de la syphilis. 
C'est une saloperie , cette maladie,  heureusement, toi, ma chérie,  tu as su y échapper. Du moins, on dirait. 
Je suis sûr l'ami qu'elle va t'en donner pour ton argent, comme naguère elle savait si bien  le faire . 
Ah veinard ! "

Thunder ne réagit pas à cette nouvelle provocation  et répondit juste, avant d'ordonner à sa compagne d'accepter l'invitation  :
" Vous n'entendrez plus jamais parler de moi. "

Aurore était anéantie devant l'attitude de son  amour, une attitude empreinte de dégoût et d'un profond mépris. 

La température gagna subitement quelques degrés,  si bien que la neige se transforma en une pluie glaçante et cinglante.

Proud  ne posait plus son regard sur sa femme et ne lui adressait quasiment aucun  mot, ce qui fendait l'âme et le coeur de cette dernière , qui aurait tant voulu lui parler pourtant. 
Aussi  les  seules phrases que Thunder daigna prononcer furent sèches et autoritaires :
" tu vas prendre le lit et moi je dormirai à même le sol.
Et on partira comme prévu : plus la peine de négocier avec le chamane afin que je redevienne une femme. "

Et cette nuit-là, le prodige n'eut pas lieu: Proud Thunder resta un homme. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Hier à 1:35

Chapitre 5 bis 

Le couple  ne put réellement dormir,  et pas uniquement à cause du boucan que faisaient les filles avec des clients. 
Seulement, alors qu'il était presque l'heure de nettoyer le plancher comme requis par le shérif,  Aurore réveilla Proud sans ménagement , et le bascula sur  le lit,  avant de  se vautrer  d'une façon obscène sur son corps.
Pleine de furie, elle  le déshabillait avec violence:
" Depuis le temps que ça te démange de te glisser en moi en tant qu 'homme ! Vas-y , te gêne pas ! Après tout c'est toi qui commandes! Et comme on te l'a si gentiment fait remarquer : avec moi, tu ne vas pas le regretter , Chéri! C'est que j'ai une sacrée expérience pour combler les hommes ! "
Proud Thunder la repoussa sans tact:
"- Es-tu folle ? ! "
En larmes,  et toujours pleine de colère, Aurore tentait de retenir son amour :
"Forcément,  tu te crois trop bien pour coucher avec une traînée!  Pas vrai ? !"
Thunder ne se contenait plus:
" Cesse de me provoquer ou sinon..."
Aurore releva le défi et tenta une nouvelle approche. 
Mais cette fois Proud fit montre de se laisser faire, ce qui finalement surprit son épouse,  qui pour autant ne se laissa pas démonter,  pas par désir, mais par désespoir, un désespoir tellement visible que Thunder se détacha de son aimée avec bienveillance en lui disant avec tendresse:
"Pas comme ça,  ma chérie, pas comme ça. Prépare-toi, je t'attends en bas. "

Proud Thunder était face à un mur qui semblait vouloir se rapprocher inexorablement de son squelette voué à être broyé. 
Au saloon,  les hurlements de l'une des filles l'alarmèrent alors, de sorte qu'il accourut à son secours; elle était violentée  par l'un des sbires du maître des lieux. 
Cependant que ce pervers lui avait déjà tailladé une joue au couteau, il s'apprêtait à  continuer la torture en administrant le même traitement à l'autre joue.

Cette vision d'horreur souleva le coeur de Thunder, alors que du haut des escaliers Aurore suppliait son amour de ne pas s'en mêler,  mais c'était peine perdue,  à telle enseigne qu'une terrible bagarre éclata jusqu'au moment où le shérif survint,  arme au poing .
Proud avait ravi son couteau à l'infâme. 
Alors,  le shérif menaça Thunder de son revolver,  demandant à son acolyte de quoi il retournait :
" C'est le sauvage qui a voulu s'amuser avec Nina!"
Le shérif, sournois, demanda à la malheureuse si c'était lui qui l'avait ainsi agressée ;  ivre de douleur et broyée par la crainte,  alors que les autres filles étaient à présent à son chevet,  elle acquiesça. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karolinah

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 40

MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   Aujourd'hui à 2:34

Chapitre 5 ter


Le procès n'avait toujours pas eu lieu que déjà la potence était érigée. 
Le juge devait arriver dans la semaine,  si du moins la neige le permettait. 
Hypocritement, le shérif éloignait les attaques des enragés qui tentaient de pénétrer dans la cellule de l'accusé , afin de l'en extirper et de le lyncher. 

" Moi vivant,  nul ne se substituera à la loi!" Ricanait-il en brandissant  son six coups. 

Biensûr,  il rêvait de voir pourrir  le corps du sauvage se balançant au bout d'une corde, tandis qu'il se balançait, lui, sur sa chaise,  protégé des foudres de Thunder par des  barreaux qui l'empêchaient de lui sauter à la gorge à chaque fois que ce pourri faisait des allusions obscènes  au sujet de son amour . 

Plus que de simples plaisanteries douteuses, il se vanta d'avoir contraint Aurore à une relation sexuelle. 
Et ce  n'était d'ailleurs  pas qu'une simple "blague " car il avait en effet tenté de lui imposer un rapport. 
Seulement, ce dont il ne se vanta guère c'est la manière avec laquelle il fut accueilli :
" Tu veux vraiment que je te fasse ce genre de choses,  shérif ?  Tu n'as pas peur de finir comme Shorty ?"


Une allusion qui avait tôt fait de le refroidir:
Shorty, renommé ainsi après une certaine mésaventure survenue avec une métisse,  avait ainsi eu la mauvaise idée de vouloir, lui aussi , imposer un rapport de cet ordre à une "nouvelle fille " vendue par son amant,  ce qui lui avait valu d'être , en quelque sorte, circoncis sur le tard et d'une manière plutôt peu flatteuse.

Le petit juge, qui rappelait quelque pêcheur mormon , d'autant que le tribunal se tenait dans l'église improvisée, ne manqua pas, malgré les grognements de la salle, de menacer quiconque d'arrestation immédiate en cas de trouble de l'ordre. 
Il se voulait en effet impartial et juste,  si bien qu'il accepta que l'épouse du prévenu vienne déposer pour démontrer qu'il s'agissait d'une machination du shérif. 
Proud s'opposa à cette déposition,  mais le juge l'obligea au silence,  désireux de connaître ces fameuses révélations. 

Aurore prêta ainsi serment sur la bible, et dévoila une période trouble  de sa vie :

" Le simulacre , dont est victime la personne que j'ai épousée, par amour, tant cet être est noble, loyal, généreux et aimant , est identique au piège , que celui que vous appelez shérif , a tendu à un jeune homme candide qui l'avait, pour son grand malheur , battu au poker. Pour récupérer ses gains et surtout se venger de son humiliation, il se débrouilla de même pour le faire inculper de tentative de meurtre, après un viol  particulièrement sauvage,   sur la personne d'une jeune fille.
Laquelle témoigna contre cet innocent, qui fut lui lynché avant le procès. 
Et cette jeune fille qui n'était autre  que la petite amie dudit shérif, terrifiée par cet amant barbare et machiavélique,  c'était moi: une entraineuse de saloon."


Dans l'assistance s'éleva alors une sorte de cri d'indignation unanime,  cependant que le petit juge jouait du marteau pour rétablir l'ordre:
" Silence! Silence!..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence du tonnerre . (ébauche d'une romance. )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BPC Mistral, Tonnerre & Dixmude
» le-porte-avions-charles-de-gaulle-et-le-bpc-tonnerre-recevront-la-croix-de-la-valeur-militaire
» TONNERRE (BPC)
» Tonnerre des Dieux (A Token To The Forest Gods)
» La Koninklijke Marine se sépare de 5 CMT's!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Créations-
Sauter vers: