AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Je suis là moi aussi
Aujourd'hui à 15:17 par annette74

» IRL SUR PARIS
Aujourd'hui à 15:00 par Seed

» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 14:50 par Prunetille

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 14:41 par Prunetille

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 14:39 par Prunetille

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 14:36 par Prunetille

» Ni OUI, ni NON
Aujourd'hui à 14:31 par Prunetille

» une question pour la personne suivante
Aujourd'hui à 14:29 par Prunetille

» IRL RENNES semaine du 26 décembre !!! =)
Aujourd'hui à 14:27 par Akoreakro

Mots-clés
film lesbien rennes belle service DRAGUE écoutez vous femme kyss ebook films votre vidéo image amour love saison récit kelysa jour girl lesbienne fois première Adèle
Sondage

Partagez | 
 

 Récit Lez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 28 Sep - 23:14

N'Awen a écrit:
Ah j'ai cru que tu voulais que je m'étouffe ='(

On ne déserte pas ! Non mais ! Moi je te lis, c'est déjà pas mal non Cool

J'adore cette suite mais j'veux le reste!!!! stp stp stp stp

Ah ben non je ne voudrais pas ça.. Je suis sadique mais quand même

Oui ce n'est pas mal c'est sur Wink

Jamais rassasier toi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 28 Sep - 23:16

Jamais...
Revenir en haut Aller en bas
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 29 Sep - 0:34

Comment ça pas de suite?
Tu la convoque chez le doyen et même pas on sait pourquoi.
Ton côté sadique est définitivement de retour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sosso22



Messages : 1408
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 45
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 29 Sep - 21:06

comment on deserte ??moi ausi je suis toujours là hein ^^ Smile
LA SUITE!!! steu plé vico!!! :pancartelove: Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 17:51

Il l'a convoqué car il a appris sa liaison avec Marie ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Wolf



Messages : 1295
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:14

toujours aussi sadique >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:34

Meme pas vrai Wolf....

Allez la suite... Merci pour vos commentaires, ils me ravissent vraiment.. J'espere qu'elle vous plaira. Bonne lecture
_____________________
Chapitre 58
 

« Non pas du tout »
« Alors c'est quoi? »
« Une rumeur est arrivée à mes oreilles et je voudrais savoir si elle est vraie »
 
Qu'est ce que c'est que cette histoire?
 
« Une rumeur? Quelle rumeur? »
« Il semblerait que tu entretiens une relation avec un professeur »
« Quoi? »
 
Je suis totalement bouché bée devant cette révélation. Comment est-il possible qu'il sache? On a toujours fait attention. Qu'est ce que je fais maintenant? Il faut que je démentes je n'ai pas le choix.
 
« Et bien il y a de ces rumeurs quand même »
« Ce n'est pas vrai? »
« Bien sûr que non. Ma vie est déjà assez compliquée comme ça alors rajouter une relation avec un de mes profs ce n'est pas possible. »
« Pourtant j'ai entendu dire que tu avais beaucoup de succès »
« Non pas forcement juste ce qu'il faut »
« Donc tu n'entretiens pas de relations avec un de tes profs? »
« Absolument pas »
 
Le silence s'installe, je suis surprise par cette rumeur. Je ne comprends pas comment c'est possible.
 
« Et je peux savoir qui propage de telles rumeurs ? »
« Une personne en qui j'ai totalement confiance et qui n'inventerait jamais une chose comme ça. »
« Et bien si là, elle le fait »
 
C'est qui cette personne? Ça doit être quelqu'un de proche de moi ou de Marie car sinon personne n'est au courant. Et qu'est ce qu'elle veut à propager de telles rumeurs? Pourquoi? C'est quoi son but?
 
« Et je peux savoir, par curiosité, avec qui je suis sensée avoir une relation? »
« Avec Marie L. votre professeur de Droit du travail »
 
Pour démontrer que tout ceci n'est pas vrai je ris un peu.
 
« Et bien il y a vraiment des rumeurs folles qui circulent »
« Donc ce n'est vraiment pas vrai? »
« Absolument »
« Je ne vous crois pas »
« Alors pourquoi m'avoir convoquée moi et pas Mlle L? Si vous n'aviez pas de doute n'est-il pas juste que vous nous convoquiez toutes les deux? »
« Peut-être mais je voulais vous voir avant pour.. »
« Avoir la confirmation et pour ne pas vous ridiculiser devant un de vos professeurs. »
 
A cette phrase je le vois un peu piqué, j'ai touché le point sensible. Il n'a pas voulu se fourvoyer devant un de ses prof. Il croit vraiment que j'aurais pu tout lui révéler. Comme si j'allais lui avouer que j'aime Marie et qu'elle aussi m'aime
 
« Donc vous avez préféré me convoquer car peut-être que si toute cette histoire était vraie je vous aurais tout avouer. Vous croyez vraiment que je l'aurais fait? »
« Oui »
« Et bien vous êtes un peu naïf car jamais je ne vous l'aurais dit »
« Donc c'est vrai alors? »
« Non pas du tout. Je n'entretiens aucune relation avec Mlle L, elle est seulement mon professeur. »
« Ah oui et pourquoi alors il vous arrive de prendre le café ensemble ? »
« Vous ne prenez jamais de café avec un de vos élèves? »
« Heu si ça peut m'arriver »
« Alors voilà. J'aime beaucoup le droit du travail et donc je vais souvent voir Mlle L à la pause pour lui poser des questions. Et comme à la pause, elle prend toujours un café et bien elle me demande de venir avec elle, comme ça on ne perd pas de temps. »
 
Le silence s'installe un peu, le doyen semble réfléchir à ce que je viens de dire. Et moi je suis toujours étonnée qu'il ai appris cela car on s'est cachées, on a fait attention. Jamais de gestes tendres à la fac et même en dehors quand on se balade sur Lille, on fait toujours attention. Une question me titille il faut que je la pose.
 
« Et si jamais cette rumeur avait été vraie, qu'est-ce qui se serait passé ? Il me semble qu'une relation entre un prof et un étudiant n'est pas interdite par la loi. »
« Oui c'est vrai rien n'interdit cela mais ce n'est pas quelque chose de bien car ça peut créer des situations de privilèges inacceptables. Et donc s'il s'avère que cette rumeur est vraie, je devrais convoquer Mlle L. devant un conseil de fac et on décidera d'une sanction »
« Quelles sortes de sanctions? »
« Un blâme, un avertissement, une mutation voir même une interdiction d'enseigner »
 
Ce n'est pas possible, c'est un cauchemar. Marie risque de perdre son emploi et surtout un emploi qu'elle adore à cause de moi. Je vois le doyen m'observer, il ne faut pas que je réagisse trop vivement.
 
« Très bien alors tant mieux que ça ne soit qu'une rumeur »
« Je ne suis pas sur que ce soit une rumeur mais je vais mener mon enquête et je saurais la vérité »
 
Ah non ce n'est pas possible, il ne peut pas faire ça. Il va tout découvrir s'il enquête et puis c'est la vie privée, ça ne regarde personne. Je suis en train de m'énerver sérieusement mais il ne faut pas que je lui montre car il va savoir que je mens.
 
« Et bien la vérité est qu'il n'y a rien entre Mlle L et moi »
« On verra s'il y a quelque chose je le saurais et dans ce cas je te préviens tu es mal partie car en plus du conseil pour Marie, toi tu seras renvoyée de la fac. »
« Je ne crains rien car il n'y a rien »
 
En parlant je me suis levée.
 
« Maintenant je vous laisse car j'ai cours dans 10 min »
« Très bien et n'oublie pas ce que j'ai dit »
« Je n'oublie pas mais sachez que moi aussi je vais faire mon enquête et quand je saurais qui propage de telles rumeurs, j'irais lui dire ma façon de penser, soyez-en sur. Je n'aime pas les gens qui propagent des rumeurs fondées ou non alors je vais découvrir qui fait ça et je vais m'en occuper »
 
Sur cette dernière phrase, je sors de la pièce. Je suis énervée contre lui, contre la personne qui a tout balancé et surtout contre moi car je n'ai pas su protéger Marie et maintenant elle risque de perdre son poste à cause de moi. Mais qui peut dire des choses pareilles? Pourquoi? Qui veut détruire mon couple? Ou Marie? Ou moi?
 
Je suis dans le couloir à tourner en rond, il faut que je me défoule alors je tape un grand coup de poing dans le mur. La douleur est fulgurante mais ça fait du bien, ça me calme alors je retape une nouvelle fois, la douleur est encore plus forte. Comment j'ai pu faire ça et ne pas réussir à la protéger? Pourquoi quelqu'un nous en veut autant?
 
Finalement, j'arrive à me calmer, mon poing droit me fait très mal il a grossi légèrement et je saigne mais je m'en fiche. Je regarde l'heure, il est 9h25, il faut que je file en cours. J'arrive en cours, Marie est déjà là, elle me sourit quand elle me voit mais je détourne la tête, puis je vais m'asseoir.
 
Pendant toute la première partie du cours, je ne regarde pas Marie, je réfléchis à ce que je dois faire. Je ne veux pas qu'elle perde son travail à cause de moi, ça la ferait souffrir, l'enseignement c'est sa vie, sa passion. Alors qu'est ce que je peux faire? Je suis complètement perturbée par cette histoire. Je ne sais pas comment réagir. C'est sur que je vais retrouver cette personne qui propage de telles rumeurs et elle va entendre parler du pays.
 
Je ne me rends même pas compte que la pause est arrivée, je le vois quand Valentin vient me parler pour me demander si ça va. Je lui réponds que oui alors que pas du tout, ma main me fait souffrir et surtout j'ai le cœur en miette notamment quand je lève la tête pour regarder Marie et que je vois de l'inquiétude sur son visage. Il faut que je sorte d'ici, je ne peux pas rester et la voir, j'ai besoin de me retrouver seule pour réfléchir à tout ça. J'attrape mon sac de la main droite ce qui me fait souffrir à cause de ma main, je laisse échapper alors un petit « aie » ce qui attire l'attention de Marie vers moi. Je dévale les escaliers, je vais pour gagner la porte quand je suis retenue en arrière.
 
« Qu'est ce qui se passe? » me demande Marie
« Rien je ne suis pas très bien, il faut que je parte. Laisse-moi »
 
J'arrive à me dégager et je file vers la sortie. Cinq minutes plus tard je suis sur ma moto et je file à toute allure pour réfléchir, pour mettre les choses à plat et décider ce qu'il convient de faire. Deux choix s'offrent à moi. Rester avec elle et risquer qu'elle perde son emploi? Ou la quitter et lui permettre de continuer à vivre sa passion?
_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:39

Rah je savais que c'était ça ! Qui est le con ou la conne qui les as balancé?!

Elle va pas la quitter hein? hein?

Vico tu m'as rendu accro à ton récit t'abuses...
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:46

Bien jouée alors si tu savais Wink..

Je dirais rien meme sous la torture...

Ah oui j'abuses.. Mais non en fait j'adore que tu sois accro Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:49

Disons que j'avais un mauvais pressentiment. Tu diras rien? Pfff j'te boude!

Oui t'abuses ! En plus t'adore, sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 20:54

Hum génial !! =D vivement la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 21:04

N'Awen a écrit:
Disons que j'avais un mauvais pressentiment. Tu diras rien? Pfff j'te boude!

Oui t'abuses ! En plus t'adore, sadique...

Un mauvais pressentiment? Ben pourquoi? AH non boude pas.. Mais c'est pas marrant si je dis tout..
Sadique.. Oui c'est moi :-D xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 21:14

Ben parce que j'étais persuadée que ce serait pas du tout en rapport avec le BDE ! Oui ok c'est pas marrant mais mince ! J'veux savoir qui a oser faire ça !
Ça pour être sadique... tu excelles en la matière demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 22:04

On veut des noms qui a balancé !!!

Suite très accrochante on croirait presque que tu veux nous rendre accro ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 30 Sep - 22:43

N'Awen a écrit:
Ben parce que j'étais persuadée que ce serait pas du tout en rapport avec le BDE ! Oui ok c'est pas marrant mais mince ! J'veux savoir qui a oser faire ça !
Ça pour être sadique... tu excelles en la matière demoiselle.

Ben joué alors d'avoir trouvé Wink. On le saura.. ou pas Very Happy
Hihi merci du compliment mademoiselle Wink

devile a écrit:
On veut des noms qui a balancé !!!

Suite très accrochante on croirait presque que tu veux nous rendre accro ...

Tu as trouvé le but bien joué lol
Merci Devile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 14:07

Un suite ! vite :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 19:21

Tout pareil que la demoiselle du dessus xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 20:53

Merci lablondeuh et devile, la voila la suite Wink. Bonne lecture
_________________________________
Chapitre 59

Je roule sans savoir où aller, je n'ai pas de but, il faut juste que je roule pour d'abord me vider la tête, me calmer ce qui me permettra ensuite de réfléchir calmement. Sans le savoir, sans le vouloir j'arrive à Bray-Dunes, station balnéaire à coté de Dunkerque et à 45 minutes de Lille environ. Je me dirige vers la plage, je me gare et je descends me balader sur la plage, tout en réfléchissant à cette conversation avec le doyen.

Je suis tellement énervée par tout ce qui est arrivé, je ne sais pas comment j'aurais pu l'éviter mais je pensais tellement que ça ne nous arriverait pas. On a tellement fait attention, presque aucune sortie en amoureuses et quand on le faisait, jamais de baiser en public, on ne se touchait même pas à part une ou deux fois où on se prenait la main mais toujours le soir tard et ça remonte à des mois. La personne qui a balancer cette rumeur a du le savoir il n'y a pas longtemps sinon elle l'aurait déjà dit. Ce type de personne ne garde pas ça pour elle et elle le dit dès qu'elle le sait.

Qui cela peut-il être ? Je pense bien à une possibilité: Laurent mais le problème c'est qu'il habite Dunkerque et qu'en plus il l'a appris il y a 2 mois donc je ne vois pas pourquoi il aurait attendu. Non je ne pense pas que ce soit lui. Alors qui? Franchement je ne vois pas et c'est assez énervant. Il y a bien l'ex de Marie, mais c'est pareil, elle l'aurait fait avant. Et si ce n'est pas du coté de Marie qui fallait chercher mais du mien. Peut-être une de mes ex qui a voulu se venger ou alors mon père qui a encore voulu mettre la merde dans ma vie. De toute façon, pour l'instant peut importe qui a fait ça, il faut que je réfléchisse à comment faire face à tout ça.

La décision n'est pas facile à prendre. Je sais parfaitement ce que je dois faire mais c'est difficile à accepter. Malheureusement, je n'ai pas le choix, je pense que c'est la meilleure décision et même si mon cœur me cri de ne pas le faire, ma tête, elle, pense le contraire. J'ai toujours pensé et je penserais toujours qu'il vaut mieux suivre sa tête que son cœur, même si avec Marie j'ai plutôt suivi mon cœur. Comment vais-je pouvoir lui dire qu'elle et moi c'est fini?

En plus je ne peux pas lui dire la raison car elle va trouver un million d'excuses pour me retenir et surtout elle dira qu'elle s'en fout de perdre son boulot alors que ce n'est pas vrai. L'enseignement c'est toute sa vie, je ne veux pas qu'elle perde ça à cause de moi. Elle a tellement bossé sur sa thèse que ça serait cruel qu'elle perde tout ça alors qu'elle vient seulement d'y arriver. Elle ne peut pas subir ça. Je ne peux pas et je ne veux pas qu'à cause de moi, elle subisse ça. Bien sûr je ne veux pas la quitter, c'est même la dernière chose que je veux mais la je pense que je n'ai pas le choix. C'est clair que je vais souffrir et surtout que je vais la faire souffrir alors que je me suis jurée de ne jamais le faire. Mais si elle perd son boulot, ça sera définitif, à vie alors que moi je suis de passage dans sa vie, elle m'oubliera.

Ma décision est prise, je vais la laisser tranquille même si je l'aime plus que tout, d'ailleurs c'est justement pour ça que je peux faire ça. C'est parce que je l'aime de tout mon cœur que je peux la quitter. Quand on aime une personne on doit pouvoir la quitter si c'est ce qu'il faut faire, si c'est la meilleure chose à faire et ici c'est le cas. Donc c'est ce que je vais faire même si ça doit briser mon cœur à jamais.

Je décide de regarder mon portable qui est dans mon blouson, il est déjà 13h30, ça fait 2h30 que j'ai quitté la fac. J'ai 15 appels en absence, 2 messages vocaux et un sms, tous de Marie. J'écoute le premier message qui date de 12h32, elle venait de quitter son cours, elle dit :

« Bonjour mon ange, j'espère que ça va, tu n'avais pas l'air bien tout à l'heure. On mange ensemble? »

Puis j'écoute le 2ème message qui a été enregistré à 12h50 :

« Rappelle moi s'il te plait, je suis inquiétée. Je t'aime »

L'entendre me dire je t'aime me brise le cœur et en plus sa voix semble paniquée. Comment vais-je pouvoir la convaincre que je veux la quitter, elle ne me croira jamais. Va falloir que je me montre forte et que j'arrive à la convaincre que je ne l'aime plus.

Je lis le sms :

« Ma chérie, rappelle moi quand tu as ce message, je suis inquiétée, je n'arrive pas à te joindre, j'ai même essayé à la maison »

Je ne peux pas la laisser dans cette incertitude alors je lui envois un sms pour la rassurer.

« Désolée je ne suis pas très bien, j'ai besoin de réfléchir mais t'inquiète pas ça va »

J'hésite quelques secondes avant d'appuyer sur envoyer. Je suis sure qu'elle va essayer de m'appeler en recevant ce texto mais je ne peux pas lui parler, pas encore, j'ai besoin de temps. Et en effet, elle me rappelle direct après mais je ne décroche pas, elle rappelle une nouvelle fois et je ne décroche toujours pas. Elle a du comprendre que je ne veux pas parler car elle n'insiste plus.

Je reste encore sur la plage, combien de temps je ne sais pas. Je marche en essayant de réfléchir, ma conscience me dit que je fais le bon choix, ma tête me dit que non. Vers 16h, je décide de repartir et d'affronter Marie, elle a le droit de savoir pourquoi je ne suis pas bien même si je ne vais pas lui dire toute la vérité.

Je récupère ma moto et je regagne Lille et notamment la maison de Marie. Je sais qu'elle m'y attend car elle a fini vers 16h. A 17h15, j'arrive chez elle, sa voiture est juste devant. Je descends de moto et je reste quelques instants devant chez elle sans bouger, j'essaie de rassembler mon courage et ma force car je sais que la scène qui va se passer va être extrêmement difficile. Je rentre donc, la porte est à peine fermée que Marie vient vers moi.

« Ben alors mon ange, tu rentres enfin? »

Je vois son visage qui s'éclaire en me voyant. A ce moment là, je hais la personne qui m'oblige à faire ce que je vais faire. Je me promets, à cet instant, que si je la retrouve, je vais lui faire payer tout ça de la pire des manières. Je ne sais pas encore ce que je ferais mais je le ferais, je me le jure.

« Ma chérie, ça ne va pas ? » me demande-t-elle

Je n'ai qu'une envie la prendre dans mes bras et lui dire combien je l'aime...
_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf



Messages : 1295
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 21:00

...je te hais >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 21:03

Wolf a écrit:
...je te hais >.<

Ah bon?? Sad. Pourquoi tant de haine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 21:03

Oo c'est triste aujourd'hui Sad J'espère que ça va s'arranger..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Wolf



Messages : 1295
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 21:07

vico59 a écrit:
Wolf a écrit:
...je te hais >.<

Ah bon?? Sad. Pourquoi tant de haine?

:calin: :calin: :calin: c'était ironique >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 21:24

Lablondeuh a écrit:
Oo c'est triste aujourd'hui Sad J'espère que ça va s'arranger..

Oui un peu, ça change lol. J'espère aussi..

Wolf a écrit:
vico59 a écrit:
Wolf a écrit:
...je te hais >.<

Ah bon?? Sad. Pourquoi tant de haine?

:calin: :calin: :calin: c'était ironique >.<

Je sais Wink mais je prends les calins et je t'en fais aussi :calin: :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:45

vico59 a écrit:
Oui un peu, ça change lol. J'espère aussi..

Si ça c'est pas sadique... Ton petit "j'espère" bien placé, alors qu'on sait très bien que tu sais si ça va s'arranger ! Grrr... tu es machiavélique ! =)
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:52

N'Awen a écrit:


Si ça c'est pas sadique... Ton petit "j'espère" bien placé, alors qu'on sait très bien que tu sais si ça va s'arranger ! Grrr... tu es machiavélique ! =)[/b]

Machia quoi? Connais pas... (A)
Mais c'est vrai que moi je sais mouahhhhhh Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:53

Oh oui fais ton innocente tiens ! Ça te va tellement bien...

Sadique va !!!
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:56

N'Awen a écrit:
Oh oui fais ton innocente tiens ! Ça te va tellement bien...

Sadique va !!!

Je sais, je sais... *met ses lunettes de soleil et passe la main dans sa chevelure*

Very Happy.. Merci pour le compliment de sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:57

Mdr ! T'abuses tu me fais rire alors que j'te gueulais dessus... pfff c'est po du jeu...

J'te boude na !

( sinon c'est qd la suite? :Angel: )
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 22:59

C'est mon charme légendaire ça on ne peut pas me crier dessus...

ah ben non tu n'as pas le droit de bouder non mais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 2 Oct - 23:02

Vico tu peux pas nous laisser dans cette incertitude ....[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 4 Oct - 23:59

vico59 a écrit:
C'est mon charme légendaire ça on ne peut pas me crier dessus...

ah ben non tu n'as pas le droit de bouder non mais

C'est pas faux...

En même temps même quand j'essai j'arrive pas ! ^^

Mais a quand la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhh?????
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 5 Oct - 12:59

Désolée j'ai eu des gros problèmes de connexion ces derniers jours alors compliqué de venir poster mais je me rattrape et voila le chapitre 60... Bonne lecture
________________________________
Chapitre 60
 
« Qu'est ce qui se passe? »
« Il faut que je te parle »
 
A cette phrase son visage se décompose, je me hais de lui faire ça.
 
« OK... heu... Allons... au.... salon » dit-elle d'une manière saccadée
 
On se dirige donc vers le salon, elle s'assoit à un bout du canapé et je m'assois à l'autre bout, loin d'elle pour éviter de craquer et de la toucher, l'embrasser, la prendre dans mes bras. Le silence s'installe, je finis par le briser.
 
« Ce que je vais te dire n'est pas facile mais il faut que je le fasse »
« Vas-y »
« Voilà heu comment dire... »
« Pauline dis moi ce qu'il y a. Ne tourne pas autour du pot »
« Aujourd'hui j'ai réfléchi sur nous, sur moi, sur ce que je ressens et j'en suis arrivée à la conclusion que je me suis peut-être un peu emballée »
 
Je ne la regarde pas quand je parle parce que je sais que dans ce cas je craquerais. J'en suis déjà tellement proche que je ne peux pas risquer cela. Ma gorge est serrée, je suis émue, triste mais il faut que je continue je n'ai pas le choix. Je lève quand même la tête vers Marie, elle semble complètement perdue et elle doit se demander ce qui se passe.  
 
« Bref, je pense qu'il vaut mieux qu'on fasse un break toi et moi, j'ai besoin de prendre un peu de recul par rapport à tout ça »
 
Pourquoi je parle de break? Ce n'est pas ce que j'avais décidé, je voulais la quitter. Mais je ne supporte pas cette idée, je ne peux pas imaginer qu'elle puisse quitter ma vie. Le silence s'installe, je la regarde furtivement, elle est perdue dans ses pensées, une larme coule sur sa joue. Je me retiens de justesse de l'essuyer avec ma main.
 
« Moi je ne veux pas de break soit tu es avec moi soit tu ne l'es pas » me dit-elle
 
Cette phrase me fait mal mais en même temps je la comprends.
 
« Très bien alors finissons-en, je pense que c'est mieux »
 
Je commence à me lever car je sais que je ne supporterais pas une discussion mais c'est sans compter sur Marie qui veut comprendre.
 
« Qu'est ce qui s'est passé avec le doyen? »
« Rien pourquoi? »
 
Je prie pour qu'elle ne fasse pas le rapprochement...
 
« Ben ce matin tu pars en me disant que tu m'aimes, tu as rendez-vous avec lui après tu n'es pas bien et tu passes ta journée à réfléchir et tu remets en cause tes sentiments pour moi. J'en déduis donc qu'il s'est passé quelque chose. »
 
Je n'ai qu'une seule chose à faire : nier.
 
« Rien il voulait me voir à propos du BDE »
« Je ne te crois pas »
« Et bien ne me crois pas »
« Très bien admettons alors comment ça se fait que du jour au lendemain tu t'es mise à réfléchir »
« Ce n'est pas du jour au lendemain, ça fait quelques temps que je me pose des questions »
 
Je me sens vraiment mal de faire ça car en plus je suis obligée de mentir, de nier que je l'aime plus que tout au monde mais je n'ai pas le choix, je dois le faire.
 
« Des questions sur quoi? »
« Sur nous, sur ce que je ressens »
« Et pourquoi tu ne m'en as pas parlé ? »
 
Parce que je ne me les pose pas, parce que je sais parfaitement que je t'aime comme une folle et que je n'ai aucun doute la dessus et que je suis en train de faire ça justement parce que je veux ton bonheur même si pour ça je suis obligée de te quitter. Voilà ce que je pense mais je ne lui dirais jamais.
 
« Parce que je ne savais pas comment faire »
 
Le silence s'installe, je ne peux, désormais, détacher mon regard d'elle. Elle semble très triste, son regard a perdu cette étincelle qu'elle a depuis qu'on est ensemble. Je crois que si j'avais la « balance » en face de moi, à ce moment précis, je pourrais la tuer à mains nues.
 
« Donc si je comprends bien tu ne m'aimes pas ? »
 
Si je t'aime follement, désespérément, complètement... Mais je ne peux pas lui dire, la seule chose à faire lui faire mal mais je dois le faire.
 
« Non »
 
Je la regarde, elle semble encaisser le coup sans broncher mais je vois à sa façon de ne pas me regarder, d'éviter de regarder dans ma direction, de baisser la tête qu'elle a mal, très mal. Je suis un monstre, je me hais tellement.
 
« Vas-t-en » laisse-t-elle échapper dans un souffle
« Écoute.. »
« Barre toi, je ne veux plus te voir » dit-elle à haute voix
« Marie... »
 
Elle se lève d'un bond et se met à crier.  
 
« Va-t-en je ne veux plus jamais te voir. Tu m'as bien eue, je croyais que tu m'aimais et en fait tout n'a été que fiction. Je te hais. DEGAGE! »
 
J'ai l'impression que mon cœur se déchire en entendant ça. Mais je l'ai voulu donc je n'ai pas le choix, je me lève et je sors de chez elle. Elle claque la porte derrière moi. Je me retrouve sur le trottoir, je sens quelques larmes couler sur mes joues, moi qui ne pleure pas souvent mais la j'ai trop mal. J'essaye de me raisonner en me disant que c'est la meilleure chose à faire que j'ai fait le bon choix, non que je n'avais pas le choix. Je réprime l'envie de courir vers la maison, d'entrer, de prendre Marie dans mes bras et de tout lui raconter. Mais je ne peux pas, pas après ce que je viens de lui dire, de lui faire. Alors je monte sur ma moto et je pars direction chez moi, je suis obligée de m'arrêter, cinq minutes plus tard car les larmes brouillent ma vision, je ne peux pas conduire comme ça, je ne vois rien. Je me gare donc sur un trottoir, j'enlève mon casque et je me laisse aller, les larmes coulent le long de mes joues je ne peux pas les retenir. Je reste comme ça je ne sais pas combien de temps. Puis je me rends compte qu'il est presque 19h et que je dois aller bosser, j'hésite à y aller puis je décide d'y aller et de me plonger dans le boulot pour oublier même si je sais que c'est impossible.
______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 5 Oct - 19:52

Vico on voudrais la suite jusqu'à ce que ça s'améliore xD [i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf



Messages : 1295
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 5 Oct - 20:24

....sadique >.< oui oui toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 1:23

Devile vous aurez trop de suite après indigestion...

Wolf c'est pas possible ça encore??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 13:59

Non mais t'inquiète pas pour nous il en faudra beaucoup pour avoir ne indigestion donc tu peux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 14:04

Cette suite est très dure à lire, mais je l'adore parce que pour moi une des plus belles et grandes preuves d'amour est de pouvoir se sacrifier si c'est pour le bien être de l'autre.
Bravo Vic, vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 14:28

Très bonne suite, donc vivement la prochaine Smile
Revenir en haut Aller en bas
tripleL



Messages : 5150
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 18:46

j'attend la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 6 Oct - 21:38

Merci les filles je suis contente qu'elle vous plait car elle est triste donc cela peut ne pas plaire à tout le monde Wink. Allez la suite tout de suite. Merci encore d'etre là pour me lire. Wink

Je voudrais aussi remercier ma correctrice, elle se reconnaitra Wink.

Bonne lecture
___________________________
Chapitre 61

Le point de vue de Marie


Je suis dans le couloir de chez moi, adossée à la porte d'entrée en pleurs. Pauline vient de partir ou plutôt je viens de la mettre à la porte. Elle vient de me dire qu'elle ne m'aime pas, que pour elle je ne suis rien. Je me suis bien faite avoir depuis 5 mois et surtout depuis février où elle m'a dit qu'elle m'aimait. Tout ça ce n'est que du vent, elle s'est bien foutue de moi. Quand je pense qu'aujourd'hui j'étais inquiète alors qu'elle cherchait la façon de rompre. Mais pourquoi elle a décidé de rompre ça n'a pas de sens tout ça. Je ne comprends rien.

Je suis toujours contre la porte à pleurer, je décide de me lever et de me trainer machinalement vers le canapé où je me roule en boule et je continue de pleurer j'ai l'impression que ça ne pourra jamais s'arrêter. Je ne sais pas combien de minutes ou d'heures s'écoulent sans que je bouge? Le téléphone se met à sonner, l'espoir renait, je me dis que c'est peut-être Pauline qui appelle pour me dire qu'elle m'aime et qu'elle a fait une connerie.

« Allo? » dis-je le cœur battant à tout rompre.
« Salut sœurette »

La déception est immense, ce n'est qu'Élodie.

« Salut » lui dis-je d'une voix dépitée
« Et bien quel accueil! Je te dérange?
« Non. Pourquoi tu appelles? »
« Il faut une raison pour t'appeler maintenant?'
« Non »
« Tu vas bien? Tu n'a pas l'air »

Je n'ai pas envie de parler alors je lui dis que ça va, que je vais bien et que je suis juste fatigué

« Ok. Bon au fait tu avais raison, je t'appelle bien pour quelque chose »
« Quoi? »
« Je voulais vous inviter, Pauline et toi à diner à la maison lundi soir, c'est le jour de congé de Pauline je crois? »

A ces mots je ne peux m'empêcher de me remettre à pleurer. Un flot de larmes s'échappe de mes yeux.

« Marie qu'est ce qui se passe? » me demande Élodie
« ,,, »

Je n'arrive pas à lui répondre car je pleure trop

« Parle moi mon chou »
« C'est.... »
« Respire un grand coup, sèche moi ces larmes et dis moi ce qui ne va pas »

Je l'écoute et je tente tant bien que mal de me ressaisir

« Pauline... »
« Quoi Pauline? Elle a eu un accident? Elle est malade? »
« Quittée »

C'est les deux seuls mots que j'arrive à échapper, je ne peux pas en dire plus.

« J'arrive, tiens le coup sœurette, je suis là dans 10 minutes »

J'entends à peine ce qu'elle me dit puis je me rends compte qu'elle a raccroché, je reste un moment le téléphone dans la main en pleurant puis petit à petit c'est la colère qui prend le dessus. Comment elle a pu me faire ça? Me faire croire qu'elle m'aimait? Alors qu’elle n’en a rien à foutre de moi. Je n'ai été qu'un passe temps pour elle qu'une amusette qui a duré plus longtemps que les autres c'est tout. Je marche, de long en large dans la salon, je n'arrive pas à me calmer. C'est la seule explication que je trouve à tout ça. Elle en a eu marre et donc elle m'a quitté.

Non ce n'est pas possible, elle n'a pas pu faire ça, il doit y avoir une explication à tout ça. La sonnette retentit, je ne peux malgré moi m'empêcher d'espérer que ce soit Pauline, qu'elle est venue me dire qu'elle m'aimait et que tout ça n'était qu'une mascarade? Je me précipite alors avec cet espoir fou. J'ouvre la porte pleine d'espérance. Mais quelle n'est pas ma déception en voyant que ce n'est pas elle mais Laureen, Lina et Élodie, je ne peux m'empêcher de me remettre à pleurer

« Viens ici » me dit Lina en me prenant dans ses bras
« Qu'est... ce... que... vous.... faites ….. là ? »
« Élodie nous a appelé en nous disant que tu n'étais pas bien et donc nous voila »
« En plus j'ai ramène le ravitaillement » dit Laureen en montrant une boite de mouchoirs
« Et moi j'ai apporté le remède indispensable en cas de peine de cœur : de quoi faire des Mojitos »
« Vous êtes... des amours »

Elles m'entrainent dans le salon puis on s'installe sur le canapé, elles me laissent pleurer à chaudes larmes pendant quelques instants. Une fois que j'arrive à me calmer, vient le moment des questions et des explications.

« Alors dis-nous ce qui se passe » demande Élodie
« Pauline m'a quittée »
« Mais pourquoi ? Elle t'aime ! »
« Ben non »
« Comment ça ? »
« Elle m'a dit qu'elle ne m'aimait pas »
« Mais ce n'est pas possible, ça se voit comme le nez au milieu de la figure qu'elle t'aime »
« Laureen, elle me l'a dit les yeux dans les yeux » dis-je avec colère
« Calme toi Marie et explique nous tout ce qui c'est passé de A à Z »

Alors je me mets à tout raconter. Tout ce qui c'est passé aujourd'hui, depuis le moment où je l'ai quitté ce matin à celui où elle m'a quitté.


« Je ne comprends pas ce matin, au petit déjeuner, tout allait bien, on l'a prit ensemble comme d'habitude.... C'était le bonheur... elle m'a même dit qu'elle m'aimait.. Et puis....elle est partie voir le doyen... et à mon cours, j'ai senti que... que quelque chose clochait, elle n'était pas comme d'habitude.... Le cours a été.... difficile.. Je n'arrivais pas à me concentrer.. A la pause je l'ai entendu crier de douleur.. je n'ai... pas réfléchi... et j'ai foncé vers elle.. il fallait que je lui parle avant qu'elle ne sorte... Je n'ai pas pensé aux étudiants.. à ce qu'ils pouvaient penser... Pour moi seule elle comptait.. il fallait que je sache... mais elle m'a repoussée... ça m'a fait mal... je l'ai laissé partir... Tout l'après-midi j'ai espéré un signe de sa part mais rien...Ce soir.. »

Je m'interromps un peu pour reprendre mes esprits. Élodie m'aide en me disant de poursuivre.

« Elle m'a dit qu'elle s'était trompé et qu'elle ne m'aimait pas... et elle est partie... »

Les filles m'écoutent avec attention, elles ne m'interrompent à aucun moment même quand je fais une pause pour pleurer, elles sont juste là pour moi comme les vraies amies qu'elles ont toujours été. A chaque moment, je peux compter sur elles et elles peuvent compter sur moi. A nous quatre on en a eu des déceptions amoureuses, des coups de cafard, tous ces moments ont amené des moments comme celui-ci autour de mouchoirs et de Mojitos. A chaque fois qu'une n'allait pas bien, on se réunissait comme ça surtout à l'appart. Je finis de tout raconter et, comme d'habitude, les filles laissent un petit instant puis elles se mettent à me poser quelques questions pour être sure d'avoir tout compris.

« Alors si je comprends bien elle t'a dit ce matin qu'elle t'aimait puis elle est partie à son rendez-vous avec le doyen, après elle était bizarre et ce soir elle te quitte. C'est ça? » demande Lina
« Oui tu as bien résumé »
« Tu ne pense pas qu'il a pu se passer un truc avec le doyen? »
« Je ne vois pas quoi »
« Moi non plus mais à mon avis c'est ça »
« Oui ou alors il y a autre chose» dit Élodie
« Oui il doit y avoir quelque chose elle t'aime, ça crève les yeux à sa façon de te regarder même quand tu ne la regardes pas. »
« Mais alors pourquoi elle m'a quittée? Pourquoi elle ne m'a pas parlé de ce qui s'est passé? »
« Ça il n'y a qu'elle qui peut le dire »
« Pourquoi tu ne l'appellerais pas » propose Lina
« Ah ça non. Elle m'a fait trop de mal en me disant qu'elle ne m'aimait pas, je ne sais pas si je pourrais lui pardonné un jour »

Je repense à la façon dont elle m'a dit ça, à son ton comme si elle n'hésitait pas. Tout remonte à la surface et je me remets à pleurer. Lina me prend dans ses bras pour me consoler. La soirée se poursuit ainsi, je ne pleure plus, les filles essayent de me changer les idées en parlant d'autres choses. Elles évitent de reparler de ce qui s'est passé mais je sais qu'elles ne vont pas lâcher l'affaire et que le sujet va revenir pas forcement aujourd'hui mais un jour.
__________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 873
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 7 Oct - 0:43

Merci pour cette suite . Vivement que cette histoire avance , vite qu'on sache qui est la balance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 7 Oct - 21:26

Oh c'est triste Sad j'ai les larmes au yeux Sad A quand la suite heureuse de la réconciliation ?! et a quand la bagarre avec celui/celle qui a balancé Pauline et Marie ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Ven 7 Oct - 21:46

Oh c'est triste Sad j'ai les larmes au yeux Sad A quand la suite heureuse de la réconciliation ?! et a quand la bagarre avec celui/celle qui a balancé Pauline et Marie ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Lun 10 Oct - 23:23

Désolée les filles mais j'ai été absente tout le WE. Je vous poste la suite tout de suite..
Merci pour vos messages. Bonne lecture..
_______________________
Chapitre 62

Le point de vue de Pauline

10 jours sont passés depuis ce fameux mercredi et ma rupture avec Marie. Ces 10 jours ont été un véritable enfer pour moi. Marie me manques terriblement, ne plus voir son visage, son sourire, ses yeux, ne plus lui parler, ne plus pouvoir la toucher, c'est horrible, je ne pensais pas que ça le serait autant. J'ai 15 000, 20 000, 100 000 fois eu envie d'aller la voir, de lui téléphoner pour lui dire que je l'aime plus que tout, pour tout lui raconter. Ne serait-ce que de lui envoyer un message pour avoir de ses nouvelles. Mais je n'ai rien fait de tout ça. La seule chose que j'ai pu faire c'est de l'apercevoir à son cours.

Flashback : On est mercredi matin. J'hésite à aller en cours mais le désir de la voir est le plus fort. Alors je vais à la fac, le cœur battant à tout rompre à l'idée de la voir. Au moment d'entrer dans l'amphi je m'efforce au calme, j'hésite à faire demi-tour mais finalement je rentre, elle est à son bureau en train de déballer ses affaires. Mon dieu qu'elle est belle, que ça me fait du bien de la voir. Je reste près de l'entrée à l'observer, elle a l'air très fatiguée, des cernes sous ses yeux sont apparues même si je vois qu'elle essaye de les cacher mais moi je les vois car je la connais bien. De plus, elle a une expression tellement triste qui me fait mal car c'est à cause de moi, c'est moi la cause de son malheur. A ce moment-là je n'ai qu'une envie la prendre dans mes bras mais je ne peux pas. Par contre, je peux au moins l'observer faire cours, je vais pour prendre ma place quand je vois le doyen entrer par la 2ème porte d'entrée puis il se dirige vers Marie. Je ne sais pas quoi faire car si je rentre et que Marie m'aperçoit, je sais qu'elle ne pourra s'empêcher de réagir et dans ce cas le doyen comprendra. Je ne peux pas faire ça, il ne faut pas qu'il se doute de quelque chose alors je décide de ne pas rentrer et de partir, je lance un dernier regard à Marie comme pour graver son visage dans ma tête, je me dis que je l'aime plus que tout au monde et je sors de l'amphi.

En parlant du doyen je repense à la personne qui nous a balancé. Depuis 10 jours, j'essaye de la retrouver mais c'est plus compliqué que prévu et pour l'instant je me heurte à un mur mais je ne désespère pas d'y arriver. Je vais le ou la retrouver et j'aurais une discussion avec lui ou elle. Je veux comprendre quel est son but en faisant ça, quel est le plaisir qu'il ou elle a pris dans tout ça. Bref je veux connaître le pourquoi du comment.

Pour oublier ou du moins pour ne pas trop penser je me suis plongée dans le boulot en faisant des heures supplémentaires et en bossant mes cours à fond à l'approche des examens.

Mais aujourd'hui je vais enfin la revoir et peut-être même lui parler, j'en suis heureuse car j'en peux vraiment plus. Certes, me direz-vous, je l'ai vu mercredi mais je n'ai fait que l'apercevoir et donc ça m'a plus frustré qu'autre chose. Mais ce soir j'espère que cette frustration va disparaître un peu, je pourrai l'observer autant que je veux. Car nous sommes samedi et ce samedi est particulier, certes je travaille mais c'est aussi le retour d'Australie d'Emma et elle organise une petite fête à la boite pour fêter ça et pour mon plus grand bonheur je sais qu'elle a invité Marie et que celle-ci a accepté l'invitation donc normalement elle sera là.

Il est 21h, je suis au bar entrain de m'activer pour me changer les idées car je ne fais que penser à la soirée qui va arriver, au fait que je vais enfin la revoir. Qu'est-ce qu'elle me manque c'est dingue. Il me reste une heure avant l'arrivée de tout le monde, Viviane est partie chercher sa douce à l'aéroport, quand elle est partie, elle était très heureuse et excitée, normal elle va revoir sa chérie après deux mois de séparation. Elle m'a chargée de tout préparer, j'installe plusieurs petites tables entourées de canapés, dans notre coin habituel puis je bloque l'accès à cette partie par deux tables hautes pour que ça soit assez intime et que seuls les personnes qu'Emma a invité puisse y accéder. Je suis pas mal occupée donc l'heure passe rapidement mais je suis très impatiente quand même pour deux raisons. La première étant que je vais revoir Emma, elle m'a manqué depuis 5 mois et la deuxième est que je vais revoir l'amour de ma vie.

A 22h, Clara et Mathieu arrivent, je leur fais la bise, on discute un peu, ils me demandent si je ne déprime pas trop (car bien sûr ils savent pour ma rupture avec Marie même s'ils ignorent la cause réelle car ils auraient été capable d'aller la voir pour tout lui dire donc je leur ai dit la même chose qu'à Marie). Je leur mens et je leur dis que non car c'est ma décision donc voilà. Je mens à tout le monde car je n'ai pas le choix, encore une fois j'en veux au responsable de tout ça, il faut que je le retrouve. On discute un peu puis arrive Anne et Florian suivis d'autres personnes. Je les installe et je retourne au bar.

J'y suis quand Marie arrive avec tous ses amis c'est-à-dire Élodie, Romain, Lina, François Laureen et Claudine. Malgré moi, j'arrête toute activité dès qu'elle rentre pour la regarder, encore une fois je suis éblouie par sa beauté, elle me fait toujours autant d'effet que quand je l'ai vu la première fois. Pas une seule fois son regard ne se dirige vers moi pourtant elle sait parfaitement où je suis car elle a l'habitude de venir par contre je vois Élodie qui me regarde avec un air assez mauvais, en même temps je l'ai cherché, je la comprends, elle défend sa sœur et elle pense que je lui ai fait du mal parce que je ne l'aime pas alors que c'est le contraire, j'ai fait ça pour le bien de Marie. Je les vois qui rejoignent les autres, tout le monde se fait la bise, ils semblent contents de se voir, j'en suis heureuse. Je les laisse s'installer et discuter tous ensemble avant d'aller prendre leur commande, car oui ce soir c'est moi qui suis de service. Je retarde le plus possible ce moment car j'ai peur de me retrouver face à Marie et à ses amis surtout que j'ai croisé le regard de Lina et de Laureen, ils exprimaient la même chose que celui d’Élodie, ça promet.

Je vais pour y aller quand je croise le regard de Marie qui me glace sur place. Elle m'a regardé comme si j'étais une parfaite étrangère, comme si je ne représentais rien pour elle, que je n'avais jamais fait partie de sa vie. Ça fait mal, terriblement mal. Je ne veux pas y aller mais je n'ai pas le choix, c'est mon boulot, je dois le faire. En plus le temps commence à faire long et je vois Clara qui me regarde et me fait signe de venir, je n'ai pas le choix, je dois y aller. Je prends mon courage à deux mains et j'y vais, advienne que pourra.....
___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1939
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 1:15

Merci beaucoup pour toutes ces suites, j'ai enfin rattrapé mon retard ^^ j’attends maintenant la suite avec impatience =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 1:41

Tu sais déjà tout ce que je peux penser de ton récit notamment le fait que selon moi tu arrives a nous faire nous identifier, a vivre l'action, et j'adore.

Allez rien que pour toi... :majorette: :majorette: :majorette:

Une suiteuhhhhhhhhhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 18:26

Ton récit dégage une émotion intense ! Vivement la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Wolf



Messages : 1295
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 18:31

suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 20:42


Vico, je me suis lancée dans la lecture de ton écrit et j'avoue que je nage depuis dedans avec la grâce d'un cachalot en gestation mais la volupté des anges....

C'est un régal !

Merchi :MohBuzou:
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 11 Oct - 21:29

juju23 a écrit:
Merci beaucoup pour toutes ces suites, j'ai enfin rattrapé mon retard ^^ j’attends maintenant la suite avec impatience =)

Merci Juju, je croyais que tu ne me lisais plus mais je suis contente de voir que ce n'est pas le cas.

N'Awen a écrit:
Tu sais déjà tout ce que je peux penser de ton récit notamment le fait que selon moi tu arrives a nous faire nous identifier, a vivre l'action, et j'adore.

Allez rien que pour toi... :majorette: :majorette: :majorette:

Une suiteuhhhhhhhhhhhh

Merci pour les suppoters Wink. Je suis contente de savoir que tu aimes meme si je le savais deja cela fait toujours plaisir à lire..
Et puis je t'imagine toujours en pom-pom girl Very Happy, faudrait une photo un jour...

Lablondeuh a écrit:
Ton récit dégage une émotion intense ! Vivement la suite Smile

Merci Lablondeuh Wink

Wolf a écrit:
suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite *-*

Pas compris tu veux quoi? Very Happy

Eowyn a écrit:

Vico, je me suis lancée dans la lecture de ton écrit et j'avoue que je nage depuis dedans avec la grâce d'un cachalot en gestation mais la volupté des anges....

C'est un régal !

Merchi :MohBuzou:

Merci à toi et bienvenue ici alors. Tres jolie métaphore. Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit Lez   Aujourd'hui à 15:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit Lez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Créations-
Sauter vers: