AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Qu'écoutez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 2:48 par farfadet

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 2:34 par Karolinah

» Shiro - La présentation d'une femme enfant
Aujourd'hui à 1:40 par renarde

» Horloge baragouineuse
Aujourd'hui à 1:33 par renarde

» Féminin/Féminin
Aujourd'hui à 1:31 par Pyloo

» filles tatouees
Aujourd'hui à 1:04 par Shiro

» Je n'ai jamais ...
Aujourd'hui à 0:37 par Louize

» cap ou pas cap ?
Hier à 23:23 par Shiro

» Relation saine, définition ?
Hier à 23:14 par koss

Mots-clés
girl Adèle vidéo amour récit love rennes ebook lesbien votre lesbienne service films DRAGUE image saison jour kelysa belle film vous femme fois kyss écoutez première
Sondage

Partagez | 
 

 Récit Lez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Sam 22 Oct - 22:27

laulie-la-lolie a écrit:
cooool

Wink

N'Awen a écrit:
Ben figure toi que non je ne me le demandais même pas , je me doutais de la réponse. Si tu as inventé le "je note" je pense que tu as également inventé le sadisme tant tu nous en fait baver un peu plus à chaque chapitre. Tu nous rends accro et en plus t'en ai fière. Sale gosse!!!

Vivement ce soir pour la suite, enfin... si t'oublies pas quoi... Laughing

Very Happy

Médisante va.. J'ai pas oublié Very Happy

Lablondeuh a écrit:
Et Pauline alors ? Viteuh une super suite Very Happy

Bientot, Bientot Wink. merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Sam 22 Oct - 22:29

Allez une suite tout de suite comme promis, en plus un chapitre spécial le 69 Very Happy.

Bonne lecture
______________________________
Chapitre 69

J'ouvre la porte et je rentre dans la pièce. Pauline est à l'autre bout de la pièce, elle s'est retournée en entendant la porte si bien qu'on se regarde dans les yeux pendant un moment avant que je prenne la parole. Elle est tellement belle malgré tout ce qui s'est passé je ne peux m'empêcher de me faire cette réflexion. A chaque fois que je la vois je tombe sous son charme comme la première fois où je l'ai vu dans cette amphi alors qu'elle était en retard. Aujourd'hui encore je suis sous son charme mais les choses ont changées quand même. Elle s'est jouée de moi enfin c'est ce que je pense mais depuis quelques minutes j'ai des doutes, il me faut une explication, j'ai besoin de savoir.

« Je crois qu'il faut qu'on parle »
« Ah bon? Et de quoi veux-tu parler ? »

Mais elle se fout de moi ou quoi? Avec ce qu'il vient de se passer il me semble que c'est évident..

« De ce qu'il vient de se passer, je pense que j'ai le droit à une explication »
« Je ne vois pas pourquoi »

Elle ne voit pas pourquoi ? Là c'est sur elle se fout de moi!! Ou alors elle essaye de gagner du temps pour éviter cette explication mais je ne lâcherais pas j'ai le droit de comprendre pourquoi elle s'est battue, pourquoi elle a dit qu'elle ne m'aimait pas alors qu'elle a affirmé le contraire à l'instant.

« Ben moi si. Tu te bats avec mon ex pour je ne sais quelle raison, tu affirmes certaines choses devant tout le monde alors qu'à moi tu m'as dit le contraire donc voilà j'ai le droit de comprendre »

Le silence s'installe, je sens Pauline qui hésite à tout me raconter. Je sens qu'elle est proche de craquer alors j'insiste pour qu'elle me raconte tout.

« Alors pourquoi tu t'es battue avec Lucie?'Pourquoi tu as affirmé qu'elle m'a fait du mal alors qu'elle m'a rien fait? »
« Rien fait? Elle a fait quelque chose et pas quelque chose de petit »
« Explique-toi »

J'attends qu'elle se décide, qu'elle mette ses idées en place. J'ai peur, peur de ce que je vais apprendre mais il le faut, j'en ai besoin tout au fond de moi. Besoin de savoir pourquoi elle m'a quittée alors qu'elle semble m'aimer.

« C'est à cause d'elle que je t'ai quitté »

Je reste scotchée sur place par ce qu'elle me dit. Elle m'a quittée à cause de Lucie, mais pourquoi ? Je ne peux pas y croire, elle m'a dit qu'elle me quittait parce qu'elle ne m'aimait plus, c'est ça l'explication à tout ça.

« Non tu m'as quitté parce que tu ne m'aimais pas »
« C'est ce que je t'ai dit en effet. La vérité c'est que je t'ai quitté à cause d'elle parce que tu aurais pu perdre ce que tu aimes plus que tout, ton travail »

Perdre mon travail ? Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Je ne comprends plus rien, elle me parle de Lucie et maintenant elle me parle de mon travail...

« Attends je comprends rien la. Explique-moi tout depuis le début »
« Tu te rappelles que j'avais un rendez-vous avec le doyen? »
« Bien sur, c'est après ça que tout a changé »
« Oui. Alors il m'a annoncé qu'il était au courant pour nous deux, j'ai essayé de nier mais il le tenait, soi-disant de quelqu'un de confiance, il m'a expliqué ce qu'on risquait et surtout ce que tu risquais en entretenant une relation avec une étudiante, que tu pouvais perdre ton travail et je sais à quel point il compte pour toi je ne voulais pas que tu le perdes à cause de moi alors j'ai pris la plus dure décision que je n'ai jamais eu à prendre et j'ai décidé de te quitter »

Je reste interloquée face à cette révélation, je ne peux pas la regarder dans les yeux alors je baisse la tête. Alors elle m'a quittée parce que le doyen savait pour nous, je ne comprends pas pourquoi elle a fait ça ? Pourquoi elle ne me l'a pas dit ? Mais j'en ai rien à foutre de mon boulot, par rapport à elle il ne compte pas. Si je devais choisir, le choix serait vite fait. Il y a même pas de choix en fait, un boulot c'est un boulot, ça se retrouve. Mais une femme comme elle je n'en retrouverais jamais plus. Ce qui me fait mal, c'est qu'elle ne m'en a pas parlé. Pourquoi elle ne m'a pas dit tout ça il y a 10 jours, après sa rencontre avec le doyen ?

« Et pourquoi tu ne m'en as pas parlé au lieu de me quitter? »
« Pourquoi? Parce que tu m'aurais dis que tu t'en fous de ton boulot, on serait restées ensemble car je n'aurais pas réussi à te résister et tu aurais perdu ton boulot. Tu aurais été malheureuse sans lui »
« Et tu crois que sans toi je suis heureuse? Mais merde Pauline je t'aimais, un boulot c'est un boulot ça se retrouve, une femme comme toi est unique. »

Oui je l'aimais, je l'aimais tellement..Est-ce que je l'aime encore ? Je ne sais pas tout est confus dans ma tête. Elle a pris sa décision de son coté et elle ne m'a rien dit, ça fait mal. Et puis je n'aurais pas perdu mon boulot, mais pourquoi elle ne m'en a pas parlé ?

« Et puis je suis sure que je n'aurais pas perdu mon boulot »
« Mais si tu l'aurais perdu, il n'accepte pas une relation prof/étudiant »
« Tu t'aies pas demandé pourquoi le doyen t'a convoqué toi plutôt que moi? »
« Si bien sûr et je me suis dit qu'il ne voulait pas désavouer un de ses prof si jamais toute cette histoire était fausse »
« Non il t'a convoqué toi parce qu'il sait que contre moi il ne peut rien »
« Pourquoi? »
« Il était mon prof quand j'étais étudiante et je l'ai surpris avec une des mes amies étudiante aussi, dans une salle de cours, quelques années plus tard il s'est marié avec elle donc il est mal placé pour me dire quelque chose la-dessus. Il n'aurait jamais pu faire un conseil à cause de ce que je sais »

Je vois dans son regard que la culpabilité est encore plus forte après ce que je viens de lui dire, elle se rend compte qu'elle a pris cette décision pour rien, que si elle m'en avais parlé on serait toujours ensemble aujourd'hui..

« Je ne savais pas tout ça, je pensais réellement que tu risquais quelque chose »
« Oui je sais mais non. En tout cas tu as pris ta décision et voilà c'est fait »
« Tu m'en veux? »
« Bien sûr que je t'en veux tu aurais dû m'en parler au lieu de prendre ta décision dans ton coin. Un couple ça discute des choses importantes ensemble pas chacun de son coté. Mais toi tu l'as fait de ton coté donc j'en conclu que pour toi un couple ce n'est pas ça »
« Bien sûr que si être en couple c'est ça, c'est discuté ensemble de tout ce qui se passe mais dans ce cas la je n'avais pas le choix »
« On a toujours le choix, tu le sais »

Je suis anéantie par cette explication, ça me fait mal de savoir qu'elle a décidé de son coté sans tenir compte de moi. Ce n'est pas ça un couple pour moi.. Et ça je ne pourrai pas lui pardonner..

« Oui je sais mais la je n’avais pas toutes les cartes en main. On peut ne pas mettre de coté tout ça et essayer à nouveau ? »
« Non ce n'est pas possible tu m'as fait trop de mal, j'ai trop souffert et je ne veux pas revivre ça je préfère tout arrêter maintenant »
« Mais... »
« Non Pauline ça sert à rien de parler je connais ta version, je sais ce qui c'est passé, j'ai eu mon explication, maintenant c'est fini. »

Oui c'est fini, elle a brisé notre couple en prenant cette décision, jamais je ne pourrai lui pardonner ça, ce n'est pas ma conception du couple et je ne peux pas être avec quelqu'un qui me cache des choses aussi importantes, qui prend ses décisions de son coté..

« Et pourquoi tu t'es battue avec Lucie? »
« Parce que c'est elle qui a été voir le doyen, c'est elle qui nous a balancé »
« Ok je vois »

Et bien décidément, encore aujourd'hui Lucie arrive à me faire du mal. Finalement ça ne m'étonne pas par contre ce qui me fait mal c'est que Pauline soit entrée dans son jeu, elle m'avait promis de ne jamais me faire de mal comme quoi il faut jamais dire jamais. Je ne peux pas rester là il faut que je sorte. Je vais pour partir mais un dernier point me chiffonne j'ai besoin de savoir..

« C'était vrai ce que tu as dit à Lucie? »
« Quoi? »
« Que tu m'aimes plus que tout au monde? »
« Oui c'est vrai absolument vrai »
« Ok »

Alors elle m'aime, une bouffée de joie m'envahit mais elle retombe rapidement en repensant à sa décision, non je ne peux pas c'est fini. Je sors du bureau bouleversée et en colère contre Pauline. Oui je suis en colère car elle a foutu en l'air notre couple pour cette histoire avec le doyen. Pourquoi elle ne m'en a pas parlé??

Je lui en veux aussi de m'avoir fait croire qu'elle ne m'aimait pas depuis 10jours. Je souffre à cause d'elle et ça je ne peux pas lui pardonner, je veux plus souffrir...

Je me dirige vers la table à moitié en pleurant, Élodie me voit, elle se précipite pour me prendre dans ses bras, Lina fait de même. On reste quelques instants sans parler puis elles veulent comprendre ce qui se passe.

« Raconte-nous ce qui s'est passé dans le bureau »

Je regarde autour de moi tous mes amis ainsi que ceux de Pauline sont à coté de moi et ils écoutent attentifs à ce que je vais dire.

« Si Pauline m'a quittée ce n'est pas parce qu'elle ne m'aime pas mais parce que le doyen est au courant pour nous deux, c'est Lucie qui lui a dit. Elle a pensé que j'aurais pu perdre mon travail à cause de ça et donc elle a préféré me quitter »
« Mais c'est une bonne nouvelle ça » dit Élodie
« Une bonne nouvelle tu plaisantes, elle m'a menti. Elle aurait du m'en parler au lieu de prendre sa décision de son coté. »
« Oui mais elle a fait ça parce qu'elle t'aimait, ce n'est pas ce qui compte le plus ? » me dit Lina.

Je vais pour répondre quand je vois Pauline qui sort du bureau, elle a l'air bouleversé et surtout énervée. Elle part en vitesse vers la porte d'entrée, qu'est-ce qu'elle va faire? Elle a l'air vraiment énervée à la limite de ne plus pouvoir se contrôler, elle qui ne perd jamais son contrôle, ça m'inquiète. Élodie part elle aussi en vitesse, je ne sais pas pourquoi surement parce qu'elle veut parler à Pauline. Je reste dans les bras de Lina, à ce moment-là, je me rends compte de la musique qui est entrain de passer.

Il s'agit de « Pas sans toi » de Lara Fabian, et les paroles qui passent à ce moment-là, me touchent en plein cœur.

« ….Je t'aime encore si fort
Pas sans toi
Je ne la vivrai pas cette vie là
Si tu me reprenais dans tes bras
On pourrait reconstruire tout ça

Pas sans toi
Ce serait comme renier ma vie
Ce serait comme étouffer un cri
Si j'ai tort éloignes-toi
Si tu m'aimes attends moi »

Elle a raison, je ne peux pas vivre sans elle, je l'aime trop, elle est ma vie, mon soleil, ma raison d'être, sans elle je ne suis rien. Mais qu'est-ce qu'il m'a pris bon sens de lui dire que c'était fini ? Ok elle ne m'en a pas parlé mais c'était pour me protéger. Lina a raison, le principal c'est qu'elle m'aime. Qu'est-ce que je peux être conne des fois. Il faut que je lui parle.

Je me dégage des bras de Lina en lui disant

« Je crois que j'ai fait une connerie.. »

Et je fonce vers l'entrée, je vois alors Élodie sur le trottoir, Pauline est sur sa moto, je cris :

« Pauline, attends il faut qu'on parle... »

Mais elle n'a pas du m'entendre et elle démarre me laissant seule, désemparée. Je la regarde s'éloigner, elle semble rouler un peu vite et surtout elle ne ralenti pas à l'approche du stop, je crie :

« Pauline fais gaffe, le stop !!!! »

Mais elle est trop loin pour m'entendre, et elle grille le stop, je retiens mon souffle, espérant qu'aucune voiture ne passe à ce moment-là mais malheureusement la chance n'est pas avec moi, une voiture percute Pauline. Je vois alors l'amour de ma vie valser en l'air et s'écraser contre une voiture stationnée sur le bas coté...
_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Sam 22 Oct - 22:37

:marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: :marmonne: ... Et ???... Encoreuh !!!
Revenir en haut Aller en bas
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Sam 22 Oct - 22:42

Ohh ! La prochaine suite on sait ce que Pauline a.. A mon avis: coma :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 0:10

Jusqu'au bout tu nous fais languir
Saleté !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripleL



Messages : 5150
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 11:16

grrr j'aime pas cette coupure.

la suite heu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 14:27

Oui Normalement vous allez savoir bientôt Very Happy.. Merci pour vos messages... Je vous mets la suite tout de suite comme quoi je ne suis pas si sadique que ça...

Bonne lecture..
__________________________________
Chapitre 70


Je reste un instant figée, sans bouger, je ne sais pas quoi faire mais je me ressaisis vite car elle a besoin de moi. Sans réfléchir, sans penser aux conséquences, je me mets à courir vers elle, à courir de toute mes forces aussi vite que je peux. Mon Dieu, faites qu’elle n'ai rien mais avec ce vol plané il faudrait un miracle. Je cours sans faire attention à rien, pressée par la seule idée de la rejoindre au plus vite, d’être à ses cotés. J’ai peur, peur de ce que je vais voir, peur de voir qu’elle est… pourrait... serait... Non Marie tu ne peux pas penser à ça, elle est en vie, il le faut, cela ne peut pas en être autrement…

J’arrive, enfin, près d’elle, Pauline est étendue sur le sol, de ¾, sur le coté droit ce qui fait qu’elle a presque son visage contre le sol, heureusement elle a son casque. Je m’agenouille à coté d’elle, je n’ose pas la toucher de peur de mal faire mais aussi peur de ce que je vais découvrir. Et si elle ne respirait plus ? Si son cœur ne battait plus ?

Je sens les larmes couler le long de mes joues, je suis impuissante face à l’amour de ma vie, je ne peux rien faire alors qu’elle se bat peut-être pour vivre.

Tout ça c’est de ma faute en plus, je m’en veux tellement, sans moi elle serait encore dans le bar. Si je n’avais pas fait ma tête de bourrique et que je ne l’avais pas rejetée par orgueil, elle serait dans mes bras, vivante plus que jamais au lieu d’être allongée là.

« Pauline ne me quitte pas, reste avec moi… »

Élodie arrive juste à l’instant.

« Marie laisse moi la place » me dit-elle

Je reste immobile en pleurant.

« Pauline… tu ne peux pas… me quitter… je t’aime… je ne peux pas … »

Je n’ai pas bougé, je vois tout ce qui se déroule autour de moi comme si j’étais dans un nuage de brouillard , comme si je venais de me réveiller, je vois Élodie qui prend sa main pour enlever son gant et elle touche son poignet. Je continue à pleurer je suis persuadée qu’elle est morte, comment survivre à la perte de la personne qu’on aime ?

« Non Marie, Pauline est vivante » me dit Élodie

J’ai pensé à haute voix

« Vivante ? »
« Oui »
« Tu es sure ? »
« Absolument, son pouls est irrégulier mais il est là »
« Merci mon dieu »

Quel soulagement de la savoir encore en vie, je ne sais pas ce que j’aurai fait sans elle. Je sens une main sur mon épaule, il s’agit d’Élodie

« Laisse moi la place que je l’examine »

Je m’écarte donc à regret mais je ne m’éloigne pas, je ne peux pas la quitter, j’ai besoin de rester près d’elle. C’est de ma faute tout ça, c’est à cause de moi.

« Marie arrête de t’en vouloir, ce n’est la faute de personne et là le plus important est de soigner Pauline non ? »
« Oui, sauve-la s’il te plait »
« Je vais tout faire pour. J’ai besoin de ma sacoche, tu peux aller voir Romain pour qu’il la prenne dans la voiture ? »

Je n’ai aucune envie de partir mais il le faut, pour Pauline. Je commence à faire demi-tour pour regagner le bar et pour trouver Romain mais je suis interrompue par l’arrivée de Viviane, Emma et les autres, Romain n’est pas avec eux.

« Où est Romain ? »
« A la voiture, chercher sa sacoche de soin » me dit Lina.
« J’appelle les pompiers » dit Viviane

Je suis soulagée de les savoir à mes cotés, je n’ai même pas pensé à appeler les secours mais qu’est ce que je suis bête parfois, pourquoi j’ai attendu au lieu d’appeler ? Pourquoi je n’y ai même pas pensé ?

« Marie, c’est normal que tu n’y ais pas pensé, tu étais trop bouleversée et puis tout a été vite » dit Lina

Encore une fois j’ai pensé à haute voix, ça montre que j’ai beaucoup de mal à me contrôler, à garder mon calme. Je me retourne vers Pauline et pour la première fois, je l’observe vraiment. Elle semble endormie, son pantalon est déchiré en plusieurs endroits où des coupures sont apparues mais aucunes blessures ne semblent graves mais je sais que ce sont souvent les blessures qu’on ne voit pas qui sont les plus graves, les blessures internes, invisibles. Je ne peux détacher mon regard d’elle, j’essaye d’apercevoir le moindre signe de vie…

Je rêve ou sa main a bougé ? Mon regard se fixe alors sur celle-ci, s’il te plait Pauline bouge la à nouveau, je m’agenouille juste à coté d’elle, ma main se pose, doucement sur la sienne. Vas-y Pauline montre moi que tu es encore avec moi, mes prières restent vaines car sa main ne bouge pas et encore faut-il qu’elle ait bougé, j’en avais tellement envie que j’ai du l’imaginer.

« Bats-toi, mon amour, ne me laisse pas, je ne peux pas vivre sans toi… »

Je lui serre la main doucement car j’ai peur, peur de lui faire mal, peur de faire pire que mieux. Je me rends compte à cet instant que Romain est arrivé, je me rends compte qu’Élodie a soulevé la visière du casque de Pauline et que je peux voir son visage ou du moins une partie, ses yeux sont fermés, son visage semble paisible comme si qu’elle dormait. Je me rends compte également que son blouson est désormais ouvert et que Romain la palpe..

« Pourquoi il la touche comme ça ? »
« Il s’assure qu’elle n’a pas de blessures internes »
« Ah ok »

J’attends alors une voix derrière moi qui dit :

« Je suis vraiment désolée, j’ai.. »

Je me retourne pour voir qui a parlé, il s’agit d’une jeune femme que je ne connais pas, elle semble bouleversée mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’elle veut celle-là ? C’est qui ?

« Vous ne l’avez pas fait exprès donc ne vous en voulez pas, c’est un accident » lui dit Viviane

Je comprends alors qu’il s’agit de la conductrice de la voiture qui a renversé Pauline, je me lève, assez énervée.

« Vous ne pouviez pas regarder devant vous ? Où avez-vous eu votre permis ? »

Je me rapproche d’elle, c’est de sa faute si Pauline est en train de lutter pour la vie, c’est elle qui l’a percutée.

« Mais c’est elle qui.. »
« Et alors ? Vous ne savez pas maitriser votre véhicule ? » Dis-je en criant…
« Marie ce n’est pas de sa faute c’est Pauline qui a grillé le stop »
« Mais c’est elle qui l’a percutée, elle est responsable.. »
« Marie… »

Je me stoppe nette en entendant cette voix, une voix que j’adore, celle de Pauline. Je me retourne directe vers elle…

« Marie.. »

Je m’agenouille à coté d’elle.

« Je suis là, mon amour »
« Qu’est-ce qui s’est passé ? »
« Tu as eu un accident »
« Le stop… »
« Oui c’est ça »
« Ce n’est pas sa faute Marie, ni la tienne »
« Mais… »

Sa main presse la mienne comme pour me dire de me taire.

« C’est de ma faute, ne t’en veux pas, jamais…Je...t’aime… »
« Mon amour, reste avec moi, ne me quitte pas s’il te plait »

Mais trop tard, à nouveau, ses yeux se ferment....
________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 14:56

Non t'es pas sadique du tout même ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 15:31

devile a écrit:
Non t'es pas sadique du tout même ......

Ben quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju23



Messages : 1929
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 15:37

Très émouvant ...Tu nous fais languir une fois de plus !! ... =s ^^
A quand la suite ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 15:44

Oh.... Sad j'allais dire heureusement, elle va bien, mais en fait, on dirait que non... Sad vivement la suite alors !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 16:12

... non c'est vrai, t'es pas sadique... T'ES PIRE QUE CA !!! :marmonne: Laughing
Revenir en haut Aller en bas
tripleL



Messages : 5150
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Récit Lez   Dim 23 Oct - 16:46

je m'attendais pas à une suite si vite.
merci

attend la prochaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Lun 24 Oct - 22:05

Petite suite...

Merci encore pour votre soutien
____________________________________
Chapitre 71


« Pauline je t’aime mon amour. Bats-toi… »

Je ne peux pas la perdre, pas maintenant c'est trop tôt, on a encore tellement de choses à vivre, à partager. A ce moment là, la sirène des pompiers se fait entendre, se rapprochant de plus en plus, moi je reste là, ma main dans celle de Pauline, j’essaye de lutter avec elle en lui parlant, en lui serrant la main pour lui donner de la force et de l'envie mais je ne peux rien faire c’est à elle de lutter pour vivre…

Les pompiers arrivent et Viviane m’emmène à l’écart, je ne veux pas laisser Pauline seule alors je me débats..

« Lâche moi je dois rester avec elle »
« Marie les pompiers vont s’occuper d’elle, tu dois les laisser faire leur travail sans les gêner, ils sont avec elle, ne t’en fais pas »

Je sais qu’elle a raison mais j’ai envie d’être près d’elle, non j'en ai besoin même. J'essaye de me dégager en repoussant Viviane quand Élodie me parle d'une voix sèche:

« Marie calme-toi maintenant! On s'occupe de Pauline »

Cette phrase a le mérite de me calmer de façon instantanée. Je ne me débats plus et Viviane finit même par me lâcher.

« Si elle meurt qu’est-ce que je fais moi ? »
« Marie ne pense pas à ça, tu la connais elle va se battre, elle ne va pas se laisser aller, crois moi »
« J’espère… »

Le désespoir me gagne petit à petit, Emma me prend dans ses bras et on reste pendant un long moment comme ça. Le temps que les pompiers s’occupent de Pauline, heureusement Élodie a déjà examiné Pauline et elle leur fait part de ses observations, je suis trop loin pour entendre et je ne sais pas ce qu'elle a. Pendant ce temps, la police est arrivée et ils essaient de comprendre ce qui s’est passé, ils recueillent différents témoignages. Un policier vient me voir et il me demande de lui dire ce que j’ai vu mais je n’arrive pas à lui répondre, je ne comprends même pas ce qu'il dit, tellement mon attention est portée sur le groupe de personnes qui tourne autour de Pauline. J'entends vaguement Emma qui lui demande de me laisser tranquille, il insiste mais à ce moment-là je vois que les pompiers s’apprêtent à mettre Pauline dans leur camion, ils ne peuvent partir sans moi alors je me mets à courir.

J’arrive près de Pauline qui est sur une civière, son cou et sa tête sont maintenus par une espèce de minerve, ils lui ont enlevé son casque, je vois enfin son visage, elle a bien été protégée par son casque ce qui fait que son visage n’a rien, aucune blessure ou marque. Ça me rassure un peu mais elle est toujours endormie donc elle doit avoir quelque chose de grave quand même.

« Madame, on va devoir y aller.»
« Je peux venir? »
« Heu non je suis désolé ce n'est que la famille qui peut venir »
« Mais on est ensemble, c'est ma compagne »
« Ah bon? »

Il semble hésiter puis un autre pompier arrive et lui dit que je peux venir. De toute façon, je ne pense pas qu'il aurait pu m'en empêcher, je veux rester avec elle, près d'elle et lui tenir la main jusqu'à ce qu'elle se réveille. Je monte donc dans l'ambulance à coté du brancard, aussitôt je prends la main de Pauline dans la mienne

« Marie on se retrouve à l'hôpital » me crie Viviane

J'hoche la tête pour dire que j'ai compris et je me retourne vers Pauline puis je me mets à lui parler, je lui dis que je l'aime, qu'elle ne doit pas me quitter, que je ne pourrais pas vivre sans elle, que je suis désolée de tout..

On finit par arriver à l'hôpital, aussitôt Pauline est prise en charge, je suis le brancard tout en lui tenant la main. On arrive à une porte..

« Madame je suis désolée mais à partir de maintenant vous ne pouvez pas venir avec nous, vous devez rester la »
« Mais je ne veux pas la quitter, je veux rester avec elle »
« Ce n'est pas possible »
« Mais.. »

Sans m'écouter, une dame me fait lâcher prise et ils accélèrent et passent la porte, me laissant seule. Je sais que c'est pour le bien de Pauline car comme ça ils vont pouvoir s'occuper d'elle tranquillement sans que je ne les gêne, je n'ai qu'à prendre mon mal en patience et à attendre encore et encore jusqu'à ce qu'un médecin daigne venir me voir. Je me dirige donc vers la salle d'attente qui est complètement vide, en même temps il est quand même 3h du matin donc c'est normal.

J'attends combien de temps? 10 minutes? 30? 1h? Je ne saurais le dire.. C'est bizarre mais depuis que j'ai lâché la main de Pauline, je ne suis pas bien comme si j'avais besoin d'être avec elle pour aller bien, là je ne la vois pas, je ne peux pas la toucher et ça me rend malade, je me sens vide. Elle me manque tellement, elle est en train de lutter pour vivre et moi je suis là à rien faire alors que c'est de ma faute si elle en est là, c'est à cause de moi. La porte s'ouvre et je pense enfin avoir des nouvelles mais non il s'agit de toute la clique, Lina, Élodie et compagnie, ils envahissent la salle d'attente.

« Tu as des nouvelles ? » me demande Emma
« Non rien »

Lina s'installe à coté de moi et Emma s'installe de l'autre côté. Pendant quelques instants, le silence s'installe, j'ai beaucoup de mal à le supporter, j'ai besoin de parler, de laisser éclater cette culpabilité que je ressens.

« C'est de ma faute tout ça »
« Mais non ne dis pas ça, tu n'y es pour rien » me dit Viviane
« Bien sur que si. Je ne l'aurais pas repoussé, je lui aurais pardonné direct, elle ne serait jamais partie et elle n'aurait pas eu cet accident »
« Marie avec des si on referait le monde, tu as pensé bien faire sur le moment donc tu n'as pas à te le reprocher, c'est comme ça. Ça devait arriver, un point c'est tout. Maintenant il faut que tu arrêtes de penser ça et que tu te concentres sur Pauline pour qu'elle s'en sorte. Elle a besoin de toi, tu dois être forte pour elle » me dit Emma
« Et puis écoutes Pauline, elle t'a dit de ne pas t'en vouloir » renchérit Élodie

Comment ne pas m'en vouloir avec ce qui est arrivé? Mais bon Emma a raison il faut que je me concentre sur la guérison de Pauline, sur elle après viendra l'heure des bilans. Mais peut-être qu'elle va m'en vouloir et qu'elle ne voudra pas que je reste à coté d'elle? Je serais elle je m'en voudrais, vu comment je l'ai repoussée il y a de quoi. Allez Marie arrête de penser à ça tu verras en temps voulu.

On attend, encore et encore, je ne peux pas rester assise, je me lève, je fais les 100 pas puis je me rassois. Ce manège se répète plusieurs fois au point que j'en agace certains, je le vois dans leur regard. Je n'en peux plus d'attendre, j'ai l'impression que mon cœur va exploser à force de battre aussi vite, par peur de ce qu'il y a pu lui arriver. Mille pensées se bousculent dans ma tête. S'ils ne viennent pas c'est mauvais signe non? Qu’est-ce qui se passe bon sang ?Pourquoi ils ne viennent pas ? Je n’en peux plus d’attendre, il faut que je sache. Puis je me rappelle qu’Élodie a examiné Pauline donc elle doit en savoir plus que moi. Pourquoi n'y ai-je pas songé avant?

« Élodie? »
« Oui? »
« Elle a quoi? »
« Je ne sais pas »
« Mais tu l'as examinée »
« Oui mais en vitesse alors je ne peux pas faire de pronostic »
« Dis-moi ce que tu as observé »
« Non, je ne peux pas, je n'avais pas assez d'éléments. Écoutes je vais essayer d’avoir quelques nouvelles, je reviens »

C’est vrai qu’on est dans son hôpital et donc elle doit connaître du monde. Elle sort de la salle d’attente et je continue d’attendre encore et encore, pour changer. Au bout de ce qu’il me semble des heures, Élodie revient, enfin, et qui plus est avec un homme en blouse blanche.

« Bonsoir vous êtes la famille de Pauline D. ? » me demande-t-il
« Oui » dis-je
« Ethan je te présente ma sœur, la compagne de Pauline » dit Élodie
« Enchanté »
« Comment va-t-elle ? » demande-je
« Alors elle va plutôt bien, on a fait des examens, radios, scanner et autres. Et il s'avère qu’elle n'a rien de grave juste une fracture au bras, 3 cotes cassées, 5 de fêlées et c’est tout »
« Ouf »

Quel soulagement de savoir qu’elle n’a presque rien, qu’elle est indemne. Enfin pas vraiment mais avec le choc qu’elle a eu ça aurait pu être pire.

« Par contre il y a un petit problème »

Ah non pas ça, il vient de dire qu’elle allait bien…
__________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Lun 24 Oct - 22:12

Mais pourquoi tu nous fait toujours ça?
A chaque fin de chapitre tu nous tortures !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Lun 24 Oct - 22:39

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!! Sadique !!! Mais je maintiens à dire qu'elle est dans le coma xD Bon ok, je sais c'est pas cool :S Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Lun 24 Oct - 22:42

Vico ou comment mettre des filles à ses pieds à la supplier... Le sadisme incarné!

Avec sa tite tête innocente genre " quoi mais j'ai rien fait ! " .

Elle rend accro et assume, tsss
Revenir en haut Aller en bas
tripleL



Messages : 5150
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 25 Oct - 13:32

merci pour cette suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 25 Oct - 16:50

devile a écrit:
Mais pourquoi tu nous fait toujours ça?
A chaque fin de chapitre tu nous tortures !!!

Moi? Je fais ca? M'en rend pas compte Very Happy

Lablondeuh a écrit:
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!! Sadique !!! Mais je maintiens à dire qu'elle est dans le coma xD Bon ok, je sais c'est pas cool :S Vivement la suite !

Peut être as-tu raison ou non Very Happy

N'Awen a écrit:
Vico ou comment mettre des filles à ses pieds à la supplier... Le sadisme incarné!

Avec sa tite tête innocente genre " quoi mais j'ai rien fait ! " .

Elle rend accro et assume, tsss

J'aime avoir des filles à mes pieds Very Happy

C'est tout à fait moi ça..

J'assume parfaitement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 25 Oct - 17:01

C'est ça le pire... Tu fais ton innocente mais t'es clairement consciente de ce que tu fais ! Grrr....
Revenir en haut Aller en bas
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mar 25 Oct - 18:28

N'Awen +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
Coquelicot



Messages : 229
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 51
Localisation : entre France et Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:03

coucou tout le monde, depuis 3 soirs gràce à ton histoire je me couche vers 1h00 du matin et me lève à 6hoo pour aller au boulot.... Sleep
tant pis...j'adore cette fiction....
bonne lecture à toutes...j'y retourne car j'en suis au milieu je pense.... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:09

Oh te presse pas... c'est pas comme si on avait une chance d'avoir la fin tout bientôt, alors crois-moi, fais durer le plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:11

Mouahahah ! On sait pas, si ça se trouve par inadvertance, ( ou par menaces...) Elle postera TOUTE la suite d'un coup !


Mais en même tps... on aurait plus rien à lire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:35

Oh mais QUE SI !!! Je suis sûre qu'elle a qqch en rab' dans ses placards... Et puis sinon, elle n'a qu'à commencer sa deuxième oeuvre parmi nous !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:39

Ah oui tiens, Vico, t'as bien quelque chose au fin fond du fond de tes placards hein???? =D
Revenir en haut Aller en bas
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 21:45

J'suis d'accord avec LBL au pire elle ce lancera dans une nouvelle histoire. Comme ça elle continue a mettre les filles du forum a ses pieds , a jouer sa sadique et nous on sera contente (pour une fois) xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquelicot



Messages : 229
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 51
Localisation : entre France et Suisse

MessageSujet: Re: Récit Lez   Mer 26 Oct - 23:05

ca y est , me voici en attente comme tout le monde...
qui sait demain Pauline sera peut-etre à mon boulot ...je bosse dans un centre de rééducation....
en attendant la suuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiitte
bonne nuit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloondy



Messages : 2689
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 23
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 15:25

Une suite ! Une suite ! Une suite ! :majorette: :majorette: :majorette:

S'il te plaît !!!! Very Happy (dit-elle avec son sourire charmeur et ses yeux doux Very Happy :woohoo: )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/anne.georget
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:03

naclema a écrit:
coucou tout le monde, depuis 3 soirs gràce à ton histoire je me couche vers 1h00 du matin et me lève à 6hoo pour aller au boulot.... Sleep
tant pis...j'adore cette fiction....
bonne lecture à toutes...j'y retourne car j'en suis au milieu je pense.... lol!

Coucou naclema
Et bien que de courage, je suis désolée de t'empecher de dormir Wink. J'ai vu que tu as fini, je suis contente de voir que ca t'a plut..

lebleulezard a écrit:
Oh te presse pas... c'est pas comme si on avait une chance d'avoir la fin tout bientôt, alors crois-moi, fais durer le plaisir...

Je ferais durer? D'accord ca me va Very Happy

N'Awen a écrit:
Mouahahah ! On sait pas, si ça se trouve par inadvertance, ( ou par menaces...) Elle postera TOUTE la suite d'un coup !

Mais en même tps... on aurait plus rien à lire...

Ca m'etonnerait ca.. Suspect

Oui c'est sur ca Very Happy, alors il faut prendre tout son temps Very Happy

lebleulezard a écrit:
Oh mais QUE SI !!! Je suis sûre qu'elle a qqch en rab' dans ses placards... Et puis sinon, elle n'a qu'à commencer sa deuxième oeuvre parmi nous !!! Very Happy

Une deuxieme oeuvre? Carement?

N'Awen a écrit:
Ah oui tiens, Vico, t'as bien quelque chose au fin fond du fond de tes placards hein???? =D

Attends je regarde Question

devile a écrit:
J'suis d'accord avec LBL au pire elle ce lancera dans une nouvelle histoire. Comme ça elle continue a mettre les filles du forum a ses pieds , a jouer sa sadique et nous on sera contente (pour une fois) xD

Ah ben tu vois que tu aimes que je sois sadique.. Very Happy

Lablondeuh a écrit:
Une suite ! Une suite ! Une suite ! :majorette: :majorette: :majorette:

S'il te plaît !!!! Very Happy (dit-elle avec son sourire charmeur et ses yeux doux Very Happy :woohoo: )

Spoiler:
 

La corruption ne marche pas avec moi Very Happy sauf peut etre une personne Laughing
Mais bon je vais vous mettre la suite très bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:37

Très bientôt genre desuite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:41

Oui genre maintenant Very Happy sauf si ca te va pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:42

si ça va très bien maintenant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:47

Sure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:48

Aller abuse pas !!!
Jusqu'au bout tu nous fais languir vilaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:49

Allez voici la suite. Désolée pour le retard j'aurais bien poster deux suites mais ma correctrice à du retard...
_________________________
Chapitre 72

J’attends le cœur battant à tout rompre. Qu’est ce qui se passe ? La panique me gagne.. Calme toi Marie il a dit qu’elle allait bien donc c’est que ce n'est pas grave.

« Lequel ? » demande Emma.
« Elle est dans le coma pour une raison inexpliquée cela peut arriver après un tel choc, un tel traumatisme. »
« Cela va durer combien de temps ? »
« Malheureusement on ne peut pas prévoir, c’est elle qui décide »
« Et quelle est la cause de ce coma ? »
« Il n’y a pas de causes, on a fait des examens, tout va bien. La médecine est partagée certains pensent que c’est une réaction de défense du corps humain, d’autres pensent que c’est psychologique. »
« Elle va se réveiller quand ? »
« On ne peut pas le savoir, malheureusement. Ça peut être quelques heures, quelques jours ou plus »

Ce n’est pas possible ! Je n’en reviens pas. Pauline est dans le coma mais comment je fais moi ? Pourquoi elle me fait ça ? Pour se venger ? Marie arrête de dire n’importe quoi, elle ne se venge pas, elle ne contrôle pas, si elle pouvait elle serait déjà réveillée. Il faut que je la vois, j’ai besoin d’être prés d’elle.

« Je peux la voir ? »
« Bien sûr, vous pouvez tous y aller mais pas trop longtemps. Elle est dans la chambre 27 »

Puis il sort en nous disant bonsoir. Je veux la voir, j'en ai besoin, je sors alors presque immédiatement après la sortie du médecin et je cherche sa chambre mais je ne me rappelle plus du numéro, je me retourne et je vois Emma qui me suit comme mon ombre.

« C'est quel numéro déjà? »
« Facile c'est le 27, le jour où j'ai dit « je t'aime » à Viviane »

Je l'écoute à peine, j'ai juste entendu le 27 je regarde le numéro de la première chambre 14, je marche de plus en plus vite, je dois la voir. J'ai tellement eu peur qu'elle ai quittée ce monde qu'il faut que je me rassure en la voyant, il faut que je la touche, que je l'embrasse... Ah chambre 25, c'est la suivante. Ça y est je vais la voir! La panique me gagne d'un coup, j'ai peur de la voir allongée immobile sur ce lit d'hôpital avec des appareils autour d'elle, des tuyaux.. Je m'arrête brusquement devant la porte, je marque un temps d'arrêt, j'hésite à entrer, une boule d'angoisse se forme dans mon ventre, j'ai peur, je me mets à trembler..

« Marie le médecin a dit que ça allait donc ne stresse pas »
« Je sais mais j'ai peur »
« Mais non ça ira, allez viens, pense à Pauline, elle a besoin de toi »

Emma a raison, Pauline a besoin de moi, je dois être forte pour elle, je dois être là pour elle. Je l'ai abandonnée une fois, ce soir, et je ne referais pas la même erreur, je l'aime, je serais là pour elle, quoiqu'il arrive.

« Tu as raison on y va »

Je pose ma main sur la poignée, je prends une inspiration, je tourne la poignée et je rentre. Et enfin je la vois, étendue sur le lit, son visage semble apaisé comme si elle dormait, elle n'a aucune expression, ça me rassure un peu de la voir comme ça. Je ne sais pas à quoi je m'attendais mais je suis rassurée, je m'approche doucement du lit par le coté droit. Elle n'a aucun tuyau qui l'aide à respirer, elle a juste une perfusion et des électrodes qui sont reliées à une machine qui surveille son rythme cardiaque. Je pose mes affaires et je pose délicatement ma main sur la sienne, j'approche mon visage du sien et je lui dis:

« Mon amour, c'est moi, c'est Marie. Je suis là avec toi et je reste là. Je t'aime, repose toi et reviens vers nous quand tu te sentiras mieux »

Je regarde autour de moi, j'observe la chambre, aucune surprise c'est bien une chambre d'hôpital, je vois que la plupart de nos amis sont rentrés et ils regardent Pauline avec tendresse. J'aperçois alors une chaise, je la rapproche du lit, je m'y assois et je reprends la main de mon amour. Je me mets alors à lui parler comme si elle pouvait m'entendre, comme si elle pouvait me répondre. Je ne sais pas si elle entend mais moi j'en ai besoin, c'est la seule chose que je peux faire pour elle. Je suis tellement impuissante face à ça, je ne peux rien faire, rien du tout.

Les minutes passent puis les heures mais je reste là à ses cotés, je ne quitte pas mon fauteuil, je continue de parler à Pauline. De quoi je lui parle? De tout et de rien, je lui rappelle des souvenirs comme le carnaval, la soirée où on s'est déclarée notre amour, les journées qu'on a passées chez moi alors qu'elle révisait. Je lui parle aussi des souvenirs plus intimes comme la partie de bataille qu'elle avait inventée et que j'ai adorée. Je lui parle aussi du futur, je lui dis que quand elle ira mieux, on se fera un voyage rien qu'elle et moi, qu'on habitera ensemble car je ne veux plus dormir une nuit séparée d'elle, je veux m'endormir dans ses bras et me réveiller à ses cotés pour le restant de ma vie.

Je ne sais pas si elle m'entend, je ne pense pas, mais moi ça me fait du bien de lui parler, de lui dire tout ça. J'ose même pour une fois lui dire ce que je voudrais pour le futur, je n'ai jamais osé lui en parler de peur de la faire fuir car je sais qu'avec son passé de séductrice elle n'est pas forcément prête pour ça. Même si depuis qu'elle me connait elle a beaucoup changé. Aujourd'hui c'est comme si toutes mes inhibitions était tombées et je lui raconte mon rêve de vivre avec elle, de tout partager avec elle et même avoir des enfants avec elle. Je suis peut-être lesbienne mais je n'ai jamais abandonné l'espoir de pouvoir en avoir avec la femme de ma vie et je sais que cette femme c'est Pauline et personne d'autre. Je n'ai jamais aimé quelqu'un comme je l'aime et je sais que je ne retrouverai jamais ça. Elle est la personne qui me faut, celle qui est faite pour moi, elle est mon âme-sœur. Je ne peux pas vivre sans elle, je ne le veux pas. Si elle part de ce monde alors ça ne me sert à rien de vivre. Comment puis-je continuer à rire, à dormir, à m'amuser, à pleurer, à vivre tout simplement sans elle? C'est impossible je sais que je ne pourrai pas, c'est au dessus de mes forces. Si elle meurt je meurs aussi...

Pendant tout ce temps là, un étrange ballet se déroule dans la chambre. Tous nos amis sont là dans le couloir, ils rentrent et sortent de temps en temps. Je sais que certains partent même se reposer et reviennent. Eux aussi parlent à Pauline en lui disant de s'accrocher et de tenir bon, ils m'apportent à boire et à manger.

« Marie, il faudrait que tu ailles te reposer » me dit Élodie
« Non je ne peux pas, je dois rester avec elle »
« Écoute ça fait 7h que tu es là à lui parler, à la toucher, tu n'as pas dormi depuis plus de 24h et je sais que les nuits précédentes n'ont pas été longues alors tu dois te reposer »
« Mais... »
« Marie, Élodie a raison et pense à Pauline elle ne voudrait pas que tu t'épuises à rester à coté d'elle. Je vais rester là, ne t'inquiète pas » dit Emma
« Ok je me rends, je vais rentrer, dormir un peu et prendre une douche mais je veux que vous m'appeliez dès qu'il y a un changement quelconque de son état »
« Promis » dit Élodie

Je vais pour partir mais avant il faut que j'embrasse mon amour. Je me rapproche du lit, je dépose un baiser sur sa main mais cela ne me suffit pas j'ai besoin de ses lèvres, je sais qu'elle ne pourra pas me répondre mais au moins je les sentirais sous les miennes, je me penche alors et j'approche mon visage du sien, je reste quelques instants comme ça, puis je dépose mes lèvres sur les siennes.. Elles sont chaudes et douces, elles respirent la vie et à cet instant j'ai la certitude qu'elle ne va pas mourir, je le sens. Comment peut-elle mourir alors que ses lèvres sont pleines de vie? Non ce n'est pas possible, je sais c'est complètement irrationnel comme raisonnement mais j'ai besoin de croire en quelque chose et là je crois en ça. Je ne veux pas penser qu'elle peut mourir, non elle va vivre..

Soudain sa main bouge légèrement dans la mienne. Je sursaute

« Pauline, mon amour, vas y réveille toi... Je suis là je t'attends »

Je jette un coup d'œil à la chambre et je vois qu'il y a pas mal de personnes, je vois Viviane, Emma, Matthieu, Clara, Anne, Lina, Laureen.. Ils me regardent tous comme si j'étais une extraterrestre...

« Elle a bougé sa main je l'ai senti »
« C'est vrai ? » me demande Viviane
« Bien sur que c'est vrai, elle va se réveiller.. elle bouge encore.. »

En effet sa main s'est remise à bouger... Je la regarde, mon cœur s'est arrêté de battre, j'attends de la voir ouvrir les yeux... Au bout de quelques secondes, elle ouvre enfin les yeux.

Elle semble perdue, elle cligne des yeux plusieurs fois comme quand on est mal réveillé et qu'on émerge. Puis elle regarde un peu partout et enfin son regard se fixe sur moi. Que ses yeux bleus m'ont manqués.

« Ah mon amour te revoilà parmi nous, enfin.. »

Bizarrement ses yeux expriment la surprise et l'interrogation..

« Où suis-je? »
_________________________________
Chapitre 73


« A l'hôpital mon cœur tu as eu un accident. »

Je la vois qui cherche comme pour se rappeler ce qui s'est passé...

« Pourquoi vous m'appelez mon cœur? »

Mais pourquoi elle pose cette question? Et pourquoi elle me vouvoie? Je regarde derrière moi personne ne semble comprendre... Ah si je sais elle m'en veut de l'avoir quittée alors elle me le fait payer, oui c'est ça, ça ne peut être que ça..

« Mon cœur, je suis désolée pour hier mais je n'ai pas réfléchi, j'avais mal et j'ai pensé que c'était la meilleure solution. Excuse-moi s'il te plait je t'aime »
« Qu'est-ce qui s'est passé hier? »

Alors la elle est vraiment fâchée, elle se fout vraiment de moi ce n'est pas possible..

« Mais on s'est... »
« Qui êtes-vous tous? Et que me voulez-vous? »
« Mon... »
« Marie laisse moi faire »

Je me retourne, il s'agit d’Élodie, elle a revêtu une blouse blanche, elle a du prendre son service sans que je n'y fasse attention. Pour la première fois depuis que je suis dans cette chambre je m'écarte et je m'éloigne du lit.

« Bonjour. Comment vas-tu? » demande-t-elle à Pauline
« Ça va, un peu groggy mais ça va »

Je ressens un grand soulagement de l'entendre dire ça.

« C'est normal que tu sois groggy on t'a donné de la morphine pour la douleur »
« Ah ok »
« Et sinon c'est quoi ton prénom? »
« Heu... »

Pourquoi elle ne répond pas? Pourquoi elle semble chercher. Mais ce n'est pas compliqué comme question...

« Je ne sais pas.. »

Quoi? Elle ne sait pas comment elle s'appelle? Mais qu'est-ce qui se passe?

« Vous pouvez sortir s'il vous plait ? » demande Élodie

Je suis dans un état second, je me laisse entrainer dehors par quelqu'un. Je ne comprends pas ce qu'il se passe, ainsi Pauline ne se souvient plus de son nom? Et elle semble ne pas se souvenir de moi... Mais comment est-ce possible??

On attend quelques minutes et Élodie sort et vient nous retrouver pour nous donner de ses nouvelles...

« Alors ? » demande-je
« Alors elle va bien, elle n'a pas trop mal aux cotes ni à son bras »
« Tant mieux. Mais pourquoi elle ne se rappelle plus qui elle est ? »
« Il semble qu'elle souffre d'une amnésie. Mais je ne peux pas en dire plus, on va devoir faire des examens pour comprendre et pour savoir »
« Une amnésie c'est à dire? »
« Je ne peux pas faire de pronostics avant les résultats, je ne préfère pas »
« Élodie je suis ta sœur tu peux me le dire »
« Marie, je ne peux vraiment pas faire autrement, à ce stade, il n’y a aucune certitude, je ne peux rien t’affirmer, il faut attendre »
« Une amnésie, c'est quand tu as oublié ta vie c'est ça? »
« Marie... »
« Répond moi Élodie ! » dis-je en haussant le ton
« En gros, oui, mais c’est un peu plus complexe, ça dépend des personnes »

Mais ce n'est pas possible! Elle m'a oublié alors? Non ce n'est pas possible, elle n'a pas pu oublier tout ce qu'on a vécu et puis après l'accident elle m'a parlé, elle s'est souvenue de moi...

« Mais... Mais tout à l'heure elle m'a parlé, elle m'a reconnue... » dis-je
« Je sais, je sais, j'étais là... Mais il a pu se passer quelque chose après, on verra avec les résultats des examens »
« Donc tu reconnais que c'est ça »
« Non ça peut être autre chose, elle peut ne pas être vraiment réveillée, ça peut être le choc etc.. Ce sont les examens qui vont nous dire tout ça »
« C'est quoi comme examen ? »
« Alors on va en faire plusieurs, on va faire scanner, IRM etc... »
« Vous les faites quand? »
« Tout de suite pour avoir les résultats le plus rapidement possible soit aujourd'hui, soit demain »
« Ok bon je vais aller la voir »
« Marie, il vaudrait mieux que tu ailles te reposer. D'ailleurs, il vaudrait mieux que vous y alliez tous »
« Mais on ne va pas la laisser toute seule »
« Écoute on va lui faire faire des examens, il y en a pour quelques heures donc elle ne sera pas dans sa chambre. Alors ça ne sert à rien que vous restiez »

J'hésite pendant quelques instants, je ne veux pas partir mais je sais qu’Élodie a raison, ça ne sert à rien de rester et puis je suis vraiment fatiguée, j'ai besoin de repos et d'une bonne douche

« Ok je vais rentrer mais je reviens dès que possible et s'il y a un problème je veux que tu m'appelles »
« Compte sur moi »
« Je peux aller lui dire au revoir? »
« Oui mais... »

A ce moment là, la porte de sa chambre s'ouvre et on voit le lit qui en sort, poussé par un brancardier...

« Elle va où ? »
« Au sous-sol, elle va passer le scanner »
« Ok »

Le lit passe juste à coté de moi je vois alors Pauline nous regarder tous et son regard me fait très mal…

Elle nous regarde comme si on était des étrangers. A un moment nos regards se croisent et j'y lis une chose étrange, que je n'ai pas jamais vu…
_______________________________


Dernière édition par vico59 le Jeu 27 Oct - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:51

Alors ça... Tout mettre sur le dos de la correctrice... comment c'est petit !!!
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:55

Devile Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:56

Apres une suite on va réclamer une précédente !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:57

N'Awen a écrit:
Alors ça... Tout mettre sur le dos de la correctrice... comment c'est petit !!!

:Angel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:59

Bon alors l'imbecile que je suis c'est trompé de chapitre et à poster le 73 avant le 72.. Alors je vous le mets juste avant le 73.. Et puis vous aurez deux chapitre comme ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 20:59

Merci Vico Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:01

Voila c'est fait Devile et excuse-moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:03

Et arrête de t'insulter namého !
Revenir en haut Aller en bas
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:05

N'Awen a écrit:
Et arrête de t'insulter namého !

Ah ben la si, c'est plus que justifier..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:06

Absolument pas non..
Revenir en haut Aller en bas
devile



Messages : 871
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:09

T'as pas a t'excuser c'est pas parce que t'as zaper un chapitre que t'es débile puis au moins on en a eu 2 alors t'es plus que pardonner !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vico59



Messages : 335
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 21:17

Laughing Merci les filles vous êtes adorable Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 22:25

Hum, j'aurais pas dit ça. Surtout pour Devile... :p
Revenir en haut Aller en bas
juju23



Messages : 1929
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 28
Localisation : MONTARGIS

MessageSujet: Re: Récit Lez   Jeu 27 Oct - 23:12

j'aime j'aime ... quoique la fin =s ^^

la suite la suite !!! :super content: :super content:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit Lez   Aujourd'hui à 3:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit Lez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Zone de partage :: Créations-
Sauter vers: