AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Message et humeur du moment en musique..
Aujourd'hui à 20:13 par farfadet

» IRL SUR PARIS
Aujourd'hui à 20:08 par Barbie_Rose

» A quoi penses-tu ?
Aujourd'hui à 19:51 par Ambrøse

» Quels sont vos constats du jour ???
Aujourd'hui à 19:29 par farfadet

» suite logique
Aujourd'hui à 19:25 par Tweety162002

» Que faites-vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 18:27 par Alma34

» As tu déjà ... ?
Aujourd'hui à 18:23 par Traxa

» Ça ou ça ?
Aujourd'hui à 18:17 par Traxa

» cap ou pas cap ?
Aujourd'hui à 18:05 par Prunetille

Mots-clés
récit lesbien votre lesbienne service film amour kyss belle vidéo écoutez girl films DRAGUE femme jour Adèle kelysa vous image fois ebook rennes première saison love
Sondage
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'intelligence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tanka



Messages : 200
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 101
Localisation : Juive errante

MessageSujet: L'intelligence   Dim 15 Jan - 8:09

J'ouvre un nouveau topic au sujet de l'intelligence. Nous vivons dans un monde où ce qui est considéré comme "intelligent" est d'avoir une bonne mémoire, d'avoir fait de longues études universitaires. Le plombier ou le maçon ne seront pas considérés comme "intelligents" par la majorité des gens, qui confondent intelligence et intellectualité.
Personnellement, je pars du principe qu'il y a plusieurs types d'intelligence, qu'il n'y a pas que l'intelligence abstraite qui devrait prévaloir.
Il est vrai qu'il y a des personnes déficientes à ce niveau là, elles ont d'ailleurs des troubles psycho moteurs ou comportementaux... Cela dit, je suis assez anti test QI. Ces derniers ne révèlent pas énormément de choses.
Personnellement, j'ai été diagnostiqué enfant précoce vers l'âge des 8 ans. Je ne fichais rien en classe, je ne faisais que dormir et l'instit avait convoqué ma mère pour lui dire que je devais me faire évaluer parce que je devais être un peu attardée. Ce fut l'inverse mais cela n'a rien changé à ma vie ! J'ai dormi longtemps en cours !

Que pensez-vous de la façon dont l'intelligence humaine est instrumentalisée dans notre société ? Avez-vous rencontré des personnes qui ont jugé votre intelligence ? et si oui comment ?

Je commence donc :

J'ai toujours eu des facilités d'apprentissage des notions abstraites mais je suis une véritable attardée en ce qui concerne l'intelligence concrète ou physique. Dans ma vie, même encore maintenant, quand je me mets à bosser, ce qui est assez rare, je vais très vite, bien plus vite que les autres, ce qui me fait passer, aux yeux de certains collègues comme la glandouilleuse de service mais ce qui les dérange le plus, c'est que ce sont mes classes d'examens qui obtiennent les meilleurs résultats. J'ai une mémoire photographique, je ne sais pas ce que c'est que d'apprendre une leçon, il me suffit de lire, point. Tout ce qui est abstrait me semble simple, limpide, facile. Tout ceci m'a valu parfois de la jalousie ou de l'incompréhension. Quand je passais l'agreg, lors des deux premières dissertations de 7h, je les avais terminées en 4h et beaucoup pensaient que je ne serais pas admissible et quand je l'ai été, j'ai senti de l'animosité envers certaines personnes. On est ce qu'on est, on ne peut pas y faire grand chose. Je rajouterai que les profs sont d'anciens élèves studieux et sérieux ce qui n'était pas mon cas. D'ailleurs, j'ai une collègue de lettres, quand le lui demande où elle en est de sa progression, elle ouvre son gros classeur et cherche ses feuilles et moi je n'ai pas de gros classeur, j'ai mon canevas sur des feuilles volantes, puis le texte ou le livre que je fais étudier et ensuite, c'est dans ma tête. Les profs sont les derniers à savoir reconnaître les formes d'intelligence, je lance un pavé dans la mare mais c'est bien le cas pourtant. Ce qui crée aussi beaucoup de jalousie c'est que mes élèves aiment mes cours, que certains cours, en barrettes sont ouverts à d'autres classes et les élèves se bousculent pour venir dans mes cours parce que je suis debout, je me mets en 20 pour qu'ils comprennent et qu'ils ne voient pas le temps passé. J'avoue, voir arriver une nana, décoiffée, toujours un air à l'ouest, habillée cool qui passe son temps dans la salle des profs à refaire le monde sans bosser et qui a autant de bons résultats bah ça énerve certains profs, très coincés.



Je vous laisse la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 9:07

J'vais pas dire que j'ai eu autant de facilité que toi, mais j'ai toujours eu d'assez bons résultats sans travailler à la maison. J'écoutais en cours, ca m'suffisait. J'me suis toujours contenter du minimum et ca marchait !

Je met de coté mon année de 1ère et ma terminale. Ma vie a pris un gros tournant a ce moment la, j'écoutais plus en cours, j'étais a l'ouest. J'ai eu mon BAC avec un 10 de moyenne, je ne pensais meme pas le décrocher, j'avais pas la moyenne aux 3 trimestre et voila, j'avais RIEN foutu quoi ... J'ai lu mes cours à 1 mois du BAC, voila comment je l'ai eu.
Pareil pour la Fac, j'allais en cours, j'écoutais rien, j'f'sais rien à la maison.
Les capacités oui, je pense que je les ai, alors j'pense pas du tout être surdoué mais je m'y serai mise et ca m'aurait plu, je l'aurai p't'etre eu mon année de médecine !
Mais voila, moi la fac ca m'plaisait pas et j'avais pas envie de me sacrifier une année entière à ne faire que bosser ou passer minimum 7 ans encore dans le système scolaire. C'pas ca que j'attendais de la vie, moi j'voulais mon indépendance, rentrer dans le monde du travait et vite !! J'en avais marre d'avoir le cul sur une chaise, marre d'apprendre des choses qui me serviront à rien.
Je regrette pas, ca m'a fait de la culture perso, et puis au final dans ce que j'fais aujourd'hui, ca me sert quand meme.

Quand j'ai décidé d'arrêter les études j'me suis fait traiter de connes de tous les côtés, parce que les gens me disaient que j'avais des capacités, que je les exploitais pas et que j'étais entrain de rater ma vie !
Au lycée on nous parle que de fac, de prépa, d'IUT, très peu de BTS et pas du tout de formations diplomantes.
On nous pousse à faire de longues études.
Pourquoi ?
Grande question !

Oui j'ai été serveuse, employée polyvalente puis barmaid c'pas pour autant que j'suis neuneu et que j'ai raté ma vie. J'ai aimé ce que j'ai fait et pour moi c'est le principal ! Faire ce qu'on aime !
Voila.

Revenir en haut Aller en bas
MCMistress



Messages : 261
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 42
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 10:48

Ma grand mère disait :"l'intelligence, ça ne se mange pas en salade" et mon grand père "il est pas bête mon Alain, son frère il est mécanicien". Deux points de vue tout à fait respectables Very Happy

Mon frère à moi, il n'a jamais rien voulu apprendre à l'école. 9a a commencé dès la maternelle où il passait ses journées à dormir sur les coussins du coin lecture, ça a continué au CP où pour satisfaire ma mère qui lui demandait chaque semaine s'il avait enfin eu des bons points, voire des images, il avait fini par en voler aux copains (mais comme il y abvait le nom derrière, ça s'est vu). Bref, il a grandi en conflit permanent avec nos parents à cause de ses soucis scolaires, a redoublé la 5ème, puis la 3ème, commencé un BEP abandonné au bout de trois mois à cause d'une fugue qui a fini de faire éclater la famille et mis un terme à sa torture scolaire.
Au retour de cette fugue, les psychologues chargés de s'occuper de lui, ont trouvé qu'il se trimballait un QI de 147...
Jamais été capable de retenir une table de multiplication, mais démontait, améliorait et remontait des moteurs de GSXR à 14 ans, était un brillant musicien et un mec en or.
Il est resté le roi de la mécanique (même s'il n'a pas pu en faire son métier faute de diplome), a trouvé un boulot qui lui plait, et s'est construit une petite vie tranquille. Il est toujours un mec en or, même si tout ce merdier l'a pas mal abimé à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 15:10

Citation :
Que pensez-vous de la façon dont l'intelligence humaine est instrumentalisée dans notre société ? Avez-vous rencontré des personnes qui ont jugé votre intelligence ? et si oui comment ?

Nous avons toujours vécu dans une société pyramidale et dans notre monde, les deux "ordonnées absolues" et distinctes sur lesquelles sont positionnés tous les êtres humains sont l'argent (-> pouvoir) et l'"intelligence théorique" (lire : niveau des diplômes obtenus).
Je suis très naturellement "attristée" par ce système étant donné que je sais que quantité de perles d'intelligence (diverses ! Car comme nous le savons, et comme Howard Gardner en a d'ailleurs très bien traité dans sa théorie des intelligences multiples, il n'existe pas que l'"intelligence théorique", il y a au moins 7 types d'intelligence) sont perdues dans un "système générale" dans lesquelles ces "diamants bruts" ne parviennent pas à s'intégrer... parfois, même s'ils en ont la volonté. C'est forcément dommage, parfois même révoltant quand on voit un surdoué en une matière "pourrir" parce que "pas les diplômes", "sous-évalués car problème comportementaux", etc...
Mais le système est fait pour la norme sociologique. Pas pour les minorités.

Sinon, par rapport à mon intelligence, bien sûr que j'ai rencontré des gens qui ont jugé mon intelligence. Et j'ai entendu tout et son contraire. J'ai également fait un test de QI (qui a expliqué pas mal de choses). Et je ne suis pas "anti-test-de-QI" mais je pense qu'il faut le relativiser : le test de QI n'est pas une photographie de l'intelligence d'un individu puisqu'il ne sonde que 4 aptitudes : numérique, verbale, spatiale et logique.
Pour moi, il faut complémenter ceci d'autres tests. Le test de QI donne une indication, mais pas suffisante.

Alex'plosif a écrit:
On nous pousse à faire de longues études.
Pourquoi ?
Grande question !

Pour la raison que j'ai expliqué plus haut...
Et aussi, parce que pendant longtemps, plus le diplôme obtenu était élevé, plus les chances de trouver un emploi étaient élevées. Aujourd'hui, et principalement en ces temps de crises (en tout cas en Belgique), cette information n'est plus vraie : les employeurs recherchent des personnes pas hyper qualifiées car elles ne peuvent pas prétendre à d'aussi gros salaires qu'une personne très qualifiée. C'est pourquoi, par exemple, on embauchera plus facilement un bachelier qu'un master, ou quelqu'un qui est titulaire d'un bac plutôt qu'un bachelier, pour x ou y job. Le chômage des personnes "trop" qualifiées est une réalité. Parce que trop cher.

Citation :
Oui j'ai été serveuse, employée polyvalente puis barmaid c'pas pour autant que j'suis neuneu et que j'ai raté ma vie. J'ai aimé ce que j'ai fait et pour moi c'est le principal ! Faire ce qu'on aime !
Voila.

+1000 !

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 15:22

Ouais mais justement !!! Comme tu dis ! C'est pareil en France !
Maintenant c'est devenu catratrophique, on pousse les gens à faire des études mais derrière ils se retrouvent au chomage ...
Combien de fois j'ai entendu dans mon entourage des gens qui ont fait des longues études, qui ont le diplome en poche, tout, et qui se retrouve dans les rayons d'un supermarché depuis 1, 2, 3 ans parce que pas de boulot dans leur domaine.
Ou alors qui finissent par se reconvertir avec une formation qualifiante.

Y a un soucis quoi !!
Autant orienter les gens en fonction des besoins et pas en fonction de leur cerveau à ce moment là ...

Revenir en haut Aller en bas
Tanka



Messages : 200
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 101
Localisation : Juive errante

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 16:29

Alexplosif a écrit:

Y a un soucis quoi !!
Autant orienter les gens en fonction des besoins et pas en fonction de leur cerveau à ce moment là ...

Tout à fait d'accord et je le vois chaque jour de la semaine dans mon boulot. C'est affligeant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonely



Messages : 23
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 22
Localisation : Charleville-Mézière

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 16:57

Absolument d'accord au point de vue de l'orientation
Je suis en terminale, donc les profs essaient tant bien que mal de nous orienter. Un des meilleurs de la classe, qui a une moyenne qui doit tourner autour de 15, a mis dans ces vœux un bts : il pas mal cherché de filière et apparemment c'est vraiment quelque chose qui lui plait (même si il a les capacités de faire des études plus importantes)
Eh bien les professeurs sont scandalisés parce que c'est "gâcher du potentiel" sauf que, c'est ce qui lui plait et apparemment ils ont un peu de mal à intégrer ça.

Même problème qu'avait connu ma soeur il y avait quelques années. En seconde elle avait d'excellent résultat, et tout le monde a insisté pour quelle passe en filière scientifique parce que soit disant c'est la "filière d'élite" mais à la base elle voulait faire littéraire Rolling Eyes Du coup elle a réussit sans problème son bac mais bah elle s'est ennuyait pendant deux ans parce que c'était pas ce qui lui plaisait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 17:11

Je ne vais pas m'étaler bcp sur ce topic, mais comme il a été plus haut, on a plusieurs sortes d'intelligence en tant qu'être humain, il me semble, qui peuvent se combiner ou non... N'en valoriser qu'une seule, aux dépends des autres, jugées moins rentables, me semblent proprement scandaleux ! Je n'ai pas été éduquée, familialement parlant, dans ce genre de valeur. Mes parents sont d'origine sociale modeste et ce qui leur importaient avant tout c'est qu'on puisse avoir des capacités d'adaptation face à l'adversité et aux difficultés de l'existence et pratiquer un métier qu'on puisse aimer autant que possible, qui nous donne les moyens de l'autonomie.

Me concernant plus particulièrement, je n'ai jamais été amenée à faire de tests de QI. Jusqu'à la 4e primaire (CM1 ?), j'ai eu une scolarité médiocre, obtenant juste ce qu'il fallait pour passer. Et puis après ça, je ne sais pas ce qui s'est passé au juste, j'ai eu un décrochage et j'ai toujours été dans le niveau élevé de la classe. Jusqu'à la fac, ou évidemment, confrontée à plein de têtes bien remplies, ça rebrasse les cartes et puis on n'en sait rien d'où on en est par rapport aux autres. Mais bon, j'ai passé toutes mes années sans difficultés majeures.

Dernière chose concernant la fac : j'ai pas aimé, mais alors pas aimé du tout ces années-là... Et que ça se pavane de prétentions parfaitement désagréables alors que ça ne sait même pas transmettre le B.A-BA des méthodologies nécessaires... Les rois de la masturbation intellectuelle et question transmission de savoir, zéro pointé ! Personnellement, je l'ai trouvée bourrée d'imbéciles autosuffisants qui n'avaient pour le coup... aucune intelligence humaine... Enfin, c'était surtout vrai en philo, faut le dire, moins en histoire, mais c'est quand même un comble... (Et pas du tout vrai cette année, mais la matière est complètement différente aussi : on est dans le professionnalisant, pas dans l'abstrait...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 17:17

Eh beh si tu voyais l'état d'esprit de tes futurs médecins ...
Ca fait franchement peur crois moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 17:39

... je préfère ne pas imaginer ! (en même temps, j'imagine très bien en avoir tout un tas ces dernières années ... mais bon, ceux que j'ai gardé ne sont pas comme ça... )
Revenir en haut Aller en bas
Addict'



Messages : 2698
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 17:58

Et quand on va avoir 20ans qu'on retape sa premiere année d'histoire, que ça nous plait sans plus, que ça marche pas et qu'on est completement paumé niveau étude on fait quoi ? What a Face

Ceci dit je suis rassurée de voir que pour toute ça donne, a donné, quelque chose Very Happy !

Niveau "intelligence", j'ai jamais eu besoin de bosser pour passer les années, je me suis rendue compte l'an dernier un peu que fallait que je me bouge resultat je me bouge cette année et ça marche toujours pas, ça me déprime d'ailleurs ^^ ! Donc je sais pas quelle type d'intelligence il faut pour la fac mais certainement pas la mienne Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanka



Messages : 200
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 101
Localisation : Juive errante

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 18:01

Pour les études universitaires, il faut être passionnée, parce que c'est long, angoissant, surtout vers la fin, et qu'il faut se mettre à bosser un peu surtout après la 3ème année. Sinon, tu restes moyenne et tu as qued à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 18:13

Ou savoir pourquoi tu y es quoi... Moi ça ne m'a pas tellement passionné, mais je n'avais pas le choix pour faire ce que je voulais, il fallait passer par là.
Revenir en haut Aller en bas
Addict'



Messages : 2698
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 18:35

D'accord, tu avais un but, d'où le fait que tu t'en sois sortie Very Happy courage et abnégation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djilo



Messages : 576
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 18:53

que signifie :etre intelligent??
répondre avec exactitude à des tests sortis d'un cerveau humain lui meme limité par sa propre intelligence ou avoir une capacité d'adaptation à un milieu donné pour pouvoir y vivre "ses" heures en satisfaisant ses besoins vitaux et ses envies liées aux plaisirs ,sans trop de déperdition d'energie.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 19:59

je ne m'étalerais pas trop sur ce sujet je dirais juste il ne faut pas confondre intelligence et instruction .......

j'ai toujours eu des soucis avec l'école jusqu'à la 4 ème je n'étais ni bonne ni mauvais élève, j'étais juste dissipée je ne pensais qu'a faire rire et amuser la classe . J'avais des résultats moyens . A chaques réunion de parents d'élèves mes parents avaient comme réflection "Caroline n'exploite pas toutes ses capacitées " mais en fait je me faisais chier, rester assise a écouter un prof m'ennuyais profondément et pourtant je n'étais pas surdouée .... on m'a proposé de passer d'une filière générale a une filière plus professionnelle et la révélation je me suis mise a étudier ^^ . J'ai fais un cap bep et un bac STT j'aurais pu faire un bts mais je me suis arreter la ...

Maintenant je bosse dans la grande distribution vous me direz c'est pas super valorisant, mais je fais un travail qui me plais je n'ai jamais eu de soucis a trouver du travail et a 27 ans j'étais responsable de magasin ( un discounter a l'époque ) . maintenant je suis manager de rayon dans un supermarché je gagne ma vie très correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 20:45

Alors moi aussi j'ai toujours su que j'avais des capacités non exploitées.

Quand j'étais gamine, j'ai eu une très "grave" période personnelle, qui du coup à entrainer un abandon total de l'école. Je ne bossais pas, je n'écoutais pas, je faisais les pires conneries pour extérioriser ma douleur et montrer que j'existais.

Jusque la 3eme je suis toujours passée de classe en classe a 10 de moyenne, pas plus. Puis vient le temps de l'orientation, j'ai voulu faire une filière particulière et à cause de mes notes et de mon comportement j'n'ai pas pu.


A partir de là j'me suis dis, finies les conneries. Mon Bep je l'ai eu avec plus de 10 et le pire à été mon bac pro..


Le bac pro blanc je l'ai passé en dormant, littéralement, je dormais, mon voisin de devant me taper avec son coude pour me réveiller. J'avais pas envie ( mauvaise période ) Résultat: 7,3 de Moyenne générale au bac blanc..
Autant dire, j'étais dans la mouise.

J'ai séché les cours à peu près les 4 derniers mois de l'année. Donc doublement dans la mouise.

J'ai obtenu pourtant mon bac avec mention..


Pendant des années les prof m'ont cataloguée de nulle, bonne à rien( je l'ai véritablement entendu) etc..

Sans compter mon prof de math de 5eme à 3 eme qui disait que j'ferais jamais rien de ma vie et qui m'amener de la pate à modeler en cours. j'avais 2, 5 environ de moyenne en math.


A partir du lycée, j'ai jamais eu moins de 18 de moyenne en math.


ça c'est ma revanche personnelle envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Modératrice


Messages : 5042
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 20:53

Avez-vous rencontré des personnes qui ont jugé votre intelligence? oui des centres de bilan de compétences c'était nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 15 Jan - 22:51

Ben dis donc... ça en fait des parcours... Phèdre, les profs qui amènent de la pâte à modeler, c'est le genre pour lesquels je pourrais voter contre le fonctionnariat... Ce genre de gros c*** n'a rien à faire dans le public... Moi j'ai bossé dans le privé principalement, permets-moi de te dire que personne n'oserait seulement essayer ce genre de pratique de me*** !!! Je ne sais pas si je vais réussir à entrer dans la fonction publique, mais le jour ou je suis prof de classe, c'est un truc à me faire péter une durite si j'entends ce genre de salop**** faites à l'encontre de mes gamins... Oui, bon, je sais, ce ne sera pas les miens, mais OSEF, c'est la même chose : j'en aurais quand même la responsabilité...

J'ai jamais supporté tous ces trous du *** qui poètent plus haut que leur luth, ni à l'uni, ni avant. C'est proprement insupportable !!! On travaille avec des êtres humains, en tant que prof, il arrive qu'on puisse être mal à l'aise d'être réduit à des "images", des "modèles" déshumanisés, source de fantasmes ou je ne sais quoi d'autre. Réifier, chosifier quoi. Alors quand un ces conn**** se permet de faire la même chose envers des gamins, alors que lui, c'est l'adulte (enfin, il paraît ! Rolling Eyes )... Sérieux, c'est un truc à me faire perdre mes moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 16 Jan - 4:00

si toutes les personnes qui travaille à et pour l'éducation nationale pouvaient penser comme toi LBL sa éviterai peu être a certains gamins d'être dégouté de l'école ...
Revenir en haut Aller en bas
moi56



Messages : 129
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 30
Localisation : Vannes

MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 16 Jan - 9:42

J'ai jamais été très a l'aise a l'école. Du coup j'ai jamais cherché a bien travailler ! En primaire la maîtresse me tapait dessus parce qu'étant petite j'étais beaucoup trop bronzé pour une école de village si vous voyez ce que je veux dire. Rejet des autres gamins a cause des parents "faut pas jouer avec elle, elle est différente" mouais bien sur .. Du coup ça donne pas envie .. j'ai subi tout ça jusqu’à mon CM2 .. En 6ème j'étais pas mal en décalage, j'étais pas très doué surement catalogué "cancre" .. On m'a dit dans la classe que personne ne veut et avec qui on ne se prend pas la tête .. Bref j'avais de bon résultat .. pas mal de problème a ma maison qui se répercuté a l'école .. J'avais pas beaucoup d'ami voir pas du tout! Les profs disaient que j'étais ailleurs, dans la lune, n'importe où mais pas avec eux .. Je suis passé de classe en classe avec juste la moyenne et arrivé en 3ème a l'orientation, je voulais faire du général mais au vu de mes notes c'était pas possible .. Ma prof principale m'a dit bien évidemment que j'avais de trop mauvaise note, que de toute façon j'étais bien trop débile pour ce genre de voie, qu'il fallait que j'aille en professionnel et puis c'est tout.. que même là j'y arriverai pas, que je ferais rien de ma vie .. bref mon bep je l'ai eu avec la moyenne tout juste mais je l'ai eu et tout mon bep j'ai eu de très bonne note .. voilà aujourd'hui je fais pas grand chose de ma vie mais j'emm**de le monde .. Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanka



Messages : 200
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 101
Localisation : Juive errante

MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 16 Jan - 18:52

Houhou, avant de taper sur les profs, faudrait réfléchir d'une part à la manière dont ils sont recrutés et d'autre part à la manière dont est gérée l'éducation nationale. Ensuite, j'ai bossé dans le privé pour voir et c'est à gerber de voir autant de profs incompétents, déblatérer des sornettes voire de grosses erreurs scientifiques, surnotant les élèves qui se plantent ensuite aux examens, puisque ces derniers restent publics. Je peux bosser autant dans le privé que dans le public mais je préfère largement le public. Pour moi, la connaissance ne se paie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre



Messages : 2026
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 16 Jan - 18:55

Tanka a écrit:
Houhou, avant de taper sur les profs, faudrait réfléchir d'une part à la manière dont ils sont recrutés et d'autre part à la manière dont est gérée l'éducation nationale. Ensuite, j'ai bossé dans le privé pour voir et c'est à gerber de voir autant de profs incompétents, déblatérer des sornettes voire de grosses erreurs scientifiques, surnotant les élèves qui se plantent ensuite aux examens, puisque ces derniers restent publics. Je peux bosser autant dans le privé que dans le public mais je préfère largement le public. Pour moi, la connaissance ne se paie pas.

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 16 Jan - 22:29

J'ai loupé un truc là ?... confused Le fait de mettre en exergue les incompétents d'un corps de métier ne remet pas tout le corps de métier en question. Bien au contraire, cela valorise d'autant plus ceux qui font leur métier correctement ! En revanche, quand celui-là n'admet pas ses dysfonctionnements, il se décrédibilise tout seul, parce que oui, je répète ce que j'ai dit plus haut : quand on est assuré d'avoir une place à vie, à moins d'avoir commis une "faute grave", on se permet plus facilement des dérapages que l'on est parfaitement capable de maîtriser lorsqu'on sait que l'on risque sa place... ou alors on la perd, et au moins, on n'humiliera plus des générations de gosses comme il y en a qui le font, laissant pas mal de victimes derrière eux. Tout le problème est là : qu'est-ce qu'on appelle une "faute grave"... Et bien moi je trouve que c'en est une de briser des gosses. Maintenant, Dieu merci !, ce n'est pas la majorité des enseignants ! Mais il n'en reste pas moins qu'il y a toujours parmi eux des gens inatteignables qui déshonorisent notre métier, en plus de casser des jeunes personnes en plein élan.

Et puis je n'ai pas la mémoire courte : avant d'être prof, j'ai été élève, et je me souviens très bien de ceux devant qui toute une classe entrait en baissant la tête, retenait son souffle pour ne surtout pas être interrogée, de peur de commettre l'erreur qui déclencherait la tempête (pourtant on est à l'école pour apprendre que je sache, non ?), de ceux qui te sortent des polycopiés dont la date en bas de page ne laisse aucun doute sur le fait que ça fait 20 ans qu'on ne s'est pas tenu au courant des nouveautés en matière de documents, etc, etc...

Quand au privé, j'y travaille depuis assez longtemps pour connaître ses failles : arrangements avec les parents, carnets bidouillés pour avoir une image présentable de l'école ou de l'élève bardé de thune : tout ça existe, je ne le nie pas. Je ne le sais que trop bien même. Sans compter la clientèle reine qui fait que quand tu punis un impertinent qui le mérite (parce que tous les ados ne sont pas des anges non plus, hein...), tu te prends une remarque de la direction sous prétexte qu'il a bien assez de devoirs pour ne pas encore se taper la sanction, merci bien, j'ai donné. Et je ne peux pas parler pour la France, mais ici, je vous passe les conditions de l'emploi qui peuvent parfois être carrément honteuses (pas partout, heureusement ! Comme il y a également des écoles très à l'écoute de leur personnel ET de leur clientèle Very Happy)

Enfin, quant à la remarque mise en gras sur l'enseignement privé : là encore, je ne vais pas parler d'un pays dont je ne connais pas très bien l'offre en matière d'enseignement, mais ici, pardon, du moment que le secteur public offre à tous une instruction de qualité, je ne vois pas où est le problème qu'à côté de ça, on offre d'autres services en matière de transmission des savoirs : diplôme américain, britannique, école Steiner, écoles religieuses toutes confessions confondues, diplôme allemand, bac international, bac français, diplôme italien, école active, Ecole Montessori, Bilinguisme ou multilinguisme, etc, etc. Le privé n'est pas débile : il ne va pas jouer dans la même cour que le public, il n'a pas les mêmes moyens... Mais il propose tout un tas d'alternatives et de méthodes différentes dont personnellement, je trouve qu'elles se justifient, tout comme je trouve que se justifie le fait que celui qui n'est pas content de l'enseignement qui est donné par l'Etat paie qqch pour satisfaire ses exigences.

Tout ça pour dire que le savoir pour tous ne va pas forcément contre l'existence à côté du public d'un secteur privé qui propose autre chose, tout simplement ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Mar 17 Jan - 13:00

Moi je suis juste c*nne, inadaptée à la société et j'ai aucune logique mathématique....

C'est comme ça.

Et je peux même pas lire parce que il parait que mon cerveau va trop vite pour mes yeux..... Cool, hein, pour devenir moins c*n....

Bref heureusement que je b**se pas trop mal sinon vraiment je serais à jeter....
Revenir en haut Aller en bas
Lord
Administratrice


Messages : 1332
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 27
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'intelligence   Mar 17 Jan - 17:43

*Pousse la boite de Kleenex*

Et si tu arrêtais un peu. Tu dis des bêtises. La société c'est nous.

_________________
Aucun chemin fleuri ne conduit à la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-est-lesbien.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Mar 17 Jan - 17:57

Arwen Undomiel a écrit:


Bref heureusement que je b**se pas trop mal sinon vraiment je serais à jeter....

On ne t'en demande pas plus, hein :devilclap:

Mouaaaaah, tant pis, même si j'ai pas le droit : j'ai même pas besoin de savoir si tu b**ses bien ou pas pour être raide dingue de toi, moi d'abord :calin: . Pis t'es pas inadaptée à la société... pas plus que moi, en tout cas (ça te rassure ? :grosrire: ) : c'est la société qui n'est pas fichue de s'adapter à nous, qui sommes les meilleures :Angel:
Tu sais ce que j'y dis, moi à la société :

:cadeaufleurs:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Mar 17 Jan - 18:00

Lord a écrit:
*Pousse la boite de Kleenex*

Et si tu arrêtais un peu. Tu dis des bêtises. La société c'est nous.

Ma Beuleu ! Envoie les chamallows... J'en ai une à étouffer....

Ouais, ma taz... mais tout ça rapporte pas du gnongnon à la maison..... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Tanka



Messages : 200
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 101
Localisation : Juive errante

MessageSujet: Re: L'intelligence   Mar 17 Jan - 18:19

P****ça vole bas ^^.

EDIT (Lord): Autocensure, s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djilo



Messages : 576
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 52

MessageSujet: Re: L'intelligence   Mer 18 Jan - 17:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The_Wolves



Messages : 380
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 41
Localisation : 58

MessageSujet: Re: L'intelligence   Jeu 19 Jan - 8:34

Je ne me considere pas comme etant intelligente, mais je ne suis pas stupide non plus, qui suis je ? qui sontils pour dire qui est intelligent ou non.
Qui a dit un jour "il faut de tout pour faire un monde"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewolves.forums-actifs.com/
Sechmet



Messages : 678
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: L'intelligence   Sam 21 Jan - 20:23

Je fais un petit remontage de topic ?

Je pense que l'intelligence n'est pas toujours valorisée, dans notre société.
Moi, j'ai toujours été une bonne élève, une très bonne élève, sans toutefois verser dans le "dix huit soixante quinze de moyenne générale". J'ai fini le collège avec une bonne moyenne sans jamais trop bosser, le lycée, ça marche aussi, bien que j'ai baissé en terminale (je suis en S). Mais ça, c'est normal. C'est pas trop le même niveau x) et je continue à pas trop-trop me fouler, même si bien évidemment, je bosse un gros minimum (le gros minimum, c'est le minimum des intello, la barre est plus haute que la normale des gens, loulilol)

Ouip, je me traite d'intello. Pourquoi ? Ben, les notes (on juge sur ça, à mon âge), et aussi le fait que j'aime bien raisonner, un peu me prendre la tête, discuter, débattre, toussa.

Ça, ça n'est pas valorisé quand on est ado, ado, on se fait taper dessus. Pourquoi ? J'sais pas. Jalousie, sans doute. Arrivé à mon âge, plus vraiment. Surtout que là commencent les sélections post-bac, sur dossier.


Après, j'ai essayé un jour un test de QI sur internet, ça m'a énervée, y avait des exercices complètement débiles, des math (berk) qui m'ont soûlée. Le résultat, ça a été "débile légère", ou enfin, légèrement moins que l'intelligence moyenne...

Gnihihihihi xD

Non. Pour moi, l'intelligence, c'est pas savoir trouver le dernier chiffre d'une suite logique, ou autre exercice simpliste. C'est tellement abstrait, comme notion. Et puis, on parle d'intelligence humaine, ou alors est-ce que ce mot regroupe l'ensemble du règne animal ? Et, si oui, peut-on vraiment juger sur les mêmes critères, puisqu'il s'agit du même mot ?

Bref, je recadre toutefois sur l'Homme (ce mot a le don de m'énerver. Pourquoi faut-il que l'homme soit à la fois le neutre et le masculin... et surtout, pour ce mot-ci, le Tout ??). Ce qui est amusant, c'est qu'on a longtemps cru que l'homme était plus intelligent que la femme, et ce, notamment parce qu'il avait un cerveau en moyenne plus gros. Maintenant, on a prouvé que c'était faux, et que, de toutes manières, proportionnellement, la taille est la même chez les deux sexes.

Mais cette intelligence est-elle vraiment valorisée ? Moi, je crois que c'est plutôt le statut social, qui l'est. On est jugé sur le métier, l'activité que l'on a. Ne dit-on pas d'ailleurs : "Je SUIS médecin, je SUIS plombier". Et non pas, j'exerce, ou je fais. Nous sommes ce que nous faisons, et ce que nous gagnons.

Oui, le statut social peut-être lié à l'intelligence, mais, franchement, pas toujours. Je crois même que c'est vraiment dissociable. Mais, franchement, je ne sais pas trop quoi dire sur ça, étant donné que l'intelligence peut revêtir tellement de formes. En tout cas, ce n'est vraiment pas parce qu'on est bon, "intelligent", scolairement, que l'on va forcément avoir un bon statut social.

Bref, bref... voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: L'intelligence   Sam 16 Juil - 14:58

L'intelligence ? Beaucoup de personnes me jugent "intelligente" car j'ai des "connaissances" sur certains sujets. Je ressortais uniquement ce que j'avais retenu des cours ... Je suis curieuse et j'aime apprendre, est ce que ça suffit pour être quelqu'un "d'intelligente" ?

Je dessinai la plupart du temps en cours, mais je retenais tout ce qu'il se disait. Je n'ai jamais eu à apprendre mes cours, je les connaissais juste en écoutant. ( Je suis également une partisane de la feignantise).

Enfin presque tous, je n'ai pas un esprit mathématique, c'est de la logique illogique tout ça ... Et même si j'aime bien me casser la tête à réfléchir, ça rentrait et ça ne rentre toujours pas ... M'enfin bref.

Chacun à ses compétences et son intelligence. Car personne ne serait capable de faire ce que l'autre fait de la même manière. Je suis incapable de résoudre un simple problème mathématique, mais je peux analyser rapidement les compositions d'une affiche et savoir sur quoi elle se repose pour nous influencer alors que quelqu'un d'autre ne pourrait pas les voir.

Je n'avais pas forcément de bonnes notes au lycée même si je connaissais mes cours, car pour moi ça ne représente rien qu'un chiffre sur une feuille. Malgré cela, on me dit que j'explique souvent bien les sujets que je maîtrise, et pourtant, j'avais de mauvaises notes. Flemmardise oblige.

" l'intelligence " c'est un mot qui me fait bien rire, mais il faut catégoriser les gens, c'est "plus simple".

Au final, comment peut-on qualifier de quelqu'un d'intelligent ? Sur ce qu'il dit ou ce qu'il fait ? Vous avez 4 heures pour répondre haha.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renarde



Messages : 1122
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: L'intelligence   Sam 16 Juil - 18:55

pas mieux que toi candy ! Copains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: L'intelligence   Sam 16 Juil - 19:05

Renarde : keupine ! Give me five !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renarde



Messages : 1122
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 44

MessageSujet: Re: L'intelligence   Sam 16 Juil - 20:01

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 17 Juil - 8:11

Il existe plusieurs formes d'intelligences: l'intelligence sociale, l'intelligence scolaire et d'acquisition, l'intelligence intuitive, l'intelligence organisationnelle et domestique, l'intelligence tactique, l'intelligence artistique et sensible,....
En posséder une et etre totalement dépourvu des autres peut représenter un véritable handicap dans l'épanouissement et la réalisation personnelle.
Se connaitre et savoir quelles formes d'intelligence sont nos atouts, apprendre à développer les autres, permet de grandir, et de se développer avec harmonie et équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 17 Juil - 17:37

Certes Leontine. Mais comment être qualifié d'intelligente sociale, scolaire etc ... Pour moi, c'est quelque chose qui change selon la personne. Je n'ai pas beaucoup d'amis IRL car je n'apprécie pas la foule. Est ce que ça fait de moi une personne peu intelligente au niveau sociale ? Smile

Je suis d'accord qu'être dépourvu de certaines de ses formes d'intelligence est handicapant au quotidien et pour se développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 17 Juil - 18:05

L'intelligence sociale est la capacité à s'intégrer de façon naturelle et instinctive à n'importe quel milieu social, à pouvoir entretenir une conversation suivie et aboutie avec n'importe qui, quels que soit sa provenance, ses convictions, ou son milieu socio-culturel. C'est la connaissance intuitive et fine de ce que l'autre ressent, pense, projette, et attend de vous. De façon à s'y adapter subtilement. C'est une forme d'aisance inconditionnelle, fine, simple et naturelle, dans les rapports humains, qui facilite les échanges et ouvre des voies spontanément. Je parlerais d'une forme d'appréhension de l'autre.
La sociabilité est une autre notion, différente. On peut avoir beaucoup de finesse et d'intelligence sociale, mais être introverti, solitaire et sur la réserve.
Revenir en haut Aller en bas
CandySona



Messages : 219
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: L'intelligence   Dim 17 Juil - 18:07

Aah, je comprend mieux ce que tu veux dire maintenant ! Merci !
Je ne l'avais pas vu comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minipoussin



Messages : 725
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: L'intelligence   Lun 18 Juil - 8:14

Intelligence , c'est un mot fourre tout qui a principalement le sens que l'on veut lui donner selon le contexte ( un peu comme "la beauté" ou "la culture" ...)

Pour moi, c'est une capacité à faire une connexion rapide entre un problème donné et la réponse à lui apporter. Je pourrais dire "quelqu'un qui tilte rapidement" ou naturellement. Ça peut être dans une multitude de domaines.

Dire de quelqu'un qu'il est intelligent, s'il fallait ma propre définition...c'est quelqu'un dont les aptitudes mentales particulières sont un élément marquant de ce qu'il est. Étant assez portée sur les rapports humains, ou un certain type de culture, je noterais plus facilement les formes d'intelligence qui s'en rapprochent. Une sensibilité particulière et une grande capacité à analyser son rapport à l'autre et à soi même, c'est la forme d'intelligence que j'apprécie le plus.

La curiosité intellectuelle me semble être une notion primordiale. Quelqu'un d'intelligent est pour moi quelqu'un qui a de la curiosité, qui ne se contente pas de ce qui lui est donné , mais qui veut pousser son esprit à aller plus loin. C'est quelqu'un qui n'est pas nécessairement cérébral , mais sait utiliser ses capacités au besoin.

Par contre, je fais une distinction entre "intellectuel" et "cérébral" . Je me définirais moi même comme quelqu'un de cérébral , parce que j'ai un besoin profond de faire fonctionner mes neurones en quasi permanence ... mais je ne me dirais jamais "intellectuelle" , parce que je perçois cela comme étant associé à un certain type d'apprentissage/de culture que je n'ai pas et pour lequel je n'ai pas forcément de curiosité. Je m'intéresse souvent à ce qui intéresse la plupart des gens, j'ai une culture très mainstream, mais je la pousse davantage que la moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confidentielles.lightbb.com/forum
Curl



Messages : 536
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 34

MessageSujet: Re: L'intelligence   Ven 29 Juil - 20:20

Je suis d'accord avec ce que dis Minipoussin. L'intelligence regroupe, selon moi, plusieurs facteurs. Pas uniquement le QI mais aussi l'intelligence émotionnelle. Une personne qui m'est chère m'a dit, il y a fort longtemps à propos de l'intelligence, quelque chose qui m'a marqué : c'est la faculté d'adaptation. Ça m'est toujours resté car je trouve ça vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'intelligence   Aujourd'hui à 20:25

Revenir en haut Aller en bas
 
L'intelligence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde est Lesbien :: Le café du coin :: Discussion générale-
Sauter vers: